AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Zoé Brisby (Autre)
EAN : 9782749946207
Éditeur : Michel Lafon (08/04/2021)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 27 notes)
Résumé :
- Vous verrez, vous allez vous plaire ici, sourit Ernest.
Luc se leva d'un bond.
- Mais non, justement ! Je ne veux pas rester. Je dois sortir.
- Vous avez raison, il faut vous aérer. Je m'apprêtais à aller me suicider. Je compte me pendre au grand pommier. Souhaitez-vous vous joindre à moi ?

Bienvenue à la clinique psychiatrique Beausoleil ! Demeure de charme abritant des pensionnaires hors du commun. Ce petit monde vit en h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Djustinee
  08 avril 2021



Ouvrir ce roman c'est ouvrir les portes de la clinique psychiatrique Beausoleil et rencontrer tout un tas de pensionnaires attendrissants, attachants, loufoques et hauts en couleurs sous la bonne garde du docteur Petitpas, le directeur, et de Marguerite, l'infirmière en chef.
Les patients ont besoin d'une routine bien huilée rassurante pour eux. Mais toute cette mécanique pourrait se trouver chamboulée avec l'arrivée d'un dernier pensionnaire, Luc, qui criera haut et fort que non, il n'est pas fou ainsi qu'un nouveau directeur exécrable au possible.
C'est avec un petit pincement au coeur que je quitte Luc, Jeanne-Élisabeth, Yoda, Jarod (mention spéciale pour lui qui me fait particulièrement rire, mais quel cas) et les autres. J'ai passé un agréable moment dans ce roman frais, pétillant, lumineux, léger et plein d'humour ; c'est un véritable remède anti-morosité qui se dévore. On a tous besoin d'un tel roman ! Je l'ai trouvé idéal pour sortir de l'hiver.
Je retrouve la plume fluide et remplie d'émotions de l'auteure. C'est une histoire prenante qui me fascine du début à la fin. J'ai également apprécié l'ambiance du roman et les situations totalement rocambolesques dans lesquelles les pensionnaires se mettent.
C'est une comédie à lire sous un air de "mais vous êtes fous ? Oh oui! 🎶; Que je vous conseille et que vous trouverez aujourd'hui dans toutes les bonnes libraires.
Ps : Zoé, ne t'inquiète donc pas moi aussi ma clinique Beausoleil me tend les bras :
🚐; Les petits suisses, les oeufs en chocolat et les Kinder se mangent par deux sous peine de me perturber ;
🚐; Je dois vérifier 3 fois qu'une porte soit bien fermée ;
🚐; L'association claquettes/chaussettes me fait faire des bons au plafond ;
🚐; Je ne supporte pas les reniflements;
🚐; Je ne supporte pas de toucher une poignée ou la barre du métro (idem pour les boutons d'ouverture de portes dans le train) ;
🚐; Je déteste serrer la main des gens ;
🚐; Un manque d'organisation peut me faire angoisser;
🚐; Ce n'est pas tout, la liste est longue... mais et vous ? Dites-moi tout !



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marieemmy
  26 avril 2021
Prenez une clinique psychiatrique avec ses patients hauts en couleur intégrant un nouveau venu et vous voilà plongez dans le dernier livre de Zoé Brisby.
Ce roman est une véritable bouffée d'air frais, de bonne humeur, de vitalité, de pep's (renforcé par des chapitres assez courts qui donne 1 rythme pepsy).
La plume est fraiche, délirante et petillante.
Les personnages sont de magnifiques et Sacrés numéros hauts en couleurs.
Jarod est un caméléon exceptionnel, Yoda génial est, Ernest est champion pour les façons de se suicider, Cléopatre et Elvis sont dans la place, Napoleon part en campagne, Calixte est un germophobe avéré, Robin vit au travers de ses conspirations et Luc débarque là avec ses soucis.
Le directeur, un psychiatre moderne, va se heurter à des problèmes de rentabilité de son établissement.
Espoir, humanité, amitié, soutien, amour du prochain et bienveillance sont les valeurs distillées tout au long de ce roman.
Cette belle histoire évoque des sujets difficiles (le rejet, la différence, la maladie, la mort) mais avec une certaine dérision.
Pudeur, beauté et justesse des mots, petillance font de ce roman un livre dont je suis devenue addict et qui nous revele que l'on a chacun en nous 1 grain de folie.
Jai ri, pleuré, été bouleversée, ai explosé de rires dans cette lecture que je recommande à tous et toutes tel 1 médicament contre la morosité actuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lire_encore
  10 mai 2021
J'ai totalement adoré ce roman ! Je suis partie avec de gros préjugés en lisant le résumé : « encore un livre qui va se moquer gentiment des personnes souffrant de troubles psychiatriques » mais il n'en est rien ! Zoé aborde ce thème avec bienveillance, empathie et sans aucun jugement. Elle casse tous les codes, les préjugés, les idées reçues sur les hôpitaux psychiatriques et leurs patients.
C'est à la fois, complètement délirant, mais aussi attachant, frais, drôle. Zoé fait ressortir les brins de folie en chacun de nous, tout en humanisant ceux qu'on traite de « fou ». Ces personnes se sont toi, moi, nos proches, notre famille, nos amis, nos connaissances. Des personnes comme vous et moi, avec des histoires de vie cabossées.
L'autrice rend hommage à la bienveillance du personnel soignant et à leur dévouement. Elle porte aussi l'attention sur le soin et les dérives possibles des établissements privés psychiatriques.
Ce roman était déjà un coup de coeur, mais après avoir participé au club de lecture avec l'autrice, en ayant appris le processus d'écriture derrière ce roman et l'intention de l'autrice, je peux vous dire que c'est une vraie réussite, un bijou de bienveillance, de fraternité, d'humanité et de folie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Addy84
  13 avril 2021
Je viens de terminer mon séjour à la Clinique Beausoleil et je n'ai pas encore eu le temps de défaire mes valises.
J'ai rapporté avec moi des tonnes de souvenirs et capturé un peu de chacun des personnages.
J'ai fait la connaissance d'un groupe d'amis aussi singulier qu'attachant, aussi bien hilarant qu'émouvant.
C'est bien simple, à cet instant précis, je suis en train d'élaborer des scenarii qui me permettraient de me faire interner.
J'ai découvert l'univers de l'autrice ainsi que sa plume et toutes mes petites voix et moi-même sommes formelles: nous sommes conquises.
Durant la majeure partie du récit j'ai ri...d'un rire franc et parfois tonitruant, alertant au passage la maisonnée.
Je suis un peu rassurée lorsque je lis ce genre d'ouvrage, je me sens moins seule dans ma folie... c'est une véritable bouffée d'air frais qui s'engouffre dans vos poumons et ça fait un bien fou.
En revanche, je ne remercie pas Zoé Brisby car je ne mangerai plus jamais le bout d'une banane et je ne verrai plus un oeuf comme tel...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Alice64_au_pays_des_livres
  20 avril 2021
J'ai foncé dans cette joyeuse clinique en m'imaginant pas ce qui aller m'arriver et c'est pas plus mal.
J'ai ris comme une folle face aux différentes lubies des pensionnaires, j'ai cherché la petite bête qui allait me révéler la raison de l'internement du seul patient normal, j'ai appris 1001 façon de se suicider et de me méfier de tout et je peux vous dire que cette lecture m'a fait un bien fou !
Bien-sûr si on rentre sain d'esprit dans cette bâtisse, je ne vous garantis pas que vous en sortirez pas changé !😉
Je vous conseille de vous méfiez des apparences parce que les vrais fous ne sont pas ceux qu'on croit, ça va sûrement vous rendre maboul mais qu'est ce que ça fait du bien d'être un peu perché.
Mais si tout cela vous semble insensé je vous rassure que ce livre dévoile des vraies leçon sur la vie, l'amitié et le regard des autres.
Allez-ci les yeux fermés, la clinique Beausoleil et ses pensionnaires vous accueillent les bras ouverts et plus on est de fous..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
LadoryquilitLadoryquilit   07 mai 2021
Les mots se révélaient parfois bien plus dangereux que les armes. Si on était blessé à la cuisse par une balle ou un couteau, on allait à l'hôpital, mais si on était attaqué par des mots, touché en plein cœur par une mauvaise nouvelle, où fallait il aller ?
Commenter  J’apprécie          00
LadoryquilitLadoryquilit   07 mai 2021
Les vrais amis n'ont pas besoin d'être là depuis longtemps, mais simplement présents au bon moment.
Commenter  J’apprécie          10
LadoryquilitLadoryquilit   07 mai 2021
Les hôpitaux étaient des rétrécisseurs. Ils reduisaient les gens en même temps que les espoirs.
Commenter  J’apprécie          10
LadoryquilitLadoryquilit   07 mai 2021
Dommage que l'on ne se rende compte de ce qui est beau dans la vie qu'au moment de mourir.
Commenter  J’apprécie          10
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   18 avril 2021
Samedi, jour des visites. [...]
Il y avait les habitués, ceux qui arrivaient à ne plus prêter attention aux bizarreries de certains des occupants. [...] Et puis il y avait les autres. Les « primo-arrivants », comme les appelait le personnel. Facile à reconnaître, leurs yeux souvent exorbités par la surprise et la bouche ouverte. [...]
Heureusement, les nouveaux visiteurs pouvaient se tourner avec soulagement vers l'homme en blouse blanche qui les saluait avec un sourire entendu.
- Soyez les bienvenues !
Il ouvrait les bras comme un père accueillant le fils prodigue.
- Je vous propose de commencer par une visite de notre cher établissement avant de rejoindre vos proches. Vous pourrez ainsi profiter de nos nouvelles installations et constater que le bien-être des patients est notre priorité. [...]
- Jarod ! Vous n'êtes pas sérieux ! Je cherche les visiteurs depuis plus de trente minutes ! s'exclama, sourcils froncés, un autre homme en blouse blanche avant d'ajouter pour lui-même : C'est toujours la même chose. [...]
Le médecin se racla la gorge.
- Excusez-nous pour cet incident. Je suis le docteur Petitpas, je gère la clinique.
- Qui était l'homme qui nous a fait la visite ? [...]
- Vous avez fait la connaissance de Jarod, l'un de nos plus anciens pensionnaires. Il adore se déguiser. Et, comme vous avez pour le constater, il est très doué. Un véritable caméléon. C'est d'ailleurs ce qui lui a valu ce surnom de Jarod. Comme dans la série télé. Vous connaissez ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Zoé Brisby (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zoé Brisby
Sagesse, philosophie et humour... c'est la manière dont on peut résumer les romans de Zoé Brisby !
Diplômée en histoire de l'art, elle est lauréate du Mazarine Book Day 2018 avec son roman L'habit ne fait pas le moineau.
Découvrez son interview feel good, en vidéo !
Pour découvrir son dernier roman, Plus on est de fous... aux Editions Michel Lafon, c'est par ici : https://bit.ly/3v0QxLR !
#ZoeBrisby #PlusOnEstDeFous #Roman #Litterature #Humour #ParolesdAuteurs #interviewGibert #GibertMonLibraire #Interview #InterviewAuteur
Retrouvez-nous sur Facebook : Facebook.com/GibertOfficiel Nous suivre sur Instagram : instagram.com/GibertOfficiel Voir moins
+ Lire la suite
autres livres classés : hôpital psychiatriqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
346 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre