AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Chiaki Miyamoto (Illustrateur)Masashi Tsuchiya (Traducteur)
ISBN : 2916616136
Éditeur : L'Iroli Editions (01/10/2010)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Un poète français et une illustratrice japonaise mettent en scène des épisodes de la vie d'un nounours.

Dans l'esprit du haïku, ce livre bilingue français-japonais évoque l'univers drôle et émouvant de l'enfance.
Avec haïku, mon nounours, les Editions L'iroli présentent leur premier ouvrage jeunesse.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
OZALID
  10 octobre 2010
Haïku mon nounours
(EDITIONS L'iroli 2010)
Un superbe album jeunesse illustré par Chiaki Miyamoto, écrit par Gilles Brulet
Tendre, drôle, émouvant, attendrissant, magique, féerique, … craquant pour tout dire !
J'aurais beau multiplier les adjectifs, je ne pourrai jamais je crois transmettre l'enchantement opéré par ce magnifique livre.
Et comment en parler, comment communiquer le plaisir toujours renouvelé lecture après lecture ? Comment décrire la grâce de ces illustrations comment dire ? craquantes ! Me voilà déjà à court de mots…
C'est qu'il faudrait tout citer des textes délicieux de Gilles Brulet, ces haïkus comme des bulles si légères d'une enfance retrouvée, de cet esprit d'enfance qui se cache au fin fond de nos têtes d'adultes trop sages et trop ternes… Je suis dans l'impossibilité de choisir, le haïku exemplaire, le haïku percutant, le phare de ces 20 pages aériennes. Mais y en a-t-il bien 20 ? J'ai dû m'y reprendre pour compter. « Même pas capable de compter jusqu'à 20 ! » vous moquerez-vous…
Mais allez-y ! Essayez un peu pour voir ! Moi, le temps que je passe à lire chacun des petits bijoux-haïkoux de Gilles Brulet, à contempler chaque calligraphie de la version japonaise et à rêver sur les pastels et les courbes toutes douces des dessins de Chiaki Miyamoto, me fait perdre le fil de mon comptage. Et puis quand on aime, on a toujours 20 pages (euh… piges) et là on peut même rajeunir jusqu'à 10 ans ? 5 ans ?... puisque c'est un album-Jeunesse, le premier de Liroli (c'est quand le prochain ?)
Alors, je me fie au hasard pour citer :
quand je serre mon nounours
dans mes bras
je sens son coeur qui bat*
… divin ! (* et quelle fieffée menteuse je fais. Je l'avais enregistré tout de suite comme mon préféré celui-là)
J'aimerais avoir suffisamment de compétences dans le domaine de l'art pour pouvoir saluer comme il convient la beauté des illustrations. Mais tant pis pour mes lacunes, je me contente d'admirer les teintes toutes douces, couleurs symbolisant pour moi cet univers un peu onirique de l'enfance. J'aime beaucoup ces échappées du dessin hors page, hors cadre... prolongements vers un imaginaire de petit lecteur ou de petite lectrice, vers une souvenance pour les petites lectrices de plus de soixante ans
La réalisation du livre est impeccable : la marque des Éditions L'iroli, assurément. le format est agréable, juste à la mesure des menottes qui pourront feuilleter l'album encore et encore. Et, pour ma part, j'aime beaucoup le choix du papier mat. D'ailleurs une pensée malicieuse me vient : et si les petits bouts de chou inspirés y rajoutaient leur propre production, leurs propres secrets de nounours ? le feutre ou le crayon glissent bien sur un tel papier. Avis aux amateurs ! Cela empêchera peut-être une petite fille que je connais de barbouiller l'écran plasma de la télé de Mamie…
Mais a-t-on le droit de brouiller un tel chef-d'oeuvre ? Bah ! Beaucoup de lecteurs annotent bien les livres qu'ils lisent.
Alors, chère éditrice, pour me faire pardonner mes idées iconoclastes, je suggère qu'on achète « haïku, mon nounours » en double exemplaire. C'est pas une bonne idée marketing, ça ?
Monique Mérabet (10/10/10)**
** Ce sont mes notes auteur/illustratrice/éditrice, sur 10 évidemment. Et c'est aussi la date d'aujourd'hui… Quelle merveilleuse coïncidence !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emmyne
  01 avril 2012
J'ai eu la chance d'échanger avec l'auteure et éditrice Isabel Asunsolo, de découvrir ainsi les éditions L'iroli qui publient un premier album jeunesse.
Les éditions L'iroli, spécialisées dans la diffusion du haïku, publient des livres poétiques, des ouvrages bilingues, du haïbun ( micronouvelle inspirée du haïku )
Cet album jeunesse est tout simplement magnifique, une douceur, une beauté, une fantaisie et une magie d'enfance dans l'esprit du poème court japonais qui dit tout en quelques mots, quelques images; en évocations.
Ce nounours bleu, c'est le doudou, celui avec lequel on partage tout, les petites peurs, les grandes joies, les rêves et l'imagination, toutes les émotions. Ces pages, ce sont les moments, les saisons et les sentiments d'une fillette à travers cette relation si particulière, si entière, le quotidien de l'enfant, affectif et effectif.
J'ai écris tout simplement magnifique car simplicité est bien le terme qui définit cet album. Et je rappelle toujours, concernant ces ouvrages pour les petits, que simplicité ne signifie pas simpliste, bien au contraire. Cette simplicité, c'est sincérité et vérité lorsque on a l'âge de se passer de grandes phrases.
pour me protéger
mon nounours
dort les yeux ouverts
Haïku, mon nounours, c'est la délicatesse et la saveur des mots, la tendresse des images joyeuses aussi fraîches que chaleureuses sur cet espace blanc ouvert... Et, comme dans le haïku, l'émotion intime suggérée que reconnaîtra le petit lecteur. Cet album, c'est un merveilleux câlin, une complicité qui n'est pas absolument détachée du monde, au contraire, il le raconte ce monde du petit au petit.
quelques gouttes
du parfum de maman
dans le cou de mon nounours
Et le plaisir de la qualité matérielle et graphique de cet album : un format idéal ( 19 x 23 cm ), une couverture cartonnée, des pages épaisses, les textes et illustrations parfaitement visuelles. Une invitation à la lecture, à une lecture vivante.

Lien : http://www.lire-et-merveille..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lagagne
  14 février 2014
De petits instants de tendresse, voilà ce livre.
Chaque haïku relate, en douceur et délicatesse, les moments tendres et quotidiens que partagent une petite fille et son nounours : se dire des secrets, jouer, s'attendre, se câliner, se protéger... le nounours bleu est vraiment kawaï, et la petite blondinette n'est pas mal non plus dans son genre.
Le petit plus, c'est la transcription en japonais des haïkus.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BiouwomanBiouwoman   10 octobre 2010
l'ombre
de mon nounours
est aussi un nounours
Commenter  J’apprécie          80
OZALIDOZALID   10 octobre 2010
mon nounours
ne me coupe
jamais la parole
Commenter  J’apprécie          80
LagagneLagagne   14 février 2014
je murmure
mes plus secrets secrets
à l'oreille de mon nounours
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Gilles Brulet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Brulet
Interview de Gilles Brulet sur RVVS 24/03/2012.
autres livres classés : haïkuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
807 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre