AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782747053211
350 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (30/10/2014)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 134 notes)
Résumé :
Deux jeunes fantômes, Nicaise et Suzanne, se présentent ensemble à la porte du manoir. Ils sont arrivés à pied, après une longue errance. De toute évidence, ce sont des fantômes blancs, même s'ils refusent de dire d'où ils viennent et qui ils sont. Pourtant, ils vont faire courir au manoir un terrible danger en ouvrant la porte de la cave...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  28 décembre 2016
Ce livre est sans hésitation une valeur sûre de la littérature jeunesse.
Série découverte lors d'une recherche de cadeaux de Noël à faire pour un grand bibliovore d'une douzaine d'années, je me suis fait happer par cette série. (Le bibliovore en question a déjà dévoré le 1 et attaqué le 2 !!)

Dans ce quatrième opus, deux nouveaux fantômes arrivent au manoir : Nic et Suzanne. Rapidement, les autres résidents vont avoir de gros ennuis mettant en danger leur âme. Nic est en effet venu pour retrouver et tuer son tortionnaire ; quant à Suzanne, cette jeune fille semble cacher un secret.

Avec les séries, la crainte est de voir l'intrigue se répêter et s'étioler au fil des différentes aventures. Ce n'est pas le cas ici Evelyne Brisou Pellen apporte à chaque livre une nouvelle dynamique grâce à l'intervention de nouveaux personnages et de nouvelles thématiques historiques. Dans ce quatrième roman, le lecteur est conduit dans les horreurs du Moyen Âge... puis au XVIII et XIXe siècle avec la colonisation de l'Amérique ... pour finir par la Seconde Guerre Mondiale. L'auteur prend soin de relater des faits historiques avérés sans pour autant en faire quelque chose d'anxiogène pour le jeune public.
Le texte est dynamique avec des chapitres courts et percutants. Les histoires s'imbriquent les unes aux autres tout en mettant en avant une même notion. Gros plus également, la manière dont est abordée la Seconde Guerre au travers du vécu de Suzanne (je ne peux en dire plus sans dévoiler un élément important).
Le ton est frais, humoristique, moderne sans plonger le lecteur dans le pathos ou l'horreur.

Une superbe série abordant l'Histoire de manière ludique et intéressante et pouvant peut-être aider les professeurs à faire comprendre au jeune public que L Histoire ce n'est pas que des dates, des lieux mais des récits incroyables. Cela pourrait être une belle porte d'entrée pour pousser les jeunes lecteurs vers des livres historiques.

Bon je vais encore craquer et commander les tomes 5 et 6. ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Lire-une-passion
  31 août 2015
RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!
Il me tardait de lire ce quatrième tome, car comme vous le savez, j'adore vraiment cette série, que je trouve très imaginative et atypique. Mais je voulais aussi avoir le tome 5 sous la main, si jamais l'attente était trop longue entre les deux, et je pense enchaîner avec ce dernier le mois prochain. Je ressors de cette lecture autant enthousiasmée que les précédents, avec une pointe de tristesse à la fin. C'est donc un presque coup de coeur pour ce tome 4 !
Dans ce roman, nous suivons Nic, un jeune garçon devenu fantôme après sa mort tragique. Ce que l'on ne sait pas, ce sont les causes de sa dite mort. En plus de le suivre dans ses pensées, il arrive à bien cacher ce secret, qu'il ne compte dévoiler ni aux habitants du manoir, ni à nous lecteurs. Mais il n'est pas arrivé seul et pas par le moyen habituel. En effet, il est arrivé à pied en compagnie de Suzanne, elle aussi tuée dans des circonstances atroces. Tout comme lui, elle ne veut pas dévoiler pourquoi ni comment, et très vite, le fait de garder pour eux ce qui pourrait les aider, pourrait se retourner contre eux et provoquer des événements qui mettraient à mal le manoir et ses habitants.
Je vous le dis tout de suite : c'est pour le moment le tome que j'ai préféré entre les 4. Ici, on suit deux personnages touchés dans leur orgueil, et qui se montrent assez « faibles » par les causes de leur mort respective. Tout d'abord Nic. C'est un personnage auquel j'ai eu du mal à m'attacher au début, mais qui très vite a montré une personnalité que j'ai beaucoup appréciée. Il est déterminé à se venger et est aussi persuadé que son tueur se trouve dans ce manoir. Il est rusé et intelligent et fera preuve de beaucoup de subterfuges pour le démasquer et mettre un terme définitif à sa « vie ». Mais alors, qui est cet homme qu'il hait au point de vouloir le tuer une seconde fois ? Que lui a-t-il fait pour qu'il ait ce genre de réactions ? Même si l'on ne le sait pas dès le départ, Nic nous l'apprend par petites bribes au fur et à mesure de l'histoire.
Quant à Suzanne, celle avec qui il est arrivé, son histoire m'a particulièrement touchée, car l'époque à laquelle elle vivait est connue du monde entier, à cause des atrocités qui s'y sont déroulées. Je ne vous en dirais pas plus, pour la simple et bonne raison que son secret tient jusqu'à la fin du roman, ce qui est un point addictif non négligeable du roman. On veut tellement savoir qui elle est, d'où elle vient, pourquoi elle est morte mais surtout comment, qu'on fait défiler les pages sans s'en rendre compte. Et lorsqu'on arrive à la révélation... on a le souffle coupé. Littéralement. J'ai été choquée, attristée, écoeurée, énervée. L'auteure a vraiment su retranscrire toute l'horreur de cette période, avec cependant des mots simples, étant donné qu c'est une série jeunesse. Au-delà de ça, c'est un personnage attachant, même si très mystérieux, ce qui ajoute à sa psychologie quelque chose de plus.
Dans ce quatrième opus, on en apprend plus aussi sur l'un des personnages présents depuis le début, et même si j'étais contente d'en savoir plus, je savais qu'à la fin des révélations, il allait sans doute partir, et du coup, j'étais un peu triste. Son histoire n'est pas non plus très positive (aucune, puisqu'ils sont tous morts), mais la découvrir m'a touchée et m'a fait mal au coeur.
Concernant l'intrigue, je n'ai encore une fois rien à y redire. Au-delà d'une histoire de fantômes, l'auteure mélange plusieurs époques et nous permet ainsi de nous replonger dans l'histoire à travers plusieurs siècles, et de retrouver des personnages emblématiques que nous avons étudié en cours. Car oui, ce qu'elle cite est vrai, rien (ou presque) n'est imagé. Les retours dans le temps ont vraiment existé, et les personnages que nous voyons y ont vraiment vécu (sauf évidemment ceux du Manoir, cela va de soit!). Et en ça, je ne peux que lui dire bravo, car on voit à quel point elle est fan de l'histoire, mais surtout des heures de recherche qu'elle a dû faire pour rendre sa série crédible !
Et la fin... Je ne m'attendais pas à une fin aussi crève-coeur que celle-ci. Elle était très bien amenée, belle, déchirante. J'ai même eu les larmes aux yeux, c'est dire. Tout était décrit avec finesse, mais aussi avec beaucoup de rancoeur vis à vis de ce qui s'était passé (du moins, c'est ainsi que je l'ai ressenti, peut-être que je me trompe).
En résumé, un quatrième tome qui se place au-dessus des trois premiers (qui pourtant étaient géniaux!). Des personnages aux lourds secrets qui sont du coup très mystérieux et nous poussent à dévorer les pages pour en savoir plus. Une intrigue très bien menée qui mélange plusieurs époques, pour le plus grand plaisir du lecteur (surtout du mien!). Vivement que je me plonge dans le tome 5, qui, je suis sûre, promet de belles aventures ! Franchement, n'hésitez surtout pas à commencer cette saga ! En fait, en terminant cette chronique, je me rends compte que ce n'est pas un presque coup de coeur, mais un COUP DE COEUR, tout simplement. Ce roman m'a vraiment touchée.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
murielan
  27 juin 2016
Deux nouveaux pensionnaires arrivent, chose peu banale, à pieds au Manoir. Il s'agit de Nic et de Suzanne qui se sont déjà croisés plusieurs fois lors de leur vie de fantômes. Aucun des deux ne veut révéler son histoire et les circonstances de sa mort et pourtant, leur présence perturbe grandement le Manoir. Liam et ses amis vont devoir une nouvelle fois lever le mystère car désormais, les habitants courent un terrible danger...
Ce quatrième tome tient ses promesses. Non seulement il aborde des grandes périodes de l'Histoire mais il fait évoluer les personnages principaux qui se dévoilent peu à peu.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire les nouvelles aventures de ces pensionnaires pas comme les autres, qui sont tous liés par une forte amitié et une solidarité sans faille et j'ai hâte de poursuivre cette saga !
Commenter  J’apprécie          70
verobleue
  24 octobre 2017
Avec « Nic et le Pacte des démons », quatrième tome de la saga du Manoir, l'auteur Evelyne Brisou-Pellen, nous expose à nouveau différentes époques de l'histoire de façon ludique. Deux nouveaux personnages, des fantômes blancs, se présentent épuisés à la porte du manoir.
Nic et Suzanne, mystérieux, semblent détenir de lourds secrets. A la lecture, on se rend compte que Nic a l'obsession de punir son meurtrier, persuadé que celui-ci se trouve au manoir. Pour y arriver, il est prêt à tout, quitte à mettre en danger les autres habitants du manoir. Suzanne, discrète et timide, semble bien connaitre Nic alors qu'ils ne viennent pas de la même époque. Liam va enquêter et les aider grâce à ses incursions dans la carte d'éternité.
Dans ce tome, l'auteur nous emmène au Moyen-Age, exhume les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale et nous apprendra la véritable histoire de l'Indien, ce personnage emblématique du Manoir.
Certains sujets sont plus sensibles mais grâce à l'intrigue, le jeune lecteur apprend sur le passé d'une manière adaptée à son présent.
En tout cas, moi, j'aime beaucoup !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
darko
  02 février 2015
Un tome passionnant qui nous fait (re)découvrir de nouvelles époques et de nouveaux personnages.
Ces voyages dans le temps nous mettent face aux horreurs que l'homme a commit au fil des ans, des siècles.
Le manoir est une façon décalée et intelligente de parler de l'Homme et de l'importance de l'Histoire et du Devenir de l'Homme.
Les personnages grandissent et apprennent que la solidarité et l'écoute de l'autre sont primordiales.
Un nouveau personnage fait son apparition et reste énigmatique (mais j'ai ma petite idée de qui il peut être...).
Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
stefy91stefy91   27 juillet 2016
Le ciel était rond, la Terre était ronde, et le Soleil, et la Lune, et les étoiles. Les oiseaux faisaient leur nid en rond, et les saisons formaient un grand cercle qui tournait inlassablement. L'homme devait donc respecter la loi du monde, construire ses huttes rondes et les installer autour d'un feu rond. Et tant que les hommes formeraient un cercle, ils resteraient unis.
Commenter  J’apprécie          90
HCFAHCFA   10 mai 2019
- Un nazi qui… (Christine sembla soudain suffoquée), en rapport avec Eichmann… Oui… Ils ont pu se rencontrer au camp d'Auschwitz, il y travaillait.
- Qui ?
Christine ne répondit pas. Ses yeux se firent durs :
- Personne n'a réussi à le coincer. Plusieurs fois le filet s'est resserré autour de lui, mais il est passé entre les mailles. Ce salopard…
Liam et Cléa furent sidérés par le vocabulaire, vraiment pas dans le style de la vieille institutrice .
- Il utilisait les prisonniers comme cobayes pour des expériences, reprit-elle. Surtout des enfants. Il les choisissait dès l'arrivée des trains de la mort, et décidait de leur sort à la manière des empereurs romains : pouce baissé (elle mima), ils partaient directement pour la chambre à gaz ; pouce dressé, ils servaient d'abord à ses cruelles expériences. Il appréciait particulièrement les jumeaux…
- Ca donne envie de vomir, souffla Cléa.
- Quand il avait trop d'enfants, il traçait une ligne horizontale sur un mur, et tous ceux dont la tête ne l'atteignait pas étaient gazés. Ou bien il leur injectait une dose mortelle de phénol et notait avec soin le temps qu'il mettait à mourir. Un cœur de pierre dans un manteau de neige…
- […] Qui est-il ?
-Il est de ceux qu'on enrage de savoir en liberté.
- […] QUI EST-IL ?
[…]
- C'est l'idée de prononcer son nom… Josef Mengele, l'Ange de la mort.
[…]
- Comme Anne Franck ! s'exclama Cléa. Et elle s'est retrouvée au camp d'Auschwitz avec Mengele.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Souri7Souri7   28 décembre 2016
Voilà bien le problème des armes, soupira Christine. Lorsqu’on en possède une, on finit par l’utiliser, ne serait-ce que pour se justifier de la posséder.
Commenter  J’apprécie          171
eleanne29eleanne29   20 juin 2015
Je m'arrêtai au bout de la route, subjugué. J'étais arrivé ! J'avais devant moi le fameux manoir ! Entouré de verdure. Ça tombait bien, le vert était ma couleur préférée.
Commenter  J’apprécie          80
EnyaPoloczekEnyaPoloczek   20 mars 2019
- Raconter, c'est bien. Ça fait le point, et on voit les choses plus clairement. Surtout maintenant qu'on n'a plus de raisons d'avoir peur.
Elle me regarda avec surprise et secoua la tête.
- C'est vrai... Il reste juste des raisons d'avoir mal.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Evelyne Brisou-Pellen (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Evelyne Brisou-Pellen
La librairie Point Virgule vous propose de frémir avec une sélection de trois romans jeunesse prenant pour thème les fantômes et autres malédictions.
- Les Cinq Fantômes, Jeremy Behm, Casterman 10,90€ - Terreur à Smoke Hollow, Katherine Arden, PKJ, 14,90€ - Derrière toi, La malédiction des 33, Evelyne Brisou-Pellen, Bayard, 14,90€
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les messager du temps

quel est le titre du premier tome ?

rendez-vous à Alesia
le chien d'or
les cinq écus de Bretagne
l'otage d'Atila

5 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Evelyne Brisou-PellenCréer un quiz sur ce livre

.. ..