AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782351786239
176 pages
Éditeur : Gallmeister (03/09/2020)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Un couple détruit par l’alcool, le regard acéré d’un employé d’agence de voyage sur les gens fortunés, un brave gars perdu dans un bar du Sud profond, un pauvre type qui fait de curieuses rencontres nocturnes. Ces gens simples affrontent comme ils peuvent l’orage de leurs existences, banales en apparence, mais si émouvantes quand on en partage l’intimité. Des vies faites de courage, d’échec, de naïveté, de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
JIEMDE
  27 octobre 2020
9 nouvelles ; 9 histoires ; 9 instantanés de vies américaines traditionnelles, banales, quotidiennes ; 9 moments clés où ces vies peuvent basculer à l'heure d'un choix.
C'est un couple qui continue à faire comme si, et à rejouer l'amour et le sexe qui n'est plus ; c'est la compréhension résignée mais amoureuse d'un mari face à l'alcoolisme de sa femme ; c'est le regard envieux et méprisant à la fois, d'un américain moyen sur ses riches compatriotes ; c'est l'hésitation face à la tentation de l'infidélité ; c'est la peur quotidienne de la fin anticipée d'une histoire d'amour ; c'est la vie quoi…
Réédition du recueil Facing the music avec Pierre Furlan à la traduction, Affronter l'orage confirme l'incroyable talent de portraitiste de Larry Brown, qui excelle à dépeindre ces femmes et ces hommes dans la beauté de leurs faiblesses, de leurs désespoirs et de leurs interrogations.
C'est sombre et parfois noir (mention spéciale pour « Julie : un souvenir », superbe exercice de style déstructuré), désespéré voire désespérant, mais tous les personnages de Brown ont en commun de se battre et de continuer. Enfin d'essayer. le ciel se couvre. Il est temps de rentrer. Et d'affronter l'orage
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
artemisia02
  10 janvier 2021
Un recueil de nouvelles intéressantes, l'auteur présente des personnages sombres avec divers travers, des vies compliquées, des tentatives de sauvetages de soi avec plus ou moins de succès.
L'auteur aborde plusieurs thèmes comme l'alcoolisme féminin dans une famille moyenne, une femme battue et divorcée qui croit qu'elle reprend sa vie en main, l'infidélité, l'avortement. C'est clair ce ne sont les sujets les plus gais mais ils ont le mérite d'être traités avec justesse et pertinence.
Les réflexions des personnages sur leur propre vie ne se cachent pas derrière des fioritures et les mettent face à leur réalité qui résulte de leurs choix.
Je découvre un auteur avec une écriture juste et touchante, à suivre.
Commenter  J’apprécie          240
Loubhi
  08 novembre 2020
Voilà longtemps que je n'avais lu un tel recueil de nouvelles, à la fois brèves et particulièrement illustrantes d'une société américaine, plutôt "classe moyenne" , livrée à ce point  à la faillite d'un rève américain que l'on nous vante tant. 
Intitulé des 9 nouvelles : 
- Affronter l'Orage.
- Kouboukou raconte (ça suffit)
- Les riches.
- Jésus et ce bon vieux Franck.
- Julie : un souvenir.
- Les Bons Samaritains.
- Vie Nocturne.
- Partir.
- Fin d'une histoire d'amour.
Larry Brown nous plonge avec finesse et discernement dans des instantanées de vie où solitude, alcool, infidelité, castes sociales, difficultés financières, violence parfois et quelques rares élans de générosité rythment ces portraits. 9 nouvelles au total de qualité relativement égale avec certaine plus incompréhensibles que d'autres (notamment Julie : un souvenit) parfaitement écrites. Les décors, sentiments, rencontres, altermoiements parfois, errements et réflexions de ces anti héros sont dignes des meilleurs observateurs et prortraitistes. 
Cette société américaine est terriblement fragile humainement et on peut s'attacher à l'un ou l'autre des personnages présentés.
Si l'alccol et ses ravages est bien présent ce sont les motivations ou sentiments qui sont diversement présentés ; pour les uns c'est le dernier ami dans une faillité à venir ("Jésus et ce bon vieux Franck"), le remêde à l'extrême solitude ("Partir"), la bienveillance d'un mari pour sa femme sous emprise "(Koubouko raconte").
Idem pour l'infidélité assumée par nécessité ("Affronter l'Orage"), subie ("Partir") ou mal vécue ("Vie Nocturne). A la misère morale (notamment "Les Bons Samaritains") s'ajoute celle économique qui frappe durement Mr Parker ("Jésus et ce bon vieux Franck"), Richard ("Partir") ou bien encore celle décrite par M Pellisher ("Les Riches").
La violence de la société enfin et ses excès au coeur des nouvelles comme "Julie :un souvenir"ou "Fin d'une histoire d'amour". le modèle américain en prend pour son grade ici aussi.
Des portaits d'une extrême crudité ou / et nudité mais toujours avec justesse et quelques éléments de bonté justement répandus. Un ensemble à découvrir indiscutablement.
Lien : http://passiondelecteur.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Antoine_D
  16 octobre 2020
Un recueil de nouvelles très répétitives. On y côtoie le sexe, l'alcoolisme et les problèmes d'américains caricaturaux. Livre a lire rapidement, et on ne doit pas s'attendre à de la grande littérature. C'est probablement dû a la traduction de l'anglais au français, mais les nouvelles sont écrites a l'aide de phrases courtes sans sonorité qui nous aide a apprécier le récit. En revanche gros point positif pour la qualité de l'édition gallmeister (papier, impression etc..) au top !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JIEMDEJIEMDE   27 octobre 2020
Le gamin s'est penché par la portière et il a secoué la tête avec tristesse. J'ai sorti une cigarette et il m'a regardé en disant :
- Putain, vous êtes bien le roi des cons.
Et d'une certaine façon, j'étais bien obligé de lui donner raison.
Commenter  J’apprécie          60
JIEMDEJIEMDE   24 octobre 2020
Je me dis que le premier amour est le meilleur, qu’on ne trouve jamais mieux.
Commenter  J’apprécie          40
psprouenpsprouen   23 septembre 2020
Ta vie s’écoule, et si tu la passes à t’emmerder, à quoi bon ? Si tu te rends malheureux en restant et si, en partant, tu brises la vie de quelqu’un d’autre, où est la solution ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Larry Brown (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Larry Brown
Michael Farris Smith réussit un polar âpre et brûlant sur les terres du sud des Etats-Unis, à la manière d'un Larry Brown ou d'un William Gay. Mario Condé, le héros désormais fameux de Leonardo Padura, traîne sa nonchalance sous le soleil noir de la mélancolie cubaine. Et Julien Capron nous embarque dans un futur d'autant plus glaçant qu'il est proche de nous. Belle manière, à travers ces trois romans noirs, de prendre la température du monde.
autres livres classés : alcoolismeVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1426 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre