AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de AlouquaLecture


AlouquaLecture
  04 avril 2018
Avec ce livre, préparez votre estomac à subir de multiples torsions, et ce n'est que le premier tome !

Que je vous explique 🙂

Pendant que je le lisais, mon homme était devant la télé. A plusieurs reprises je me suis casi faite engueulée parce que je riais aux éclats à cause des réparties ou réflexions de Bine. Pour finir je suis partie m'installer dans mon lit, au moins je n'ai ennuyer personne. Donc la conclusion est : ne surtout pas le lire en étant entouré, ou dans un transort tel que le bus ou le train, ou préparez-vous à devenir le centre de l'attention 😉

Bine est un jeune ado de 13 ans, il nous raconte sa vie, sa famille, sa vie d'écolier, ses émois, ses peines, ses ronchonades. Y a pas à dire, c'est un cas ce Bine, c'est un peu comme si votre enfant se mttait à raconter sa vie, je me suis même demandée ce que raconteraient mes fils s'ils le faisaient. Je ne suis pas certaine d'aimer le résultat ;-p Souvenez-vous comment vous vous voyiez votre entourage à cet âge là, comment vous ressentiez les choses.

Je suis certaine que pas mal de jeunes s'identifieront à Bine en lisant ce livre, peut-être pas à un point parfois aussi extrême, mais après tout nous sommes dans une fiction. C'est comme cette scène dans la classe de Bine, un des élèves se fait prendre à coller ses crottes de nez sous son banc, eh bien moi j'en connaissais une qui le faisait du temps où j'étais à l'école, eh oui j'ai bien dit une et non pas un, comme quoi les filles ne sont pas des êtres totalement parfaits non plus 🙂

Me voilà curieuse de connaître la suite, le prochain tome de la vie de ce cher Bine qui aura réussi à me faire engueuler à 40 ans par mon compagnon, peu de personne peuvent se vanter d'une telle chose, alors rien que pour ce point, bravo à Bine et à son auteur !
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura