AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LeScribouillard


LeScribouillard
  31 décembre 2017
"Cavalier Vert" veut faire dans la noirceur et n'y arrive pas. Stevic G'ladheon n'est pas l'ordure que l'on avait crue dans le tome précédent. L'auteure s'arrange même pour nous lui faire pardonner d'avoir travaillé dans la piraterie. Au final, même le bordel est vu sous un angle optimiste. La seule chose pertinente à tirer de tout ça est : "Est-il envisageable de vendre son corps pour permettre à d'autres d'être sortis de la misère ?". On nous laisse avoir notre avis là-dessus.
Le reste du tome fait comme ça les montagnes russes entre le bon et le moins bon. le voyage dans le temps dans le tome 2, passe encore, mais là, Kirsten Britain se sent obligée de nous servir des paradoxes temporels alors que ça ne fait pas vraiment, avouons-le, avancer la quête. À vrai dire, pratiquement rien dans tout ce tome ne fera avancer la lutte contre Mornhavon. On découvre juste le Voile Noir après deux ou trois centaines de pages à brasser du vide, et puis la meilleure amie de Karigan trouve le moyen de réparer le Mur de D'Yer... juste avant de se le voir enlevé. Quant à Mont-d'Ambre, il vadrouille, sans avoir vraiment de rapport avec le reste du récit. Bref, un tome qu'on aurait pu sauter.
Complètement ? Non, car la fin brise les schémas habituels du récit : Karigan ne retourne pas avec les Cavaliers Verts et tout ne se finit pas bien, et on quitte Mont-d'Ambre avec un autre cliffhanger (par ailleurs que j'ai trouvé vraiment mal écrit). Et puis cette petite balade au Voile Noir nous donne un aperçu de ce que pourrait être une nature pervertie, tout le contraire du tome 1. Sans oublier que le personnage de Karigan continue à être confrontée à ses aspirations et des situations plutôt bien pensées montrent à quel point elle est partagée entre son amour pour le roi Zacharie et la réalité. Ah oui, au passage, Zacharie se marie. L'intrigue qui se déroule autour avait du potentiel, potentiel que l'auteure s'empresse de dézinguer dans les derniers chapitres.
Bref, un tome mitigé, que j'ai tout de même relativement apprécié (en lisant vite, on évite de se barber). Mais enfin, à quoi bon rajouter des tomes quand ça n'en vaut pas la peine ? Et ça ne va pas s'arranger...
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus