AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Latias


Latias
  02 novembre 2016
Gérald Bronner s'attache à démonter les mécanismes de la "pensée extrême" : comment devient-on terroriste, ou adorateur d'une vedette disparue, ou encore collectionneur d'art contemporain ? La pensée est rigoureuse et très analytique mais truffée de termes spécifiques dont il faut d'abord assimiler le sens. En outre, le style est très redondant, sinon verbeux. J'ai été tenté plusieurs fois d'abandonner la lecture de la première partie ("Les extrémistes sont-ils des fous ?", 179 pages sur 352). Mais j'ai été ensuite récompensé de ma persévérence.
Sans entrer dans les détails d'une thèse aussi fouillée, j'ai été séduit par l'idée que les mécanismes de la "pensée extrême" sont présents en chacun de nous et qu'en définitive, c'est leur occultation dans la vie courante qui rend la vie en société possible, et leur activation, par exemple en cas d'invasion, qui permet aux sociétés de survivre.
Le rôle attribué à la frustration dans la dérive fanatique est aussi très convaincant, malheureusement pour les sociétés démocratiques.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr