AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266192620
326 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/02/2013)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 22 notes)
Résumé :
James fête ses 11 ans. Mais comme chaque année, son anniversaire est un fiasco et personne ne porte vraiment attention à lui. Personne, sauf la famille de cafards, installée dans les canalisations de l’appartement. Marvin, le petit cafard est déterminé à lui faire un cadeau dont James se souviendra. Pour cela, il s’empare pendant la nuit d’un stylo à plume offert par le père de James, un artiste, plonge ses pattes dans l’encre et exécute un paysage. Le lendemain, Ja... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  04 juin 2013
Voilà mon dernier coup de coeur en matière de littérature jeunesse. J'avais repéré ce livre dans la sélection masse critique de Babelio, je l'avais sélectionné et le tirage au sort m'avait attribué un autre livre. Je me le suis donc offert et je ne regrette pas!

Ce livre est vraiment complet : une belle amitié, des parents divorcés pas facile, un petit garçon qui se sent seul et une belle introduction à l'art... bref le livre idéal pour les enfants (et les parents bien entendu!)
L'intrigue est prenante, et une fois mise en place il est impossible de lâcher le livre. Alors malgré qu'il s'agit d'un roman jeunesse, il y a une vrai intrigue, une histoire de vol d'art sur fond d'enquête du FBI et celle-ci m'a beaucoup plu.

Marvin, le petit cafard est vraiment attachant, bon pas au point de me faire aimer ces petites bêtes qui sont pour moi vraiment répugnante mais dans l'histoire il est vraiment adorable. Et surtout quel talent pour la peinture!!!!

La couverture et les illustrations sont vraiment magnifiques et accompagne très bien le récit.
Et enfin, je remercie vraiment l'auteure (même si je doute qu'elle lise ma critique mais sait-on jamais...) pour m'avoir permise de découvrir le peintre Dürer qui jusqu'alors m'étais un parfait inconnu!
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Foxfire
  06 mars 2018
Le sujet de ce livre pour enfants m'avait interpellée. Il m'a rappelé "les cafards n'ont pas de roi", roman lu il y a longtemps et dont je ne garde pas beaucoup de souvenirs si ce n'est que c'était une lecture plaisante et originale. le résultat est ici plutôt mitigé.
L'histoire d'amitié entre le cafard et le petit garçon est sympathique. J'ai également beaucoup aimé les passages qui évoquent la vie quotidienne de la famille de cafards. Ces passages sont inventifs et amusants. En fait, il aurait été préférable que le roman se contente de cet aspect. En effet, l'autre aspect de l'intrigue est nettement moins réussi. Cette enquête dans le monde de l'art n'est pas vraiment bien menée et ne s'avère guère passionnante. On s'ennuie même un peu.
Une lecture en demi-teinte qui ne me marquera pas.
Commenter  J’apprécie          180
Shool
  26 février 2013
Vous connaissez Dürer ?! Mais si, vous savez, ce peintre. Enfin dessinateur. Enfin le mec qu'on expose au musée et que tout le monde regarde pendant des heures ! Non ? Ca ne vous dit rien ?

James est un jeune garçon qui vit avec sa mère (odieuse et attirée seulement par l'argent), son beau-père (froid, distant et toujours énervé), et son petit frère William qui touche à tout et arrache les cheveux dans une petite maison de quartier.
Marvin est un petit cafard qui vit avec maman, papa, Elaine, son oncle et sa grand-mère… Dans les murs de la cuisine de James et sa famille.
Evidement, les humains n'aiment pas tro ples cafards. Ces bêtes crasseuses qui représentent la saleté et le manque d'hygiéne. Et pourtant, ce sera ici une histoire d'amitié peu ordinaire à laquelle vous aurez à faire.
Le jour de son anniversaire, James reçoit de son père (qui lui est artiste peintre) un stylo avec une plume, et un encrier pour dessiner à l'encre de chine.
Autant vous dire que ça n'enchante pas des masses notre jeune héros qui ne se sent pas l'âme artistique !
Marvin, en voyant ça, va décider de faire un cadeau d'exception à son colocataire ! Il va finalement lui faire un joli dessin. Si joli qu'on dirait un Dürer !
Va alors s'enclancher une histoire avec des vols, de l'argent, une petite enquête, et un cafard couvé par sa mère qui va s'émanciper !
Comment tout cela arrive ? Oulà, je vous laisse le soin de le découvrir par vous même !

Le texte de l'auteur est accompagné des très mignonnes illustrations de Kelly MURPHY à la plume délicate et hachurée.
L'histoire un peu bancale trouve finalement un angle qui vous séduira. L'art est mis en lumiére par l'auteur, avec une part de réalité dans la fiction (très bien expliqué dans la derniére page du livre). L'histoire est hélas un peu longue à démarrer, j'ai failli tout lâcher et finalement un espoir est né à partir du premier quart du livre. Et dieu merci, j'ai continué. Je me suis retrouvé dans la peau du jeune James, j'ai haï certains personnages, adorés d'autres. Il y en a même un pour lequel je ne sais toujours pas quel émotion abordé.
Une petite enquête pour les enfants à partir de 9 ans, avec une belle approche de l'art et du milieu artistique.
C'est un livre à découvrir, vous pourriez être surpris !

Livre paru aux éditions Pocket Jeunesse en Février 2013.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chriskorchi
  20 mai 2013
Merci Babelio pour cette découverte avec masse critique !!!
une histoire d'amitié entre un petit garçon et un cafard... quoi de plus original et curieux ! La 4ème de couverture promettait une histoire poétique ! Et ce fut le cas avec ce petit cafard artiste.
Il y a deux personnages principaux :
Marvin, ce petit insecte intrépide et futé. Doué d'une fibre artistique, on s'attache rapidement à ce personnage hors du commun
James, ce petit garçon timide et effacé va devenir subitement plus intéressant aux yeux de sa maman, très occupée par son apparence, en étant sous l'influence de ce petit cafard.
J'ai donc évolué dans une histoire bien ficelée, prenante, attachante... qui ravira les enfants à partir de 10 ans, je pense qu'en dessous c'est trop compliqué.
Les deux compères vont vivres des aventures rocambolesques: secrets, trahisons et mystères seront au rendez-vous de ce roman jeunesse prenant et intelligent.
Le texte de l'auteur est accompagné de jolies illustrations de Kelly MURPHY à la plume délicate et hachurée.
Je l'ai fait lire à mes deux ados 13 et 14 ans et ils ont trouvé ce livre "sympa et original" . Ils ont aimé le fait que l'ami de James soit un cafard et non un animal mignon.
En bref, un joli roman d'amitié, qui donne de quoi réfléchir sur des questions d'ordre sociales et familiales : doit-on obliger un enfant doué à exploiter son talent ?
Je le recommande vivement je suis heureuse de cette découverte, car peut-être serais-je passée à côté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Jangelis
  02 septembre 2018
Joli coup de coeur pour ce gros roman pour enfants.
Emprunté au hasard à la bibliothèque, j'hésitais à le commencer, plus de trois cents pages, un insecte en couverture.
Sans doute m'a-t-il fait penser aux livres de George Selden (Un grillon dans le métro) que j'aime bien.
Et puis je me suis décidée.
Et gros plaisir de lecture.
Une écriture facile à lire et prenante.
Une trame amusante.
Du suspens.
De l'amitié, et de l'amour familial.
De belles découvertes en peinture.
Marvin est un cafard. Et oui ! Mais un cafard vraiment adorable (j'espère que ça ne va pas donner idée à mes petits-enfants de commencer un élevage, je préfère celui actuel d'escargots !!!).
Il vit, le plus caché possible bien entendu, dans la maison de James et sa famille.
Une famille pas vraiment drôle, ce qui fait que Marvin a pris le petit garçon en amitié. Surtout que lui a une famille cafard adorable, qui le dorlote, surtout sa maman (et une cousine un peu chipie !)
Et puis d'un anniversaire plutôt raté va découler une succession d'évènements fort inattendus.
Où nous allons découvrir Dürer, dessinateur génial du seizième siècle.
Suivre une enquête parfois dangereuse, sur les traces de vols de tableaux (et apprendre qu'il y a eu des précédents célèbres.)
Marvin va se mettre en grand danger, mais n'est-ce pas ça l'amitié, tout faire pour aider son ami.
J'ai tout aimé dans ce roman, le parallèle entre la famille odieuse de James, et celle si chaleureuse des cafards ; le côté polar, la facilité de lecture (je le lisais dans l'idée de le prêter à mon petit-fils de 6 ans et demi) et en même temps une histoire bien construite, où l'on apprend beaucoup ,et que l'on ne lâche pas. Et bien entendu toutes les découvertes autour de la peinture, des musées etc ... et même une petite balade dans New York.
Sans oublier les illustrations de Kelly Murphy, au trait noir, comme des tableaux de Dürer.
Mes petits-enfants l'ont dévoré et beaucoup aimé aussi.

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82

critiques presse (1)
Ricochet   26 avril 2013
Raconté par un narrateur externe, ce gros roman imagine une amitié hors normes entre un enfant et un animal. La communication est quasi-inexistante, pourtant, un lien très fort unit le garçon solitaire, un peu désabusé, et le cafard entouré d’amour et curieux de la vie.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
chriskorchichriskorchi   20 mai 2013
« Lorsque le bureau fut à nouveau vide, Marvin se mit à explorer. Il descendit de la table et s'avança vers le mur du fond avant de grimper rapidement jusqu'au rebord de la fenêtre. La vue sur le parc était dégagée. Marvin apercevait les arbres dépouillés de feuilles. Les allées dessinaient des lignes noires sur les pelouses blanchies par le givre. Au loin, des passants emmitouflés dans des manteaux sombres se hâtaient vers leur travail, tels de petits points insignifiants. 'Ce doit être comme ça que les humains voient les cafards', pensa Marvin. » (pp. 103-104)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   02 septembre 2018
Marvin se tourna vers lui. Maman et papa étaient toujours si fiers de lui, même quand il n'y avait pas vraiment de quoi.
[...] c'était plutôt agréable de savoir que ses parents croyaient inconditionnellement qu'il pouvait tout faire et, en plus de ça, montraient leur fierté chaque fois qu'il accomplissait quelque chose.
Commenter  J’apprécie          10
TopcatTopcat   18 mars 2020
- (...) Les humains ont des vies tellement compliquées tu ne trouves pas ? Pourquoi volerait - on quelque chose qu'on ne peut pas vendre et qu'on ne peut même pas accrocher dans son salon ?
Marvin hésita. Pour sa part, il comprenait parfaitement.
- Peut - être juste pour le posséder. Parce que c'est très beau... et que, comme ça, tu peux le regarder quand tu veux.
- Ça n'a aucun sens, fit remarquer maman. Et ce n'est pas juste.
- Oui, confirma papa. Les hommes sont champions dans l'art de se créer des problèmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PiieRRePiieRRe   27 janvier 2015
" Personne ne voit vraiment une fleur. Elle est si petite et nous avons si peu de temps. Voir prend du temps, tout comme avoir un ami. "
Commenter  J’apprécie          10
PiieRRePiieRRe   27 janvier 2015
" Ce qu'est la beauté, je l'ignore, mais elle se rapporte à beaucoup de choses. "
Commenter  J’apprécie          20
Video de Elise Broach (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elise Broach
Payot - Marque Page - Elise Broach - La fille mirage.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Elise Broach (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La fille mirage

Au début de l'histoire, où se rendent Lucy, Jamie et Kit ?

à Phoenix
à Los Angeles
à New York
à Las Vegas

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : La fille mirage de Elise BroachCréer un quiz sur ce livre