AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Bibliothèque Russe et Slave (12/08/2015)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Poèmes du poète russe Valéri Brioussov
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
seblac
  03 mai 2016
Valéry Brioussov fut un des écrvains et des poètes russes les plus en vue de son temps. Mais si ses romans ont fait l'objet de traductions françaises, c'est beaucoup moins le cas de son oeuvre poétique. Par l'intermédiaire de son site Internet, la bibliothèque russe et slave vient un peu combler cette lacune en proposant un recueil d'une trentaine de pages.Trente pages, bien sur c'est court mais suffisant pour apprécier les vers de ce très grand styliste qu'était Brioussov. Ce n'est probablement pas le poète russe le plus inventif ou le plus avant gardiste mais qu'est ce que ces vers sont beaux, les mots coulent comme l'eau d'une rivière. Banal peut être mais très agréable.Il y a dans cette poésie des accents baudelairiens qui se mêlent aux accents habituelles de la poésie russe pleine de nostalgie et de mélancolie.Une jolie découverte auquel vous pouvez avoir accès ici : http://bibliotheque-russe-et-slave.com/Livres/Brioussov_-_poemes.htm
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
seblacseblac   03 mai 2016
Tu brûles lentement sur un feu lancinant,
O toi mon âme ;
Tu brûles lentement sur un feu lancinant,
Sans cris ni larmes.

Ainsi que Sébastien de flèches transpercé,
Faible, soupire ;
Ainsi que Sébastien de flèches transpercé,
Bras et poitrine.

Tes ennemis, au rire épanoui, te voient,
Bandant leur arc ;
Tes ennemis, au rire épanoui, te voient
Souffrir tes affres.

Le bûcher flambe et flambe, et les traits sifflent doux,
À l’extrême heure.
Le bûcher flambe et flambe, et les traits sifflent doux,
Jusqu’à la mort.

Que ne se hâte-t-elle, à tes lèvres, d’accourir,
Elle, ton rêve ;
Que ne se hâte-t-elle, à tes lèvres, d’accourir
Presser ses lèvres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
seblacseblac   03 mai 2016
Un blanc royaume de givre
S’étend sur mon cœur gelé ;
Douceur étrange de vivre
Seul en son rêve exilé :
Un blanc royaume de givre
S’étend sur mon cœur gelé.

Chaque ombre y glisse, si pure
Qu’on la croit d’enchantement.
Tout mot y devient murmure,
S’il caresse ou bien s’il ment.
Chaque ombre y glisse, si pure
Qu’on la croit d’enchantement.

Je me voue à l’adorable,
Inaccessible beauté.
Pour l’univers misérable
Mon cœur n’a point palpité :
J’aime un rêve, l’adorable,
Inaccessible Beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : Poésie russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
287 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre