AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782374251950
136 pages
Éditeur : Rue de l'échiquier (06/02/2020)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Alors que les réseaux sociaux et Internet occupent une place croissante dans nos vies, au point d'être parfois perçus comme aliénants, Passage piéton montre qu'il est possible – et salvateur – de prendre la tangente et de se déconnecter. Dans ce court et captivant récit, Laurence Bril nous raconte comment, après s'être longtemps noyée dans le grand bain numérique, elle a opéré sa transition digitale en troquant son smartphone contre une paire de baskets. Au fil des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
mariecloclo
  07 juillet 2020
Merci à Babelio et aux éditions de l'échiquier pour l'envoi de cet ouvrage. J'ai trouvé intéressant ce témoignage d'une journaliste âgée de 50 ans, mère de famille et très sédentaire car travaillant de chez elle et toute la journée sur les réseaux sociaux (twitter, des blogs, instagram, facebook).
Elle se rend compte de son addiction à internet mais n'a pas le choix dans le métier qu'elle exerce.
Elle décide quand même de s'aérer un peu l'esprit en marchant. Petit à petit, elle apprécie la marche, ses balades sont de plus en plus longues, elle retrouve des sensations de bien-être physique.
Ensuite, elle y prend goût et marche tous les jours, puis elle décide de se mettre à l'épreuve en s'inscrivant à des randonnées.
L'exercice lui plaît. de la marche, elle passe à la course à pied. Elle s'inscrit à des trails, ne cherchant pas la compétition, juste pour se prouver à elle-même qu'elle en est capable, pour se dépasser.
Elle qui n'était pas sportive du tout, elle se métamorphose. Elle adapte aussi son alimentation à sa nouvelle vie.
Elle ne renonce pas totalement aux réseaux sociaux ni au numérique bien sûr mais elle n'en est plus l'esclave. Elle se sert à bon escient des objets connectés et n'en est plus dépendante comme avant.
J'ai aimé lire le récit de cette détox. Cela se lit très facilement et l'auteur ne donne pas de leçons, ne porte pas de jugements. Elle raconte juste son expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
fannyvincent
  26 mars 2020
J'ai reçu ce livre il y a un peu moins d'un mois (merci au passage à Babelio et aux éditions rue de l'échiquier). J'en ai débuté la lecture début mars, avant de le laisser un peu de côté, et d'en finir la lecture aujourd'hui. Dans l'intervalle, ce truc de dingues nous est tombé dessus. Ce virus qui envahit et bouleverse notre quotidien...
Ce petit essai, très agréable au demeurant, aux chapitres courts, parle du plaisir de marcher, de pratiquer une activité physique, pour mieux se désintoxiquer des écrans. Inutile de vous faire un dessin, vous saisissez l'ironie de l'histoire, en cette période totalement inédite de confinement ? Je suis sûr que, comme moi, vous ne demandez que cela, de chausser vos baskets pour aller vous dépenser un peu dehors, en dépit d'un manque flagrant d'entraînement...
Bien sûr, il convient de dédouaner l'ouvrage en lui-même, qui n'y est absolument pour rien, mais bon... convenez que niveau timing de lecture, ce n'est pas top...
En conclusion, je voudrais sincèrement remercier l'éditeur pour le petit mot manuscrit accompagnant l'envoi du livre : ce fut une attention très appréciée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
BRIGITTEB
  02 mars 2020
Je remercie babelio et les éditions rue de l'échiquier pour l'envoi de ce livre, que j'ai reçu avec un gentil petit mot, j'ai cru que c'était Noël ou mon anniversaire...
Était joint le catalogue de la maison, beaucoup d'essais sur l'écologie-et que je conserve précieusement tant tout a l'air si intéressant.
Passage piéton n'est pas une méthode pour arrêter de se connecter, mais c'est le récit d'une journaliste, Laurence Bril, sur sa propre expérience. Elle fait un état des lieux de notre dépendance au numérique, et particulièrement la sienne, puisque internet et les réseaux sociaux sont indissociables de son travail, mais chacun pourra se retrouver dans l'histoire.
Puis elle raconte comment elle a chaussé ses baskets et est partie marcher, courir ou pédaler sur les petites routes, et même de faire du trail.
Je vous laisse découvrir le reste, qui fait vraiment réfléchir à notre addiction involontaire et donne quelques clés pour en sortir.
De belles réflexions sur le dépassement de soi, le pouvoir fantastique de la nature, la montagne.
Un livre à mettre entre toutes les mains et en particulier des plus jeunes, qui n'ont pas la chance d'avoir connu "avant".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Line0611
  18 mars 2020
Ce livre est un témoignage. Il n'y a pas de discours moralisateur ni de jugement, l'auteure nous parle de son expérience, de ses observations et de ses réflexions. Elle ne dénigre jamais le numérique, mais apporte un éclairage sur les manières de l'intégrer dans notre quotidien et qu'il cesse d'être à ce point chronophage. Cela aide le lecteur a apprécié la lecture car il ne se sent ni jugé ni endoctriné par une certaine façon de penser. Chacun peut se retrouver dans les propos de l'auteure, penser à améliorer sa relation avec le numérique et (re)découvrir les bienfaits de la nature et de son exploration. Aucune obligation, rien qu'une expérience partagée par Laurence Bril d'après son vécu et qui peut faire réfléchir.
Un livre qui va au-delà, parfois, du questionnement initial pour aborder d'autres thèmes importants et dans l'air du temps. Dommage que ceux-ci soient si rapidement traités, les démarches de l'auteure étant intéressantes.
Sans aucun doute, voici un récit qui donne envie de chausser ses baskets et de partir à l'aventure, de prendre le temps de se promener et de laisser ses pensées vagabonder. Une vraie bouffée d'air frais !
Je remercie Babelio pour l'opération Masse critique ainsi que les éditions Rue de l'échiquier pour l'envoi de ce livre accompagné du catalogue de leurs parutions et d'un petit mot manuscrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BRIGITTEBBRIGITTEB   02 mars 2020
Pour certains, comme l'essayiste Yuval Harari, nous allons entrer dans une nouvelle ère, celle du "dataïsme" : l'univers se résumera désormais à un flux de données, et nos prises de décision ne seront plus le fruit de notre libre arbitre mais des algorithmes, qui pourront, en interprétant mieux que nous les traces que nous laissons en ligne, nous guider dans nos choix pour nous proposer des réponses personnalisées. C'est déjà le cas sur les sites d'e-commerce, qui mettent en avant des produits en fonction des liens sur lesquels nous avons déjà cliqué. C'est également le cas de Google qui, pour une même requête, n'apportera pas la même réponse notamment selon notre localisation ou nos recherches antérieures. Vous pensez maîtriser votre flux sur les réseaux sociaux ? Là aussi les algorithmes sont déjà en action pour nous présenter des contenus jugés pertinents. Et nous dire pour qui voter aussi ? Pire, pour nous donner l'illusion que nous prenons des décisions selon notre propre volonté... Influencée sans que nous en ayons conscience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          44
BRIGITTEBBRIGITTEB   26 février 2020
Il faut dire que j'ai la chance de vivre au bord de la mer. Pas n'importe laquelle : la Manche, lumineuse, caractérielle, sauvage, avec son lot de tempêtes, de nuages, de vent. La puissance des vagues, la fraîcheur des embruns, la minéralité des galets, la régularité des marées, ce flux et ce reflux permanent : la mer, pas plus qu'Internet, ne dort jamais. "La mer s'est retirée, / Qui la ramènera ? / La mer est démontée, / Qui la remontera ? / La mer est emportée, / Qui la rapportera ? / la mer est déchaînée, / Qui la rattachera ? / Un enfant qui joue sur la plage / Avec un collier de coquillages." Cette poésie de Jacques Charpentreau, que j'avais apprise en primaire, m'accompagne à chaque tête-à-tête avec le littoral.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BRIGITTEBBRIGITTEB   26 février 2020
C'est le deuxième effet Kiss Cool : en marchant, on avance. Truisme ? Certes. Mais pas seulement. Sous son apparente banalité, le marcheur est un être multitâche : il pratique une activité physique et pense en même temps. Il règle ses conflits intérieurs, évacue son stress, trouve des solutions, renouvelle son stock d'énergie, dépense des calories, ameliore sa circulation sanguine, passe en revue sa liste de choses à faire, écrit des livres, a des idées, développe ses muscles... Le marcheur est un concentré de technologie, directement opérationnel après huit heures de sommeil et un bon petit déjeuner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Video de Laurence Bril (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Bril
L'autrice Laurence Bril présente son nouveau livre, « Passage piéton : récit d'une détox numérique par la marche ».
Résumé : En 2017, alors qu'elle est une journaliste hyperconnectée, Laurence Bril se sent de plus en plus débordée par sa vie numérique, à un point tel qu'elle décide d'appuyer sur stop et de prendre ses distances, au sens propre : pendant plus d'un an, elle va lâcher Internet et les réseaux sociaux... pour aller marcher. Au fil des chapitres, l'auteure témoigne des étapes de son cheminement personnel : comment elle a pris conscience de sa dépendance au « tout techno » et aux réseaux sociaux ; comment la marche s'est imposée comme une évidence, et comment la déconnexion du numérique s'est accompagnée d'une reconnexion avec la nature et avec elle-même.
+ Lire la suite
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
971 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre