AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782016270172
Éditeur : Hachette (10/10/2018)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 42 notes)
Résumé :
«  Je ploie sous le fardeau du chaos que j'ai déchaîné.  » 

Après dix années de guerre, Darrow ne croit plus à la paix. Le Système solaire reste, plus que jamais, déchiré  ;les morts n'ont de cesse de s'empiler. Sa révolution, sa faute. C'est là que le destin du Faucheur croise celui de trois âmes meurtries. Une Rouge, pour qui la libération a été à double tranchant. Un Obsidien, endeuillé, prisonnier de son passé. Un Or, exilé, qui erre dans la galax... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
maudb69
  10 octobre 2018
Aussitôt reçu aussitôt lu. J'attendais cette suite avec une immense impatience alors lorsqu'il est arrivé chez moi je me suis jetée dessus. Et je n'ai pas été déçue.

L'histoire:

Si vous ne le savez pas encore, Red Rising et moi c'est une histoire d'amour. Ces romans m'ont tenu en haleine durant toute l'année 2016. Déjà 2 ans et pourtant tout est encore très clair dans ma mémoire.
Cette année 2016, Je me suis plongée dans cette saga de SF et Darrow et ses amis ont hanté mes nuits.
Alors comment ne pas être émerveillée en lisant la suite d'une trilogie qui m'avait fortement impressionné.

Ni une ni deux, j'ai plongé sans rien savoir dans ce quatrième tome.
Ici nous allons suivre deux personnages que nous connaissons de l'ancienne trilogie et deux petits nouveaux qui font leur apparition. Avec des chapitres alternés nous prenons connaissance du chaos qui règne sur l'ensemble du Système solaire. Dix ans se sont écoulés depuis la fin du tome trois et nous découvrons que le rêve de Darrow d'abolir les couleurs et de revenir à la paix n'est pas vraiment réalisé.

J'ai adoré cette première partie qui nous pose les nouvelles conditions des différentes couleurs. Néanmoins je reste un petit peu sur ma faim car de redéfinir les bases prend du temps. J'ai trouvé ce roman très introductif. Il s'arrête là où tout semble commencer.
Cependant, j'ai retrouvé ce que j'adore dans cette saga: des complots politiques, des problèmes d'éthiques, des manigances guerrières et des massacres (un particulièrement m'a donné un sacré cauchemar!).
J'ai pris plaisir à découvrir d'autres récits de vie.

Ce quatrième tome pose vraiment les bases d'une réflexion sur la liberté et ses dérives. La tyrannie des Ors cadrait les couleurs. Ils étaient exploités mais chacun avait un rôle à jouer. Depuis que la République est en place, les couleurs sont désoeuvrés. Plus rien ne fonctionne... Il faudra sans doute du temps pour que tout se rétablisse mais on peut penser que vouloir faire le bien et donner trop de liberté n'est pas la meilleure façon pour satisfaire le peuple...
Les personnages:

Comme je vous l'ai dis ils sont quatre à retenir notre attention. Pour une question de spoilers, je ne vous parlerais pas des deux personnages présents de la première trilogie. Car si vous savez qui a survécu à la guerre, c'est déjà vous donner la fin du tome trois; et je m'y refuse.
Je vais plutôt vous parler de ces deux personnages que l'on découvre.
Tout d'abord parlons de Lyria. Cette jeune Rouge vit encore toutes les problématiques de Darrow à son époque. Cette couleur est parquée, rabrouée et maintenant décimée. Lyria va vivre des instants très compliqués. J'ai stressé et ai eu peur pour elle durant la majeure partie de ma lecture.
Ephraïm ensuite. Cet ancien fils d'Arès s'est reconverti en voleur. C'est le personnage avec lequel j'ai eu le moins d'affinité.
Pour les anciens personnages, j'ai aimé les retrouver dans un contexte plus adulte. Terminé les adolescents en quête d'idéal, ils ont vieillis et sont confrontés aux responsabilités de toute une galaxie.

Le style:

Tranchant. Violent. Intelligent. Je retrouve avec plaisir une plume acérée et piquante. Pierce Brown maîtrise d'une main de maître son univers.

En résumé, j'ai passé un excellent moment avec ce quatrième tome. Je regrette quelque peu la découpe en deux partie car je ressens une grande frustration. J'aurais aimé connaître la suite instantanément. Mais pas de panique la partie deux arrive très bientôt (le 10 octobre!).
Lien : http://maudbonnefond.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
blondesNlitteraires
  25 novembre 2018
Dans ce tome nous sommes 10 ans après la trilogie, alors que la République pose ses marques. Et cette fois, Darrow n'est plus le seul point de vue, trois autres personnages se partagent les chapitres. Ce qui donne un énorme plus à cette histoire.
Parce que la trilogie, à travers le regard de Darrow et de ses compagnons qui l'adulaient, nous offrait un héros, un homme prêt à tous les sacrifices pour ce qu'il estimait juste et bon. Certes il n'est pas parfait, mais il a une grandeur d'âme. Et comme ses amis, nous avons été charmés.
Mais ainsi, nous ne voyons pas les dommages collatéraux, ceux qui n'aiment pas forcément ce personnage. C'est le cas ici de Lyria. Sortie des mines sans qu'elle ne le souhaite, parquée dans un camp avec sa famille, dans la pauvreté et le danger. Ou Ephraïm qui a perdu son fiancé au profit de Darrow. Pour le Faucheur ce n'était qu'un énième mort pour la cause. Pour Ephraïm c'était toute sa vie qui mourrait ce jour-là.
Et enfin, dernier point de vue, celui de Lysandre, un "ennemi" du Faucheur.
Avec ce tome nous nous intéressons à l'après une telle révolte. Quand la société a été modifiée en profondeur : comment se reconstruit-elle ? Que faire de ces héros qui n'ont plus rien de blancs ? Qu'est-ce qui remplace une telle tyrannie ?.... Très intéressant et toujours aussi addictif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Emilie_Milon
  22 janvier 2019
Attention, si vous n'avez pas terminé Red Rising, je vous conseille de passer votre route car cela spoile la fin de la première trilogie.
Dix ans ont passé depuis le soulèvement de Darrow. Nous allons suivre trois destins en plus du sien, ce qui nous permet d'aborder la grande créativité de l'auteur pour les autres couleurs et surtout de brosser un tout autre tableau de ce soulèvement où la suprématie des Ors a été mise à mal.
J'ai été à la fois triste mais satisfaite de voir que notre cher Darrow guerroie depuis 10 ans et n'est pas du tout l'homme qu'il aurait espéré devenir. Triste car le pauvre est complètement coincé dans sa quête de la fin de la guerre, qui consiste pour lui à tuer le Seigneur Cendré, dernier symbole de la toute puissance de l'ancien système, et du coup il passe à côté de sa vie de famille tant rêvée. Mais satisfaite car cette évolution est bien plus naturelle et réaliste qu'une fin rose de "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Tous les actes de Darrow par le passé ont eu et ont encore des conséquences, j'ai aimé que l'auteur nous transmette ce message.
Alors que Darrow continue de poursuivre le Seigneur Cendré, nous faisons la connaissance de Lyria, une rouge que j'ai beaucoup appréciée. le soulèvement a libéré les Rouges exploités mais pas toujours pour le meilleur. de manière très réaliste, l'auteur nous montre que les Rouges livrés à eux-mêmes dans des camps de "sauvetage" font malheureusement ce que les humains font de mieux : ils tournent leur haine contre eux. Et ainsi les anciennes disparités hiérarchiques se retournent contre les différents groupes de Rouges. Lyria en souffre ainsi que sa famille et par un concours de circonstance, la voilà embarquée avec la famille tellement sympathique des Au Télémanus.
Dans ce premier tome, nous faisons aussi la connaissance d'un Gris (et non d'un Obsidien comme dit sur le 4ème de couverture... hum) qui a un lien avec l'ancienne trilogie. Ephraïm nous permet de voir un autre aspect des villes lunaires. La chute de l'ancien système et le désoeuvrement de certaines couleurs ont encouragé la mise en place de Syndicats et de petites frappes. Encore une fois, tout n'est pas simple ni rose. Des gens profitent des failles et oeuvrent pour revenir à l'ancien système. J'avoue que j'ai été moins emballée par ce personnage, qui trouvera une meilleure place dans l'intrigue dans la seconde partie.
Enfin, nous suivons deux personnages de l'ancienne trilogie que j'ai eu grand plaisir à retrouver : Lysandre et Cassius. Grâce à eux nous comprenons aussi que tout l'univers n'est pas pacifié et que les Ors de la Bordure sont toujours là et bien décidés à revenir à l'ancien système. Cassius m'a un peu déçue dans le sens où il apparaît comme un naufragé, toujours amoureux de Mustang, comme s'il n'avait jamais pu se relever des événements de Red Rising, ce qui est bien dommage. Lysandre en revanche est devenu un jeune adulte très prometteur, intéressant qui va bien évoluer au fil du tome.
J'ai adoré ce tome, à l'image de tous les autres. L'auteur nous en dévoile davantage sur son monde et je reste avide d'en apprendre toujours plus ! J'adore voir que tout s'imbrique parfaitement dans l'ensemble de l'univers et que tous les actes passés ont des conséquences visibles à présent. L'auteur nous montre aussi que réaliser ses rêves et être heureux sont parfois des concepts impossible à concilier. Darrow continue de se battre et commet encore, malheureusement, des actes impardonnables. Il est notre héros mais reste loin d'être parfait et c'est pour ça qu'on l'aime.
Lien : http://dryade-intersiderale...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IdeesALire
  16 septembre 2018
Après des mois d'attente, je te laisse imaginer ma tête quand j'ai vu Iron Gold dans ma boîte aux lettres, et la vitesse à laquelle je me suis jetée dessus… Si j'attendais cette suite avec impatience, j'ai encore aujourd'hui du mal à comprendre le choix de la ME de couper Iron Gold en deux, publiant ainsi deux romans au lieu d'un, et j'en suis même un peu déçue. Au moins cette suite a été publiée, et si tu as aimé Red Rising, difficile de passer à côté !

Iron Gold se déroule dix ans après les événements du T3, c'est à dire dix ans après que Mustang ait accédé au trône. Et bon dieu qu'est ce que je suis heureuse de retrouver tous ces persos, et surtout cet univers qui m'a énormément plu dès le T1 ! Iron Gold est toujours aussi violent que les tomes précédents, pourtant le récit gagne encore en maturité et en profondeur, et se concentre sur « l'après » d'une révolte qui en a tué plus d'un et sur ses enjeux : comment préserver une liberté acquise au prix de litres de sang, dans un monde où beaucoup souhaitent un retour aux sources ? Pour aborder tout ça, l'auteur passe au point de vue multiple qui permet certes d'avoir des opinions sur le sujet, mais surtout d'instaurer une couche de suspens en plus en suivant des persos aux motivations bien différentes… et surtout meurtières. Et pour le coup le pari est réussi : si j'avais adoré le point de vue unique dans Red Rising, je me suis encore plus immergée dans le récit avec ce tome. Pourtant ce n'était pas gagné puisque j'avais un peu peur vu l'ellipse narrative de dix ans, mais Pierce Brown a tout géré comme un pro et je ne me suis pas sentie larguée une seule fois, bien au contraire.

Ce qui est le plus intéressant dans cette suite, c'est l'évolution des personnages qui m'a tout simplement scotchée. Nos protagonistes ne sont plus des ados, et retrouver Darrow après tant de temps, après tout ce qu'il a traversé, a été une vraie claque : d'utopiste à fataliste, rongé par ses actes passés, c'est un autre perso auquel le lecteur a affaire… et j'ai tout simplement adoré ce nouveau visage chez lui. C'est le genre de personnages qui fait n'importe quoi et que tu as envie de secouer non-stop, mais qui attire pour X ou Y raison ta sympathie au point de croiser tous tes doigts pour sa survie. Les autres ont aussi bien changé, que ce soit Mustang qui croule sous le poids de ses responsabilités, ou Sevro, même si lui a gardé son côté complètement dingue qu'on ne peut qu'adorer. J'ai un attachement pour chacun d'eux qui est assez incroyable, c'est même parfois gênant (mais bon quand on aime on ne compte pas hein). L'auteur introduit aussi de nouveaux persos d'horizons bien différents, et si globalement j'ai bien accroché avec eux, il y a un point de vue que j'ai trouvé un peu moins intéressant que les autres, mais que j'espère retrouver dans la partie 2 pour me faire une meilleure idée.

Bref, une suite aussi violente et pleine de sang que la trilogie « de base », et si tu aimes la SF je ne peux que te conseiller cette saga !
Merci à Hachette pour l'envoi !
Lien : https://ideesalire.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Camille_Pixie
  23 octobre 2018
Qu'est-ce que j'étais contente de pouvoir commencer cette histoire presque aussitôt Morning Star terminé !
Si le tome trois se terminant avec un sentiment de sérénité et un peu d'apaisement et de douceur après trois tomes violents, remplis de morts terribles et de guerre sans pitié, Iron Gold renoue avec les batailles dès le début ! En effet, malgré le soulèvement, nous sommes toujours en guerre... depuis 10 ans. Voilà dix longues années que Darrow, Sevro et les hurleurs continuent à oeuvrer pour la paix, enfin, leur version de la paix d'après certains. Et oui, de héros, ils deviennent pariât et leur avenir semble compromis. Evidemment, la situation est très compliquée pour la Souveraine, Mustang qui cherche à ne pas favoriser son mari mais là, la situation s'annonce particulièrement délicate.
Nouvelle surprise : alors que pendant les trois premiers opus de la série, Darrow avait été le seul et unique narrateur, voilà qu'ils sont quatre ! Parmi les personnages principaux nous retrouvons Lysandre, un or que l'on avait déjà rencontré, le petit fils de l'ancienne souveraine que Cassius a pris sous son aile. Mais on fait également la connaissance de Ephraïm et Lyria, un Gris qui a quitté les fils d'Arès après la mort de son compagnon et une Rouge, ancienne Gamma pour qui la vie est devenue bien plus compliquée depuis dix ans.
J'ai été un peu perturbée par son nouveau mode de narration et au début, j'avais surtout hâte de retrouver Darrow ! Néanmoins, au fil des chapitres, je me suis attachée à chacun d'entre eux et j'ai vraiment apprécié tous les personnages.
Lysandre représente la nostalgie, l'amour des Ors, qui pense toujours qu'ils ont un petit quelque chose de supérieur. Malheureusement, sa suffisance va leur coûter cher, à lui et son tuteur.
Ephraïm est la désillusion. Cette révolte lui a fait perdre la seule chose qui avait une importance dans sa vie et depuis, il ne croit plus en rien.
Enfin Lyria, c'est la nouvelle voix du petit peuple, la rouge, la victime. Et pourtant, à l'image de Darrow il y a quelques années, elle va réaliser que rouge ne rime pas avec solidarité et Or avec oppression. Elle va se faire des alliés là où elle ne l'imaginait pas.
Ces quatre figures sont essentielles pour comprendre les enjeux de cette guerre et j'ai vraiment hâte de les voir interagir entre eux !
A son habitude, Pierce Brown nous offre un roman haletant, plein de suspense et de rebondissement. Pour la première fois, j'ai été déçue du comportement et des choix de Darrow. J'espère que la suite montrera que tout ça a été fait pour les bonnes raisons parce que pour le moment, j'aurais du mal à croire que la fin justifie tous ces moyens...
Bilan
J'ai adoré me plonger dans ce nouveau tome et retrouver tous ces personnages mais aussi découvrir de nouvelles têtes ! Encore une fois, j'ai été happée par cet univers complexe et aux personnages riches. Leurs choix sont surprenants, leurs origines diverses et c'est ce qui les rend qui attachants à suivre, tous, dans leur quête de paix.
Lien : http://ibelieveinpixiedust.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
BillygirlBillygirl   06 mars 2019
Je réaffirme ma prise sur mon rasoir, maîtrise ma respiration. A chaque coude du couloir, mon corps se crispe dans l'attente d'un monstre aux yeux fous et au sourire sanglant. Les paroles de ma grand-mère me reviennent en mémoire : "Ne laisse pas la peur t'engloutir. La peur est un torrent, une rivière en furie. En essayant de la vaincre, tu ne feras que te noyer. Au contraire, écarte-toi, regarde-la défiler devant toi. Une fois que tu l'auras comprise, utilise sa force à bon escient."
Je suis le maître de ma peur. J'ouvre de nouveau mon Oeil Spirituel.
Mon rythme cardiaque ralentit. Le monde qui m'entoure devient froid et limpide. Je perçoit tout : les saccades des ventilateurs, le ronronnement des générateurs qui se transmet dans le sol, jusqu'à la semelle de mes bottes.
Puis je les entends, eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
BillygirlBillygirl   07 mars 2019
Manifestement, en signant un pacte avec le diable, j'ai obtenu toutes les ressources de l'enfer.
Commenter  J’apprécie          190
L_BookineL_Bookine   24 septembre 2018
La mâchoire de Sevro se crispe.

-Ça ne me ressemble pas du tout.

Il a raison. Sur la peinture, il a les yeux fous et injectés de sang, les cheveux ébouriffés, les dents comme une rangée de porcelaines brisées. Il continue :

- Tu as l'air du rejeton illégitime d'un saint et d'un ange. J'ai l'air d'un mutant maboul qui mange des enfants.
Commenter  J’apprécie          40
IdeesALireIdeesALire   16 septembre 2018
Parfois, j'aime imaginer ce dont serait capable l'humanité si elle ne se battait pas pour survivre. Si tout existait en abondance. Alors, nous aurions le temps d'explorer cette immensité, d'en nommer les merveilles, de la remplir d'art et de vie.
Commenter  J’apprécie          40
karolivrekarolivre   19 novembre 2019
À bord de la navette qui nous emmenait loin de notre mine, une vidéo est apparue devant chacun d’entre nous, un hologramme si réaliste que j’ai tendu la main pour effleurer l’Or sortie de nulle part. Je l’avais déjà vue, auparavant. Virginia Cœur de Lion. Elle ressemblait à une déesse tirée tout droit de nos chansons. Ses yeux étaient d’un doré terrifiant ; ses cheveux, comme de la soie ; sa peau si parfaite qu’on n’y voyait aucun pore. Son éclat, supérieur à celui du soleil, me fit me sentir encore plus minuscule
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3542 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre