AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur En pays conquis (28)

bibiouest
bibiouest   26 juillet 2019
Les gens se laissent séduire par ceux qui leur disent ce qu'ils veulent entendre, ceux qui leur affirment que rien n'est leur faute et qui leur mentent comme on ment à des enfants pour les rassurer. Tout est la faute des étrangers, de l'Europe, de l'euro, des élites, de la finance... C'est tellement facile de ne pas se cogner à la réalité, d'être dans ces discours qui n'engagent à rien.
Commenter  J’apprécie          252
Renod
Renod   26 janvier 2017
En politique, il n'y a pas de miracle. Il y a les marionnettes et les marionnettistes. Sans ces derniers, le rideau tombe et le spectacle se termine dans les larmes et la peine. Il tient les rênes et c'est lui le metteur en scène : cette fois il n'y aura pas de déception, les spectateurs applaudiront la pièce.
Commenter  J’apprécie          130
sevm57
sevm57   28 mars 2019
En politique, il n'y a pas de miracle. Il y a les marionnettes et les marionnettistes.
Commenter  J’apprécie          80
PJN
PJN   03 février 2018
La vérité, il ne la dira jamais aux Français : l'économie du pays n'atteindra plus jamais ces taux de croissance sidérants qu'il a connus pendant les Trente Glorieuses et, brièvement, à la fin du XXe siècle. La France est devenue un pays médiocre qui doit accepter de vivoter, un pays qui doit oublier ses prétentions de grande puissance et qui, s'il fait mine de faire cavalier seul dans cette mondialisation sans pitié, sera aspiré dans le trou noir de la déchéance. P; 188
Commenter  J’apprécie          71
Renod
Renod   26 janvier 2017
Quand il pousse la lourde porte du porche, il surprend la gardienne qui lâche un petit cri ridicule puis déclare en souriant : « Vous m'avez fait peur. » Il ne répond pas, mais un frisson de plaisir lui parcourt l'échine. Cette loi de la politique reste immuable : faire peur, c'est se faire respecter.
Commenter  J’apprécie          70
sevm57
sevm57   31 mars 2019
Angélique Dumas, comme tous les hauts fonctionnaires de la direction du budget, porte l'endettement de l'Etat comme un fardeau personnel et elles aimerait que les politiques sentent aussi leur dos ployer sous le poids de la contrainte financière.
Commenter  J’apprécie          60
Bazart
Bazart   13 avril 2017
Ouvrir les jardins au peuple, c’était l’une de ses grandes idées. Parfois il descend saluer les badauds, contraint par leur présence et un reste de préséance. Ils viennent jusque chez lui et il resterait cloîtré à l’intérieur comme s’il était assiégé ? Leur voyeurisme et leurs insultes, il peut les supporter. Mais leur saleté, leur égoïsme… Quand il les observe depuis le bureau de son conseiller spécial, Claude Danjun, il a l’impression d’être à la fenêtre du château de Moulinsart et de voir débarquer Séraphin Lampion et les romanichels. « Les français ne se respectent pas », lui assure souvent Danjun. Il n’arrive pas à lui donner tort.
Commenter  J’apprécie          60
sevm57
sevm57   31 mars 2019
Ces jeunes femmes sont toutes les mêmes. Alors qu'elles s'apprêtent à construire leur vie, elles ne disent jamais non à un flirt avec l'argent et le pouvoir, dans l'espoir d'en avoir aussi leur part. Ce ne sont pas des putes, et il n'est pas un salaud. C'est simplement le contrat tacite des séductions éphémères.
Commenter  J’apprécie          51
doublepage
doublepage   24 octobre 2017
Quand une force politique recueille un quart des suffrages, il faut l'écouter. C'est ça, la Démocratie, Antoine. Il ne s'agit plus de le déplorer ou de s'en féliciter, mais de faire avec. Ce n'est pas plus honteux de parler avec le Rassemblement que de parler avec les Centristes.
Commenter  J’apprécie          50
sevm57
sevm57   01 avril 2019
La pitié, il était habitué à l'accorder, pas à la susciter.
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1707 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre