AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782262072315
256 pages
Perrin (20/09/2018)
3.85/5   13 notes
Résumé :
Les fouilles archéologiques menées depuis une trentaine d'années ont mis au jour villages et fermes fortifiées, tombes et sanctuaires. Leur étude a révolutionné l'histoire des Gaulois, brisant moult légendes et établissant des vérités incontestables. Mais qui étaient-ils justement, ces Gaulois... ou ces Celtes ? Des géants blonds et moustachus qui combattaient nus ? Habitaient-ils des huttes rondes ? Craignaient-ils que le ciel ne leur tombe sur la tête ? La Gaule e... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tatooa
  08 février 2020
Ce bouquin (de 2018) qui recense tout le "passif" (l'évolution de la vision des Gaulois au fil de l'histoire de France) et toutes les dernières découvertes archéologiques au travers de chapitres répondant à une question comme "Les Gaulois descendent-ils d'Héracles ?" remet de façon très documentée et passionnante les pendules à l'heure.
J'ai d'ailleurs enfin compris la différence entre Celtes et Gaulois, qui n'était pas très claire pour moi jusque là. de fait, on peut clairement parler d'une civilisation gauloise, là où on nous a plus ou moins fait comprendre (à nous les vieux) à l'école que les Gaulois étaient des sortes de cro-magnons qui furent "civilisés" par Jules César... Etant donné qu'on s'est surtout basés sur l'auto-promotion du Jules en question, lol, et qu'il en était le héros, jusque là, tout est normal. Mais c'est aussi une volonté de la noblesse d'avant révolution que de vouloir faire passer les Francs "avant" les Gaulois...
Civilisation tout à fait à part dans le monde antique, unie par le réseau des druides, qui "interdisait", voire riait des représentations "physiques" des Dieux, d'où un art abstrait symbolique, et non "représentatif", célébrant le cycle de la vie et non l'immortalité réelle ou fantasmée.
Bref, j'ai révisé mes bases, mais en fait j'ai appris beaucoup de choses, car j'avais beaucoup des clichés que Brunaux détruit sans trop de contestation possible en tête.
Que dire d'autre... C'est passionnant, très bien écrit, très abordable, pas du tout ennuyeux, et semble vraiment très sérieusement documenté et compilé. En tous les cas c'est très bien argumenté.
Cela m'a donné envie de découvrir le reste de la bibliographie de l'auteur, je sens que je vais sauter sur "L'univers spirituel des Gaulois : art, religion et philosophie" sans trop tarder !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          254
H-mb
  24 février 2020
Un livre très agréable à lire, qui répond à une série de questions - dont certaines peuvent paraître farfelues au premier abord (les Gaulois descendent-ils d'Héraklès?) - au travers desquelles nous abordons l'histoire et la civilisation gauloises et les différentes interprétations auxquelles elles ont donné lieu.
En s'appuyant sur l'ensemble des textes antiques et sur les découvertes archéologiques récentes, Brunaux rêgle leur compte à un certain nombre de "mythes" et d'idées reçues qui n'ont plus lieu d'être. Il replace ainsi la société gauloise dans son environnement historique, avec ses contacts anciens avec le monde grec, son intégration au monde méditerrannéen et souligne ses particularités (druides, art, fédérations politiques).
Commenter  J’apprécie          102
mellemars
  08 mai 2021
Sous forme de questions, cet ouvrage permet de découvrir les Gaulois sans prise de tête. On commence par les questions qui nous intéressent le plus, puis on finit par dévorer tout le bouquin tant il est intéressant et bien construit ! Un parfait documentaire avant de se spécialiser !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TatooaTatooa   02 février 2020
La conception et la construction de la moissonneuse nécessitaient en effet des savoirs technologiques que les Romains ne possédaient pas, mais que les Gaulois, au contraire, avaient développés bien avant la conquête de César. [...] Le plus important - il était fondamental - concernait la roue. N'importe quel type de véhicule, pour être fonctionnel, rapide, et malgré tout solide, devait posséder des roues adaptées, c'est à dire le plus légères possible, le plus mobiles et le plus résistantes. Les charrons en Gaule sont parvenus, peut-être dès le Vème siècle avant notre ère, à obtenir ce miracle. [...] Dès ce moment, les Gaulois avaient établi le modèle de la roue en bois qui a encore cours de nos jours, alors qu'il fut perdu, par manque de savoir-faire, pendant tout le moyen-âge.
Cette roue, comme beaucoup d'autres innovations technologiques, a été inventée pour des causes guerrières. [...] Les artisans du nord de la Gaule réalisèrent alors un char à deux roues, tiré par deux chevaux, qui peut être considéré comme un chef-d'oeuvre de la charronnerie. Son nom gaulois est essedon, devenu essedum en latin. [...] Ce char connut un grand succès et fut peut-être le premier véhicule gaulois à être exporté en grande quantité vers le monde italique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
TatooaTatooa   01 février 2020
Les voyages les plus anciens et les plus réguliers des Gaulois s'exerçaient dans le cadre du mercenariat. Il semble que les Grecs et les Carthaginois aient initié les populations du Languedoc à cette pratique, au moins dès le Vème siècle (ndr : avant JC). Hérodote rapporte que les Hélisykes, peuple de la région de Narbonne, avaient fourni des guerriers à l'armée internationale que dirigeait Hamilcar en 480 avant notre ère. A coup sûr - si l'on songe à l'efficacité dont ils firent preuve - , ce n'était pas là leur première expérience.
Par la suite, l'exercice du mercenariat devint en Gaule une véritable industrie, pourvoyeuse de richesse, et une part souvent majeure de l'économie des peuples.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
TatooaTatooa   05 février 2020
Les Gaulois aimaient rire et tiraient la langue à leurs ennemis , ce qui effrayait ces derniers. Et surtout, ils ne passaient pas leur vie, comme leurs brillants voisins, à tenter de laisser des souvenirs impérissables de leur passage sur Terre, que ce fussent des monuments de pierre, des figures de bronze ou des écrits. Eux cultivaient un art soucieux de légèreté, plein de métamorphoses, où le réalisme n'avait pas sa place, si ce n'est dans l'évocation de ses perpétuelles transformations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72

Videos de Jean-Louis Brunaux (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Louis Brunaux
Storia Voce - 28 février 2019 La conquête romaine: l'exemple gaulois avec J. L. Brunaux
Dans le cadre de son partenariat avec l'Académie du Professorat, Storiavoce met exceptionnellement en ligne l'intervention du professeur Jean-Louis Brunaux. L'Académie du professorat a pour vocation de créer un lien entre l'université et le monde du secondaire. Chaque intervention recoupe donc les programmes du Collège et du Lycée. Rejoignez la prochaine session de l'Académie qui aura lieu à Saint-Jean-de-Passy le 23 mars prochain et qui aura pour thème l'Histoire médiévale.
autres livres classés : civilisation gauloiseVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre