AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358711195
Éditeur : L'Atelier du Poisson Soluble (13/04/2018)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Partie de pêche en forme de numéraire qui laisse une part belle à l’imagination.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Musardise
  19 mai 2018
On ne peut dire que Mathilde Brosset n'a pas cherché à se montrer originale avec le bout de la ligne. D'une part avec le graphisme, qui mêle photos et dessins et renoue avec la technique du découpage, d'autre part avec le récit, qui ne ressemble à ce que l'on attendait. Car la pêche, pour l'enfant, ce n'est pas attraper des petits turbots, mais aller à la rencontre de baleines, de dragons, de sirènes, de pieuvres géantes... Cette partie de pêche est donc avant tout un hymne à l'imagination - sans se montrer sensationnel non plus, mais c'est assez sympathique.
Là où je trouve que ça ne marche plus très bien, voire plus du tout, c'est à la toute fin, lorsque le petit garçon pêche au bout de sa ligne un bout de plastique noir. Alors, de nos jours, si on est rien qu'un tout petit peu informé des questions écologiques, un bout de plastique au bout d'une canne à pêche, ça évoque quand même une réalité fort sombre, celle de la pollution maritime. Or pas question d'écologie ici, le petit garçon continue simplement à rêver à partir de ce bout de plastique. Il m'a donc été impossible de continuer à le suivre dans ses rêveries, avec ce bout de plastique qui me narguait méchamment.
Que Mathilde Brosset ait souhaité concevoir un album sur l'imagination enfantine et ne pas aborder de sujet écologique, ce n'est pas un problème en soi : à chaque album sa ou ses thématique(s), et les auteurs sont bien libres de parler de ce qu'ils veulent. Mais pour le coup, je trouve qu'elle s'y est très mal prise en fin d'album, ce qui gâche l'originalité de l'ensemble.
J'aurais plutôt vu une conclusion dans le genre des paroles prononcées par un personnage d'une célèbre série de science-fiction des années quatre-dix : "Nous n'attrapons pas de poissons. Nous pêchons."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
SagnesSy
  26 mai 2018
Alors, p'tit mousse, on pêche quoi aujourd'hui ? demande l'adulte au petit garçon qui l'accompagne. Evidemment il lui propose quelques espèces de poissons mais le petit bonhomme a de tout autres idées : lui ce qu'il compte pêcher c'est plutôt 1 baleine, 2 dragons, 3 pieuvres… et comme ça jusque 10, de plus en plus fantaisiste. Ce qu'ils pêcheront finalement ? Beaucoup plus terre-à-terre. Enfin, c'est une question d'interprétation, et notre petit héros a encore de nombreuses propositions à soumettre… Un album malicieux et bien rythmé qui allie collages, photos et dessins tout en groupant plusieurs actions sur une même page, le tout solidement cartonné. Dès 3 ans. (Lu dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio).
Commenter  J’apprécie          30
chichinette3
  22 mai 2018
Je tiens d'abord à remercier Babelio et l'atelier du poisson soluble pour cet envoi, dans le cadre de la masse critique jeunesse, du mois de Mai.
Je suis ravie de ce choix, car j'avais soutenue cette maison d'édition lors de leur campagne de financement participatif, je suis contente de la voir continuer à produire de beaux albums.
Le bout de la ligne est un joli album tout carton aux dessins à la fois tendres et drôles, mélangeant les styles : découpage, dessin.. L'imaginaire est très présent dans ce que pêche le petit garçon, pas de poissons, sinon les plus originaux. Une belle découverte de la faune marine et l'imaginaire qu'elle suscite (les sirènes en sont un exemple).
Par contre, j'ai trouvé la fin un peu dommage : la présence du bout de plastique dénote avec le reste de l'album. En effet, bien que le garçon continue à faire jouer son imaginaire sur cet objet insolite, j'ai trouvé ça étrange de donner de l'importance à un déchet... ou alors je n'ai pas bien saisi la fin..
Malgré tout, c'est un beau livre que je suis ravie d'avoir chez moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
19chantal
  22 mai 2018
Le bout de la ligne est un très beau livre cartonné de Mathilde Brosset à l'Atelier du poisson soluble. Les illustrations en papier découpé sont superbes, très animées ,les teintes agréables. le texte est réduit au minimum et fait mouche.
Le petit garçon veut pêcher des animaux extraordinaires tout droit sortis de son imagination nourrie au préalable par des documentaires, des histoires, la vie. Cette partie se transforme en livre à compter assez drôle.
Finalement notre petit héros va pêcher...un bout de pneu. Quelle surprise ! Finalement pas tant que ça si on est un peu pêcheur, on sait la quantité de cochonneries que l'on peut rencontrer, tant dans l'eau qu'au bord de l'eau. Désolant. Oui, bien sûr ! Mathilde Brosset a choisi de finir sur une note humoristique et j'ai trouvé qu'elle avait bien raison.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
19chantal19chantal   22 mai 2018
Qu'est que ça fait là ?
Je ne sais pas. Viens, on va le mettre à la poubelle.
Attends ! C'est peut-être une botte de pirate, ou une carte au trésor ! Ou une écaille de dragon !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : pêcheVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Mathilde Brosset (1) Voir plus




Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre