AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782378700027
280 pages
Remanence (08/09/2020)
4.18/5   17 notes
Résumé :
Trois jours, c'est le temps qu'un adolescent va passer dans un village isolé, où il décide de planter sa tente en plein mois de février. sa démarche insolite éveille la curiosité des villageois et bientôt, la méfiance tourne à la suspicion lorsque survient dans son sillage une série d'évènement étranges. Chacun, au coeur de ce village pétrifié de froid, projette ses fantasmes et ses peurs sur le jeune inconnu...

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 17 notes
5
8 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

Jmlyr
  22 février 2021
Chronique d'une vie de village endormi. L'arrivée d'un jeune inconnu venu camper trois jours en plein hiver déclenche la suspicion et la médisance des habitants de ce hameau. Qui est-il ? D'où vient-il ? Où va-t-il ? L'être humain ne peut-il pas laisser vivre son prochain différent sans le bousculer de questions, le tenir pour responsable d'évènements survenus en sa présence, ni lui jeter l'opprobre ?
La rencontre avec son âme n'est pas aisée, et soumettre le corps à quelques épreuves pourrait-il la favoriser ? Expérimenter le jeûne ou le froid par exemple ? Est-il besoin d'amour pour apprivoiser sa solitude, ou l'inverse ? L'amour, la maladie, la folie même, la petite mort de certains villages, la spiritualité, autant de thèmes abordés ici, parfois laissés en suspens…
Un style qui m'a touchée par sa poésie et ses mots originaux liés entre eux avec harmonie. Des descriptions absolument délicieuses pour une tranche de vie entre parenthèses.
Je remercie NetGalley et les éditions de la Rémanence pour cette belle découverte.
#Troisjours #NetGalleyFrance
Lien : https://motsdiresanshaine.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          732
EvlyneLeraut
  10 août 2021
« Parce que la faiblesse des autres peut vous détruire tout autant que leur force. Les gens faibles ne sont pas inoffensifs. Leur faiblesse peut justement être leur force… » Philippe Roth, Indignation.
Trois jours et tout change à jamais. Ce roman est une destinée. Lire « Trois jours » c'est atteindre les profondeurs infinies. Apprendre l'alphabet essentialiste. La force de l'invisibilité, le pouvoir intrinsèque des merveilleuses vertus. Chaque mot de Denis Brillet enclenche un processus, un signe. Ici, c'est la double lecture qui lève le voile sur l'advenir d'un roman hors pair. L'errance pour sac à dos, l'endurance aux souffrances d'une saison hivernale glacé, rude et sauvage. Un jeune homme dont on ignore le nom arrive dans un village en plein midi de février. D'aucuns s'étonnent. Tous observent sournoisement cet étrange (er). Dans un hors champ ordinaire, ce jeune homme devient non pas un dérivatif aux habitus, mais le point d'appui d'une hostilité. Dans ce lieu emblématique, sa toile de tente gorgée de vent et de méprises, il est dans une attitude hédoniste, olympienne. Un magicien théologal qui va de par son stoïcisme et sa discrétion bousculer chacun (e) dans leurs convictions les plus ancrées. La solitude encerclée sur chacune de ses prouesses. le magnétisme de ses capacités qui oeuvre en silence. Ce jeune homme est la baguette du magicien. Il contre les vents contraires, la faim, le froid, la fragilité de son corps frêle comme un roseau et sa vulnérabilité qui est juste une écorce. L'apparence physique d'une faiblesse qui n'est pas le Rocher de Sisyphe. Il déambule dans le village, trois jours de quête résiliente, l'altruisme en porte-voix dans l'invisibilité de ses bravoures. Qui est ce jeune homme ? Trois jours et le village va s'éveiller, s'offusquer, craindre et comprendre le dépassement de tout entendement. L'énigme qui dévore subrepticement ce jeune être en mission. Il va tel un mage donner un souffle rédempteur à ses élus, choisir ses destinations symboliques et fédératrices. Nous sommes dans l'Ére des Petits Riens à l'instar d'Amélie Poulain ou de Philippe Delerm.
« La vie m'avait appris à me tenir debout, à regarder devant, sans orgueil et sans modestie. Ma place était ici, ailleurs, n'importe où bon me semblait, nul ne pouvait me dénier ce droit… Je vivais à rebours des autres et où l'on ne me cherchât, on ne me trouvait pas. »
Trois jours, et rien ne sera plus comme avant la dernière aurore. Il va tel le Petit Poucet semer des cailloux dans un labyrinthe à bout de souffle. Trois jours et l'énigme bascule. La crainte n'est plus. le mystère reste dévorant, signifiant. le secret des oeuvres souterraines de ce jeune inconnu qui ne sortira jamais de terre.
Ce roman magistral, salvateur est une chance. Un outil spéculatif pour chacun un jour ou l'autre il sera le mot de passe des existences réalisées dans le charme des suprêmes. Ce livre est une pépite d'or, sac à dos, et destinée. Bienfaisant, thérapeutique et grave. Trois jours pour retourner le sablier et vous verrez comme tout change. En lice pour le prix Hors Concours des Éditions indépendantes 2021. Publié par les Éditions de la Rémanence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
CathyBorie
  28 décembre 2020
Une très bonne surprise que ce roman de Denis Brillet, qui écrit un récit plutôt inclassable, entre roman psychologique et histoire à suspense, cette caractéristique étant pour moi un compliment, car j'aime bien ne pas savoir où vont me conduire mes pas. Ici, on est servi avec l'arrivée de ce jeune homme dans un village perdu, campant en plein hiver dans un pré municipal, pour un court séjour de trois jours où ses contacts avec les villageois semblent réveiller des drames prêts à éclore... Lui-même transpire le mystère et les paradoxes : jeune homme de 17 ans dont on ignore tout, et qui nous livre peu à peu ses pensées et sa volonté de "purifier son âme" en malmenant son corps, s'exprimant dans un langage riche et châtié, vivant au rythme de ses voyages sans but. Il faudra qu'il frôle la mort pour nous paraitre plus humain, mais nous n'apprendrons rien de plus de ce personnage, si ce n'est qu'il peut être, malgré son aspect rigide et glacé, une sorte de bienfaiteur pour les protagonistes qu'il rencontre. Un roman qui pose plus de questions qu'il ne donne de réponses : j'aime bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
titiseb77
  14 avril 2021
#Troisjours
#NetGalleyFrance
Excellent roman que j'ai dévoré, je remercie l'auteur Denis Brillet pour m'avoir autant divertie.
Nous suivons un adolescent, dont nous ne savons absolument rien, pendant les trois jours où il décide de s'installer dans un petit village pour y planter sa tente.
Il sait qu'il ne restera que 3 jours, pas un de plus, ni un de moins, pourquoi ? nous ne le savons pas. Pendant ces trois jours, il va faire la connaissance de Rémy, Rose, Gaëtan, Joe, Madame Clément, Jean, Camille, le maire et peut-être d'autres que j'ai oublié, il va soit troubler, soit ravir, soit agacer, mais quoi qu'il en soit, il ne laissera personne indifférent.
J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, j'ai trouvé les personnages rencontrés très crédibles et pour la plupart très touchants, l'histoire se tient bien et l'auteur a su mettre du suspense dans cette histoire, ce qui fait que l'on a envie de tourner les pages rapidement afin de connaître la fin de l'histoire.
Grande amatrice de thriller, policier, roman noir, j'ai passé un excellent moment de lecture qui m'a fait sortir de mes sentiers battus pour découvrir d'autres livres tout aussi passionnants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pavi33
  04 mars 2021
C'est l'histoire de l'arrivée d'un étranger dans un petit village. Il va y séjourner 3 jours, puis repartir.
Adolescent, nous dit la quatrième de couverture. Son âge reste relativement indéterminé. Il est jeune, certes.
L'époque n'est pas très précise non plus. On fume dans le café, mais il semble qu'on soit à l'époque des téléphones portables. On ne se situe pas précisément dans une époque.
Un récit quelque peu intemporel, des personnages aux contours flous, le sentiment durant le récit qu'on ignore l'essentiel : il y a une grande part de mystère dans ce roman.
On le traverse plein de questionnements. Ce roman serait-il l'histoire d'une tentative de vie ascétique ? Clairement, le héros, qui n'est pas nommé, s'y essaie. Ceux dont il croise le chemin sont renvoyés face à eux-mêmes : Rémi, le simplet ; Rose, l'épicière ; Gaétan, l'accidenté ; Jean, l'employé municipal ; Joe, le cafetier ; Stéphane, le Maire : Mme Clément, la bibliothécaire.
Et on referme ce livre avec des questionnements, l'imagination balançant entre métaphores et fantastique. C'est un récit assez inclassable, surprenant. J'ai très envie de lire d'autres avis sur cette lecture. Je pense que j'y reviendrai.
Merci à l'édition Masse critique de Babelio et l'éditeur Rémanence pour cet envoi. J'avais déjà lu L'entaille du même auteur. Asylum, que je possède également était descendu dans ma pile, il remonte : Denis Brillet est un auteur qui mérite qu'on y retourne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
JmlyrJmlyr   18 février 2021
La fenêtre découpait un grand rectangle de nuit pimenté d'indigo, lisse et velouté, qui baignait la pièce d'une atmosphère singulière. C'était une de ces belles nuits d'hiver où rien ne bouge, où la vie recroquevillée geint sous la rigueur du froid, où le cristal de l'air affranchit les distances et permet d'approcher les étoiles.
Commenter  J’apprécie          240
JmlyrJmlyr   21 février 2021
Le jour s'était levé et lorsque j'entrouvris l'entrée de ma tente, j'eus la surprise de voir une clarté opalescente flotter sur la campagne, balafrée de traînées rosâtres au-dessus des toits. Tout autour, le sol était pailleté de givre, le froid n'en démordait pas.
Commenter  J’apprécie          180
JmlyrJmlyr   22 février 2021
L'amour ligote, emprisonne autant que la solitude nous ramène à notre centre, à notre foyer intime au feu duquel se réchauffe et se régénère notre âme.
Commenter  J’apprécie          300
JmlyrJmlyr   21 février 2021
Le ciel, paré d'éclats aluminium et ombré à la mine de plomb, présageait une journée de pluie ou de neige. J'avais hâte de prendre la route, de gagner l'horizon.
Commenter  J’apprécie          260
JmlyrJmlyr   18 février 2021
Haut dans le ciel, un rayon de lune frottait de sa patine les toits et les façades, en affûtait les arrêtes, allumait les copeaux de givres.
Commenter  J’apprécie          245

autres livres classés : roman réalisteVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2904 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

.. ..