AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0307237656
Éditeur : Three Rivers Press (01/01/2006)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Dans ce dernier opus, qui clôt la trilogie entamée avec Alcool et La Belle Rouge, Rickey et G-man, qui ont fait d'Alcool le restaurant le plus prisé de la Nouvelle-Orléans, s'embarquent dans un projet de restaurant à bord d'un ferry boat typique de la Nouvelle-Orléans… Ils sont accompagnés de Milford Goodman, qui a passé dix ans en prison pour avoir assassiné sa patronne et qui vient d’être acquitté.

Alors que l’ouverture du nouvel établissement appro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
mfgaultier
  16 juin 2014
En furetant à la bibliothèque, je tombe sur ce livre, soigneusement mis en valeur par les bibliothécaires. Je lis rapidement le résumé qui m'attire immédiatement : deux chefs tiennent un restaurant à la Nouvelle-Orléans (pourquoi pas, les romans qui traitent de cuisine, voire de gastronomie me tentent en général…) et accumulent les ennuis tout en récoltant aussi des succès… Poppy Z. Brite, née en 1967, en est l'auteur à la réputation de « gothique culte » (intéressant) tout en étant « l'épouse d'un chef cuisinier », ce qui doit certainement aider lorsqu'on tente de décrire l'atmosphère côté salle et côté cuisine d'un restaurant. Il n'en fallait pas plus pour que je me jette sur ce pavé de 400 pages, édité par le Diable Vauvert, maison qui m'intéresse habituellement, ne serait-ce que pour le petit personnage qui introduit le lecteur dans le livre (ici il cuisine !). Bref, me voilà embarquée dans une lecture d'une durée d'au moins deux semaines (c'est l'inconvénient avec les romans un peu longs). Mais passons, car ce fut délicieux et plutôt agréable dans l'ensemble.
Je me suis terriblement attachée aux deux chefs G-Man et Rickey, les héros du roman, qui cumulent stress et tension extrêmes à bord de leur restaurant nommé Alcool car tous les plats sont agrémentés d'un alcool spécifique. Ce concept plaît et leur restaurant ne désemplit pas, ce qui les entraine, leur brigade et eux, à tenter des expérimentations diverses, tout en accueillant des membres du carnaval. Jusqu'au jour où ils décident d'embaucher Milford Goodman, un black qui sort de prison, après avoir purgé sa peine pour meurtre (le premier chapitre relate d'ailleurs l'avant crime…). Un ponte propose à Rickey de superviser l'ouverture de Soul Kitchen, un restaurant gastronomique dépendant d'un casino. Et c'est là que les ennuis vont commencer…
Ce qui est plaisant dans ce roman, ce sont les échanges fort bien décrits qui se nouent entre les personnes travaillant dans ce restaurant, leurs rapports souvent tendus, tendres aussi à d'autres moments. le fait que les deux patrons soient homosexuels est intéressant aussi, bien que l'auteur se garde bien d'accentuer ce détail, au final elle décrit juste deux hommes amoureux avec des problèmes identiques à bien d'autres couples. Et puis il y a la Nouvelle-Orléans, l'ambiance de la ville qui resurgit sur ce vase clos qu'est le restaurant, avec de fortes personnalités mafieuses douteuses qui naviguent autour des deux chefs.
Poppy Z. Brite saupoudre son récit d'un zeste de suspense, ce qui nous fait avancer dans le roman car bien vite on comprend que Milford a été accusé à tort. Mais le suspense n'est pas un des éléments clé du récit. Ce qui ressort c'est une écriture assez croustillante par moment, comme ces blagues échangées entre cuistots, qui ne volent pas haut mais sont marrantes à lire. Les personnages, l'ambiance, la description de certains plats, leurs ingrédients, tout cela m'a fait voyager et c'est pourquoi je vous recommande fortement Soul Kitchen, en réalité le dernier tome d'une trilogie qui débute avec Alcool puis se poursuit avec La Belle Rouge et enfin se clôt sur Soul kitchen.
Lien : http://blogs.lexpress.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kiki23
  10 mai 2013
Et que diriez-vous pour ce midi d'une panse de porc farcie à la mode cajun ?...
La Nouvelle – Orléans. Rickey et G-man filent des jours heureux dans leur restaurant « Alcool »… Mais ils s'embarquent dans l'ouverture d'un nouvel établissement (le Soul Kitchen) situé à bord d'un casino/ferry boat, accompagné d'un cuisinier noir qui sort de prison pour assassinat et d'un financier aux pratiques douteuses.
Il s'agit du troisième tome d'une trilogie ; mais il se lit de manière tout à fait indépendante.
Ce livre avait tout pour me plaire, surtout après la lecture d'une très bonne critique sur un blog. Mais bon, voilà, je me suis retrouvée au milieu d'un épisode d'un feuilleton américain et ce n'est pas ce que je cherche en ouvrant un livre (sinon j'allume ma télé…).
Le style est affligeant et à la moitié de ma lecture je me suis surprise à me dire « quand est-ce que cela commence ? ».
Effectivement, il y a quelques bonnes pages sur la cuisine moléculaire. Mais cela ne suffit pas à rattraper une sauce trop légère, alors que de nombreux thèmes sont abordés sans être traités (le racisme, l'homosexualité, la dépendance toxicologique).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fromtheavenue
  23 février 2013
J'ai retrouvé avec plaisir Rickey et G-Man 3 ans après l'ouverture de leur premier resto "Alcool". Couple en cuisine et dans l'intimité, celui-ci va une nouvelle fois être mis à l'épreuve.
Le roman débute par l'arrivée de Milford Goodman, un cuisinier noir qui vient de purger une peine de 10 ans de prison pour meurtre (celui-ci a été accusé à tort...mais je ne vous en dit pas plus!). Cet ancien taulard débarque pour demander du boulot à Rickey qui connaissant ses talents culinaires décide de l'embaucher aussitôt. Ca tombe plutôt bien, un de ses anciens cuisiniers vient de rendre son tablier suite à une méchante engueulade avec lui. de plus, Milford pourrait grandement le soulager au vu de son mal au dos qui commence sérieusement à lui causer des soucis, le rendant nerveux et irritable. C'est la rencontre avec un médecin venant dîner un soir dans leur restaurant que Rickey va s'embarquer dans une nouvelle histoire mettant en jeu sa renommée professionnelle et son amitié avec Milford.
De son côté G-Man, plutôt calme comparé à son ami se voit du jour au lendemain seul chef à bord d'"Alcool". Ne sachant comment apaiser et soutenir son compagnon dont le dos le fait souffrir le martyr, G-Man commence à s'éloigner de son ami...
Si l'intrigue est peut-être moins forte et prenante que dans Label Rouge (mais mes souvenirs de lecture commencent à être loin), Poppy Z. Brite réussit à nous attacher encore davantage à ce couple. Leur besoin d'évasion de leur cuisine pour un havre de paix au bord d'un lac pour pêcher ne serait-ce que quelques jours....leur projet de vie et d'avenir plus ou moins flou sont admirablement bien racontés. Poppy Z. Brite se concentre sur ce couple dont elle écrit une nouvelle page avec talent tant au niveau de l'écriture que dans la justesse de leur relation et de leurs sentiments.
Ce roman peut être lu tout seul. Il y a suffisamment de renvois aux deux précédents volets pour que l'on comprenne. Et puis ici, point de recettes de lasagnes au cheval, place à la cuisine authentique!
Lien : http://fromtheavenue.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
shousoun
  11 mai 2013
C'est avec tristesse que j'ai refermé ce dernier tome de la Saga "Alcool", et laissé Rickey et G. Man, j'espère pour un prochain roman. Ils sont jeunes tous les deux, et s'ils ont bien besoin d'un peu de vacances, je ne pense pas qu'ils vont se contenter de ce restaurant "Alcool".
Ayant terminé "Soul Kitchen" la veille de l'ouragan Katrina à la Nouvelle Orléans, Poppy Z. Brite, a dédié ce dernier opus à tous ceux qui ont vécu la terrible catastrophe. Elle nous rend ses personnages tellement vivants, attachants que je n'ai pu m'empêcher de me demander ce qu'ils sont devenus après. Voilà un motif pour un prochain roman, en hommage aux habitants de cette région qui a tellement souffert.
Une très bonne lecture pour ces journées de printemps maussades !
Commenter  J’apprécie          00
PetitesLecturesDeC
  03 janvier 2014
J'en ai donc enfin fini avec ce troisième tome qui suit Alcool et La Belle Rouge.
Le roman reste divertissant, mais je dois avouer que ce volume était un peu… mou. le suspense est quasiment inexistant et les événements ont bien du mal à se produire. Lorsque c'est enfin le cas, c'est emballé en un seul chapitre et on clôt l'histoire. Dommage, donc.
La série reste néanmoins très intéressante pour les amateurs de cuisine et/ou de la Nouvelle-Orléans. Les personnages sont sympathiques et on y découvre de drôles de coutumes.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SedelinaSedelina   21 février 2016
Oui, ce bateau lui hérissait le poil. Il n'allait pas s'y attarder. Il se contenterait de saluer Lamotte, de passer en revue l'équipement culinaire vite fait bien fait, et de se tirer illico presto. Pas moyen de cuisiner sérieusement dans un lieu aussi craignos.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Poppy Z. Brite (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Poppy Z. Brite

La chronique de Gérard Collard - Poppy Z Brite
autres livres classés : nouvelle-orléansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
331 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre