AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de verobleue


verobleue
  28 mars 2019
C'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans « La première Cavalière », le deuxième tome des « Cavaliers Verts » de Kristen Britain.
Le Royaume a banni la magie car la Sacoridie a été victime de pouvoirs magiques et n'a pu être libérée que grâce à l'union de tous les peuples. le Mur de d'Yer isole ces Terres qui comportent des résidus de magie. Mais sur le Mur est apparue une brèche et celle-ci s'élargit.
Deux ans après la fin du premier tome, Karigan est devenue un Cavalier Vert à part entière, sûre d'elle et loyale au service de son pays et de son roi Zacharie. Les caractéristiques de son don de Cavalier Vert se laissent découvrir tout au long de l'histoire. Elle n'est plus seule au centre de l'action. Des personnages secondaires sont développés et les relations entre eux se précisent. Il y a le roi Zacharie, intègre et juste. Celui-ci ne manque pas d'ennemis, de traîtres persuadés de mieux valoir à la tête de la Sacoridie. Egalement Larenne Stèle, la Capitaine des Cavaliers Verts, un personnage que j'ai aimé retrouver. Tous les cavaliers verts affrontent des moments difficiles comme la mort de certains de leurs compagnons aguerris et le roi attend beaucoup d'eux malgré le mépris des autres difficile à supporter.
Par quelques chapitres, Kristen Britain remonte le temps avec des passages du journal d'Hadriax el Fex ce qui change le ton du roman et laisse parler des voix du passé sur l'histoire des terres sacoridiennes.
Ce deuxième tome met en lumière les Cavaliers verts ainsi que leur magie discrète. Ceux-ci pour remplir leur mission, possèdent un brin de pouvoir, une union étroite avec la nature, l'art de se fondre au milieu de la forêt et témoignent de respect pour les éléments et les habitants. Pour le moment, les Cavaliers Verts sont en sous-nombre, voient leurs facultés se perturber et doivent combattre une force obscure. Les relations de Karigan avec les Armes, faction secrète, protecteurs du Royaume, vont permettre aux Cavaliers de retrouver tout doucement leur statut privilégié.
Il y a du suspens, de l'action et un rythme qui offre un page-turner agréable et efficace.

Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (13)voir plus