AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Bouquet (Traducteur)Alex Jeapes (Illustrateur)
ISBN : 2080353543
Éditeur : Flammarion (19/03/1999)

Note moyenne : 2.79/5 (sur 12 notes)
Résumé :
«Pas si élémentaire que ça, mon cher Watson !»
Un savant mystérieusement assassiné à proximité d'un pendule, un sabotage à l'observatoire du British Museum, des coups de feu sans détonation, autant d'étranges phénomènes soumis à la sagacité du célèbre détective, aidé du docteur Watson et du professeur Challenger.

Qui n'aura compris que ce livre pastiche, avec beaucoup d'humour, les si passionnantes enquêtes de Sherlock Holmes ?
Mais pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
araucaria
  26 mars 2016
Roman policier découvert par hasard dans une boîte à livres nouvellement installées dans ma ville. Je l'ai pris en fait pour le titre et plus exactement pour le mot "chat", et aussi à cause du sous titre qui spécifie "et autres nouvelles policières résolues grâce aux progrès de la physique". L'auteur étant d'ailleurs physicien et écrivain. Alors, je me suis dit "Pourquoi pas?". Je ne regrette pas ma lecture qui met en scène Sherlock Holmes et le docteur Watson. Bien sûr, n'y comprenant pas grand chose en mathématiques et en physique, j'ai surfé sur des théorèmes que j'ai trouvés bien compliqués. Mais le livre est quand même plaisant à découvrir. Composé de 12 nouvelles, il offre des plages de repos au lecteur. Cet ouvrage devrait ravir les personnes passionnées par les sciences et la physique.
Commenter  J’apprécie          320
manue14
  19 juin 2016
En découvrant ce recueil de nouvelles je ne m'attendais vraiment pas à ce genre d'histoires. J'avoue avoir été malheureusement déçue.
Je pense que pour lire ce livre il faut tout de même connaître certaines choses concernant les mathématiques et la physique. Personnellement je n'ai jamais été à l'aise avec ces matières et même si j'ai trouvé ces nouvelles intéressantes je n'ai malheureusement pas tout compris quant aux explications.
Colin Bruce explique assez bien chaque expérience, peut-être trop bien justement… On voit vraiment que l'auteur sait de quoi il parle, ce dernier est d'ailleurs physicien mais il ne se met pas assez à la place d'un simple lecteur qui n'aurait peut-être pas les notions pour tout comprendre.
Les nouvelles sont assez similaires les unes des autres, il n'y a vraiment que les expériences qui diffèrent. Il aurait pu être intéressant de faire voyager les personnages ou de changer certaines choses comme les personnages ou les lieux.
Les descriptions sont assez sommaires, même si l'auteur explique bien les expériences les nouvelles manquent de détails. Je ne suis pas arrivée à m'imaginer ni les protagonistes ni les lieux.
Ce qui est par contre original et que j'ai beaucoup aimé ce sont les dessins qui illustrent certaines expériences.
Même si j'apprécie les enquêtes de Holmes et Watson je n'ai pas vraiment pris de plaisir à découvrir ces nouvelles. Je pense que ce recueil peut plaire à certains lecteurs mais malheureusement il ne m'a pas convaincue.

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   21 mars 2016
"L'équipement sur le bateau - le treuil et la pompe - fonctionnèrent à la perfection pendant toute la plongée, et la cloche fut remontée à l'heure prévue et déposée sur son berceau à l'avant du pont. Nous attendîmes que les hommes en sortent par-dessous - on a toujours hâte d'échapper à la claustrophobie de cet espace confiné, même sans y être resté longtemps -, mais aucun d'eux ne se montrait. Je passai sous la cloche, me redressai, et ce que je vis me fit douter de ma santé mentale.
"Les deux hommes gisaient, morts, sur leurs couchettes, les yeux ouverts, et la peau étrangement tachetée. Ils étaient presque nus, ils avaient enlevé les épais vêtements que les plongeurs portent toujours pour se protéger du froid. Le revêtement de liège des couchettes avait été tailladé de sorte qu'ils étaient directement en contact avec le métal."
Il but une gorgée de whisky. "Je sais que vous allez penser que c'est fou, monsieur Holmes, mais j'ai entendu certains membres de l'équipage murmurer le mot redouté de Kraken. Ainsi désignait-on un monstre marin légendaire, d'une taille colossale - il descendrait du serpent Midgarsormr du mythe scandinave, celui qui encercle le monde au fond de la mer en se mordant la queue -, un monstre qui paraît-il émerge de temps à autre pour entraîner à la mort d'infortunés marins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
araucariaaraucaria   21 mars 2016
"Pour l'amour du ciel Watson, j'espère que la science populaire ne vous gâche pas le cerveau."
Je levai les yeux de la revue scientifique illustrée que je lisais. Sherlock Holmes était lové dans le plus confortable de nos fauteuils, avec sa pipe.
"Je cherche à m'ouvrir l'esprit, répondis-je avec âpreté. Je ne doute pas que vous me jugiez incapable de comprendre les subtilités...
- Pas du tout, Watson, loin de moi cette idée! J'allais seulement émettre l'espoir que votre article ne soit pas rédigé comme une conférence, comme c'est parfois le cas, mais qu'il apporte assez d'informations pour permettre à un lecteur intelligent, comme vous l'êtes, d'exercer son esprit pour aboutir à ses propres conclusions."
Le regard de Holmes parcourut la couverture. "A propos, quel article lisez-vous donc? Celui sur la nature des étoiles? Celui sur l'origine de la Terre?"
Je me sentis rougir. "Eh bien, Holmes, en réalité, la revue publie en feuilleton l'un des ouvrages de M. Herbert George Wells, La Machine à explorer le temps, et je jetais juste un coup d'oeil..."
Mon ami renifla de dédain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
araucariaaraucaria   22 mars 2016
"Une journée difficile, docteur?" s'enquit mon ami avec sollicitude, tandis que je déposais avec lassitude ma trousse de médecin sur la table basse tout en jetant un regard d'envie vers la carafe.
Une telle marque de sympathie est toujours la bienvenue de la part d'un compagnon de labeur, mais elle agace un peu venant d'un homme encore en pantoufles et robe de chambre à cinq heures passées, qui a consacré la journée à une de ses fréquentes expériences de chimie, son jouet d'adulte en quelque sorte. Mais j'avais déjà eu ma part d'amertume cet après-midi, et la tentation de répliquer vivement rivalisa avec le besoin de déposer mon fardeau, dans l'espoir secret de recueillir sympathie et conseil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
araucariaaraucaria   26 mars 2016
"Mystérieuse disparition en mer. Plus étrange que la Mary- Celeste. Lisez tout à ce sujet!"
Le crieur de journaux qui aboie pour vendre sa marchandise au coin de Baker Street est un talentueux représentant de sa profession. Même si les titres de la dernière édition sont insipides, il trouve toujours une phrase alléchante pour arrêter le passant. Au fil du temps, j'ai développé une certaine immunité contre ses méthodes. Mais depuis que j'ai lu l'histoire de la Mary-Celeste quand j'étais enfant, les mystères de la mer ont toujours eu un pouvoir sur moi, et ce jour-là je me retrouvai délesté de ma monnaie, en train de parcourir avec passion la première page du journal tout en grimpant l'escalier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
araucariaaraucaria   27 mars 2016
Les vitres tremblèrent quand les premières bourrasques de la première tempête d'automne virent les cogner. J'étais assis seul, dans notre salon de Baker Street. Sherlock Holmes avait été absent une bonne partie de la semaine, sur la piste d'une affaire dont il m'avait peu parlé, et je me sentais un peu négligé. Le bruit de pas dans l'escalier était donc le bienvenu, mais ce n'était que le télégraphiste. L'enveloppe rouge Express était adressée à M. Holmes, mais je l'ouvris, comme j'en avais toujours eu l'autorisation.
Le contenu était concis :

CORPS TROUVE SUR PLAGE BOURNEMOUTH
CIRCONSTANCES APPAREMMENT IMPOSSIBLES STOP
PREUVES BIENTOT DETRUITES PAR MAREE STOP
VENIR IMMEDIATEMENT SI POSSIBLE STOP GREGORY
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Lire un extrait
autres livres classés : physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'étrange affaire du chat de Mme Hudson et autres nouvelles" de Colin Bruce.

Où est retrouvé mort Lord Forleigh dans la nouvelle "L'affaire du savant aristocrate" ?

dans un théâtre
dans un hôtel
dans un musée

12 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'étrange affaire du chat de Mme Hudson et autres nouvelles de Colin BruceCréer un quiz sur ce livre