AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748526104
Éditeur : Syros (10/01/2019)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Que feriez-vous si vous appreniez qu'il vous reste peu de temps à vivre ?

Victor et Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par coeur. Elle fait tellement partie de sa vie qu'elle habite presque chez lui, il sait décrypter le moindre de ses éclats d'humeur, bons ou mauvais.
Car Juliette est difficile à saisir, toujours en mouvement. Elle est capable de partir seule au bord de l'océan sur un coup de tête, et de revenir comme si de r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Lunartic
  05 août 2019
Bonjour les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique d'un livre au titre juste magnifique (n'êtes-vous pas d'accord avec moi ?) et qui promettait de l'être tout autant, j'ai nommé 21 printemps comme un million d'années de Camille Brissot. Je remercie infiniment les éditions Syros pour l'envoi de ce merveilleux roman que j'ai trouvé pour ma part tout bonnement bouleversant et inoubliable !
Pour commencer, un aspect de l'intrigue qui m'a énormément plu, c'est sa narration, singulière et émouvante : l'histoire nous est contée de façon fragmentée, le récit reposant sur la seule mémoire de Victor, le protagoniste principal masculin. L'autrice laisse ainsi la parole à l'un de ses personnages centraux et cela rend le témoignage de ce dernier d'autant plus touchant, crédible et authentique car il nous le livre avec ses propres mots, sa propre façon de s'exprimer et de se souvenir, avec ses nombreuses hésitations et trous noirs. On a l'impression de l'avoir véritablement en face de nous, ce jeune homme encore fortement ébranlé par la tornade qui est passée dans sa vie et qui en est ressortie tout aussi vite et, me concernant, j'ai littéralement bu ses paroles pleines de souffrance mais aussi de sagesse et de vérité. Les pages défilent sans que l'on ait le temps de bien réaliser ce qui nous arrive. Ce roman est juste percutant, saisissant, transcendant. Il regorge de vitalité et d'espoir. Au vu de sa couverture digne d'une nuit étoilée, j'aime à le comparer à une étoile filante. On ne prend véritablement conscience de sa beauté et de sa force que quand on le referme. Il produit sur nous un effet résolument foudroyant et marquant.
Pour ce qui est des personnages, impossible de ne pas ressentir une profonde empathie, un puissant lien de connivence envers eux. Au fond, ces deux jeunes adultes que sont Victor et Juliette pourraient être n'importe qui, de la famille, des amis, des connaissances, voire nous-même. Ils nous ressemblent de façon intrinsèque et c'est ce qui rend notre identification avec eux deux si aisée et possible. de nombreux aspects de leur personnalité et de leur existence respective nous correspondent et correspondent également au quotidien de tout un chacun, ce qui nous permet de nous sentir beaucoup plus proches d'eux, comme s'ils étaient tangibles, palpables, comme si l'on avait traversé toutes les épreuves qu'ils doivent surmonter au fil des réminiscences de Victor à leur côté. Personnellement, je me suis autant reconnue en Juliette qu'en Victor. L'une est une Héroïne avec un grand H qui sait savourer la magnificence de chaque petit instant, une véritable boule d'énergie, aussi étincelante et époustouflante que les feux d'artifices, explosions de couleurs, de sons et de lumières qu'elle chérit inconditionnellement - et on a beau savoir dès le départ ce qu'il est advenu d'elle, elle brille par sa présence, elle est le coeur battant de ce roman ; l'autre est un jeune homme tourmenté, prêt à tous les sacrifices pour ceux qu'il aime, loyal, dévoué, en clair le parfait confident, calme, serein et à l'écoute pour un petit bout de femme au tempérament de feu et à la malice incorrigible incapable de se poser, menant une vie à cent à l'heure et relevant tous les défis qu'elle croise sur sa route tumultueuse. Cependant, ils ont autant besoin l'un que de l'autre et je dirais même que celui de Victor à l'égard de Juliette est viscéral. Notre narrateur, contrairement à sa meilleure amie qui lui est si chère, a en effet justement beaucoup de mal à prendre des risques, à aller de l'avant, à placer ses rêves et ses envies avant ceux des autres. Ce personnage craintif face à l'incertitude déroutante de l'existence et à l'abnégation sans failles m'a profondément ému dans sa fragilité et dans son combat de tous les jours contre le chagrin dévorant et la mélancolie écrasante qui menacent de le submerger. le soleil et la lune en somme, parfaitement assortis, qui nous éblouissent instantanément. Et, si jamais vous laissez sa chance à ce livre, vous pourrez constater que cela vaut pour l'ensemble du microcosme qui évolue autour d'eux deux. Tous les personnages de ce livre, et je dis bien TOUS, entrent dans notre coeur sans préambule pour ne plus jamais en ressortir. Je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas vous gâcher la très agréable et renversante surprise que fut pour moi 21 printemps comme un million d'années mais, pour avoir conseillé ce roman à une amie qui était en panne de lecture depuis des lustres (j'exagère à peine), celui-ci a été pour elle une véritable révélation, LE livre qui lui a fait retrouver le goût de lire et de s'émerveiller des plus petites choses que nous pouvons rencontrer au cours de nos vies. Et rien ne peut me faire plus plaisir en tant que lectrice et blogueuse passionnée que d'avoir su conseiller le bon livre à la bonne personne, d'avoir été l'élément déclencheur d'un moment de pure magie, même atrocement éphémère comme dans le cas présent, pour quelqu'un. J'espère sincèrement que Juliette, Victor et tous les bons comme mauvais moments qu'ils ont partagés ensemble et avec leurs proches sauront vous toucher en plein coeur et vous rappeler à quel point la vie et ce qu'elle a à nous offrir est précieuse.
Pour conclure, je ne peux que vous encourager à vous plonger dans la lecture de ce roman pétri d'humanité et extrêmement inspirant. Il est certes court mais je peux vous assurer que son impact sur quiconque l'ouvre et le laisse lui conter son histoire est d'une puissance sans égale, je suis là pour en témoigner. 21 printemps comme un million d'années nous donne une magnifique leçon d'amitié et d'amour de la vie et de ses grands mystères, de ses instants de grâce, de ses petits miracles qui changent tout qui restera gravée dans ma mémoire à tout jamais. Je suis extrêmement contente et reconnaissante aux éditions Syros d'avoir pu découvrir avec ce titre la plume pétillante et lumineuse, assurément accrocheuse et entraînante, fascinante de Camille Brissot qui, je peux vous le garantir, est une autrice à suivre de très près. Pour ma part, c'est ce que je compte bien faire et, en attendant le prochain coup d'éclat de cette jeune écrivaine française de grand talent, je vais me blottir dans le souvenir indélébile et somptueux que ce roman m'a donné afin de ressentir encore l'empreinte si réconfortante et bienveillante, positive qu'il a laissé sur moi.
Lien : https://lunartic.skyrock.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
faelys
  30 janvier 2019

J'avais beaucoup aimé "La maison des reflets" de la même autrice, un roman de SF inquiétant, séduisant et très intelligent. Avec "21 printemps comme un million d'années", je découvre une autre corde à l'arc de Camille Brissot; un texte puissant et pudique à la fois pour les grands ados et les adultes.
Il y en a eu, des romans de "sick-lit" depuis "Nos étoiles contraires". Ces récits déployant le thème de la maladie, de la perte d'un être cher, du deuil. Pas évident de relever le défi. Camille Brissot a apporté sa plume française à un genre souvent issu de traductions, et avec elle une belle délicatesse, un grand soin apporté au réalisme. J'ai apprécié la pirouette du décalage dans le temps qui nous prévient dès les premières pages: oui, Juliette est morte, Victor n'accepte de parler d'elle que trois ans après, à cette bande d'ados malades à l?hôpital, pour qui Juliette est restée une héroïne. Donc on sait. Pas de faux espoirs. On lit en connaissance de cause. Et on vit par procuration ces années passées, ces liens d'amitié aussi évidents qu'indéfectibles. Parce que seul le calme Victor, le fidèle, le tranquille, pouvait servir de phare à une Juliette sur le fil du rasoir, constamment à la recherche d'étincelles de vie, de frissons, d'excitations. Elle qui a brulé chaque journée, qui n'a jamais voulu rien regretter, qui a vécu ses 21 printemps avec férocité.
Si Juliette éblouit et bouleverse, c'est plutôt Victor qui m'a touchée, celui qui a porté, supporté, et qui s'est construit en tant que jeune homme. On lui découvre au fil des pages une fascinante résilience, une assurance et une maturité épatantes.
 Une première version de ce texte était sortie en 2010 chez Rageot, intitulée "Sous une pluie d'étoiles". Camille Brissot a pu la réinventer, la reprendre davantage à son goût j'imagine. Un exercice peu commun. Et une belle réussite au final. "21 printemps" surfe sur la vague de la sick-lit pour se retrouver un public, c'est indéniable et c'est d'ailleurs réussi vu son succès sur la toile, mais ça valait le coup je pense.

http://www.petitesmadeleines.fr/archive/2019/01/30/21-printemps-comme-un-million-d-annees-camille-brissot-6124932.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  09 janvier 2019
Un très beau roman, qui ne laisse pas indemne.
Je ne l'aurais probablement pas choisi, en cette période où j'ai passé beaucoup de temps au chevet d'un hospitalisé. Je l'ai reçu, j'ai tenté de le lire, et quel coup de coeur. Je pense que Victor et Juliette vont m'habiter longtemps.
Au début, j'ai eu un peu de mal, à cause de la narration en désordre, pas trop de précisions, il faut avancer peu à peu pour savoir précisément (que je ne lise jamais la 4ème ne facilite pas !)
La forme est originale et met un peu de légèreté malgré le sujet.
Une bande de fillettes malades, une joyeuse bande pourrait-on même dire, entoure Victor, l'assiège plutôt, pour qu'il leur "raconte" Juliette, dont on comprend vite qu'elle n'est plus parmi elles, mais qu'elle est très importante pour elles.
Elles veulent tout savoir de Juliette la lumineuse, la grande soeur qui leur a tant apporté.
Victor s'exécute en se faisant un peu prier.
Il déroule ses souvenirs, un peu en vrac, les moments importants, les souvenirs précieux de cette amitié si profonde.
Et c'est beau. Touchant. J'ai bien entendu terminé en pleurs. Plus d'émotion que de tristesse.
J'ai attendu pour écrire cette chronique mais ces personnages ne me quittent pas.
On pourra dire que ça parle de maladie, mais ça parle surtout d'amitié, d'une amitié si forte qu'elle pourrait être étouffante, et qu'elle ne l'est jamais. Une vraie belle réflexion sur ce que peut être l'amitié, sur ce qu'elle doit être, à travers tous les moments, difficiles ou pas, que traversent Juliette et Victor.
Un roman fort et poignant, mais aussi léger, comme cette bande de jeunes filles qui insistent pour que Victor raconte son histoire et celle de Juliette. Un narrateur qui nous touche profondément, comme il accroche les fillettes. Mais cette façon de nous conter l'histoire à travers leurs yeux introduit une respiration bienvenue.
Un superbe livre, que j'ai lu à un mauvais moment mais qui m'a touché profondément, au point que je l'ai dévoré en une journée.
De plus, il se passe dans ma région, dans un Valence un peu imaginé, des balades au bord du Rhône au panorama d'Ardèche.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
orbe
  23 mars 2019
Victor est le meilleur ami de Juliette depuis l'enfance. Il est un des rares à connaître la maladie rare mais implacable dont elle souffre.
Mais pour l'instant, celle-ci a bien décidé à vivre son existence à pleine dent et si possible à cent à l'heure.
Son ami tente de veiller sur elle mais si la tâche devient de plus en plus diffcile...
Un livre émotion. Bien qu'il évoque la mort et le deuil il est paradoxalement aussi un appel à habiter et à profiter de chaque instant du présent.
Le récit fonctionne sur des retours en arrière et sur le mode du témoignage qui renforce le côté poignant de l'histoire.
La famille n'est pas en reste. Elles entourent nos deux héros de leur bienveillance. Reste les sentiments amoureux qui effleurent à chaque page. Ceux de Juliette qui ne peut s'empêcher de se protéger à tout moment de toute forme d'engagement à long terme et ceux de Victor.
Un livre doux et amer à la fois avec en fond de récit des infirmières et un hôpital qui semble attendre comme une épée de Damoclès.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Meyna
  21 mai 2019
Juliette et Victor sont amis depuis l'enfance. Ils se connaissent par coeur. Leur amitié se résume beaucoup par Juliette qui vit à mille à l'heure et Victor qui se tient toujours disponible pour la rattraper en cas de chute.
C'est une amitié profonde qui s'est construite autour d'un tourment. Au-dessus de cette amitié plane un mal qu'il est bien trop dur d'accepter…
Ce livre m'a complètement renversé et piétinée mais je ne peux m'empêcher de l'aimer ! Pour commencer, j'ai apprécié que ce soit l'amitié qui soit au coeur de cette intrigue. Bien trop souvent les livres destinés aux jeunes adultes ont pour toile de fond les relations amoureuses. Sauf que pour respecter la réalité de nos vies il est important de diversifier les sujets. Bref, l'amitié prime dans ce roman et ce n'était pas pour me déplaire =).
Deuxième point positive le réalisme des personnages. Leur caractère est plutôt bien construit au regard de ce qu'ils traversent.
Ensuite, j'ai apprécié les questions que ce livre soulève : Jusqu'où le soutien que l'on peut accorder peut aller ? Comment pensons-nous profiter de la vie ? ...
Pour finir, j'ai aimé ce roman pour les émotions qu'il m'a fait vivre. Par les sujets qu'il traite et à travers la plume de Camille Brissot ce livre m'a fait vivre bien des émotions.
En somme, je vous conseille beaucoup cette lecture =). 21 printemps comme un million d'années est un roman très dur sur la maladie, sur l'acceptation de celle-ci. Et c'est aussi un roman très beau sur l'amitié !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   20 août 2019
Portée par un charmant duo, l’intrigue se dévore, narrée dans une magnifique écriture poétique, à l’image du titre, qui donne un avant-goût de la merveille à venir.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   09 janvier 2019
Lorsqu'elle n'était pas là, Skype prenait le relais. C'est peut-être paradoxal, mais la distance peut rapprocher, vous savez. Quand l’autre n'est pas là physiquement, il ne nous reste que ça : sa parole, sa voix... On discute jusqu'à ne plus rien avoir à se dire, et c'est à ce moment que ça devient intéressant - car lorsqu'on n'a plus rien à raconter sur son quotidien, on est obligé d'aller plus loin. On gratte les couches, on les perce l'une après l'autre, on se dévoile...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MelissandreMelissandre   11 avril 2019
Élise acquiesce gravement, emplie de l'importance de son rôle, et se retourne pour dire aux autres :

- Juliette répétait qu'on était toutes jolies, même sans cheveux, mais il y avait des filles, des nouvelles qui ne voulaient pas la croire et qui n'arrêtaient pas de pleurer. Alors elle a coupé les siens et elle leur a demandé si elles la trouvaient moins jolie comme ça. Ensuite, quand Léo est venu, on lui a posé la question. Il a répondu que ce qui comptait, ce n'était pas ce qu'il y avait sur le crâne des gens mais ce qu'il y avait dans leurs yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   14 janvier 2019
Mais c'est quoi, le temps, au fond? Est-ce qu'on en profite plus quand on en a moins? Et pourquoi est-ce qu'on a l'impression que c'est un contenant vide, un truc qu'on doit absolument remplir pour qu'il prenne de la valeur? Est-ce qu'il n'est pas précieux par nature? Une heure à réfléchir, allongée dans son lit, ça vaudrait moins qu'une heure à boire des cocktails sur le pont d'un yacht?
Commenter  J’apprécie          20
MeynaMeyna   04 mai 2019
Quand on était petits, les gens l'appelaient Hirondelle, et c'est vrai que ça lui allait bien : elle était toujours à papillonner, à sourire, à éclater de rire, un pur oiseau de printemps.
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   14 janvier 2019
C'est drôle, j'évoque ce souvenir, et des dizaines d'autres suivent, comme si les années se mélangeaient, comme si tout était lié. Juliette et moi enfants, qui courons entre les rangs de vigne, qui nous perdons dans la nuit et crions nos noms à tue-tête pour nous retrouver ; les petites lanternes vertes des lucioles dans les buissons ; les chauves-souris froissant l'air au dessus de nos têtes...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Camille Brissot (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camille Brissot
Interview de Camille Brissot aux Imaginales 2018
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La maison des reflets

Qui est le personnage principal ?

Daniel
Mona
Eliott

12 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : La maison des reflets de Camille BrissotCréer un quiz sur ce livre
.. ..