AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824609281
Éditeur : City Editions (17/05/2017)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 36 notes)
Résumé :
En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas.
Un clochard-philosophe, u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
sylvaine
  02 mars 2018
Faire une pause "détente" entre deux lectures c'était ce que je souhaitais en découvrant La solitude du gilet jaune de Zoe Brisby. Je n'ai pas été déçue je remercie l'auteure de m'avoir permis de faire connaissance avec la société Poplait et ses employés. L'idée de départ est piquante, une jeune femme dynamique, accroc à son boulot , doit faire une présentation devant le big boss. sa carrière en dépend , mais manque de pot , la voilà en panne au bord de la route .Gilet jaune sur le dos, elle doit attendre bien seule au bord de la route ..... de surprises en surprises de rencontres en rencontres, une histoire au départ plaisante et plausible vire au grand guignol plein de bons sentiments certes mais du grand guignol quand même! Bref un début prometteur , une fin hallucinante heureusement sauvée par un comique de situation et de bonnes répliques . Une lecture plaisante mais tellement déjantée que le "feel good" à la mode a perdu de sa saveur et de sa spontanéité . Ravie cependant de découvrir une fois de plus un premier roman auto-édité .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
AMR
  29 septembre 2018
Je remercie Zoé Brisby pour sa confiance puisqu'elle me confie son roman, La Solitude du gilet jaune, pour lecture et avis. Elle se présente comme aimant « mêler humour et sagesse » au gré de « situations exceptionnelles pouvant révéler le meilleur en chacun de nous » : tout un programme !
Il s'agit dans ce livre de trouver la réponse à la question : une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer une vie ? Une jeune cadre dynamique tombe en panne de voiture en se rendant à son travail un jour où elle doit faire une présentation importante ; immobilisée au bord d'une rocade, affublée du gilet jaune réglementaire, elle a tout le temps de réfléchir à sa vie et de faire d'étranges rencontres en attendant la dépanneuse.
Cette lecture tombe à point nommé car j'avais besoin de lecture détente et d'humour. J'ai tout de suite adhéré à l'entrée immédiate dans le vif du sujet, aux chapitres courts, aux situations concrètes… La mésaventure de l'héroïne fait partie des péripéties que tout un chacun (toute une chacune surtout) peut vivre dans son propre quotidien et certains détails sonnent vraiment très juste tant dans la réalité des relations professionnelles que dans les réactions loufoques des services d'assistance des assurances-auto par exemple. Même si Zoé Brisby caricature les personnages et les situations, elle fait mouche et ses lecteurs vont rire et sourire, jaune ou de bon coeur, c'est selon.
Personnellement, j'ai préféré les deux tiers du livre autour des rencontres faites sur la bande d'arrêt d'urgence ; le récit prenait des accents de conte philosophique et cela me convenait assez. J'ai un peu perdu mon intérêt quand l'histoire s'est faite davantage romance et comédie professionnelle, même si la satire appuyée des pratiques de certaines grosses entreprises mérite d'être soulignée. de même, les lettres intercalées dans le récit m'ont paru des intermèdes superflus, un peu trop décalés car peu crédibles, relevant d'une sorte de délire paranoïaque du personnage principal.

L'ensemble est dynamique, sans le moindre temps mort ; il y a un véritable rythme, un souffle positif qui rassure. En effet, il est évident depuis le début que tout cela va bien finir, dans la joie et la bonne humeur…
L'écriture est soignée, légère ; les dialogues sonnent juste. L'auteure a su trouver les tonalités idéales pour mêler les univers, usant avec brio des SMS et des coups de téléphone. Certains passages sont très théâtraux, d'autres plus cinématographiques ; les lecteurs s'approprient vraiment le schéma narratif car tout est très visuel dans les représentations proposées.
En conclusion : une lecture sympathique, une bonne comédie très actuelle…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
coquinnette1974
  02 octobre 2018
Je remercie chaleureusement Zoé Brisby pour l'envoi de son roman : La solitude du gilet jaune.
En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?
J'avais envie de lire un roman assez léger, qui me change les idées et me fasse sourire. La solitude du gilet jaune a remplit haut la main sa mission : me distraire :)
Notre jeune héroïne travaille depuis quelques années chez Poplait, elle s'y plait même si elle a pris l'habitude de grappiller quelques minutes le matin en arrivant en retard. En général, cela ne porte pas à conséquences... sauf ce jour là. Elle doit faire une présentation lors d'une réunion importe mais crève avant d'arriver au travail. Elle doit attendre la dépanneuse qui ne vient pas et elle fait de drôles de rencontres. Cette jeune femme est touchante, marrante, et je l'ai beaucoup apprécié.
J'ai également aimé les personnages qu'elle rencontre, que ce soit par exemple le clochard-philosophe, la mamie amatrice de vodka ou les deux gendarmes. Ces derniers sont un peu caricaturaux mais ça marche bien et ce passage là m'a bien fait rire :)
J'ai aussi aimé les collègues de travail de notre héroïne, à commencer par son ami Marc ou la peste Agnès sans oublier la chef tyrannique.
La chute est surprenante, je ne m'attendais pas à ça mais ça fonctionne bien.
Vous l'aurez compris, je suis ravie d'avoir lu La solitude du gilet jaune, roman feel-good tout à fait dans l'air du temps et à qui je mets un joli quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
Valmyvoyou_lit
  18 mars 2019
Il me semble important de préciser que ce livre a été publié en mai 2017. Aussi, son titre a été choisi avant le mouvement des Gilets Jaunes.

Habituée à un petit retard réglementaire, afin d'avoir la sensation de garder sa liberté, l'héroïne part au travail. Elle a une présentation très importante à faire, elle joue sa carrière. Et là, c'est le drame… enfin, la crevaison. Elle est obligée de s'arrêter, d'enfiler le gilet jaune réglementaire, de mettre le triangle sur la route et… d'appeler l'assistance puis d'attendre la dépanneuse. Toutes ces démarches sont rocambolesques.

Elle, qui ne vit que pour sa société Poplait, doit patienter. Mais c'est aujourd'hui que se joue son avenir professionnel. Certains vont profiter de son absence : Agnès, la première. Je suis sûre que tout le monde a eu une Agnès dans son entourage. Vous savez la fille qui fait semblant d'être sympa pour avoir des informations qu'elle va retourner contre vous. Celle qui sait si bien se faire bien voir par les chefs, mais qui est une vraie fouine.

L'héroïne va vivre beaucoup de péripéties au bord de la route et faire des rencontres pour le moins étonnantes. Certains échanges sont hilarants, d'autres font réfléchir. Ce livre relate une journée de la vie de l'héroïne. Mais, quelle journée !

C'est un roman qui fait du bien. J'ai beaucoup ri. Il fait aussi réfléchir à la place du travail dans nos vies. L'héroïne vit Poplait, mange Poplait, passe la plus grande partie de sa vie avec Poplait. Chaque personne qui va s'arrêter et lui parler, fera avancer ses réflexions, même si elles ne sont pas toutes sympas.

La suite...
Lien : http://www.valmyvoyoulit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
edco6974
  16 mars 2018
Magnifique livre qui vous détend et vous fait sourire.
Il a fallu du temps pour moi la partager mais voici ma chronique sur ce deuxième roman de Zoe Brisby.
Si il y a une chose que j'ai compris c'est que chaque rencontre n'est pas dû au hasard qu'il faut en retirer le meilleur et parfois écouter les conseils de parfaits inconnus qui voient les choses de façon impartiale par rapport à nous.
La jeune femme qui part au travail comme tous les matins crève et donc doit se mettre sur le côté. Elle appelle le dépanneur et prévient Gladys (son boss) qu'elle sera en retard. le décor est planté et le début de l'histoire commence avec des personnages haut en couleur.
Par exemple, Gladys et Agnès (une collègue) sont de véritables pestes et des fouines. Gladys abuse de sa position hiérarchique (alors imaginez les gentillesses et le caractère de celle-ci!!). Agnès est ce que l'on appelle plus communément une lèche-botte. Que ne ferait-elle pas pour monter en grade??? Marc est le meilleur ami de la jeune femme et surtout son ange gardien. Rien que ses trois-là, ils mettent l'ambiance...mdr
Durant le roman, notre héroïne est sur le bord de la route et doit attendre, attendre... Mais elle n'a pas le temps de s'ennuyer, elle fait divers rencontres qui lui ouvrent les yeux sur sa situation. Il est plus facile de se confier à un inconnu qu'à nos proches...Mais chaque rencontre est très différente et apporte sa part de réponse.
Non seulement elle est en panne mais en plus quelque chose d'important va avoir lieu à son entreprise qui va la changer. Elle verra et fera des choses inédites mais est-ce qu'elle écoutera les divers personnes rencontrées?
Ce deuxième roman n'est pas aussi drôle pour son autre roman "L'habit ne fait pas le moineau" mais il est très agréable à lire. Il n'y a pas de moral qui vous prendrait la tête ni prise de tête. Mais je dois dire qu'il y a des pointes d'humour qui sont la marque de fabrique de Zoe Brisby.
Il m'a apporté un souffle d'air frais qui fait du bien quand on a besoin de se détendre. Elle a une écriture légère, amusante et très sentimentale car les sentiments en tout genre font partie de ce roman. Rassurez-vous, vous n'aurez pas besoin de mouchoirs en papier. Mdr
Une chose est sûre et certaine, je suis prête pour lire un autre roman de cette auteure qui est très sympathique , ce qui ne gâche rien.
Ne passez pas à côté d'un roman qui vous entraîne dans une autre atmosphère qui vous apportera joies et bonheur.
Ha oui, j'oubliais de vous parler du titre. Il est génial et il colle parfaitement à l'histoire...
Voici les phrases que j'ai adorés:
"Être heureux c'est savoir se contenter de peu" Epicure
"Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie" Sénèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   12 mai 2018
Il faudrait donc que je commence par appeler mon assistance. [...]

- Si vous possédez une moto tapez 1, si vous...

Je ne réussis pas à entendre la suite car un camion passe à toute vitesse à côté de moi dans un bruit de tonnerre assourdissant et me fait vaciller sur mon petit promontoire en béton.

Hésitation. [...]

Je prends le risque et appuie sur 2.

- Veuillez... chuchote le robot.

Mais c'est pas vrai ! [...]

- Veuillez... taper...

Taper quoi ? Te taper dessus sale robot sans cervelle ? [...]

- Veuillez... taper... votre... reprend la voix féminine artificielle.

Elle ne se lasse pas, elle répète encore et encore la même phrase. [...]

- PAR MESURE DE SECURITE NOUS VOUS INFORMONS QUE VOTRE CONVERSATION EST SUSCEPTIBLE D'ETRE ENREGISTREE ! hurle soudain le robot.

Du calme Terminator !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
larubriquedolivialarubriquedolivia   18 mai 2018
L'animal sort un peu plus du buisson et je distingue une vague forme humaine. Au secours ! Un yéti ! Il existe et il vit à quelques mètres de chez Poplait ! Je suis partagée entre la peur, l'excitation et l'envie de prendre une photo (pour faire avancer la science bien sûr). Je pourrais être celle qui a prouvé l'existence d'une bête mythologique. Les journaux m'appelleraient "La chasseuse de Chimères". J'essaie de reculer mais ma rambarde est trop petite et je manque de tomber. Je suis prise au piège et la forme se rapproche. Le yéti mange-t-il les humains ? Je me mets de profil et rentre le ventre, peut-être que s'il a l'impression qu'il n'y a pas assez à manger il ne m'attaquera pas. Cette tactique ne semble pas fonctionner car il vient vers moi. De plus en plus. Toujours plus près.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entre2LivresEntre2Livres   02 décembre 2018
Ton légendaire sens esthétique serait heurté par ma terrible apparence, je suis vêtue du réglementaire gilet jaune. J’ai l’impression qu’une épaisse couche de monoxyde de carbone recouvre tous les pores de ma peau et mon teint est livide même si les warnings de la voiture me donnent par intermittence quelques reflets orangés
Commenter  J’apprécie          00
larubriquedolivialarubriquedolivia   13 février 2018
-Détrompez-vous. Vous êtes peut-être en train de vivre le moment qui fera tout basculer. Peut-être que cette panne est le grain de sable qui fera basculer le sablier de votre vie. Vous ne pouvez pas le savoir et c'est justement ce qui est beau.
-Je trouve plutôt que c'est effrayant.
-Ou alors c'est juste une crevaison.
Commenter  J’apprécie          00
larubriquedolivialarubriquedolivia   18 mai 2018
Une autre légende affirme qu'un jour quelqu'un a osé coller un petit panneau "Morgue" sur la porte du bureau de Gladys. J'aurais aimé avoir cette idée.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14779 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..