AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369560609
Éditeur : Editions Intervalles (23/11/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
(BEAU LIVRE)

Regarde où tu marches est un abécédaire pour réenchanter le monde.
26 personnalités de l’art, de la médecine, du sport, de l’architecture, du spectacle, du journalisme, de la mode, de la gastronomie s’expriment sur 135 photographies présentées en 26 thèmes.
Le point commun de ces images ? Être toutes prises en plongée, devant les pas du photographe.
Parce que la poésie du quotidien est partout, et que c’est bien souve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
joedi
  23 janvier 2018
Depuis son plus jeune âge, Jean-Louis Souslarue, devenu photographe, a entendu maintes fois cette mise en garde «regarde où tu marches», habitué qu'il était de déambuler le nez en l'air, la tête dans les nuages.
Jean-Louis Souslarue a donné libre cours à son imaginaire dans le choix des photographies tandis que pour la rédaction des textes s'y rapportant, il a fait appel à Stéphanie Buitekant qui a organisé les rencontres avec les divers intervenants quant à Jean-Christophe Rufin il en a écrit la préface.
À l'unanimité, les auteurs ont souhaité reverser une part de leurs droits d'auteurs à l'association, créée par Églantine Éméyé, Un pas vers la vie, association dont la mission est d'accompagner les familles touchées par l'autisme.
Regarde où tu marches, un livre présenté comme un abécédaire, est un bijou tant par ses photographies que par les commentaires sincères et pleins d'émotion. Une belle réalisation que j'aurai plaisir à feuilleter à l'envi.
Un grand merci aux éditions Intervalles pour ce bel ouvrage et à Babelio pour l'organisation de cette Masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          643
Vianna
  03 février 2018
« Un vrai livre de sagesse et de vie ». C'est ainsi que s'achève la préface de Jean- Christophe Ruffin. « Regarde où tu marches », cette expression de mise en garde, Jean- Louis Soularue, photographe, l' a souvent entendue lorsqu'il était enfant. Pour le coup, appliquée à la lettre, la formule devient projet artistique. Ce recueil de photographies, prises en plongée, construit comme un abécédaire autour de 26 thèmes, donne la parole à autant de personnalités publiques issues d'environnements professionnels variés.
Clichés interrogateurs, originaux, clins d'oeil provocant parfois, chargé d'humour souvent, l'objectif, serré, centré sur un détail, devient fenêtre entrouverte sur le monde et permet à chacun de s'arrêter sur une photographie, de laisser monter un sentiment, une émotion. En toute subjectivité, chaque participant va livrer des commentaires très personnels, intimistes et poétiques.
Cet ouvrage nous invite à un voyage intérieur. Les voix de toutes ces personnes nous font entendre un peu du bruissement de l'âme d'une humanité soumise aux fluctuations d'un environnement changeant, en perpétuel mouvement.
Je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Intervalles de m'avoir permis de découvrir ce beau livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Norlane
  27 janvier 2018
J'aime beaucoup l'idée de ce livre : les images d'un photographe présentées sous forme d'abécédaire thématique et proposées à la réflexion de personnalités diverses. Livre qui de plus a une dimension humanitaire : une partie des revenus va à l'association Un pas vers la vie.
J'ai malheureusement été déçue par sa réalisation... Si je l'avais feuilleté en librairie plutôt que coché dans la liste Masse Critique, je ne l'aurais pas acheté. Pour moi, la mise en page ne met pas en valeur les photos, photos qui m'ont assez souvent laissée perplexe : pour certaines, je fais les mêmes - j'aime regarder les "petites choses", les "pas de côté" - pour d'autres, j'ai regretté les têtes coupées... Peu m'ont fait vraiment vibrer.
Quant aux commentaires, faits par des personnes que nous avons l'air de devoir connaitre alors que certaines sont manifestement d'un "milieu parisien" très spécifique, ils sont intéressants, ne serait-ce que parce qu'ils nous interrogent sur notre propre perception des thèmes... Je regrette cependant une impression générale de nostalgie négative alors que le joli titre Regarde où tu marches me paraissait une invitation à plus d'énergie "yallah, en avant !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
joedijoedi   18 janvier 2018
J'ai toujours été surpris de remarquer que le sens commun préférait utiliser un mot d'abord connoté négativement — «souci» — pour construire une expression en réalité positive. «Il n'y a pas de souci», plutôt que «tout va bien», comme si la «galère», sous-jacente à ces «soucis» était ainsi rejetée, repoussée bien loin de notre quotidien, comme pour se préserver du «mauvais œil».
Commenter  J’apprécie          180
joedijoedi   19 janvier 2018
L comme LOVE avec Macha Méril

L'amour est fait de révélations, de mystères, d'inquiétudes. L'amour, c'est ne pas savoir si l'autre aime en retour, toujours s'interroger et questionner l'autre ...
Commenter  J’apprécie          260
joedijoedi   10 janvier 2018
Dans son orgueil, l'être humain contemporain croit pouvoir maîtriser sa vie et le monde tout entier. Il regarde plus loin et plus haut qu'il ne l'a jamais fait dans le passé. Il explore les galaxies et l'infiniment petit, il enjambe les continents avec ses avions, il bâtit des tours de plus en plus hautes. Et quand le malheur lui arrive, il le voit comme une injustice et non plus comme une conséquence de sa condition. Quant au bonheur, surtout s'il est simple et gratuit, il oublie de s'en réjouir et de mesurer sa rareté.

Extrait de la préface de Jean-Christophe Rufin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ViannaVianna   20 janvier 2018
Nature avec Alain de Broca
Chaque jour, je dois trouver la force de recréer ce que je suis. Mais je ne suis pas seul pour cela. Je peux compter sur la force de tout l'océan qui est derrière moi. A l'instar de cette vague, l'humain n'est jamais isolé face à son destin. Il n'est pas né de rien, mais bien d'une force de vie qui vient de loin.
Commenter  J’apprécie          111
joedijoedi   19 janvier 2018
K comme KIDS avec Églantine Éméyé

Très jeunes, les enfants doivent faire l'expérience de la différence. Prendre conscience que, même si nous ne sommes pas tous égaux, nous sommes tous uniques. Cela sera une arme magique à l'âge adulte. Car qui dit conscience des particularismes de chacun dit ouverture aux autres, développement de la tolérance, de l'empathie, du respect. Ainsi, loin d'être clivante, la différence rassemble, fédère, et devient source de richesses fabuleuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : AbécédairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature Victorienne

Quelle œuvre n'est pas une œuvre écrite à l'époque victorienne ?

Oliver Twist
Les Hauts de Hurlevent
Roméo et Juliette
Jane Eyre

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique anglais , victorienCréer un quiz sur ce livre