AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782742782574
214 pages
Éditeur : Actes Sud (02/03/2009)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Au Cap, Steve est architecte. Marié et père de deux enfants, séducteur et carriériste, il découvre un matin avec effroi que la couleur de sa peau a changé.

Cet homme qui jusqu'alors se payait le luxe de ne pas être engagé politiquement, ce Blanc avide de privilèges, se retrouve soudain du mauvais côté de l'histoire sud-africaine. Au soir de cette étrange métamorphose, Steve est confronté à la violence d'un groupe armé et cagoulé..

. Da... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
TiboLexie
  05 septembre 2020
Dans le miroir
Nous sommes en Afrique du Sud post apartheid. Steve, issu de la bourgeoisie blanche mène une vie plutôt enviable avec sa femme et ses deux filles. Mais un jour, il se rend compte à travers un miroir qu'il est devenu noir.
Tout retourné, il se demande comment vont réagir les siens, ses collègues et tous ceux qui l'ont connu blanc.
"Suis-je un Blanc dans la peau d'un Noir ? Un Noir ? Qu'est-ce qui fait qu'un Noir est "différent" ?" Se demande le narrateur avant de devoir affronter les autres.
L'identité dépend-t-elle de nous ou de ce que les autres voient en nous ? C'est tout l'enjeu de ce récit et du parcours de Steve qui s'étonne de la réaction ou de la non réaction des siens. Son expérience renvoie à la situation sociopolitique d'un pays en pleine recomposition.
Approche originale mais hélas survolée des rapports humains de la nouvelle Afrique du Sud.
Commenter  J’apprécie          182
zorazur
  27 février 2012
Dans l'Afrique du Sud post-apartheid, la chronique d'une famille blanche vue sous deux courts éclairages, celui de l'architecte et celui du pianiste...
Steve, le héros, du moins le premier des deux héros, est un architecte de renom. Il vit dans une superbe maison du Cap, jardin et piscine compris, flanquée d'un garage où trônent pas moins de 5 véhicules. Il est éperdu d'amour pour sa superbe épouse, Carla, une rousse flamboyante à la sensualité dévorante, tout en regardant en coin la jolie étudiante allemande blonde qui garde ses filles. Les deux gamines en question, surdouées en tout, suivent des cours de musique auprès d'un pianiste de renom, lequel prépare un récital avec une suberbe cantatrice à la longue chevelure blonde et au passé trouble.
Bref, tout va bien pour notre héros, comblé par sa femme, par ses filles, par son métier et sa réussite professionnelle. Jusqu'à ce beau matin où, sortant de la douche, il se regarde dans la glace... O stupeur : il est devenu noir. Noir de la tête aux pieds.
Dès lors, dans cette même Afrique du Sud post-apartheid, tout va basculer pour lui. Certes sa femme est toujours là, la jolie étudiante aussi, sa réputation professionnelle reste la même mais... il ne peut plus voir le monde et les gens de la même façon, et les autres ne le voient plus de la même façon.
Tout va lentement se déliter autour de lui, dans un climat irréel lourdement chargé de symboles - les clochards qui squattent l'immeuble qu'il a conçu, l'amie opportunément absente, l'étudiante allemande qui n'en veut qu'à sa peau de Noir, l'attaque à main armée lors d'un dîner au restaurant, après laquelle s'enclenche, dans une deuxième partie et pour de nouvelles aventures, la lecture du pianiste de renom sur les mêmes évènements.
Certes l'ensemble laisse le lecteur sur sa faim, on aimerait en savoir plus sur l'un et l'autre des récits, surtout le premier, dans ce contexte d'une nation qui se veut arc-en-ciel et continue à se chercher comme sait si bien la décrire l'auteur dans tous ses romans. Mais cette ambiguïté, ces incertitudes, ne sont-elles pas justement, représentatives de cette quête trouble, de ce passé que tout un pays n'en finit pas d'exorciser ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mariedigne
  05 septembre 2019
André Brink est un écrivain sud-africain (1935-1985), d'expressions afrikaans et anglaise. Après six ans d'études à l'Université de Potchefstroom en Afrique du Sud, il part terminer son cursus à Paris, à l'Université de la Sorbonne. A l'occasion de ses rencontres avec des étudiants noirs, il commencera à s'engager dans sa lutte contre la politique de l'apartheid. Ami de Nelson Mandela, il devient un grand défenseur des droit de l'homme et un des grands romanciers sud-africains. Il décède en 1985, dans un avion qui le ramenait de Belgique au Cap.
J'ai lu, il y a 30 ans son roman “Une saison blanche et sèche” qui lui a valu le Médicis Etranger en 1980 et que j'ai beaucoup apprécié. Je n'en dirai pas autant des deux nouvelles que je viens d'achever…
“Dans le miroir”, A. Brink met en scène un Afrikaner, Steve, qui est architecte au Cap, un personnage particulièrement antipathique, imbu de sa personne et qui ne cesse de mettre en avant sa réussite professionnelle, sa somptueuse villa, sa Porsche, sa splendide épouse et ses deux filles très intelligentes. Tout va basculer lorsqu'il se lève un matin, entre dans la salle de bain et voit dans le miroir l'image d'un homme entièrement noir, son image ! S'en suit une série d'interrogations, de remises en causes, de doutes sur qui il est, envahi par la peur du regard des autres, de ses amis, de sa famille, de son entourage, et qui déclenche chez Steve beaucoup de colère et de violence. le soir de ce changement, Steve et sa femme se retrouve dans un restaurant qui subit l'attaque violente d'un groupe armé.
Appassionata, raconte l'histoire d'un pianiste et d'une soprano qui dînaient dans le même restaurant que Steve et sa femme. Choqués par la violence de cette soirée, ils décident de partir quelques jours en dehors de la ville. Ils se mettent alors à éprouver des sentiments forts et très bizarres… Ces deux récits en parallèles sont étranges, parfois très dérangeants et montre le malaise des relations en Afrique du Sud. Tout un questionnement sur la question raciale et l'apartheid auquel on attend des réponses qui n'arrivent pas. A la fin de ce livre, je suis réellement restée sur ma faim…
L'écriture est simple, parfois sarcastique, que je ne trouve pas à la hauteur du problème. Mais ceci n'est que mon ressenti de lectrice connaissant l'histoire de l'Afrique du Sud. Pour ceux et celles qui l'ont lu, leur impression m'intéresse !

Lien : https://mesailleurs.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
clude_stas
  22 février 2014
Deux récits courts ayant l'Afrique du Sud post-apartheid pour sujet. Visiblement, ce n'est pas parce que les lois ont changé que les préjugés de races, de classes, de sexes ont changé. Cette société a bien du mal à exorciser ses anciens démons. Un noir est un noir, même s'il est un architecte aisé. Il en devient détestable avec ses considérations matérialistes sur le bonheur. Il en devient pitoyable pris dans un faits divers où sa propre femme le réduit à sa noirceur, même s'il se croit blanc à l'intérieur. Et que dire du pianiste lui aussi si peu sympathique ? Je reste sur ma faim. Peut-être est-ce parce que je n'ai pas lu le troisième volet du triptyque ? A savoir « la Porte bleue ».
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TiboLexieTiboLexie   04 septembre 2020
Dans le miroir
D'abord, je devais être, au niveau politique et moral, entièrement transparent, un "homme sans qualités", déviant ni à gauche ni à droite. (…) Bien sûr, j'avais ma propre expérience du bien et du mal et ma petite idée sur la question ; mais il me semblait vain ne fût-ce que d'essayer de penser à "agir".
Commenter  J’apprécie          80

Videos de André Brink (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Brink
Le dernier discours d'André Brink.
autres livres classés : apartheidVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Une saison blanche et sèche

Quelle est le métier de Ben Du Toit ?

Politicien
Journaliste
Professeur d'histoire
Libraire

11 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Une saison blanche et sèche de André BrinkCréer un quiz sur ce livre