AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782501132664
190 pages
Éditeur : Marabout (05/09/2018)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
- Alice, tu veux vraiment héberger tes parents dans votre appartement parisien ?
- Oui, James est d'accord, je vois pas pourquoi ça se passerait mal...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ziliz
  01 novembre 2019
Je n'avais pas l'intention de célébrer Halloween hier, même pas en regardant le génial 'Rosemary's Baby' pour la 8e fois (je boude R. Pédoski). Et je suis tombée sans le vouloir sur une histoire de sorcière en lisant cet album. Avec une maman-sorcière qui vous pourrit la vie en continu, plusieurs fois par jour, à vous rendre dingue. D'ailleurs ça a plombé mes rêves, cette nuit…
Alice et James ont recueilli les parents de la jeune femme dans leur appartement parisien.
Avant de pleurer, précisons que ledit logement s'étale sur 250 m2, et que le couple vit à mi-temps à Londres. C'est dire si
1/ ils ont de la thune
2/ ils ne sont pas collés aux deux vieux.
Mais si le papi est discret et cool, la mémé, aussi bête que méchante, a un pouvoir invasif phénoménal. Comme elle a toujours été toxique avec ses enfants, on se demande pourquoi Alice a été assez idiote pour introduire le loup dans la bergerie. Masochisme ?
Des exemples : cette mère indigne rackette la femme de ménage, invite vos soeurs et leur marmaille dans VOS pièces, raconte à tous qu'elle vous paie un loyer, etc.
Quand Alice s'énerve et la recadre (trop rarement), sa mère joue l'innocence ou la faiblesse, ou bien insulte violemment sa fille. Douche écossaise.
Très déçue par cette histoire caricaturale - même si cette vieille femme imprévisible et hargneuse est totalement crédible.
J'attendais beaucoup plus de finesse sur la cohabitation difficile entre générations, sur l'accompagnement des personnes âgées qui ne peuvent plus vivre chez elles de façon autonome.
Sur ce sujet, je conseille plutôt le subtil 'Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose ?' (Roz Chast).
PS sur le graphisme : le trait est plutôt agréable, mais la typo dans les phylactères géométriques déroute, met à distance, fait penser à un roman-feuilleton-photo des années 60, et je n'ai pas compris la logique des taches de couleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
ClarineB
  24 mars 2019
Imaginez vous une vie de rêve. Un travail qui rémunère bien, un mari charmant, de beaux enfants, une foule d'amis. Entre Paris et Londres... le rêve ! Avec une part d'ombre : votre mère, bipolaire.
Imaginez que vos parents se retrouvent sans logement. Vous décidez de leur confier une aile de votre nouvel appartement parisien.
Vous n'y serez que de passage pour des week-end et des vacances, la cohabitation sera simple... Ou pas !
Cette bande dessinée est une histoire étrange, dérangeante. Celle d'une famille qui tente de composer avec un parent imprévisible.
Supporter par fatalisme, par déni parfois aussi. Sourire pour faire bonne figure. Mais aussi souffrir, beaucoup.
Cette bande dessinée c'est une petite descente aux enfers. La lente dépossession de ses biens, de ses choix, par sa propre mère.
C'est violent, les traits et les couleurs choisis en témoignent. Une guerre des positions s'engage. L'issue ? Vous la connaîtrez si vous lisez la BD.
Cette bande dessinée me laisse une drôle de sensation. Je ne pourrai pas dire que j'ai aimé, ni que j'ai détesté. Je ne sais pas trop qu'en penser.
Lien : http://merveilleuses-escapad..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
BDGest   24 septembre 2018
Angoissant, caricatural et déjanté, Tout ira bien ma chérie oscille entre drame psychologique et satire familiale sans vraiment choisir. Un exercice de style qui sert d'exutoire jouissif auquel il manque toutefois un petit quelque chose pour convaincre pleinement.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ZilizZiliz   06 novembre 2019
[ une adulte, à propos de sa mère ]
- Je sais plus à quel sujet, elle cherchait à me foutre tout sur le dos. Je lui dis qu'elle doit prendre ça en charge, que c'est pas à moi de régler le truc pour elle. Là, elle regarde de côté avec un air contrarié, comme elle sait super bien faire. Et elle dit : « De toute façon, même toute petite, tu ne t'es jamais souciée de moi… » Donc je lui dis que c'était plutôt son rôle de se soucier de moi…
- Carrément !
- On est d'accord… Donc je lui dis ça, et elle me regarde d'un air halluciné, comme si j'avais dit un truc énorme. Et là, mais sincèrement choquée, quoi, elle me fait : « Non mais dis donc, je suis pas ta mère ! »
- Ha ha ha ha !
- J'ai rien dit, je me suis contentée de faire cette tête-là... Elle a mis deux ou trois secondes à capter ce qu'elle venait de me dire. Elle a baissé la tête en fronçant les sourcils comme pour se débarrasser du sujet, et elle a dit : « Oui, enfin… Tu sais ce que j'ai voulu dire... »
- HA HA HA ! Oui, on voit très bien ce qu'elle a voulu dire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   31 octobre 2019
- Parrain ?
- Coucou, ma filleule !
- Tu déjeunes ici ?
- Non, j'emmène tes parents au resto. Ça fait une heure que j'attends que ta mère soit prête. (…) Je les invite chaque fois, en fait… Ils ont du mal à joindre les deux bouts…
- Comment ça, ils ont du mal ? Ils n'ont aucune dépense !
- Ben… Y a le loyer qu'ils vous versent, déjà… Pour eux, c'est lourd…
- Euh… Ils ne paient aucun loyer, évidemment ! Pas à nous, en tout cas !
- Bon… J'y croyais pas vraiment… Je commence à connaître ta mère...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   02 novembre 2019
- Mais… Elle a vécu quoi pour être comme ça ?
- Elle en a bavé… Elle a été très malade, enfant. Et dans un milieu hyper culpabilisateur…
- Bon, c'est pas une excuse, mais c'est une explication…
- C'est fou comme cette génération de femmes n'a pas pu grandir. On dirait une petite fille tyrannique…
- C'est un peu comme ça qu'a toujours fonctionné la soumission des femmes… On les a maintenues dans un statut d'éternelles mineures…
(p. 147-148)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Lire un extrait
Videos de Hélène Bruller (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Bruller
Entrecase : Vieillir ou ne pas vieillir Hélène Bruller et Pochep
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3748 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre