AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Penylane


Penylane
  29 juillet 2018
C'est le deuxième roman que je lis de cette auteure et je sais qu'il y en aura d'autres.
J'ai eu plaisir à retrouver son écriture, cette façon de poser son décor et ses antogonistes avec une sorte de discrétion tout en affirmant les caractères.
Ici, il est questions du départ des parents qui est dans l'ordre des choses mais toujours intolérable à ceux qui le vivent. Dans le renversements des rôles Geneviève Brisac nous amène au coeur d'un conflit qui se joue sans cesse, être trop prévenant, présent et par là tendre le miroir de sa déconfiture à l'être qui nous a élevé ou laisser du leste dans la crainte de se le reprocher pour toujours.
Dans notre époque, cette question de la fin de vie est un enfer. Il n'y a plus de place, plus de temps, nous sommes misérables. Mais ce n'est pas véritablement le sujet du livre que cette dernière réflexion, celui-ci se tourne vers la figure du père et la relation avec sa fille (l'auteure) qui le long de cette dernière année va se transformer , où ils vont apprivoiser leur nouvelle relation. L'amour qui les lie se fait jour à travers les petites attentions , la délicatesse dans sa présence à l'autre.
C'est un belle déclaration d'amour que Geneviève Brisac fait à son père.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus