AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Imbert (Traducteur)
EAN : 9782253134640
384 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (03/11/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 388 notes)
Résumé :
Les règles essentielles pour survivre à une attaque de zombies...
Un détournement pince-sans-rire des divers guides de survie disponibles sur le marché. 1, Organisez-vous avant leur arrivée. 2, Ils ignorent la peur, faites de même 3, Coupez leur la tête mais utilisez la vôtre 4, avec des machettes (pas besoin de munitions)... etc etc
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  19 juin 2015
Ça manque de mordant
Du même auteur que le très bon World War Z, qui lui, est une des indéniables références en matière zombiesque.
Sauriez-vous survivre face à une épidémie zombie de catégorie 1 à 3 ? Oui ? Lecture non indispensable alors. Non ? Ce guide recense les armes, les véhicules, les terrains, les attitudes avec avantages et inconvénients pour survivre. Vous aurez en prime la liste détaillée des attaques connues à travers les âges.
L'univers zombiesque est plutôt sombre et sérieux à l'image de la géniale série The Walking Dead. L'humour est un exercice extrêmement périlleux dans ce domaine (et il y a des réussites). Ici ? Plutôt pas. D'accord. Si l'auteur avait rédigé son guide en mode sérieux cela aurait été uniquement chiant. (Il n'y a pas d'autre mots). Mais là du coup, c'est chiant et pas même drôle.
Moins qu'un guide, un catalogue, un amoncellement. On pourrait penser que l'auteur à jeté pêle-mêle tout ce qu'il n'a pas pu mettre dans son excellent roman. Même pas puisque cette oeuvre a été publiée 3 ans avant. Ou alors il a séparé le bon du mauvais et collé tout le mauvais ici.
Une idée de départ sympathique, mais qui ne tient pas ses promesses, puisqu'au lieu de me sauver la vie, il me l'a plutôt ennuyée.
C'est souvent répétitif, parfois contradictoire et puisque le feu est une arme, parfois efficace, parfois dangereuse et inefficace lors d'une attaque zombie (en fonction des circonstances), vous pourrez donc emmener ce guide pour vous servir d'éventuel combustible (pour paraphraser un autre commentateur qui se reconnaîtra).

Bon allez, je suis un peu de mauvaise foi, puisque les textes ou parties pseudo-historiques sont quelque fois lisibles. Mais à tout prendre, lisez plutôt du Loureiro (Apocalypse Z), du Zito (L'homme des morts), du Bourne (Chroniques de l'armaggeddon) du Recht (le virus Morningstar) du Dilouie (Homeland of the dead). Vous en apprendrez autant, si ce n'est plus et vous vous divertirez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          945
finitysend
  03 septembre 2013
Un manuel , pas un roman .......
Guide de survie en territoire zombie est un manuel qui a quand même quelques idées derrière la tète .
C'est ainsi qu'il se moque gentiment des survivalistes et des obsédés de la carabine en se servant d'ailleurs de leurs défauts comme de leurs qualités .
C'est aussi un texte drôle sans être hilarant pour autant .
D'abord ce texte aux rubriques détaillées a pour objectif de vous convaincre de la réalité du risque zombie .
Cette thématique va même jusqu'à recenser les épidémies zombies qui ont déjà eu lieu au cours de l'histoire .
Ensuite , le texte vise également à vous permettre de maximaliser vos chances de survies face à un contact zombie . C'est de ce point de vue un irremplaçable investissement .
C'est ainsi qu'il est fortement déconseillé au lecteur ( par exemple ) d'établir un contact sexuel avec un zombi , car c'est redoutablement dangereux et mortel à 100 pour cent pour des raisons virales aussi bien que comportementales .
Ce texte passe également en revue toutes les informations nécessaires pour se confronter le plus sereinement possible à la survie en région infestée .
Alors par exemple les armes improvisées et celles de fortunes et les autres , celles qui sont en vente dans tout supermarché respectueux de la constitution des états unis .
Egalement examinées en détail dans cet ouvrage , les stratégies défensives et d' autres qui relèvent d'une logistique plus généraliste , telle que la gestion efficace des approvisionnements ou de la mobilité en territoires malsains .
Cet ouvrage est précieux et il peut véritablement , contribuer pour le lecteur prévoyant , à faire la différence entre la vie et la mort .
Il est divisé en chapitres qui présentent chacun des suites de mots-clefs parfaitement en rapport avec le sujet et qui ouvrent sur des définitions soignées , bien étayées , qui sont le plus souvent des paragraphes passionnants aux implications éminemment pratiques et définitivement cruciales .
Un livre à lire de préférence avant l'apocalypse zombie de façon à pouvoir y survivre , parce que après ce serais un peu tard , imaginez-vous par exemple une seconde dans un supermarché infesté avec une liste improvisée !
Sinon ce livre qui n'est pas un roman , est un ouvrage très détaillé . Il peut servir à passer un bon moment au coin du feu , à entretenir le feu aussi .....
Il peut aussi servir de par son exhaustivité , à réfléchir au genre zombie et à conduire une approche raisonnée du fonctionnement de cette thématique .
PS 1: à la fin du manuel il vous est recommandé de tenir un journal en période d'invasion zombie .
Personnellement , je vous recommande de le faire , parce que d'autres l'ont fait , et ils ont même réussi après les apocalypses zombie , à les faire publier car maintenant , pour certains , ce sont de véritables succès internationaux de librairie !
PS 2: j'ai rédigé ce texte en essayant de singer l'humour de l'auteur .
C'est une misérable tentative pour vous donner un misérable aperçu de son style !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4723
LesChasseusesDeLivres
  08 novembre 2019
The Zombie Survival Guide (ou Guide de survie en territoire zombie pour la version française) est un livre atypique. Ce n'est pas un roman mais plutôt un manuel, ou un guide comme son nom l'indique. Toutefois l'on reste bien dans le domaine de la fiction. J'ai effectué cette lecture en V.O. mais comme je suis sympa, je vous ai trouvé l'extrait que je voulais en Français ! J'ai acheté ce livre il y a déjà plusieurs années (6 ans ?), pendant ma période « Zombie », où j'étais à fond dans les comics et la série The Walking Dead entre autres. J'en avais commencé la lecture, mais je m'étais arrêtée au bout d'une cinquantaine de pages. Je n'avais pas trop de temps libre pour la lecture à cette époque, et ce n'était clairement pas un page-turner, il m'en fallait plus pour me motiver et ne pas gâcher ce temps précieux ! En reprenant ma lecture depuis le début, j'ai vite compris pourquoi finir ce livre n'avait pas été une priorité à l'époque. Mais avec l'automne et la période d'Halloween, je me suis dit que c'était une bonne occasion d'enfin le ressortir et de le terminer !
Mon avis :
Ce livre se décompose en deux parties distincte : la première est constituée du guide à proprement parler ; la seconde est un historique des attaques zombies qui se seraient déjà produites. Toutefois il y a des ponts entre les deux parties : le guide fait parfois référence à certaines attaques en particulier pour prouver l'efficacité ou l'inefficacité d'une arme et d'une stratégie du guide.
Dès le départ, l'auteur part de postulat que le lecteur est convaincu par l'existence des zombies. Ce n'est pas matière à discussion : ils sont déjà parmi nous – il s'adresse donc à un lectorat qui chercherait supposément à se préparer aux attaques à venir.

Partie I : le guide à proprement parler.
On commence par un petit point historique du zombie à travers les âges, avec une description pour le reconnaître et les différentes catégories existantes de zombies (le vrai mort-vivant et le zombie Voodoo par exemple). L'auteur nous apprend aussi à reconnaître les signes avant-coureur et les indices d'une épidémie en cours.
Puis le guide s'attache à décortiquer toutes les situations possibles d'une attaque, et nous apprend à réagir en toute situation. On a donc une explication des terrains favorables ou défavorables, des endroits où s'abriter, quelles armes utiliser, quels moyens de transport adopter, des stratégies d'attaques et de défense. On trouve même une liste très exhaustive du matériel a toujours avoir chez soi « au cas où », ou ce qu'il faudrait trouver rapidement en cas d'attaque.
L'auteur a bien étudié les différents cas, et le guide est plutôt complet dans ce qu'il couvre. On a vraiment l'impression qu'il a pensé à toutes les situations possibles. En partant du postulat que les zombies sont une réalité, on est plongé dans un univers où les zombies existent vraiment sans que ce ne soit jamais remis en question (même si les gouvernements essayent de cacher ça à la population d'après le narrateur).
Pourtant certains points sont mal exploités. L'auteur nous donne beaucoup de statistiques tout le long du guide, des livres sont aussi cités vaguement, mais on n'a jamais de « vraies » sources. le narrateur devrait dire d'où sortent les statistiques, il devrait citer les noms exacts des livres, et surtout nous mettre une bibliographie fictive à la fin ! Cela renforcerait la vraisemblance, on aurait vraiment l'impression de lire un guide. Ce n'était pourtant un aspect pas dur à mettre en place, et c'est incompréhensible que l'auteur n'y ait pas pensé puisqu'il essaye vraiment de nous faire croire que nous vivons dans un monde avec des attaques fréquentes de zombie, et qu'une attaque/invasion à grande échelle va probablement arriver.
Partie II : les attaques enregistrées
Cette partie était une bonne idée de départ, mais elle est très mal exploitée et on s'ennuie très vite !
Le plus gros problème réside dans le fait qu'on a du mal à croire à ces attaques, car elles sont mal amenées, et mal documentées. Il y a presque uniquement des récits de la bouche de l'auteur. Il y a bien quelques tentatives de sortir du lot avec un extrait de rapport de police, un extrait d'article de journal, et la description d'une poterie. Mais ce n'est pas suffisant pour être crédible.
Souvent, l'auteur simplifie l'absence de preuves en expliquant que les gouvernements tentent de faire disparaître les preuves, étouffent les affaires, liquident souvent les personnes impliquées.
Or pour certaines attaques récentes dans la chronologie, des vrais « faux » dossiers auraient pu être montés, pour justement montrer plus précisément au lecteur comment une telle attaque serait relayée dans la presse par exemple. On aurait pu avoir des récits de survivants, de témoins, pour décrire avec précision comment cela s'est passé, quelles techniques ont été employées pour s'en sortir, etc… le livre et cette partie auraient vraiment gagnés en cachet avec de tels ajouts.
Sur la fin, il y a beaucoup de mentions de récits, de personnes toujours en vie, de vidéos, de photos. Mais aucune interview, aucun « faux lien » internet pour ces vidéos, aucune « fausse » photo. Or si le narrateur avait vraiment fait un travail aussi poussé qu'il le prétend, il ferait une plateforme internet pour rassembler ces preuves, il contacterait les survivants et ferait des interviews, etc… Là on a principalement des récits grossiers et rapides. C'est donc dommageable que l'auteur n'est pas pris la peine de créer des fausses preuves.
On se rend compte que cette seconde partie ne sert qu'à faire une accumulation d'attaques, de plus en plus rapprochées et liés entre elles, pour faire monter l'angoisse et la peur chez le lecteur, en insinuant que ce n'est qu'une question de temps avant une épidémie mondiale. On a donc une mauvaise exploitation de ces récits d'attaques « réelles », qui au final ne semblent pas si réelles que ça car non documentées fictivement. C'est vraiment dommage car ça aurait été génial pour la construction d'un univers encore plus crédible.

Plus généralement sur ce livre, on pourra dire que l'idée de départ était bonne, qu'il y a pleins de bonnes directions, mais que tout ça a été mal exploité.
Je n'ai pas non plus particulièrement accroché au style de l'auteur. Je ne le trouve pas très bien écrit : le vocabulaire est assez simple et pauvre. Voyons le côté positif, c'est qu'il n'est vraiment pas dur à lire en Anglais ! le sujet est traité tout de même avec un certain sérieux, mais justement on aurait pu attendre un peu plus d'humour dans ce style d'ouvrage, pour que la lecture soit un minimum divertissante.

Un livre difficile à finir, surtout la seconde partie. Je me suis clairement ennuyée. Je ne vous en conseillerais donc pas la lecture. Dommage, on aurait pu faire quelque chose de mieux avec ces mêmes éléments de départ.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
UnKaPart
  15 avril 2020
De son paternel, Max a hérité son sens de l'humour. Dommage, vu que Mel Brooks ne m'a jamais fait rire. Chacun de ses films m'a laissé consterné, alors que je ne suis pourtant pas le dernier en matière de potacherie et de vannes débiloïdes.
Tel père, tel fils… Ce Guide de survie en territoire zombie est censé être un ouvrage humoristique. Las, à l'exception de deux ou trois traits d'esprit, l'humour brille par son absence. L'intelligence aussi, d'ailleurs, vu la faculté du texte à enfoncer des portes ouvertes comme si l'ouvrage s'adressait à des enfants de CP.
Cette parodie de la littérature survivaliste ne fonctionne à aucun moment. La faute à un ton trop pince-sans-rire : le second degré ressemble tellement à du premier degré qu'on ne ressent jamais le côté décalé du propos. Au final, ça donne juste un bouquin ennuyeux.

La première partie traite du zombie, ses mythes et ses “réalités”. Pas mal fichue comme synthèse sur le sujet si on n'y connaît rien. Les spécialistes, eux, n'apprendront aucune information qu'ils ne sachent déjà via la littérature, le cinéma, la télé, la BD ou les jeux vidéo.
Second chapitre, on s'attaque aux armes et techniques de combat. C'est là que le bouquin commence à partir en vrille pour tomber dans le double syndrome du catalogue et du blabla. On touche là à un défaut majeur de ce guide : sa longueur. À vouloir se montrer exhaustif en listant toutes les armes et à détailler chacune d'entre elle, le bavardage et la redondance en deviennent assommants.
On en dira autant des chapitres suivants – soit la moitié du bouquin – où le procédé se répète avec les moyens de transport, les positions retranchées, les techniques de chasse, les milieux géographiques, etc. Les listes auraient gagné à subir un élagage sur le nombre d'entrées comme sur la longueur des exposés. Jouer davantage sur l'esprit de synthèse (tel item à privilégier/à proscrire avec juste une ou deux phrases d'explication) aurait rendu ce guide plus digeste, plus percutant, moins soporifique.
On a l'impression que l'auteur tire à la ligne pour gonfler au maximum son texte. Aller jusqu'à évoquer l'usage de la hallebarde ou du fléau d'armes, sans blague ? Au XXIe siècle, à part quelques fanas de reconstitution, qui sait manier l'armement médiéval ? Et surtout, où tu te le procures ? Les manufactures royales de pertuisanes ont mis la clé sous la porte il y a trois siècles… Dans le même esprit, une page entière consacrée à l'armure de chevalier ! Et en plus pour en arriver à la conclusion édifiante qu'elle est lourde et encombrante, merci du renseignement. Si encore ce genre de fantaisie était drôle, ça passerait crème. Mais non, Brooks se contente de disserter longuement et avec le plus grand sérieux sur des évidences que même La Palice n'aurait pas osé. Une mitrailleuse consomme beaucoup de munitions, une moto produit plus de bruit qu'un vélo, une plateforme pétrolière est un lieu isolé, que de grandes révélations à assimiler !
Passé ce fastidieux inventaire à la Prévert, on arrive au chapitre “Vivre dans un monde envahi par les zombies”, qui aurait pu – voire dû – constituer le coeur du guide. Expédié en une trentaine de pages, avec beaucoup de redites par rapport à ce qui précède. le portrait d'un monde où se côtoient hordes de zombies, survivants égarés et pillards à la Mad Max n'est qu'esquissé. Dommage d'avoir sabré le versant le plus intéressant pour n'avoir au final qu'une vague idée de ce fameux “territoire zombie” annoncé à grand fracas dans le titre.
Enfin, le chapitre “Épidémies recensées” réinterprète (ou invente) certains faits historiques sous le prisme d'une infection zombie. Sympathique, plein de bonnes idées… mais… encore une fois, trop long avec une soixantaine (!) d'entrées quand le tiers aurait suffi. Et puis bon, le listing sur le mode une date, un lieu, un événement, ensuite on passe au suivant, puis au suivant, et ainsi de suite ad nauseam, on ne peut pas dire que Brooks se soit foulé sur l'écriture. Son catalogue manque de liant et au bout du dixième, on commence à lire en diagonale. Cette partie aussi aurait pu être excellente, mieux structurée, mieux rédigée.

Verdict : pas de quoi se relever la nuit ou d'entre les morts avec ce guide très moyen.
Si vous êtes un spécialiste du zombie, rien de nouveau sous le soleil, vous connaissez déjà le contenu par coeur.
Si vous n'y connaissez rien en zombie, tournez-vous plutôt George Romero, dont les films La nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead, 1968) et Zombie (Dawn of the Dead, 1978) racontent la même chose mais en plus distrayant.
Reste que ce bouquin peut intéresser les faiseurs d'histoire (romanciers, nouvellistes, scénaristes…) pour la somme d'informations qu'il contient. Alors par contre, faudra penser à ajouter votre touche personnelle, parce qu'on ne trouve rien qui n'existe pas déjà dans un film ou un roman.
Il peut aussi faire office de supplément de jeu de rôle pour une campagne zombiesque de Chill, Maléfices, L'appel de Cthulhu ou n'importe quel système de règles générique, auquel cas la partie “Épidémies recensées” prend une autre dimension pour devenir une énorme mine de scénarios.
M'enfin, c'est pas Byzance. Quitte à lire du Brooks, jetez-vous plutôt sur son excellent World War Z (mais évitez l'adaptation cinématographique qui est une abominable purge).
Lien : https://unkapart.fr/guide-de..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
Philemont
  21 décembre 2012
Le Guide de survie en territoire zombie est bel et bien ce qu'il paraît être : un guide pratique pour survivre à une invasion zombie ! Outre son titre, il en prend la forme, s'inspirant même de la structure des manuels d'instruction de l'armée américaine, et le fond, les idées de l'auteur étant développées sur un ton très sérieux et argumentées de manière très concrètes.
Il faut dire que cet auteur est Max BROOKS, fils du réalisateur Mel Brooks, connu en France pour ses parodies extrêmes. En digne héritier de son père, le jeune auteur est doté d'un humour décapant dont le énième degré risque bien de déconcerter plus d'un lecteur. En outre, BROOKS est américain et rédige son Guide en tant que tel. Il exploite donc la fascination de ses compatriotes pour les armes, ce qui ajoute encore au surréalisme de l'oeuvre pour les lecteurs européens.
Le Guide de survie en territoire zombie est donc une bizarrerie littéraire qui devrait ravir les amateurs du genre que constitue le thème du zombie. Il pourrait également intéresser les curieux de tout poil, voire même constituer une excellente introduction à un thème largement exploité dans de multiples media. A moins qu'il ne soit que l'Outil indispensable à la survie de l'humanité face à une menace latente !?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   21 juin 2015
Le voici qui sort de terre, le corps rongé de vers et souillé d'ordures. Dans ses yeux ne brille aucune vie. De sa peau n'émane aucune chaleur. Dans sa poitrine, aucun battement. Son âme est aussi vide, aussi obscure que le ciel nocturne. Il se rit de l'épée et méprise la flèche car rien ne peut blesser sa chair. Il errera sur la terre pour l'éternité à la recherche du sang des vivants, et festoiera sur les os des damnés. Gardez-vous ! Voici le mort-vivant.
(Texte hindou d'origine inconnue (vers 1000 av. J.C.))
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
fnitterfnitter   23 juin 2015
Les pouvoirs publics disposent de leur propre matériel et ont élaboré un plan (espérons-le) pour traiter ce genre de situation non conventionnelle. S'ils s'en occupent, parfait. Asseyez-vous, détendez-vous et voyez comme vous impôts sont judicieusement dépensés. Mais si ceux que nous payons pour nous protéger ne se montrent pas ?
Commenter  J’apprécie          4611
fnitterfnitter   21 juin 2015
Les Américains sont célèbres pour leur mauvais régime alimentaire, leur manque d'exercice et leur fétichisme regrettable envers les machines qui leur permettent d'éviter de se fatiguer. On pourrait les traiter de « légumes », mais le mot « bétail » nous paraît plus adapté : gros, paresseux, mou et tout prêt à se faire dévorer.
Commenter  J’apprécie          390
fnitterfnitter   20 juin 2015
Les morts sont parmi nous. Zombies, goules, somnambules – appelez-les comme vous voudrez –, jamais l'humanité n'a connu péril plus dangereux (en dehors d'elle-même, bien entendu). Gardons-nous de les considérer comme de simples prédateurs avides de chair humaine. Ce sont avant tout des parasites, que nous hébergeons malgré nous.
Commenter  J’apprécie          270
fnitterfnitter   22 juin 2015
Un événement qui force un pays aussi médiatique que le nôtre à interdire toute couverture presse mérite votre attention. Quelle que soit la nature exacte de la « vérité », ça risque pas d'être une bonne nouvelle.
Commenter  J’apprécie          370
Video de Max Brooks (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max Brooks
Bande annonce du film World War Z avec Brad Pitt.
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Seriez-vous un survivant Anti-Zombie ?

Quel est l'origine du mot "Zombie"

Zonbi
Zhombi
Sonbi
Zomby

15 questions
43 lecteurs ont répondu
Thème : Guide de survie en territoire zombie de Max BrooksCréer un quiz sur ce livre
.. ..