AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de frueka


frueka
  18 décembre 2016
"J'avais choisi le Demestos parce que le Demestos tue tous les microbes et que ma mère me répétait toujours que j'étais un microbe, une infection."

A 11 ans, après que les services sociaux lui ont expliqué qu'elle ne pouvait s'inscrire dans un foyer sans l'accord de ses parents, Clare avale du détergent avec l'espoir de mourir.

"Vilaine" est le témoignage déchirant de Constance Briscoe, première femme noire de Grande-Bretagne à avoir accédé à la fonction de juge, dont l'enfance a été brisée par les innombrables sévices physiques et psychologiques infligés par sa mère.

Dans ce livre, elle relate son enfance et son adolescence à Londres, depuis sa naissance en 1957 jusqu'à son départ pour l'université en 1982. Elle y dit les privations, les humiliations, les insultes et les coups quotidiens, la faim, le froid mais surtout le manque d'amour et d'affection auxquels tous les enfants devraient avoir droit. Abandonnée à l'adolescence dans la maison familiale et contrainte de cumuler plusieurs enplois pour subvenir à ses besoins les plus élémentaires tout en allant à l'école, elle raconte comment elle a malgré tout réussi à décrocher les diplômes nécessaires pour aller à l'université et y étudier le droit.

J'ai lu ce livre avec la boule au ventre, horrifiée par la cruauté sans pareil de cette mère envers sa fille. J'ai été émue par l'immense bonheur que pouvaient lui procurer des choses a priori si normales, touchée par sa force de caractère et son courage qui lui ont permis, malgré un très mauvais départ dans la vie, de réaliser son rêve de devenir avocate.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus