AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2930787309
Éditeur : A Pas de Loups (31/03/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un conte initiatique sur la jalousie et la convoitise

Le jeune Uchiki n’ose pas regarder les oeuvres qu’il peint. Il doute de son art. Un jour, il découvre une peinture d’une grande beauté et dans un accès de jalousie, la détruit… sans savoir à qui appartient cette toile magnifique..
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
mariech
  23 décembre 2017
Aïe , aïe , aïe , c'est la troisième fois que j'ecris ma critique !! , fausse manoeuvre , touche ok qui ne fonctionne pas bien ? , j'espère que c'est la dernière et peut être que les mots viendront plus naturellement à force d'écrire , la deuxième version était déjà plus alléguée .
Donc c'est l'histoire d'Uchiki un jeune peintre qui peint d'une façon émouvante , les rares personnes qui ont vu une de ses oeuvres en sont bouleversées .
Mais Uchiki ne sait pas qu'il a du talent , il vit en solitaire et surtout il souffre d'un immense manque de confiance en lui , une fois qu'il a terminé une de ses toiles , il ne la regarde pas , il n'ose pas de peur d'être trop déçu .
Et puis la vie va lui tendre un piège , lui le pur va être soumis à la tentation , il va commettre un acte répréhensible , sans retour mais qui va aussi révéler son côté humain avec ses défauts et ses failles , la perfection n'existe pas chez l'homme , il a une part d'ombre que nous essayons souvent de cacher le plus possible au lieu de l'accepter , comme simplement le jour succède à la nuit .
Uchiki ne sera plus jamais le même mais il est sur le difficile chemin de l'acceptation de soi .
On voit l'influence asiatique dans ce conte , la façon dont il est traité nous étonne .
Moi je l'ai vu comme un partage d'une grande richesse , découvrir l'autre dans sa différence nous apporte tant .
Merci à babelio pour cet envoi dans le cadre d'un Masse Critique .
JE VOUS SOUHAITE UN JOYEUX NOËL 🤶
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Blandine54
  06 novembre 2017
L'album la peinture d'Uchiki est mon dernier coup de coeur dans la catégorie album jeunesse.
Romancé par Isabelle Wlodarczyk et joliment illustré (très très joliment même) par Xavière Broncard, ce conte initiatique emmène les enfants et les plus grands sur les chemins du manque de confiance en soi, de la solitude et de la jalousie.
Uchiki est un jeune peintre solitaire faisant partie d'une longue lignée de peintre, son père et son grand-père étaient également peintres. Chaque jour il s'assoit en face de la montagne bleue et chaque jour il peint. Craignant ses imperfections et son manque de talent, il ne regarde jamais ce qu'il peint et se contente de poser chacune de ses peintures sur une étagère. Tout va basculer quand le vieux Maître Fuubun lui rend visite. Ce dernier a réuni trois œuvres afin que le conseil des sages puisse élire le plus grand peintre vivant. Uchiki lui propose de se rendre à sa place et donner lui-même les peintures au conseil. Il trouve l'une de ces œuvres tellement belle qu'il commet un méfait...
Un conte bien écrit qui reste accessible pour les enfants dès l'âge de 4/5 ans.
J'aime de plus en plus les albums où chaque page reprend les mêmes palettes de couleurs, c'est le cas ici où le bleu, le noir, le gris, le bleu glacier, le jaune et le orange ressortent merveilleusement bien sur le fond blanc.
Le conte est complété par une double page nous renseignant sur "les coulisses de l'histoire" et l'auteure nous indique sa source d'inspiration pour la montagne bleue et nous donne des informations sur l'art de la peinture et de la calligraphie à l'époque de la renaissance au Japon.
Je recommande vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
indelebilevagabonde
  04 décembre 2017
Gagné et reçu dans le cadre de l'opération » Masse critique Babélio », que je remercie,
en littérature jeunesse,
aux éditions « A pas de loups »,
une fois n'est pas coutume…
Un format plus proche des dimensions bd, une jolie texture et des couleurs tendres qui invitent au dépaysement.
La peinture d'Uchiki est un conte japonisant : Uchiki est un peintre traditionnel qui contemple longuement les paysages qui l'entourent en particulier « la montagne bleue« , il est si aborbé par ce qui s'offre à lui qu'il craint de le trahir et de ne pas lui rendre grâce. Il vit dans sa « masure », très humblement et ne recherche pas la notoriété, il « se délecte de sa vie solitaire » (dénuement propice à l'observation, le goût d'une certaine sagesse).Il est si exigeant envers lui-même qu'il ne prend guère le temps et le loisir d'observer ses créations. Un jour, le vieux Fuubun lui rend visite, il doit se rendre chez le vieux (donc sage) Ttsuchine et amener une collection de rouleaux de peintures afin de récompenser un des peintres, Uchiki propose de rendre service à Fuubun et de s'acquitter de la mission. En chemin, sa curiosité prenant le pas, il décide de regarder les toiles, l'une d'elle est___ époustouflante,
elle le ravit (polysémie), et suscite jalousie et convoitise chez Uchiki, tant et si bien, qu'il préfère la brûler pour la garder unique à son regard et à son coeur. Il ment au vieux sage en affirmant ne rien savoir de la toile manquante, c'est« un grand malheur! Vraiment un grand malheur. »Comme dans tout conte, une fin heureuse est attendue et, une lettre de Fuubun nous éclairera, pour que « ce soir-là, pour la toute première fois, il regarda attentivement ce qu'il avait peint. »
Une bonne surprise attend le lecteur avec in fine « les coulisses de l'histoire » notes des auteures qui narrent la genèse du conte, inspiré d'une oeuvre d'art médiévale, la montagne bleue du moine En-I, et qui rend un bel hommage au voyage initiatique, au Beau et à la contemplation, aux vertues, sans compter un paragraphe sur les » emaki » et le rôle majeur de la calligraphie au Japon.
Une belle lecture etun plaisir pour petits et grands, amateurs de contes et du Japon, avec différents niveaux de lectures.
Lien : https://lecturesindelebiles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BookyMary
  05 décembre 2017
Une jolie histoire pour enfant, bien qu'en peu courte tout de même, avec un personnage qui n'ose pas regarder ce qu'il peint, (je ne sais pas comment il fait parce que si il peint il a les yeux ouverts) mais bon c'est une histoire pour enfant, ce qui implique de plus en plus, je remarque, d'être dénuée de logique ou de cohérence.
Quant aux graphismes, parce que j'ai du mal à parler de peintures, je n'aime pas du tout les nouvelles modes qui consistent à s'inspirer de l'art contemporain pour créer des illustrations, et pour donner une "originalité " à l'histoire, qui est juste (la plupart du temps) très peu agréable à regarder, et pas toujours très belles de manières générales. C'est peut-être dû au fait que je ne sois pas une enfant mais je me souviens parfaitement des contes illustrés de mon enfance et ils étaient sans commune mesure avec la "modernité" de ceux qu'on propose aujourd'hui à nos enfants.
Enfin bref... Je ne suis pas le public visé, ceci peut expliquer cela, mais je déplore assez les modes graphiques et littéraires nouvelles qui changent des magnifiques contes que nous avons pu lire enfants. Nos enfants eux devront chercher ailleurs l'émerveillement, cela dit pour certains enfants cette histoire peut être divertissante et leur plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Seguret
  24 juin 2017
Uchiki est issue d'une lignée de peintre et lui même, quotidiennement, s'installe face à la montagne bleue pour s'adonner à son art. Et, chaque soir, il enroule soigneusement sa toile pour la ranger, sans oser la regarder. Il n'a pas confiance en son talent.
Lien : http://chlopitille.free.fr/d..
Commenter  J’apprécie          31
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Blandine54Blandine54   06 novembre 2017
Uchiki était peintre, comme son père et son grand-père avant lui. Chaque jour, il s'installait face à la montagne bleue, il contemplait longuement le paysage, puis il peignait ce que son cœur avait vu.
Quand sa toile était sèche, il l'enroulait rapidement et la rangeait avec les précédentes sur une grande étagère, sans vraiment la regarder. Il jugeait son art médiocre et redoutait d'en voir les imperfections.
Le jeune homme en faisait le serment : lorsque la vieillesse viendrait lui rendre visite, il oserait se confronter à ses propres créations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : contemplationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox

Autres livres de Xavière Broncard (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
363 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre