AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782754823081
120 pages
Futuropolis (14/09/2017)
3.73/5   32 notes
Résumé :
L’Automne à Pékin ou l’histoire d’un homme qui, ayant manqué son autobus, construit une ligne de chemin de fer, en plein désert. Les frères Brizzi adaptent L’Automne à Pékin, roman de Vian réputé difficile. Leur dessin révèle l’absurde et le comique de l’écriture de Vian, et son talent pour écrire des histoires d’amour.
Que lire après L'automne à Pékin (BD)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 32 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
3 avis
1
0 avis
D'après le roman de Boris Vian que je n'ai pas lu. Des personnes bien différentes vont se retrouver dans le désert en Exopotamie. On y trouve des constructeurs de chemin de fer, archéologues, restaurateur et beaucoup trop de personnages. Une histoire sur l'absurdité du hasard et des décideurs qui m'a laissée en lisière. Peu de texte, joli graphisme.
Commenter  J’apprécie          260
J'ai choisi ce livre à la médiathèque pour plusieurs raisons : la qualité du graphisme de la couverture; le fait que ce soit une adaptation d'un roman de Boris Vian et pour le titre (participant a challenge BD 2024, je cherchais une BD se déroulant en Chine). Bien entendu, je ne connaissais pas le roman de Boris Vian.

Pour le challenge, c'est raté car l'histoire ne se déroule absolument pas en Chine (mais en Exopotamie), encore moins en automne. Par contre la couverture résume bien cette histoire un peu loufoque car on y retrouve les différents protagonistes : les deux ingénieurs, leur secrétaire, le curé, le docteur fan d'aéromodélisme, les représentants de la Wacco qui construisent un chemin de fer, l'hôtel partiellement détruit et naturellement le fameux désert d'Exopotamie.

C'est une histoire totalement loufoque. La société Wacco veut construire une ligne de chemin de fer en plein milieu du désert. Pour cela,elle est prête à tout et ne fait pas de sentiment. le tracé va passer au beau milieu du seul hôtel construit dans le désert. Impossible, impensable de changer le tracé, l'hôtel n'avait qu'à se trouver ailleurs. Il sera donc partiellement détruit.

Idem pour un site archéologique fabuleux. Rien en pourra le préserver de la folie expansionniste de la Wacco. Un site plein de vestiges du passé n'a aucun poids face à la formidable évolution que constitue la ligne de chemin de fer.

C'est du Vian, c'est déjanté, cela vite et les morts violentes se succèdent entraînant une accumulation de cadavres. Certaines morts sont particulièrement violentes.

Certains personnages sont particulièrement truculents. La secrétaire au look sophistiqué n'apparaît même pas comme décalée dans ce contexte désertique. On a même le droit à un prêtre un peu coquin mais qui s'habitue à essayer de prêcher auprès des habitants du désert ou des des travailleurs de la Wacco. Et que dire du docteur passionné d'aéromodélisme ?Sa passion sera fatale à certains.

Le point le plus positif est le graphisme proposé assez original, le dessinateur jouant un peu à Léonard de Vinci avec des essais de sfumato. C'est certes très bien adapté avec les nuages de poussière du désert.

Finalement, c'est une lecture sans prétention qui donne envie de lire le roman de Boris VIan, roman qui fut une de ses premières productions.
Commenter  J’apprécie          90
Complètement loufoque ! Normal cette bande dessinée de Gaëtan et Paul Brizzi est une adaptation du premier roman de Boris Vian qui date des années 40. Je ne peux pas juger de la qualité de cette adaptation car je n'ai pas lu le livre bien qu'il soit sur ma PAL. Mais je vais le faire maintenant que j'ai découvert l'histoire.
C'est du Vian tout craché avec un côté burlesque mais aussi très noir car il y a beaucoup de morts.
Après avoir fait connaissance avec une série de personnages, les ingénieurs de la
Wacco, Angel et son ami Anne se retrouve en Exopotamie pour construire un chemin de fer traversant le désert sous la direction d'Amadis Dudu dont la secrétaire est la pétillante Rochelle, amoureuse d'Anne. Que de noms surprenants ! Et le surprenant va s'associer au bizarre voire à l'absurde, recette courante chez Boris Vian.
Nous allons croiser le professeur Mangemanche, médecin passionné d'aéromodélisme, un archéologue sur un champ de fouille découvrant un temple touché par une malédiction, un peuple fantastique au coeur d'un cyclone noir et un tas d'autres personnages. Je regrette un peu que les filles n'aient pas vraiment de beaux rôles.
C'est une histoire grinçante, mais au fond, quand on construit sur du sable il ne faut pas s'étonner d'aller à la catastrophe.


Commenter  J’apprécie          90
Je dois dire d'emblée que je ne connais pas cette oeuvre de Boris Vian, c'est donc sans comparaison avec le roman que je critique cette bande dessinée. Certes, j'ai bien compris, et très rapidement, que c'est de l'absurde voire du surréalisme, qu'il y a des jeux de mots et de l'humour dérisoire. Est-ce que cela a maintenu mon intérêt pour autant? Pas particulièrement. Ça se lit bien s'il n'y a rien d'autre à lire et qu'on supporte bien l'absurde. Toutefois, c'est très loin de la BD incontournable qu'il faut avoir lue. Les personnages sont complètement loufoques (même fous), les lieux sont imaginaire et complètement irréalistes (Exopotamie) et les aventures sont abracadabrantes. Les dessins sont beaux et les couleurs attirantes. Pour le reste... c'est une question de goûts, mais ce n'est pas tellement conforme aux miens!
Commenter  J’apprécie          90
J'ai lu récemment "l'écume des jours", et le moins que l'on puisse dire et que je n'ai pas été emballée parce roman.
C'est un peu par hasard, que j'ai tenté la lecture de cette adaptation en BD (Boris Dessiné) d'un autre roman de Boris Vian. En effet, je choisi mes BD sur l'image de couverture ou sur le titre que je trouve sympa. Et donc je ne savais pas que celle ci était une adaptation.
Quand j'ai découvert cela avant de commencer la lecture, j'étais un peu inquiète, et j'ai un peu repoussé le moment de m'y plonger. Mais, je ne peux pas le garder indéfiniment, donc aujourd'hui je l'ai enfin ouvert.
Il semblerait donc que l'absurde et le surréalisme en BD me rebute moins que sous forme de roman. je me suis amusée sur cette lecture, où certains événements sortent de nulle part - un peu comme le train. Par moment, les relations amoureuses des personnages, m'ont un peu fait penser à ce que j'ai lu dans "l'écume des jours".
Finalement c'est une heureuse surprise que me réconcilierait presque avec le romancier.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
C'est ma faute...

Encore! Mais c'est une manie chez vous!
Cessez donc de vous croire responsable du monde!
Vous êtes partiellement responsable de vous et c'est suffisant.
Commenter  J’apprécie          40
Et ça s'passe bien à la Waco?

Ben, je dirais que c'est des gens pressés, et comme tous les gens pressés y a guère de temps pour la rigolade, quoi!
Commenter  J’apprécie          10
La médecine, c'est bien pour se marrer mais ça n'vaut pas les modèles réduits!
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gaëtan Brizzi (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaëtan Brizzi
Vidéo de Gaëtan Brizzi
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (59) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5294 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..