AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Djustinee


Djustinee
  08 avril 2021





Ouvrir ce roman c'est ouvrir les portes de la clinique psychiatrique Beausoleil et rencontrer tout un tas de pensionnaires attendrissants, attachants, loufoques et hauts en couleurs sous la bonne garde du docteur Petitpas, le directeur, et de Marguerite, l'infirmière en chef.

Les patients ont besoin d'une routine bien huilée rassurante pour eux. Mais toute cette mécanique pourrait se trouver chamboulée avec l'arrivée d'un dernier pensionnaire, Luc, qui criera haut et fort que non, il n'est pas fou ainsi qu'un nouveau directeur exécrable au possible.

C'est avec un petit pincement au coeur que je quitte Luc, Jeanne-Élisabeth, Yoda, Jarod (mention spéciale pour lui qui me fait particulièrement rire, mais quel cas) et les autres. J'ai passé un agréable moment dans ce roman frais, pétillant, lumineux, léger et plein d'humour ; c'est un véritable remède anti-morosité qui se dévore. On a tous besoin d'un tel roman ! Je l'ai trouvé idéal pour sortir de l'hiver.

Je retrouve la plume fluide et remplie d'émotions de l'auteure. C'est une histoire prenante qui me fascine du début à la fin. J'ai également apprécié l'ambiance du roman et les situations totalement rocambolesques dans lesquelles les pensionnaires se mettent.

C'est une comédie à lire sous un air de "mais vous êtes fous ? Oh oui! 🎶; Que je vous conseille et que vous trouverez aujourd'hui dans toutes les bonnes libraires.

Ps : Zoé, ne t'inquiète donc pas moi aussi ma clinique Beausoleil me tend les bras :
🚐; Les petits suisses, les oeufs en chocolat et les Kinder se mangent par deux sous peine de me perturber ;
🚐; Je dois vérifier 3 fois qu'une porte soit bien fermée ;
🚐; L'association claquettes/chaussettes me fait faire des bons au plafond ;
🚐; Je ne supporte pas les reniflements;
🚐; Je ne supporte pas de toucher une poignée ou la barre du métro (idem pour les boutons d'ouverture de portes dans le train) ;
🚐; Je déteste serrer la main des gens ;
🚐; Un manque d'organisation peut me faire angoisser;
🚐; Ce n'est pas tout, la liste est longue... mais et vous ? Dites-moi tout !






Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus