AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Emmanuelle Pingault (Traducteur)
EAN : 9782352941187
331 pages
Éditeur : Bragelonne (29/09/2007)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 191 notes)
Résumé :
Landover est un authentique royaume magique, livré au complet avec créatures féeriques et sorcellerie incluse, exactement comme la publicité l'avait promis. Alors Ben Holiday l'a acheté... un million de dollars. Ce n'est qu'après qu'il a découvert que la pub avait soigneusement négligé de mentionner certains détails...
Comme le fait que le royaume tombe en ruine, par exemple. Faute d'un roi pour unir les barons, les impôts ne sont plus collectés. Un dragon de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  22 mai 2013
Livre découvert en furetant sur Babelio, puis sur Priceminister où j'ai trouvé les 3 premiers tomes à acheter pour pas trop cher :-)
Le titre m'intriguait ainsi que son résumé qui promettait une lecture et un récit pour le moins inhabituel. Ce livre, et donc cette série, se classe dans le style fantasy, j'hésite à le mettre en héroïc fantasy même s'il en a tous les ingrédients. À voir suivant la tournure de l'histoire :-)
J'ai mis longtemps avant de pouvoir en faire un début de critique, peut-être à cause du fait que les 200 premières pages correspondent à la mise en place des personnages et du royaume à vendre. Cette mise en situation est relativement longue car le personnage principal, Ben, a beaucoup de doutes sur la suite des évènements.
Ben a perdu son épouse depuis 2 ans mais ne s'est toujours pas remis de sa mort ni de celle de l'enfant qu'elle portait. C'est un avocat qui a perdu foi en la vie et en la justice des hommes. Lorsqu'il tombe par hasard sur le magazine que sa femme adorait feuilleter pendant Noël à cause de l'excentricité des cadeaux proposés, il se prend à faire de même par nostalgie et tombe en arrêt devant une offre hors-norme : un royaume magique à vendre pour 1 million de dollars. Au début, il pense à une arnaque mais il ne cesse d'y repenser car il ne se sent plus à l'aise avec sa vie d'autrefois, il n'est plus en harmonie avec elle. Il décide donc de sauter le pas pour acquérir ce royaume magique et ainsi pouvoir recommencer une nouvelle vie loin de tout et avoir de nouveaux défis.
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne s'attendait absolument pas à trouver le dit-royaume en piteux état et d'avoir réellement de gros défis à relever pour le redresser et redorer son blason. Même si son avenir lui semblait terne sur Terre, sur Landover, il va reprendre du poil de la bête et sa formation d'avocat va beaucoup l'y aider. Il prend même les taureaux par les cornes pour aller plus vite ^^
Par contre, à chaque fois qu'il pense bien faire en allant demander des allégeances directement chez les seigneurs (dont certains étaient très proches de l'ancien roi), ceux-ci lui donnent une épreuve à relever pour qu'ils acceptent de lui prêter serment. Malheureusement, avec son équipe de bras cassés (les derniers serviteurs encore en service dans son château), il n'est pas au bout de ses surprises ni de ses périples. Il apprend ainsi à mieux connaître le royaume, ses habitants et son histoire. Il apprend également à s'affirmer en tant que roi de Landover alors que pas grand monde croit en lui à part ses serviteurs et quelques habitants qu'il a aidé quand ils étaient dans le besoin.
Finalement, ce tome se suffit à lui-même en ce qui concerne les épreuves qui ont été lancées à Ben Holiday pour qu'il soit accepté en tant que roi de Landover et pour lui, d'en comprendre le réel sens pour ce royaume.
Les personnages sont assez peu décrits, en mon sens, contrairement aux paysages, surtout lors des découvertes de Ben sur son nouveau royaume. le livre a été plutôt long à lire à cause de toutes ces descriptions, il y en avait plus que de dialogues. Mais, nous n'avons quand même pas le temps de nous ennuyer car il arrive toujours quelque chose à Ben d'un peu hors-norme par rapport à son ancienne vie et de dangereux.
Néanmoins, cette série est une bonne découverte pour moi et j'en lirais la suite avec plaisir :-) Je pense que le tome 2 se poursuit sur l'ascension au trône de Ben Holiday en contactant les autres familles du royaume et ainsi découvrir les autres créatures peuplant Landover dont il en a juste entendu parler.
Comme vous l'aurez compris, je vous conseille donc de découvrir cet auteur de fantasy et cette série si particulière ;-)
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Luniver
  24 octobre 2013
Ben Holiday a perdu le goût de vivre après la mort de sa femme, survenue deux ans plus tôt. Son travail d'avocat est devenu une routine sans saveur, ses derniers amis sont peu enclins à subir son caractère dépressif. Quand il tombe sur une offre de vente d'un royaume magique, il décide de tenter le tout pour le tout et de recommencer une nouvelle vie.
Le royaume obtenu est pourtant loin du conte de fée : le trône est vacant depuis trop longtemps, des clans se sont formés à l'intérieur du royaume, ses serviteurs sont au nombre de quatre, et des démons menacent d'envahir le pays... Ben devra se démener pour convaincre ses sujets de se rassembler autour de lui pour faire face à la menace.
Malgré le scénario original, l'auteur n'a semble-t-il pas osé sortir des sentiers battus : bestiaire classique, quêtes et épreuves classiques, dénouements classiques. Même les traits d'humour m'ont paru convenus et trop prévisibles. On peut aussi regretter un manque de profondeur chez les personnages pour un public adulte.
Le livre n'est pas désagréable, mais ne se démarque pas vraiment des autres histoires du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Marylva
  29 avril 2019
Ben Holiday est un avocat talentueux et riche. Pourtant, il ne parvient plus à trouver un sens à sa vie depuis la mort de sa femme il y a deux ans. Une petite annonce dans un catalogue réputé sérieux et que sa femme appréciait attire son attention : "Royaume magique à vendre !" Un million de dollars pour devenir le roi légitime de Landover, un pays enchanté peuplé de fées, de lutins et autres créatures fantastiques. Même s'il croit être face à une grosse arnaque, il décide quand même de rencontrer le vendeur. Et celui-ci arrive à le convaincre qu'il est le roi parfait pour Landover. Que risque-t-il ? le contrat est fait dans les règles et il dispose de dix jours pour se rétracter ou conserver son royaume. Alors, c'est décidé, il part !
C'est en plein coeur de la forêt nationale de Virginie qu'est dissimulé le passage qui conduit à Landover. De l'autre côté, Ben est attendu par Questor, magicien et premier conseiller du roi. Mais à peine arrivé, Ben s'aperçoit que le vendeur ne lui a pas tout dit. le château tombe en ruine, la nature dépérit et ses sujets ne lui accordent pas la moindre importance ... Ben Holiday va-t-il jeter sa couronne aux orties ... ou bien se retrousser les manches ?
Peu habituée à ce genre littéraire, j'ai beaucoup apprécié ce passage en douceur du monde réel à un monde imaginaire. C'est facilement et sans traîner les pieds que j'ai suivi Ben, un homme intelligent et capable de flairer les embrouilles, à la découverte de Landover ... Un petit truc m'a gênée cependant, c'est justement le choix de ce nom "Landover" qui m'évoque davantage quelque chose de mécanique plutôt que magique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
idevrieze
  07 octobre 2014
Suivre les conseils de son meilleur ami et retrouver une plume de son adolescence

Tic Tic venant dîner à la maison, il me dit (comme toujours quand il vient dîner à la maison) : "Au fait, j'ai relu Royaume Magique à vendre. Tu l'as lu toi ? Nan ? Bah tu devrais". Une commande GJ plus tard, je l'avais trouvé pour trois fois rien en occaz. Emballé c'est pesé. le livre arrivant à la maison, je me décide de regarder le synopsis et je me dis que cela va être marrant. Et puis je regarde le nom de l'auteur et je me dis que je l'ai déjà lu celui là. le livre est rangé dans la bibliothèque et prend sagement la poussière.
Et puis Tic Tic est parti loin pour looooongtemps (parce que c'est un grand garçon et qu'il va gagner pleins de sous). Errant dans ma biblio, cherchant une nouvelle lecture, je recroise Royaume magique à vendre. Je souris. Si mon meilleur ami me manque, rien de tel que de lire quelque chose qu'il m'a recommandé. Deux jours plus tard, c'était fini (d'ailleurs si tu passes par là, si tu pouvais recommander des livres plus gros.... Voilà quoi)
Et en lisant donc ce petit livre sympa et drôle, je me dis que franchement, je reconnais la plume. Je retourne dans la bibliothèque (bah tiens !) et là qu'est ce que je vois pas dans mes Grands formats!!!!! Shannara ! Et bien oui, je connais l'auteur, même que je lisais ses romans dis donc ! Donc je redescends pour finir le livre en me disant que quand il ne se prend pas au sérieux, Terry Brooks écrit vachement bien aussi (et surtout qu'il faut que je retrouve tous mes livres de Shannara parce que j'en ai perdu la moitié à mon avis. Et j'ai envie de le relire du coup. Les elfes, toussa toussa).

De la Fantasy moderne comme j'aime.
Le principe de Royaume magique à vendre est plutôt simple : Un homme, Ben Holiday, feuillète un catalogue et tombe sur un royaume magique qui est à vendre. Il est veuf, il déprime, il n'a plus d'attache. Il se dit que c'est trop bien pour lui (après moultes hésitations tout de même.) (pour un million de dollars, j'aurai réfléchi aussi).
Donc on voit son voyage pour accéder à son superbe royaume et il se rend compte que le royaume n'est pas franchement entretenu ! Cela se détériore de partout, faute à qui ? Au vendeur qui laisse le royaume sans roi pour moultes raisons que vous saurez en lisant le livre.
Ainsi, l'auteur associe gentiment monde moderne réel et monde de la Fantasy, en créant gentiment le pont entre ces deux mondes. Aussi, cela coule de source. Et c'est plutôt bien. Voire même sacrément bien fait.

Une quête initiatique délirante.
Oui parce que le ton est donné quelque part. C'est drôle. C'est une équipe de bras cassés. Holiday se plante tout le temps et il voit toujours un nouvel obstacle devant lui. Mais en réunissant plusieurs bras cassés comme lui, il parvient à améliorer le basard.
Et du coup, il se rend compte qu'il est fait pour ce royaume, qu'il pourrait en faire un bon roi. Et il surmonte aussi le deuil de sa femme, redonne un sens à sa vie (en sommes, un roman de fantasy quoi). du coup, en attendant le tome 2 (déjà dans ma PAL), je feuillète les catalogues. Peut être qu'ils feront des soldes :)
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Folfaerie
  30 décembre 2011
C'est au cours d'une discussion sur Babelio portant sur les pastiches de contes de fées et autres récits de fantasy que j'ai eu l'idée d'acheter ce titre qui me semblait prometteur. Une nouvelle saga fantasy pleine d'humour, ma foi, why not ?
Et puis honnêtement, le coup du royaume magique à vendre, c'était quand même pas mal... Je me suis mise à lire les petites annonces depuis...
Si l'idée est infiniment séduisante, le contenu de ce premier roman en revanche, m'a laissée sur ma faim. le début traîne en longueur, même si le personnage principal, Ben Holiday m'a paru extrêmement sympathique.
Avocat fort doué, Ben s'ennuie dans sa vie, surtout depuis la mort accidentelle de sa femme adorée. Un jour, il tombe sur cette annonce bien curieuse dans un catalogue : Landover, ce fameux royaume, est à vendre pour un million de dollars ! Franchement, qui hésiterait ?
Voilà donc notre veuf inconsolable et incrédule catapulté dans un royaume qui ne correspond pas tout à fait à se attentes : une pollution sournoise ronge la nature, le château est en ruine, plus d'armée ni d'impôts et ses quatre seuls serviteurs forment une équipe de bras cassés : un Enchanteur pas très doué, un scribe royal transformé en chien par erreur et deux kobolds, Ciboule et Navet, l'un messager, l'autre cuisinier. Une fine équipe qui va achever de démoraliser le futur roi !
Evidemment, pour le reste, on retrouve les ingrédiens habituels de la Fantasy ; paladin, dragon, sorcière très méchante, créatures féériques (dont la plus belle trouvaille est la femme-arbre, Salica), des épreuves, des combats, et tout, et tout.
Hélas, le roman souffre d'un certain déséquilibre. Après une première moitié qui peine à trouver son souffle, les événements s'enchaînent sans aucun temps mort dans la dernière partie. Cette accumulation d'aventures donne l'impression que l'auteur a voulu se racheter aux yeux du lecteur.
Les personnages manquent de profondeur, les péripéties ont été maintes et maintes fois utilisées dans d'autres romans, néanmoins, l'humour et le message un peu écolo de ce premier tome m'ont permis de passer un moment sympathique. (Détente bienvenue entre deux lectures obligatoires pour ma licence !).
Enfin, un dernier mot sur la traduction : si la traductrice, Emmanuelle Pingault, est restée fidèle au texte de l'auteur, et bien, on ne peut pas dire que la qualité littéraire soit au rendez-vous, hum...
En résumé, un moment de lecture sympathique, mais je n'irai tout de même pas jusqu'à acheter la suite, n'éxagérons pas...

Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   08 juillet 2013
Il tenta de parler, mais s'aperçut qu'il en était incapable. Des visages se pressaient autour de lui, fins et nets, dont les traits étaient légèrement atténués par la pénombre. C'étaient les visages qu'il avait déjà vus en arrivant à Landover. C'étaient les fées.
- Rien ne se perd si nous ne le jugeons perdu, Noble Seigneur. Croyez qu'une chose est retrouvée, et elle l'est. Les visions nées de la peur engendrent nos échecs. Les visions nées de l'espoir engendrent notre réussite.
- Le possible vit en nous, et il n'appartient qu'à nous de le découvrir. Pouvez-vous donner naissance aux rêves qui vous habitent, Noble Seigneur ?
(…)
- Vous êtes un enfant parmi les anciens, Noble Seigneur, mais un enfant prometteur. Vous avez su voir la vérité qui se cachait derrière les mensonges, et vous savez qu'elle n'appartient qu'à vous. Vous avez gagné le droit d'en découvrir davantage.
(…)
- Vous avez démasqué la peur qui vous aurait détruit, Noble Seigneur. Vous avez fait preuve de présence. Mais la peur revêt bien des costumes et prend bien des formes. Vous devez apprendre à les reconnaître. Vous devrez vous souvenir de ce qu'elles cachent lorsqu'elles seront près de vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
WitchbladeWitchblade   03 juillet 2013
- Les couronnements sont chose si fréquente de nos jours qu'il est difficile d'assister à tous, dit-il d'un ton plein de sous-entendus.
- Je crois que leur fréquence va décliner désormais, répliqua Ben. Le mien sera le dernier avant longtemps.
- Ah, vous croyez ? reprit Kallendbor avec sarcasme. Cette décision sera peut-être difficile à appliquer.
- C'est possible, mais j'entends tenir parole. Comprenez-moi, messire Kallendbor. Je ne suis pas comme les autres, ceux qui sont venus à Landover pour repartir au premier coup de vent. Je suis ici pour régner, et je régnerai.
- Le fait d'acheter une couronne ne suffit pas à devenir roi, murmura une voix derrière Kallendbor.
- Et le fait d'être né dans une famille de barons ne suffit pas à devenir noble, repartit Ben. Ni l'achat d'un domaine, ni le mariage, ni le vol par tromperie, ni la conquête par les armes, ni aucun autre moyen ou artifice. Rien de tout cela ne fait de personne un noble ni un roi. Ce sont les lois qui fabriquent les rois et les nobles. Or vos lois, seigneurs de Vertemotte, ont fait de moi le roi de Landover.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade   09 juillet 2013
- Oh non, encore un... soupira-t-il.
- Un quoi ? demanda Ben.
- Un de ces humains qui croient que les dragons sont des bêtes illettrées et stupides qui passent leur temps à harceler de pauvres paysans travailleurs jusqu'à ce qu'un champion vienne les pourfendre. Vous n'êtes pas de ceux-là, hein ?
- Euh... je crois que si.
- Vous lisez trop de contes de fées, Ben Holiday. Qui répand ces racontars sur les dragons ? Pas les dragons eux-mêmes, vous pouvez en être sûr. Non, ce sont les humains qui racontent ces mensonges, et ils ne vont pas se donner le rôle du méchant tandis que le dragon sera la victime, vous comprenez ? Il faut remonter à la source, comme on dit. Il est bien plus facile de mettre le dragon dans la peau du méchant, de celui qui brûle les récoltes, dévore le bétail et les paysans, capture les belles princesses et met au défi les chevaliers en armure. Tout ça, ça fait de beaux livres, mais ce n'est pas la vérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade   04 juillet 2013
Le trône et les lois qu'il promulgue vous appartiennent, ainsi qu'à tous les peuples de la vallée. Vous avez perdu les deux et vous devez les reprendre avant que Landover ne tombe en miettes sous vos yeux comme une planche pourrie. Je puis accomplir cela. J'en suis capable parce que je ne viens pas de Landover, mais d'un autre monde. Je n'ai pas de préjugés pour me retenir, pas d'obligations postérieures à honorer, pas de favoris à soigner. Je peux être honnête et juste. J'ai tout abandonné pour venir, et vous pouvez donc être certains de la fermeté de mes intentions. J'ai été formé aux lois de mon pays, ce qui me permettra d'interpréter les vôtres avec équité.

(Ben essayant de se faire des alliés de certains seigneurs puissants de Landover).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade   05 juillet 2013
Soudain, il se retrouva loin de tout ce qui avait été sa vie avant son voyage vers ces étranges contrées. Partis, les grands immeubles de bureaux, les avocats, le système judiciaire des États-Unis d'Amérique, les villes, les gouvernements, les codes, les lois. Seul restait ce qui n'existait pas : les dragons, les sorcières et les créatures de toutes sortes, les châteaux forts et les enchanteurs, les damoiselles et les mages, les sortilèges et l'enchantement. Il commençait une nouvelle vie dont toutes les règles étaient nouvelles. Il avait sauté dans le gouffre de l'inconnu et n'en avait toujours pas touché le fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Videos de Terry Brooks (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Brooks
Festivaletteratura 2013 - Intervista a Terry Brooks
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le quiz star wars

Quel est la planète natale de Anakin

dagoba
tatooine
coruscan

3 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Star Wars, tome 22 : Episode I, La Menace fantôme de Terry BrooksCréer un quiz sur ce livre

.. ..