AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782896572298
Editions Les Malins (29/10/2013)
4.58/5   13 notes
Résumé :
C’est la fin de l’année et la ville d’Ottawa attend Bine et ses amis pour leur sortie de fin d’année. Ce qui devait être un voyage ennuyant se transformera plutôt en virée vers l’enfer. Tristan, Maxim et Bine ne seront pas près d’oublier ce périple dans la capitale canadienne. À condition, bien sûr, de survivre...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Cranberries
  09 octobre 2015
Cette fois-ci Benoit-Olivier et ses amis nous emmènent à Ottawa pour un voyage scolaire qui ne s'annonce pas des plus reposant.
Bine qui n'est pas des plus emballé à l'idée de passé trois jours dans des musées a décidé une fois de plus de s'amuser aux dépends de ce pauvre Tristan qui n'en demandait pas tant. Cependant, le retour de manivelle risque d'être difficile à avaler pour notre jeune anti-héro. Car cette fois-ci, les ennuis arrivent sans prévenir, et sans que cela ne soit voulu. Une grande première !
Forcés d'escorter Tristan aux toilettes d'un des innombrables musées à visiter durant leur séjour, Bine et Maxim se rendent compte que le car scolaire les a tout bonnement et simplement oublié.
Les voici partis dans une folle aventure dans le but de rattraper le car scolaire. Aventure qui va les emmener tantôt à l'aéroport, tantôt dans les bois, tout ça en passant aussi par le Pont Alexandra qui nous réserve de belles acrobaties.
Heureusement tout n'ira pas si mal, puisque grâce à l'aide d'une gentille réceptionniste nos trois héros parviendront finalement à rejoindre leurs camarades et leur institutrice (même si pour ce dernier point, je pense qu'effectivement ça va plutôt mal).
Daniel Brouilette et son talent nous emportent une nouvelle fois dans des péripéties plus abracadabrantes les unes que les autres. Et comme d'habitude se sont nos trois amis qui trinquent !
J'ai autant ri pendant ma lecture de ce tome quand pendant celle des deux précédents. C'est toujours aussi trépidant, aussi farfelu et aussi drôle que d'habitude.
Mais où s'arrêtera donc l'imagination de notre ami québécois ?
Un troisième tome toujours aussi génial et agréable à lire, qui comme d'habitude plaira à tous. Car oui, il faut vraiment être difficile pour ne pas apprécier les aventure de Bine et ses amis !

Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Shaynning
  18 juillet 2020
Un troisième tome remplis d'action où Bine et ses amis vont visiter la (pas si attrayante que ça) capitale canadienne. Encore une fois, Bine a le chic de faire des bêtises, mais c'est à cause de Tristan cette fois que le pire arrive: ils ont été oubliés au Parlement par leur professeur. Bien des aventures en perceptive.
Commenter  J’apprécie          30
Marie-Hibou
  20 janvier 2016
jai aimé parce que c'est drole
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   03 mars 2019
Tristan tient l’objet d’une main. De l’autre, il le caresse. Il est tellement fier.

Marie-toi donc avec, un coup parti !

Ses yeux ronds admirent son joujou. Il est comme une chauve-souris femelle qui se retrouve face à face avec Batman : tout excité. Ce cadeau lui est tombé de nulle part. C’est Noël en juin. Ses lèvres vont fendre tellement il sourit. Un sourire triomphant qui m’agace profondément.

Bravo, bravo ! Veux-tu un trophée ?

Il est planté là, devant sa maison, à nous partager sa joie depuis de longues minutes. Nous revenons de l’école. Maxim m’accompagne en attendant que son père revienne du travail.

— Il est vraiment beau, hein ? demande Tristan pour la soixante-quinzième fois, mais il ne s’agit pas vraiment d’une question.

Si tu nous en parles encore, je te le fais avaler !

— Oui, répond Maxim, sincère. Félicitations !

Le traître a gagné mon vélo. MON vélo. LE MIEN ! Celui que je voulais tant. Celui que j’étais censé remporter.

Pour financer notre voyage de fin d’année à Ottawa, nous devions vendre du papier de toilette. Correction : des CAISSES de papier de toilette. L’instigateur du projet, probablement un illuminé du Conseil d’établissement, s’était dit que les gens seraient ravis d’encombrer tous les racoins de leur maison avec d’imposantes boîtes d’un mètre carré. Il se mettait le doigt dans l’œil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Daniel Brouillette (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Brouillette
Daniel Brouillette: Quoi de neuf, Dan?
autres livres classés : québecVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18260 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre