AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Précoce automne (12)

HT
HT   30 mai 2012
Elle aurait voulu rester seule, dans la chambre à peine éclairée, jusqu'à ce que le ciel commençât à blanchir au-delà des marais. On ne la laissa pas veiller en paix près de son fils. (...) La mort, qui devrait avoir lieu dans la calme beauté de la solitude, était dépouillée de toute sa dignité. Tout le monde allait s'agiter ainsi pendant plusieurs jours. C'était maintenant seulement, au milieu de ce méprisable brouhaha, qu'Olivia venait de perdre son fils. Il ne lui était pas encore ravi tandis qu'elle était là, toute seule, dans la chambre.
Commenter  J’apprécie          50
HT
HT   30 mai 2012
Elle ne quittait pas des yeux son mari, sentant qu'il était scandalisé et saisi de la voir énumérer d'une seule traite tant de choses dont on ne parlait jamais à Pentlands, que l'on enfouissait dans le silence et que l'on s'efforçait d'anéantir en faisant comme si elles n'existaient pas.
- Nous devrions en parler quelquefois, continua-t-elle d'un ton mélancolique ; de temps à autre, quand nous sommes bien seuls et sûrs que personne ne peut nous entendre, quand cela n'a pas d'importance. Nous ne pouvons prétendre éternellement que ces choses ne sont pas.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
Les gens ont, dans notre monde, des yeux derrière la tête. Il faut vous en souvenir, ma chère. On vous observe, on sait tout ce que vous faites. On devine presque ce que vous pensez, et quand on ne le sait pas, on l’invente. C’est une des caractéristiques de la décadence et de la faiblesse d’une société qu’on n’y vive plus de ses sentiments personnels mais en s’intéressant à ceux d’autrui.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
Vous ne pouvez continuer éternellement à donner le change, la mort est trop forte pour que ce soit possible ; elle est plus forte que n’importe laquelle des chétives créatures que nous sommes, car c’est, l’unique vérité qui nous confond. Les préjugés, l’orgueil et la respectabilité n’existent plus en face d’elle.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
...la vérité n’est pas toujours agréable et délicieuse.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
Elle avait l’air d’accomplir les choses sans effort, avec un très grand calme, et pourtant, quand on la connaissait mieux, on sentait qu’autour d’elle bien peu de choses lui échappaient ; non seulement elle voyait et entendait ce qui aurait retenu l’attention d’une personne bornée, mais elle pressentait aussi les liens subtils et mystérieux qui s’établissent entre les êtres. Elle semblait avoir un talent merveilleux pour aplanir les difficultés. De toute sa personne se dégageait une impression de sécurité – comme il arrive souvent chez les gens dont la conscience est hypersensible – qui apaisait les soucis de tout son entourage.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
La chose essentielle ne sera pas qu’elle vous inspire un amour éperdu, mais qu’elle puisse remplir son rôle de femme, qu’elle vous donne des enfants, qu’elle reçoive et contribue à faire de vous le grand personnage que vous avez toujours souhaité être. Il vous faut quelqu’un qui vous aide à fonder une famille, à peupler d’enfants votre maison neuve pour que grâce à elle vous et vos enfants arriviez à prendre la place des familles comme la nôtre, dont la vitalité est épuisée.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
Peu importait, le plus souvent, la façon dont se mariaient les jeunes filles, pourvu qu’elles eussent de l’argent ; si elles étaient malheureuses ou si elles en avaient assez, elles divorçaient et faisaient un nouvel essai, car les choses se passaient ainsi dans leur monde.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
Dans notre monde on est riche, c’est là le malheur. On croit que cela vous est dû. Si l’on perd sa fortune, on n’en fait plus partie, tout simplement. L’argent ne contribue guère au bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   06 août 2015
Dans un monde qui ne subsistait plus qu’en se leurrant lui-même, on était fort quand on regardait la vérité en face.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Dead or Alive ?

    Harlan Coben

    Alive (vivant)
    Dead (mort)

    20 questions
    1286 lecteurs ont répondu
    Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre