AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226401679
Éditeur : Albin Michel (01/01/2018)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Avec Hate List, Jennifer Brown a analysé l’onde de choc qui frappe Valérie après la tuerie commise par son petit ami, Nick. Des années après la publication de ce best-seller, l’auteur explore un nouveau regard sur la tragédie. David Judy sait ce que c’est que le harcèlement. Depuis longtemps. Avec un nom féminin, une voix douce et une apparence timide, il est la proie idéale pour les caïds du lycée. Heureusement, il a une amie,

Valérie. Grâce à elle, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  16 décembre 2017
David Judy est un taiseux.
Il ne s'exprime ni sur les difficultés financières de ses parents, ni sur le harcèlement dont il est la cible au lycée, parce que son nom de famille a une consonance féminine ( "Pédé", j'en passe et des meilleures ) ...
Pas plus qu'il ne dira à Val qu'elle lui plait, car c'est la petite amie de Nick , un pote qui ose le défendre .
Et même quand Nick aura tué plusieurs personnes dans son lycée , il ne dira rien . Rien de la "Hate list", à laquelle il avait ajouté le nom de son harceleur, rien sur les soupçons qu'il avait sur Nick .
Il n'a pas compris / il aurait dû se douter / c'est tellement difficile à imaginer / n'empêche qu' il aurait pu ...
C'est un roman qui aborde un sujet grave sous une autre facette que le précédent roman de Jennifer Brown "Hate list" .
Ce dernier racontait le retour de Valérie au lycée après la tuerie , accusée par certains de complicité, mais absoute par la justice.
Culpabilité, rédemption, reconstruction , en était les thèmes, sous fond de flash-backs sur la relation Valérie/ Nick avant la tuerie.
C'est un sujet immensément américain, que l'auteur avait rendu passionnant .
Elle a choisi dans " Say Something " d'explorer une nouvelle facette de cette tragédie , de la regarder sous un autre angle .
C'est intéressant mais était-ce nécessaire ? " Hate list" était tellement parfait , tellement "coup de poing" , tellement original ... C'est un peu comme si elle avait du mal à quitter ses personnages (ce que je peux comprendre ...) .
Le roman se lit très vite , il est très court .
Alors, pourquoi ne pas avoir alterné dans " Hate list" la voix de Valérie et celle de David ?
Le thème du harcèlement dans les lycées , était déjà présent dans " Hate list" , David étant "accusé" d'homosexualité par deux élèves, il m'aurait paru plus pertinent qu'il le soit vraiment ...
Il reste que Jennifer Brown décrit merveilleusement les lycées américains . J'ai lu ses trois romans, mon préféré étant " Hate list", cité aussi par mes filles comme un des romans pour ados qui les a le plus marqué...
Je ne peux finir sans vous conseiller sur ce même thème, un de mes films préférés : "Elephant" de Gus van Stant , pour son procédé narratif extrêmement original .
Merci aux éditions Albin Michel et Babelio pour m'avoir proposée cette agréable lecture .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
cicou45
  08 mars 2018
J'avais vraiment adoré "Hate list", le roman qui précède celui-ci que mon mari était persuadé de me faire plaisir en m'offrant ce dernier, et en un sens il l'a fait. Cependant, cette lecture m'a donné comme une impression de "déjà vu", et c'est pour cette raison que je ne l'ai pas apprécié autant que j'aurais du.
"Say something"...dans le cas de David, notre protagoniste c'est plutôt le cas Say nothing. Lui était là l'an passé, ce fameux 2 mai lorsque la vie des élèves du lycée de Garvin avait basculée à tout jamais. Enfin, c'est ce que David pensait, s'imaginant qu'après le drame de l'an passé, les élèves viendraient en cours avec des mines éplorées et surtout auraient radicalement changé de comportement mais il n'en est rien. Nick Levil avait beau avoir sorti son arme l'an passé, tuant nombreux de ses camarades qui figuraient sur leur "Hate list", la liste de la haine, de sa petite Valérie et la sienne, les abrutis demeuraient des abrutis et n'hésitaient pas à se moquer de certains de leurs camarades plus faibles et David en était l'une des cibles. Oui, lui aussi, il avait rajouté un nom sur cette liste, bien qu'il y figura^t déjà, lui avait vu des signes avant coureurs ce jour-là et les jours précédents mais il n'avait rien dit. Pourquoi ? Peut-être parce qu'il ne pensait pas qu'une telle chose pouvait se produire ou alors tout simplement par lâcheté, qui sait ? Quoi qu'il en soit, il avait laissé la police s'acharner sur Valérie pour essayer d'obtenir plus de renseignements sur ce qui avait pu se passer dans la tête de Nick et surtout retrouver son complice Jérémy mais elle ne savait rien. Ce n'était pas elle qui savait...
Un roman très agréable à lire malgré les horreurs du sujet avec des personnages très attachants mais j'ai l'impression que celui-ci arrive un peu comme une cerise sur le gâteau alors que parfois le gâteau est meilleur sans la cerise. Bref, je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire mais je trouve que Jennifer Brown aurait du s'arrêter à son premier tome. Cependant, je ne peux pas dire que cette lecture ne m'a pas plus (au contraire, c'est toujours agréable d'avoir un récit vu sous un autre angle, d'où le fait que ma note soit mitigée. Je ne peux cependant que vous encourager à lire cet ouvrage et l'avantage est que même si vous n'avez pas lu l'ouvrage précédent, vous ne serez pas perdu grâce aux nombreux flash-back présents ici !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
coquinnette1974
  21 décembre 2017
Merci beaucoup à Babelio et les éditions Albin Michel d'avoir eu la gentillesse de m'envoyer Say Something de Jennifer Brown dans le cadre d'une masse critique privilégiée.
J'en suis ravie car j'ai eu le plaisir de lire cet été Tornade de cette auteure, et je garde un bon souvenir de ma lecture.
Par contre, j'ignorais que Say Something était la continuité de Hate List. Heureusement ce n'est pas gênant de lire ce roman sans avoir lu Hate List auparavant car on comprend bien ce qui s'est passé, et surtout nous avons le regard d'un autre des protagonistes. C'est plus un autre regard qu'une réelle suite.
Une tuerie a eu lieu au lycée du comté de Garvin le 2 mai. Nick a pété un câble, emmené une arme et ouvert le feu, tuant de nombreuses personnes. Sa petite amie Valérie a été mise en cause car beaucoup pensent qu'elle aurait pu éviter ça, elle savait forcément des choses !
Nous sommes à la rentrée scolaire de la même année, quatre mois ont passés et pour David il est temps de rentrer en Terminale. Ce garçon est un taiseux, il parle peu et cache un lourd secret. Lui sait très bien que Valérie ignorait certaines choses, lui a vu son meilleur ami Nick changer.. En fait David aurait peut-être pu éviter cette tuerie, ou du moins essayer...
J'ai été très touchée par ce roman, qui m'a captivé de la première à la dernière page, d'ailleurs je l'ai lu d'une traite !
David est un jeune garçon très touchant, j'avais envie de lui dire mais non, ce n'est pas ta faute. Comment penser que ton meilleur pote irait au bout de sa folie ? Qu'il passerait à l'acte ?
C'est un roman tristement d'actualité, très bien écrit, et qui remue. Difficile de rester indifférente face à ce roman car malheureusement trop souvent des jeunes gens pètent un câble, jusqu'à tuer professeurs ou élèves.
J'ai aimé l'histoire, je l'ai trouvé très bien écrite et très bien ficelée. J'ai aimé la fin.
C'est un bon livre, et je relirais cette auteure avec plaisir car j'apprécie sa plume.
Je mets cinq étoiles, et je suis ravie de ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Harioutz
  24 mai 2018
Un roman ado qui ne me laissera pas de souvenir.
Plat, attendu, une écriture peu attachante ... j'avais hâte de le finir et de passer à autre chose !
Commenter  J’apprécie          200
BOOKSANDRAP
  11 mars 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/03/11/say-something-jennifer-brown/

J'ai lu «Hate List » il y a pas mal d'années maintenant lorsque j'étais ado, quasiment à sa sortie et j'en garde encore aujourd'hui un très bon souvenir. Un livre bouleversant sur un drame dans un lycée. J'ai toujours été attirée et fascinée par les bouquins qui traitent de fusillade dans les écoles. Sans adorer le côté glauque, j'ai toujours aimé découvrir de quelle manière l'auteure allait traiter ce sujet délicat d'un ado, qui, un jour trouve la solution à son ras le bol, dans le sang et la terreur.
Quand j'ai su que « Say Something » allait sortir je ne savais pas si j'allais tenter l'aventure. J'avais peur d'être un peu déçue. Et au final j'ai adoré. J'ai trouvé ce petit livre très prenant. Il complète à merveille le premier roman de l'auteure et nous apporte un oeil nouveau sur ce terrible drame. Je pense que c'est le genre d'histoire qui choque et qui marque tellement que c'est toujours très intéréssant de pouvoir aborder les faits à travers les yeux d'un nouveau personnage, en l'occurence de David, le meilleur ami de Nick. Pour le coup, même s'il ne vous reste que très peu de souvenir d'Hate List, vous n'aurez aucun mal à vous replonger dans cette histoire glaçante.

J'ai adoré le fait qu'on suive David dans deux périodes de sa vie.
À la fois, au présent, dans son quotidien, durant son année de terminale, quelques mois après la fusillade. On a la chance d'observer et de suivre son retour au lycée et ses retrouvailles avec ses amis. Mais on le suit aussi durant son arrivée au lycée en première, l'année du drame et la manière dont il fait la connaissance de Valérie la petite amie de Nick, le tireur. Et surtout, ce qui nous intéresse et qui reste au centre de cette histoire, de quelle manière il s'est rapproché de Nick et a su ce qu'il avait prévu sans jamais intervenir. le fait qu'on alterne entre ses deux temporalité apportait beaucoup de rythme au roman. J'ai été incapable de le lâcher malgré le fait qu'il ne s'y passe pas énormément de choses non plus.

Il y a dans ce petit bouquin d'à peine 130 pages énormément d'émotions.
On a beaucoup de réflexion sur la culpabilité et l'omission. On ressent avec beaucoup de force les pensées et les sentiments de David notre personnage principal. Je l'ai beaucoup aimé pour son côté très sensible et très vrai mais j'ai aussi eu beaucoup de mal à encaisser le secret qu'il gardait. Lui n'oublie rien, lui n'arrive pas à passer à autre chose. Et en même temps je n'ai pas compris son silence. Il a un réel dilemme en lui et il a dut mal à prendre les bonnes décisions. Et en même temps en ayant les passages de son arrivée au lycée on ne peut que le trouver très attachant et très touchant en constatant ce qu'il a dut endurer. J'ai été très heureuse de voir cette dualité en David de victime et de bourreau à la fois d'une certaine manière. C'était très intéréssant même si j'aurais aimé evidemment que ce soit un peu plus approfondi.

Malgré le fait qu'il n'y ai aucun suspense on se laisse tout de même porter par la plume envoutante de Jennifer Brown.
C'est un bouquin très court qui pour moi à son importance. Il m'a donné envie de me replonger dans « Hate List ». Il donne de l'espoir également d'une certaine manière. D'essayer de comprendre les gens qui nous entourent et de ne pas les placer dans une case au premier coup d'oeil. Tout n'est jamais blanc ou noir. Ce bouquin nous prouve que les gens ne sont pas foncièrement mauvais même si leur actions démontrent le contraire. J'ai vraiment apprécié de savoir déjà, grace au précédent roman, ce qui allait se passer durant ces fameux passages dans le passé peu avant la tuerie. On a pour le coup la chance de voir les étapes qui ont fait que Nick ai craqué et commis l'irréparable. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir comment David s'est fait une place dans la bande d'amis de Nick et Valérie tout en sachant personnellement que quelques temps après Nick allait débarquer dans le lycée, avec en tête une liste des étudiants à éliminer.
Je vous recommande vivement « Hate List » si vous ne l'avez pas encore découvert, c'est une histoire puissante qui mérite d'être lu. « Say Something » quant à lui apporte vraiment un petit plus, un coup d'oeil nouveau sur cette triste affaire. J'ai passé un super moment !!

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   30 septembre 2018
L'ouvrage très perturbant sait arracher le cœur de son lecteur.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   07 mars 2018
"Je suppose que les gens peuvent changer s'ils font beaucoup d'efforts. Mais la plupart ne veulent pas s'en donner la peine. Ils aiment mieux garder leurs défauts qu'ils connaissent bien, plutôt que les remplacer par des qualités nouvelles pour eux. Changer, c'est du boulot."
Commenter  J’apprécie          100
cicou45cicou45   07 mars 2018
"J'ai raccroché et posé le téléphone sur ma poitrine, les yeux fixés au plafond. Si je n'avais pas le courage de parler moi-même, peut-être que quelqu'un d'autre le ferait pour moi."
Commenter  J’apprécie          130
cicou45cicou45   08 mars 2018
"Mais il est trop tard pour les regrets. Nous ne pourrons jamais récupérer notre vie, quelles que soient les excuses reçues."
Commenter  J’apprécie          100
ChuutJeLisChuutJeLis   16 décembre 2017
"Je suppose que les gens peuvent changer s'ils font beaucoup d'efforts. Mais la plus part ne veulent pas s'en donner la peine. Ils aiment mieux garder leurs défauts qu'ils connaissent bien, plutôt que de les remplacer par des qualités nouvelles pour eux. Changer c'est du boulot. Il suffit de demander à un fumeur."
Commenter  J’apprécie          20
cicou45cicou45   07 mars 2018
"Oui, oui, il se passe quelque chose. Des gens sont morts, e on dirait que tout le monde s'en fiche. Tout le monde se comporte comme si c'était juste la faute de Nick, son problème à lui. Il était fou, ils sont tous normaux, voilà ce qu'ils pensent. Mais ils ont tord. Je le connaissais, Nick. Je connaissais le Nick qui s'est battu contre Chris Summers dans le vestiaire. Il n'était pas fou ; il était à bout."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jennifer Brown (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer Brown
Vidéo de Jennifer Brown
autres livres classés : tueriesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Hate list

Quel est le nom de famille de Valérie?

Rightman
Leftman
Middleman
Superman
Levil

10 questions
76 lecteurs ont répondu
Thème : Hate List de Jennifer BrownCréer un quiz sur ce livre
.. ..