AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Rosalie Guillaume (Traducteur)
ISBN : 2290345857
Éditeur : J'ai Lu (31/08/2005)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 106 notes)
Résumé :
L'Ellcrys, l'arbre magique des elfes qui maintient la barrière entre le monde des hommes et celui des démons, est en train de mourir. Le dernier espoir des nations repose sur les épaules de la jeune elfe Amberle, celle-ci doit emporter une graine de l'arbre dans un endroit mystérieux afin de générer de nouvelles forces protectrices.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
domisylzen
  18 juin 2016
L'Ellcrys se meurt.
Cet arbre multi millénaires protecteur des Elfes est en train de péricliter. Déjà son écorce couleur argent et ses feuilles rouge sang ne sont plus aussi resplendissantes. Il se hâte de transmettre un message aux Elus : je vais bientôt mourir et l'Interdit a déjà commencé à s'effondrer. Des hordes de démons menés par Dagda Mor vont surgir pour se venger des siècles d'existence stagnante qu'ils ont connus dans les limbes informes des ténèbres infinies.
La solution est de replanter, par un Elu, une nouvelle graine dans le Feu de Sang. Oui mais voilà, les démons sont déjà là et ont massacré tous les Elus.
Le druide Allanon sera en charge de retrouver Amberle, qui a fui ses responsabilités, et de lui trouver un protecteur pour mener à bien cette mission.
J'ai le cul entre deux chaises avec ce livre : d'un côté je l'ai lu assez vite, ce qui prouve qu'il m'a intéressé et de l'autre j'avoue m'y être assez régulièrement ennuyé. Mon côté normand sûrement : le fameux p'tét ben qu'oui, p'tét ben que non.
D'une manière générale, l'auteur nous intéresse à ses personnages mais d'un autre on a l'impression de ne pas les connaître, de ne pas connaître leurs sentiments ou les rapports entre chacun. Une histoire qui se place sur deux plans : la quête pour replanter et de l'autre la guerre entre les Elfes et les démons. le côté guerre ne m'a pas beaucoup plus, seul la quête m'a tenue en haleine et m'a évité d'arrêter cette lecture en cours de route.
Du coup la note je l'a situe entre deux et trois : entre bof et mouais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
basileusa
  15 janvier 2018
Ce second tome est une réussite, bien plus que le premier . Alors certes l'histoire est assez classique ( un danger/une quête /une guerre) mais la fin ne l'est pas forcement et je trouve les personnages assez étudiés . On a une vrai continuité par rapport au tome 1, mêmes si les personnages ne sont que les héritiers de ceux du tome 1.La carte s'agrandit et on découvre de nouveaux endroits ,de nouveaux personnages que j'espère revoir par la suite comme les elfes du ciel ! Alors par contre je dois un peu trop lire de livre du même genre car chez les elfes je m'attendais à voir apparaître Thomas et puis je me suis souvenue que c'était dans les livres de Feist ça ^^ Il faut dire que la mythologie autour des elfes est assez semblable pour beaucoup d'auteurs de fantasy !
J'ai commencé à regardé la série TV"Les chroniques de Shannara", adaptée de ce tome-ci et bon pour l"instant je trouve ça un peu trop lisse et ado....on verra par la suite !
Commenter  J’apprécie          192
Colombedelesperance
  21 juillet 2014
Bon, quand j'ai choisi ma lecture, j'étais motivée, de la fantasy, ça m'apparaissait bien. le deuxième tome de Shannara m'apparaissait donc tout indiqué. Et hop !
Vous remarquerez que malgré mon engouement, j'ai quand même mis du temps pour lire ce joli pavé de plus de 600 pages. Fin du boulot et début des vacances, j'ai voulu y aller à mon rythme.
Bref, dans Les Pierres elfiques de Shannara, nous abordons plus sérieusement le peuple des elfes, qui se voit menacé par les démons encore enfermés derrière la Barrière que l'Ellcrys protège. Cet arbre si ancien créé par les ancêtres du roi actuel se meurt et seul un des Elus pourra le faire revivre en apportant sa semence au Feu de Sang. Sauf que le Dagda Mort et deux de ses acolytes, trois démons, se sont échappés de leur prison pour empêcher la renaissance de l'arbre, tuant les Elus. Quelle chance reste-t-il, à part Amberle qui refuse sa désignation et s'est exilée ? Allanon le sait, et va aller chercher Wil Ohmsford pour l'accompagner dans cette nouvelle aventure ô combien dangereuse qui les changera, tous, à jamais.
Résumé de la mort qui tue, le retour ! (il va vraiment falloir que je trouve une autre expression, j'l'aime pas, celle-là) Vous vous imaginez bien que pour un gros livre comme celui-ci, faire un résumé n'a rien d'aisé, parce que j'ai envie de tout vous raconter, de vous teaser et en même temps, j'aimerais que vous découvriez tout comme je l'ai fait.
Cette lecture a été très agréable, même si elle possède à mes yeux des points négatifs non négligeables. Je voudrais d'abord dire que j'ai passé un très bon moment entre ces pages, m'y délectant et ne ressentant pas forcément de frustration à ne pas aller aussi vite que je l'aurais aimé dans les premiers temps. Parce que c'est un livre qui peut se lire à la fois très rapidement et plus lentement ! Il y a de quoi satisfaire tous les types de lecteurs, à ce niveau ! L'histoire de l'Ellcrys, du peuple des elfes, des démons, et plus spécialement de Wil et Amberle m'a transportée. Je m'y voyais, avec eux, frissonnant à la moindre menace, m'étonnant parfois des retournements de situation, me prenant au jeu.
Et pourtant… pourtant, il y a eu de mon côté des failles. D'abord, les démons. J'ai eu un peu de mal à les percevoir comme… possibles à combattre. Un peu comme s'il s'agissait de fantômes, vous voyez ? Je ne les voyais pas comme tangibles dans le sens où on ne pouvait pas les blesser avec une arme normale. Ce n'était pas toujours très clair dans ma tête, mais cela ne m'a pas empêchée de continuer et de vivre ces grands moments épiques de bataille. Autre faille ? le manque de description des sentiments. Oh, vache, c'est, de mon balcon, la plus grosse lacune du roman. Purée, s'il n'y avait pas les dialogues, on n'y comprendrait rien ! Parfois, on a une phrase, qui nous indique les états d'âme d'un perso, pas toujours très clair non plus, mais sans plus. C'est trop dommage.
Et enfin… enfin… la fin. J'suis dégoutée ! Je l'avais deviné. Ça ne se finit pas mal, mais pas comme je voulais et je trouve que cette fin… même si elle est très bien pensée et tout… bah, elle m'énerve. J'ai failli bouder ! Puis, Allanon a expliqué les choses, et je me suis résignée, même si ça me contrarie encore un peu. Bref.
En dehors de ça, j'ai retrouvé l'univers si particulier de la trilogie Shannara avec énormément de plaisir. Les batailles épiques, les personnages issus des différents peuples, les aventures dans lesquelles les héros sont plongés sont géniaux. Pour ces aspects-là, j'ai apprécié mon voyage du début à la fin. Surtout que je vous une affection particulière au druide, malgré tous ses défauts ! Tout ça pour vous dire que malgré les manques soulevés plus haut, on se prend vraiment dans l'histoire et on en ressort quand même content. le voyage a été trop spectaculaire pour qu'on ne le reconnaisse pas.
Aussi, il faut admettre que Terry Brooks réussit à faire passer certains messages, dans son bouquin. C'était déjà le cas dans le premier tome, et j'avais beaucoup apprécié cela, et une fois encore, la chose a été mise en exergue pour Les pierres elfiques. Les moments où les personnages se retrouvent en face d'eux-mêmes sont des reflets terribles de ce qui se passe en nous, à des instants qui peuvent être tous aussi critiques que cela. Bon, d'accord, vous ne serez pas menacés par un démon. Mais quand même ! On voit aussi des valeurs, celle de s'accepter soi-même, dans son entièreté, avec ses forces et ses faiblesses, pour pouvoir avancer. On lit le don de soi. La recherche du bien pour tous. L'espoir. L'acharnement, aussi. Tant de choses !
Vous voyez que comme d'habitude, j'aurais encore tellement d'éléments à raconter. Les personnages m'ont plu, sauf Eretria qui ne me revient toujours pas, désolée, j'ai vécu une incroyable aventure pour laquelle j'aurais aimé une autre fin, mais qui reste digne d'un très bon roman de fantasy ! L'univers vous captivera, encore plus les rebondissements dont cette histoire est truffée. J'ai limite l'impression d'être revenue d'une grande épopée, là, vous savez ? C'est vraiment chouette. Et même si j'aimerais tellement vous en raconter encore des tartines de confiture et de miel, je m'arrêterai ici en espérant que certains auront envie de tenter l'expérience à leur tour.
En attendant, ce sera un 15/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
idevrieze
  09 février 2017
Une série, un livre !
Oui, Netflix a enfin diffusé le tome 2 de la saga de Shannara (super logique comme entrée en matière). Et comme je savais que cela n'allait pas tarder, j'avais déjà lu (enfin relu pour moi) le tome 1 il y a quelques temps avec elle. Et j'ai visionné la série et j'ai relu le tome 2. Histoire de voir toutes les différences toussa toussa. Et quoiqu'on en dise, d'ailleurs, je trouve la série très bien faite et elle apporte un certain petit plus (aussi un Druide, Allanon est trop craquant).
Bref, dans le tome 2, on ne suis plus Shea mais Wil qui à l'instar de son grand père, a de sérieux doutes sur lui même. Je trouvais Shea très constant mais je trouve Wil très optimiste parce que même s'il pense que tout va foirer. Et bien il y va quand même
En quête avec un guérisseur.
Je ne sais plus quelles péripéties ils prennent encore dans ce tome mais on retiendra des choses importantes. La première c'est que les Pierres Elfiques font vraiment des choses bizarres selon leur propriétaire. Ensuite, Allanon, c'est vraiment un mec très énervant car il ne dit que la moitié des choses. Ensuite, on en sait enfin un peu plus sur notre temps à nous. Comment on en est arrivé au monde de Shannara
Bref. Je me suis régalée dans tous les sens du terme et j'adore reprendre cette saga avec Séverine. Déjà pour me remémorer l'histoire. Ensuite, j'ai pu retrouver la série que je n'ai pas trouvé parfaite mais elle était franchement pas mal, il faut l'avouer. Ensuite, j'adore ce monde ainsi que l'écriture de Terry Brooks. Vivement le tome 3 !
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
irwingeltime
  16 décembre 2017
Dans ce second tome de Shannara, nous délaissons Shea, devenu âgé, pour retrouver son petit-fils, Wil, jeune guérisseur, effectuant son apprentissage auprès des gnomes.
Par un soir d'orage, Allanon, le druide ayant accompagné Shea dans sa quête à la poursuite de l'Epée légendaire, arrive dans la demeure de Wil : il lui annonce qu'il devra apporter son aide à une jeune Elue elfe, Amberle, afin de retrouver la semence de l'Ellcrys, l'arbre protecteur résidant au sein du royaume des Elfes, qui est la Barrière protégeant le monde d'une myriade de démons : malheureusement, il agonise, non loin de la mort.
Commence alors pour nos compagnons une longue quête, que j'ai suivie avec encore plus de plaisir que dans le premier tome : peut-être le fait de suivre deux aventures parallèles sans que les personnages impliqués soient trop nombreux m'a permis d'apprécier cette aventure.
Certes, quelques défauts sont présents, néanmoins par le biais de sa plume et de ses personnages attractifs, Terry Brooks parvient à me captiver, me faisant oublier les petits défauts de l'ouvrage.
Les personnages sont très bien décrits, ils sont attachants -du moins les gentils - et c'est un plaisir de suivre leurs aventures ; de plus, l'univers commence à être de mieux en mieux établi, il parvient à se démarquer au fur et à mesure des pages ; et, pour finir, la plume de l'auteur gagne en maturité.
En conclusion, ce fut une épopée grandissante que Les Pierres Elfiques de Shannara, qui voit le cycle croitre d'une bonne façon, et m'anime toujours autant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   18 juin 2016
La blessure ouvre la porte à l'amertume, et l'amertume à la colère.
Commenter  J’apprécie          221
Skarn-shaSkarn-sha   07 avril 2013
Le Faucheur n’avait peur de rien. Un monstre qui se souciait peu de la vie, y compris de la sienne ! Il ne tuait pas seulement par plaisir, même s’il aimait cela, mais parce que c’était un instinct. Pour lui, prendre des vies était nécessaire. Dans les ténèbres, derrière la Barrière, coupé de toute autre forme de vie à part sa propre espèce maléfique, il avait parfois été presque impossible à contrôler. Le Dagda Mor avait dû le laisser tuer des démons mineurs, le calmant avec une promesse : quand ils seraient libérés de la Barrière, et ce jour viendrait, le Faucheur aurait tout un monde peuplé de créatures dont il pourrait faire ses proies. Il serait autorisé à les chasser et à les massacrer, si tel était son désir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
irwingeltimeirwingeltime   10 décembre 2017
Car le mal, quand on le laisse tranquille, ne périt pas : il prospère. L'emprisonner n'est pas le détruire. Il grandit, plein de colère et de haine, jusqu'à ce qu'il finisse par se libérer.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Terry Brooks (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Brooks
The Druid of Shannara - by Terry Brooks - AUDIOBOOK - Part 2
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le quiz star wars

Quel est la planète natale de Anakin

dagoba
tatooine
coruscan

3 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Star Wars, tome 22 : Episode I, La Menace fantôme de Terry BrooksCréer un quiz sur ce livre
.. ..