AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366293305
Éditeur : Editions ActuSF (06/01/2015)

Note moyenne : 2.38/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Mai 68, un pavé lancé sur un CRS. La colère étudiante embrase Paris. Seize ans plus tôt, neuf enfants, cobayes pour un programme ultra-secret, s'échappaient de l'Institut Heintelle. Ils ont grandi, développé leurs talents extraordinaires et vont tenter, dans le chaos qu'est devenue la capitale, de mener à bien leur propre révolution. Dans ce nouveau monde où il est interdit d'interdire, est-il permis de tuer ? Deuxième roman de Xavier Bruce, après Incarnations, La ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
BlackWolf
  12 février 2015
En Résumé : Je dois bien avouer qu'une fois la dernière page de ce livre tourné je ne ressors pas convaincu. L'intrigue ne parait jamais proposer de fil rouge et les différentes histoires qui se croisent ne manquent pas de manquer de logique voir de se révéler complètement incohérentes. Certes, il aurait pu offrir un background soigné et réfléchi, mais ce n'est pas vraiment le cas non plus tant Mais 68 donne ici l'impression d'être une véritable caricature aussi bien politique que sociale. Seul l'aspect culturel sort un peu son épingle du jeu. Concernant les personnages, la multiplication des points de vue fait qu'aucun des héros ne possèdent de profondeur et surtout se révèlent un peu trop basiques voir des parodies burlesques. Les personnages féminins donnent l'impression d'être présente que pour le sexe et le plaisir des hommes, ce qui est loin de la libération sexuelle souhaitée à l'époque, et tombent parfois à la limite de la caricature. Alors oui ,quelques bonnes idées arrivent tout de même à sortir par fulgurance et la plume de l'auteur se révèle énergique, mais j'ai clairement l'impression d'être passé complètement à côté de ce récit ou de ne pas avoir eu les bonnes clés pour le comprendre. J'espère que si vous le lisez vous accrocherez plus que moi en tout cas, mais j'aurai du mal à le conseiller.

Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Ingannmic
  28 février 2015
Cela démarre sur les chapeaux de roue. le lecteur est jeté d'emblée au coeur d'une action trépidante, et la narration, succession de courts chapitres où nous suivons en alternance plusieurs personnages, imprime au récit une dynamique qui fait que l'on tourne les pages presque presque sans y penser.
La problématique est de même rapidement appréhendée, l'origine des différents héros immédiatement expliquée.
Antoine, Arthur et Adèle ont été des enfants du "projet Heintelle". A ce titre, avec six autres, ils ont été internés durant les premières années de leur existence dans un institut où ils ont développé, à coups de traitements ultra secrets, des dons extraordinaires de type télékinésie, télépathie, et autres bizarreries dont je connais même pas le vocable qui les désigne...
Une quinzaine d'années après leur évasion collective, ils vivent chacun de leur côté, ignorants de ce que sont devenus leurs camarades.
Nous retrouvons certains d'entre eux au moment des événements de mai 68. Arthur a monté un numéro de magie avec la collaboration d'une sensuelle partenaire dont il partage également le lit. Antoine, recueilli par une mère maquerelle qui s'est prise d'affection pour cet être singulier, est l'hôte permanent de sa "pension" et Adèle, étudiante, a intégré un groupe de militants gauchistes.
Dans un Paris en proie aux affrontements, les super héros du professeur Heintelle comptent bien faire leur propre révolution, et apporter leur contribution à la lutte contre des dirigeants conservateurs et liberticides.
"La République des enragés" est certes un récit efficace... malheureusement au dépens de la profondeur et de la crédibilité qui lui font défaut. Les éléments s'enchaînent trop vite, trop facilement, et donnent à l'intrigue une dimension schématique. L'auteur donne l'impression de s'éparpiller, partant sur de multiples pistes qu'il n'exploite pas toujours, laissant le lecteur sur sa faim concernant le sort de certains personnages entrevus, à propos desquels il aurait aimé en apprendre davantage.
Le ton lui-même a tendance à être caricatural, notamment lors des chapitres dédiés à Arthur, ce dernier ayant une fâcheuse propension à nous rappeler presque à chaque page qu'il entretient avec sa compagne (dont il semble passer son temps à lorgner le postérieur) une sexualité très épanouie, au moyen d'un humour plutôt lourdingue à mon goût...
Lien : http://bookin-ingannmic.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Strega
  10 avril 2016
1952, neuf enfants s'échappent d'un institut censé expérimenter des méthodes d'éducation novatrices. Seize ans plus tard, la jeunesse française est en colère et ses affrontements avec le gouvernement gagnent en intensité. Que sont devenus les petits cobayes du professeur Heintelle ? Participent-ils de près ou de loin à la révolution qui gronde ?
Entre l'Histoire secrète et l'uchronie, ce récit se développe comme un réseau complexe de racines. L'auteur nous balade d'un personnage à l'autre, mais toujours avec enthousiasme et vivacité, sans jamais nous perdre en route. Il faut bien entendu aimer les récits morcelés. Ceux-là sont souvent près de se rejoindre, voire se chevauchent. Pourtant, on ne sait jamais vraiment si ou quand ils vont se télescoper. Cela m'a plu, d'autant que cette narration insuffle du dynamisme à l'ensemble et pousse le lecteur à tourner les pages toujours plus vite. Les chapitres restent rythmés malgré les coupures et c'est un roman qui se lit très vite.
La suite sur le blog...
Lien : http://livropathe.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JoyeuxDrille
  22 avril 2015
Les X-Men font Mai 68. On plonge dans cette folle semaine où Paris s'enflamme, les barricades sont dressées et les affrontements sont très violents. Au milieu, de jeunes hommes et femmes aux aptitudes particulières, qui ont rejeté leur destin, voudrait bien aussi qu'on révolutionne ce cher et vieux pays. Bruce joue avec les événements et la lutte pour le pouvoir entre extrêmes, gauche et droite.
Commenter  J’apprécie          10
gloubik
  13 avril 2016
Cet ePub m'a été offert par les éditeurs à l'occasion du Challenge Francofou 2014. S'il n'était pas offert, j'en demanderai le remboursement. Et encore ! J'aurai téléchargé l'extrait et arrêter là les frais.
Déjà, la couverture est moche. Et la première page du roman vous donnera une meilleure idée des causes de l'abandon :

Non. Je suis ordinairement très tolérant sur le style mais pas ça. C'est haché, saccadé. Bref, très désagréable. Alors Bonne route à Xavier Bruce mais il ne m'aura pas comme lecteur. J'ai d'autres choses bien mieux écrites à lire.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : idéologiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Xavier Bruce (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1763 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre