AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022610339
Éditeur : Editions Métailié (02/04/2020)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Samantha doit s'occuper de sa petite sœur quand sa mère est emprisonnée et voit son rêve d'aller à l'université s'évaporer. (...)
Jack Parlabane est journaliste d'investigation. Il vient de retrouver du travail dans un tout nouveau site d'information en ligne après avoir commis des erreurs graves lors d'une enquête récente. Mais sa nouvelle réussite doit beaucoup à une source anonyme qui peut lui créer des problèmes avec la loi.
(...)

Co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ziliz
  28 mars 2020
Une histoire de masques, c'est d'actualité.
Dans un premier temps, il s'agit de vengeurs masqués héroïques. Leurs intentions sont louables et leurs actions aussi jubilatoires que celles de ma chère Fantômette des 70's.
Mais ensuite ?
Je ne le saurai qu'en demandant à ceux qui ont lu le livre jusqu'au bout.
Depuis quelques jours, je répétais à qui voulait m'écouter que ce thriller était génial, avec ses histoires de hacking et ses airs de Millenium.
Trop de visites chez Synergis, trop de détails techniques sur l'espionnage industriel, c'est long, c'est lent comme 3 jours de confinement sans vidéo/podcast de Guillaume Meurice.
Dommage car le côté schizo des pirates informatiques, et d'un personnage en particulier, est intéressant et touchant.
Patience à bout. J'abandonne à la moitié, p. 267/534.
/!\ 4e de couv trop bavarde ! laissez l'auteur vous apprendre en temps utile que...
Commenter  J’apprécie          392
Apikrus
  22 mars 2020
Cette jeune fille mène une double vie : lycéenne et chargée de famille au grand jour, hackeuse justicière à ses heures perdues.
Quand elle lie son destin à celui du journaliste d'investigation Parlabane, on songe à la célèbre trilogie de Stieg Larsson. Certains dénonceront peut-être un plagiat de Millénium, j'y vois plutôt un hommage, d'autant que ce polar n'a rien à envier au modèle.
Lorsqu'il s'agit d'entrer par effraction dans un bâtiment ultra-sécurisé, c'est à une scène du film 'Mission impossible' que l'on pense. La référence est nettement moins flatteuse pour moi !
Enfin, quand un homme apparaît en pleine action sur #lushbran*ette, c'est Benjamin Griv**** qui peut venir à l'esprit… (je précise que j'écris ce billet en mars 2020, mois du premier tour des élections municipales, et que Benjamin Griv**** occupe généralement peu mes pensées, surtout dans sa position…). Rien de flatteur non plus ici, mais une simple illustration de la contemporanéité de ce roman dont la version originale britannique date de 2017.
Avec une écriture agréable et une intrigue bien construite, 'Les ombres de la toile' mêle tous ces éléments. Le suspense est garanti, et le plaisir de la lecture aussi, malgré quelques scènes d'action un peu trop longues.
Vous reposerez ce livre à la fois satisfait de votre lecture, et inquiet de la facilité avec laquelle des personnes malintentionnées pourraient s'introduire dans vos données numériques.
• Merci à Babelio et aux éditions Métailié noir pour ce partenariat (Masse critique 'Mauvais Genre').
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   28 mars 2020
[Lui, il] adore peut-être faire son show, mais moi, je n'aime pas que des connards comme toi viennent fouiner dans mes affaires.
Il donne un coup sec et contrôlé dans le flanc de Parlabane, sous les côtes. La douleur est phénoménale.
- Si je revois ta putain de tronche, je ferai en sorte que tu ne puisses plus te regarder dans la glace sans tomber dans les pommes. Tu m'as bien entendu ?
Parlabane inspire juste assez pour pouvoir murmurer une réponse.
- Cinq sur cinq.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ZilizZiliz   28 mars 2020
Il a l'air d'une sacrée bite, se dit Parlabane en le regardant s'éloigner. Et il ne s'agit pas seulement là d'une métaphore péjorative : l'attitude de ce type a quelque chose d'un sexe en érection. Il se tient super droit, tendu et agité, et une agressivité troublante se dégage de lui. Parlabane reconnaît en lui un homme qui a besoin de s'affirmer en toutes circonstances - peut-être un héritage d'années d'école difficiles -, à cause de son physique, entre Titeuf et le Klaus Kinski de 'Nosferatu'.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ZilizZiliz   26 mars 2020
Ahmed est atteint d'une forme aiguë d'autisme, c'est-à-dire que la partie de son cerveau censée gérer l'aspect relationnel et émotionnel n'est pas connectée comme il faut. J'ai toujours de la peine pour Jaffer et sa femme quand je les vois le soir à l'école, parce que si le visage de Lily [soeur trisomique] s'éclaire en me voyant, tout le problème de leur fils c'est qu'il est totalement indifférent.
Jaffer m'a dit un jour que s'il tombait mort sur le carrelage de la cuisine, Ahmed l'enjamberait pour se rendre au frigo. Mais ça ne l'empêche pas pour autant d'aimer son fils. Karima et lui adorent Ahmed, mais ça doit être dur quand il n'y a aucun signe d'affection en retour.
(p. 93)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   25 mars 2020
Vous vous êtes déjà demandé pourquoi il y avait tant de fautes de grammaire et d'orthographe dans les e-mails frauduleux ? Vous vous êtes certainement dit : ces idiots de fraudeurs, ils ne risquent pas d'entuber qui que ce soit s'ils ne prennent même pas le temps de corriger tout ça. C'est parce que vous n'y connaissez rien. En fait, c'est volontaire : si vous êtes assez fin pour repérer ces erreurs, alors vous n'êtes pas la bonne cible. Mais si vous êtes attardé au point de ne même pas remarquer qu'ils ne savent pas écrire, il y a de meilleurs chances que vous soyez assez bête pour vous faire avoir.
(p. 99)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
ZilizZiliz   26 mars 2020
(...) les self-made men dans son genre, surtout dans le monde des affaires, se prennent souvent pour le centre de l'univers. Parfois, c'est une simple posture. Ou bien l'expression d'un manque de confiance en eux. Mais il s'agit parfois aussi d'une véritable psychose boostée par la coke.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Chris Brookmyre (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Brookmyre
Chris Brookmyre vous présente son ouvrage" Sombre avec moi " aux éditions Métailié.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2309687/christopher-brookmyre-sombre-avec-moi
Notes de musique : Free Music Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : hackerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Chris Brookmyre (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre