AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330122652
192 pages
Actes Sud (06/03/2019)
2.8/5   15 notes
Résumé :
Kim n'aime pas lire et ne lit pas. Mais un jour qu'elle assiste à la présentation par une écrivaine à succès de son dernier roman, elle est sous le choc : les extraits lus décrivent, à quelques détais près, sa vie, sa famille, jusqu'à ses penseés. Comme la mère de Kim, celle de l'héroïne, adepte du yoga et du végétarisme, vit seule avec sa fille ; comme le père de Kim, celui de l'héroïne s'est trouvé une nouvelle compagne. Dans le livre, Jonathan, amoureux désespéré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
2,8

sur 15 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
1 avis

Walkyrie29
  23 mai 2019
Un roman adolescent rocambolesque bien écrit et qui se lit bien, offrant une réflexion sur la vision de sa propre identité, de la perception de sa vie à travers un univers livresque qui devrait parler aux amoureux des livres. Dommage, qu'il ne s'y passe pas grand-chose !
Kim Joséphine est une adolescente qui n'aime pas lire. Pourtant dans le cours d'allemand, une nouvelle professeure décide d'amener la classe à une séance de lecture dans une bibliothèque locale. Si la majorité des élèves se désintéresse de l'auteure et de son ouvrage, Kim, elle ressent tout autre chose à l'écoute de ces extraits. Une jeune fille dont les parents viennent de se séparer, une mère qui compte les calories, une meilleure amie un peu dingue, un amoureux transit, tout autant de détails qui relatent sa propre vie, Kim va se passionner excessivement pour l'ouvrage quitte à user de tous les moyens pour convaincre l'auteure de changer son dénouement dramatique.
Le fond de l'ouvrage est relativement intéressant et ne manque pas de profondeur. Il aborde des sujets sensibles aux adolescents, la quête d'identité, les vies imaginaires ou que l'on aime imaginer pour s'évader un peu du quotidien, l'excès émotionnel tout cela à travers cet ouvrage littéraire mis en cause par l'héroïne, mais aussi des thèmes plus réalistes mis en valeur cette fois à travers la vie propre du personnage de Kim ; la séparation parentale, les relations familiales mais aussi amicales, les premiers émois amoureux, la famille recomposée, la vie quotidienne lycéenne… Il y a donc dans cet ouvrage, une notion d'imaginaire qui rencontre le réel, une dualité plutôt bien amenée qui finit par s'entremêler, intéressante à suivre. Bref, du côté des idées, il y a du contenu, en revanche du côté de l'intrigue, de l'histoire en soi, cela manque cruellement de dynamisme.
C'est assez plat. On suit une héroïne qui passe beaucoup de temps à se plaindre, un caractère égocentré qui ne rend pas forcément le personnage attachant, évidement l'histoire tourne autour de la vie de ce protagoniste mais on tourne vite en rond. Cette quête d'un changement de dénouement mène au harcèlement, à des réactions puériles et à des situations complètement décalées et plutôt drôles même si cela reste un tantinet excessif. Kim est vite obnubilée par l'auteure et son ouvrage. Elle a une vie d'adolescente assez classique, elle est fille unique, ses parents viennent de se séparer, son père a refait sa vie, sa mère peine à surmonter l'épreuve et en devient quasiment absente. Heureusement, elle a sa meilleure amie, Petrovna, personnage complexe, ambigu et plein d'humour qui aurait certainement mérité d'être un peu plus développer au regard de sa vie familiale qui semble sortir des sentiers battus et de son caractère indépendant et plein de réparti. Parce que si nous avons une héroïne plutôt bien étoffée, les personnages secondaires restent sur la paille et c'est bien dommage car ils se révèlent finalement plus intéressants. Quand à l'auteure à l'origine de tout ce bazar dans la vie de Kim, à part qu'elle a les cheveux gras et qu'elle semble être une vieille fille défraîchie, on n'en sait pas grand-chose de plus.
En bref, un roman qui ne manque pas de fond, bien au contraire, qui est plutôt prenant et facile à lire, qui aborde avec humour l'excès d'imagination, il est juste contrariant qu'il ne soit pas plus intense dans son histoire. Où bien je suis passée à côté, où bien l'auteure aurait pu mieux développer son récit. A vous d'en juger !
Je remercie les éditions Actes Sud pour ce partenariat.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
voyagelivresque
  24 avril 2019
J'ai décidé depuis la semaine dernière , de vous présenter chaque mercredi, un livre jeunesse, une bd ou un roman young adult. Aujourd'hui, un joli récit agréable et léger, plein de fraicheur, ma vie n'est pas un roman de Alina Bronsky , un récit plein d'humour, allié à une touche d'ironie et un zeste de pétillant. C'est une histoire pleine d'originalité à l'écriture fluide et moderne. Un texte qui laisse la place à l'imagination, montrant combien une imagination débordante peut conduire à des situations cocasses et rocambolesques. Mais cette fantaisie n'enlève pas au texte une certaine profondeur face aux choix qu'on prend dans la vie
Une croisée des chemins où la réalité et la fiction semblent s'entremêler au point que Kim la jeune héroine n'arrive plus à faire la distinction entre l'un et l'autre, le tout saupoudré d'une pointe de mystère. Un roman où l'amitié tient une place importante.
Kim est une adolescente, et comme beaucoup d'entre elle, elle n'aime pas lire et donc ne lit pas. Avec sa classe, elle va assister à une rencontre d'auteure, jusque là rien de surprenant me direz vous,, sauf que cette rencontre va la bouleverser .
En effet, après quelques extraits lus de ce nouveau roman en l'honneur de l'auteur, Kim sent un air de déjà vu, il a comme l'impression de connaître cette histoire et oui les extraits lus décrivent, à quelques détails près, sa vie, sa famille, jusqu'à ses pensées
Comme la mère de Kim, celle de l'héroïne est une fervente du yoga et du végétarisme et elle vit seule avec sa fille ; comme le père de Kim, celui de l'héroïne s'est trouvé une nouvelle compagne. Dans le livre, Jonathan, amoureux désespéré de l'héroïne, meurt d'une piqûre de guêpe. Kim blémit , si tout est pareil, cela veut il signifier que son camarade Jasper, qui craque pour elle , connaîtra le même funeste sort !
Cela vire à l'obsession pour notre jeune ado , qui projette sa vie dans ce livre et part dans une quête effrénée , à savoir comment contrecarrer ce final, empêcher cette fin tragique. Une aventure, où elle sera épaulée par son amie de toujours , connue au CP, véritable soeur pour elle, Pétrovna ....
Un doux roman à savourer pour le plaisir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
atouchofbluemarine
  13 mars 2019
Les petits livres ados de chez Actes Sud sont toujours remplis de surprise. Cette nouveauté-ci en fait également partie. On y découvre une jeune fille prénommée Kim Josephine, ado qui déteste lire, devenir complètement obsédée par un livre qu'elle a découvert lors d'une lecture obligatoire à laquelle elle a assisté dans le cadre scolaire. Selon elle, ce livre raconte SON histoire à elle. Elle est convaincue que l'auteure a volé sa vie pour écrire ce récit.
Voilà donc que notre héroïne se met à vouloir lire le livre à tout prix... Oui enfin, si elle en a le courage ! Parce que dès qu'elle se met à lire 2 pages, elle s'imagine à la place de la fille qui est dans le roman et est convaincue que l'auteure prédit son avenir. Surprenant comme histoire, non ?
Pourtant... je crains ne pas avoir apprécié ce livre autant que les autres romans que j'ai pu découvrir via cette maison d'édition jeunesse (Mon âme frère, Stolen, La sublime communauté). Je ne sais pas si c'est dû à la traduction (la majorité des romans jeunesse dans cette collection sont écrits par des auteurs francophones) ou au fait que le contenu m'ait un peu déçu... mais il est clair que ce n'est pas le meilleur dans le genre. L'idée de suivre les pas d'une héroïne qui se perd dans la littérature me semblait particulièrement intéressant vu ma passion... mais l'intrigue fut plutôt décevante en fin de compte.
L'auteure passe beaucoup de temps à nous montrer son héroïne pourchasser l'auteure. Les personnages secondaires sont vraiment négligés. On ne parle que brièvement de la vie sociale de sa meilleure amie ou encore du jeune homme qui apparait à un moment mais que Kim néglige sans l'ombre d'un remord.
Un livre qui se laisse lire mais dont je suis un peu passée à côté. Il ne m'a pas passionné ni procurer des émotions fortes comme c'est généralement le cas avec ces autres livres ados qui mettent en avant des thématiques puissantes. Au début du livre, on pense que le divorce pourrait jouer un jeu important mais le sujet n'est abordé que par des chemins détournés. Ce n'est pas cela qui est au centre de la vie de Kim même si certains éléments donnent un peu de contenance au décor de l'histoire. Un roman "bof bof" qui ne "pète pas des flammes", selon moi ! Merci quand même à Actes Sud pour l'envoie et la découverte de cette auteure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FloppyCorse
  04 avril 2019
Un résumé qui m'a vraiment envie d'en découvrir plus, surtout pour les abonnés "adolescents" de la médiathèque où je travaille, mais aussi une couverture qui m'a vraiment tapée à l'oeil.
Nous voilà emporter dans la vie de Kim. Adolescente n'aimant pas lire mais qui va se retrouver avec sa classe à une rencontre d'auteure dont elle ne sortira pas "indemne". En effet, d'après les quelques extraits lus lors de cette rencontre pour l'auteure sur son nouveau roman, Kim a comme l'impression de connaître cette histoire, pourtant elle ne l'a jamais lu auparavant mais en y réfléchissant bien on dirait qu'on parle d'elle, de sa vie... Drôle d'histoire qui deviendra "l'obsession" de cette dernière. Elle est obnubilée par ce roman et de plus, lorsque sa professeure lui demandera de faire un exposé sur ce roman avec l'aide d'un camarade de classe, cette dernière va paniquer et essayer de tout faire pour rencontrer l'auteure, quitte à la pourchasser une bonne partie du roman pour avoir réponses à ses questions. le chemin vers la vérité, s'il y a, sera long et semé d'embûches en tout genre. Comment va-t-elle faire pour empêcher la "fin tragique" du roman ???
Dans sa quête, elle sera épaulée par sa meilleure amie Pétrovna qui a une personnalité assez complexe et qui semble avoir une vie de famille très "mouvementée" qui serait en partie "hors la loi". Où est vraiment la vérité dans tout cela ?
Les personnages secondaires auront une place dans l'intrigue notamment la mère de Kim, que l'on peut qualifier de démissionnaire depuis sa séparation d'avec son mari, Jasper, le fameux camarade de Kim avec qui elle doit faire un exposé et qui semble être "le" Jonathan" du livre de l'auteure qui a droit à un destin funeste.  Par contre, l'auteure m'a donné bien du fil à retordre car je n'arrivais pas à la cerner et je l'ai trouvé assez distante face à ses lecteurs mais aussi aux événements qu'elle devra affronter...
Et si finalement chacun pouvait donner sa propre interprétation à une lecture et faire des rapprochements avec sa vraie vie ???!!!
Vous l'aurez sans doute compris "Ma vie n'est pas un roman" est une histoire originale qui nous montre jusqu'où l'imagination "débordante" peut aller et créer des situations rocambolesques. Un récit plein d'humour mais aussi profond qui nous fait nous demander jusqu'où nous pouvons nous reconnaître dans un roman, à travers l'un des personnages. Une histoire où réalité et fiction semble se croiser au point que Kim n'arrive plus à faire la distinction entre l'un et l'autre avec humour, mystère et où l'amitié a une place importante.
L'écriture est fluide, moderne et parlera beaucoup aux jeunes lecteurs. Une auteure que je ne manquerai pas de suivre à travers d'autres romans.
Je vous conseille donc, si vous aimez les histoires légères et sans prise de tête, de découvrir "Ma vie n'est pas un roman" dont l'intrigue et le thème autour du livre ont été bien travaillés mais qui me laisse tout de même un ptit goût de manque : en effet, parfois certains passages semblent avoir été traités trop rapidement, voir un peu de façon désordonné ce qui m'a éloigné du coup de coeur.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
angelita.manchado
  09 mars 2019
Résumé Ma vie n'est pas un roman d'Alina Bronsky
Kim a 14 ans. Elle a une meilleure amie Petrovna, depuis le CP.
Avec leur classe, elles assistent à une lecture à la bibliothèque de leur ville.
Avis Ma vie n'est pas un roman d'Alina Bronsky
Quand une jeune fille d'un roman, qui a de mauvais résultats scolaires, qui ne lit pas, se trouve être l'héroïne de ce roman. Elle trouve dans ce livre, qu'elle ne lâchera pas, tous les éléments de sa vie, passé et futur, détaillés et même ses expressions. Bien sûr, les personnages n'ont pas le même prénom. Outre la première surprise passée et surtout de la colère envers l'auteur, la jeune fille essaiera de faire tout le nécessaire pour que la fin de ce roman ne se réalise pas.
Dans ce roman, nous avons une jeune fille de 12 ans, Kim, dont la meilleure amie est Petrovna. Mais leur rencontre a mal débuté. Elles se connaissent depuis le CP. Les parents de Kim divorcent et elle est une des dernières à être dans ce cas. C'est tout nouveau pour elle. de plus, sa mère ne prend pas soin de sa fille. L'argent n'est pas un problème dans cette maison. J'ai trouvé Kim délaissée par ses parents. Surtout qu'un événement du côté de son père ne va pas arranger les choses. D'ailleurs, Kim n'est pas égoïste. Elle partage volontiers avec son amie, qui, elle, est beaucoup moins bien lotie à ce niveau-là. Kim se repose beaucoup sur son amie pour tout faire, tout lui faire. Elle doit être présente pratiquement à chaque moment de sa vie. Et c'est un tant soit peu réciproque. Avec ce livre qu'elle découvre, Kim a peur de se lire. Mais les pulsions sont trop fortes. Il faut qu'elle sache.
Les situations sont rocambolesques, surtout lorsqu'elles décident de contacter l'auteur et d'aller plus loin. Quel personnage cette femme ! Elle ne donne pas franchement envie et on peut comprendre Kim à ce sujet. On assiste, bien souvent, à des dialogues de sourd. Kim a tellement peur qu'elle n'écoute pas ce qu'on lui dit. Elle est réellement centrée sur elle-même et certains indices ne lui mettent pas la puce à l'oreille. Bornée, peut-être, mais on peut aussi comprendre qu'elle s'est fixée une mission avec ce garçon.
Non, la vie n'est pas un roman. Même si on tente de l'arranger, il peut arriver toujours des impondérables. On en sort grandi d'une certaine façon, on revoit ses priorités, on peut prendre des décisions, sur le moment et le regretter. On doit faire face et tenter de comprendre l'autre. Rien n'est figé. Et, malgré son caractère, Kim en fera l'apprentissage.
Un petit roman sympathique que j'ai pris plaisir à lire mais cela a été sans plus. Je ne me suis pas trop attachée aux personnages, peut-être à l'amie de Kim Josephine, soit Petrovna. Est-ce dû aux révélations faites par ce garçon qui semble avoir mieux cerné que moi cette jeune adolescente ?
Je remercie les Editions Actes Sud Junior pour cette découverte.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JuinJuin   16 juillet 2019
Ça faisait longtemps que je n'avais pas pleuré. Un jour, mon IPhone était tombé dans la cuvette des WC mais j'avais retenu mes larmes. Lorsque papa était parti de la maison avec toutes ses affaires, j'étais restée digne, polie et fière. Je lui avais souhaité bonne chance au plus grand désespoir de ma mère qui disjonctait et aurait voulu que moi aussi je disjoncte.
( p 135)
Commenter  J’apprécie          30
bookalaumabookalauma   15 mars 2019
J'aurais aimé que cette auteure arrête de lire. En même temps, j'avais peur de cesser des respirer si jamais elle s'interrompait.
Commenter  J’apprécie          00
bookalaumabookalauma   15 mars 2019
J'étais quand même mal à l'aise, car j'avais l'impression qu'acheter un livre, ça se faisait seul. C'est comme d'aller aux WC.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Alina Bronsky (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alina Bronsky

MPAGE-20120625-1825_0.mp4
Payot - Marque Page - Alina Bronsky - Cuisine tatare et descendance
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
73 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre