AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782370552259
Éditeur : Le Tripode (09/04/2020)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Anton et Maxine forment un couple sans histoires, doucement consumé par la routine. Une nuit, en rentrant d'un dîner, ils découvrent par hasard une lovebot, poupée sexuelle animée et douée d'intelligence artificielle, abandonnée aux ordures. L'irruption dans leurs vies de ce corps, programmé pour le plaisir mais martyrisé dans sa chair synthétique, va bien vite bousculer leur intimité. Mais tandis que la créature retrouve peu à peu vie et révèle des fragments de son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Walden-88
  09 juillet 2020
Olivier Bruneau c'était d'abord une découverte avec Dirty Sexy Valley, une sorte de nanar porno aux airs de films d'horreurs de série B, l'humour en plus. Désormais c'est une confirmation avec son second roman Esther.
Olivier Bruneau nous dépeint un futur assez angoissant ou excitant, cela dépend de quel côté on se place. Les robots sont omniprésents dans la société, qu'ils soient d'apparence grossière comme ceux qui aident à faire les tâches quotidiennes (cuisine, ménage...) ou bien plus complexe, à s'y méprendre avec un être humain comme les lovebots. Robots synthétiques, à la peau douce comme celle d'une femme, faits de chair, qui peuvent saigner, ressentir des émotions, interagir avec leurs maîtres. Les lovebots ont la particularité d'avoir été crées pour satisfaire les moindres désirs des humains (les organiques). Rassurez-vous mesdames, il existe également des lovebots hommes. Les lovebots réalisent vos moindres désirs, et mieux encore anticipent ces derniers, apprennent à connaître ce qui vous plaît pour vous amener au septième ciel. Comme qui dirait des sex toys intelligents.
Anton et Maxine, un couple qui a la quarantaine, un ado de 17 ans à la maison, s'enlise dans la routine, cela fait longtemps qu'il n'y a plus de désir entre eux. Une nuit, en rentrant d'un dîner, ils trouvent dans une ruelle parmi les ordures un robot, une lovebot nue, dans un sale état. Désemparés, ils décident de le laisser là et de rentrer chez eux, mais c'était sans compter sur Anton qui ira la récupérer un peu plus tard dans la nuit. L'irruption de ce robot dans leur vie va radicalement changer les choses. En réveillant Esther, ils ouvrent en quelques sortes la boîte de Pandore...
Ce qui m'a plu dans ce roman, assez dense de par son contenu et ses réflexions, c'est qu'Olivier Bruneau ne survole pas les choses, il crée un futur plausible avec de nombreuses descriptions. Les voitures autonomes qui n'ont plus besoin de conducteurs organiques, la Générale, société dans laquelle travaille Anton, sorte d'hydre incontournable, qui remplace l'Etat et regroupe des domaines comme la santé, la sécurité, l'assurance, la justice, l'épargne ou encore l'emploi. Une sorte d'entreprise froide et déshumanisée où le nombres de ventes et le profit sont au centre de tout.
L'auteur a une écriture habile et limpide et sait nous happer dans cette histoire maîtrisée du début à la fin. le point de départ est plutôt banal, la recherche du plaisir et de la jouissance de la race humaine mais évolue rapidement vers des réflexions plus profonde sur l'intelligence artificielle, le rapport organiques/synthétiques, le lien entre la créature et le créateur.
Entre le thriller et la science-fiction, cette uchronie sans fausse note reprend les points forts de l'auteur à savoir l'humour, des scènes torrides et des personnages attachants. Un grand bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
viduite
  15 juin 2020
L'âme tient-elle à la possibilité d'un meurtre, nos choix ne sont-ils que la somme de récits ? Dans ce roman allègre et joueur, Olivier Bruneau emporte son lecteur dans un futur où les lovebots sont censées palier à une domination libérale si proche de notre présent. Dans la variation de sa parole, dans son récit enlevé et humoristique, Esther interroge le mimétisme dans toute création pour mieux se demander si l'émancipation et l'absence de sens ne sont pas les moins incertains des traits distinctifs humains.
Lien : https://viduite.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          40
thierrygibert
  26 avril 2020
Un roman insolite, surprenant, très prenant et qui donne en même temps à réfléchir sur la notion d'humanité au moment où la fronitère hommes-machines pourrait devenir plus transparente.
Commenter  J’apprécie          20
TmbM
  28 mai 2020
Assez décomplexé mais finalement bien plus sérieux qu'il n'en avait l'air, ce roman parvient à multiplier les références sans tomber dans la caricature et n'abuse pas des ressorts qu'il empreinte. Il se lit tout seul, en particulier grâce à un sens étudié du découpage, un rythme et un montage dynamique qui compensent d'ailleurs – même si ça ne l'occulte pas tout à fait – la regrettable faiblesse de la plume. Mais c'est avant tout pour ses personnages touchants, son sujet assez malin et son aspect sociologique qu'Esther mérite le détour.
L'article complet sur Touchez mon blog, Monseigneur...
Lien : http://touchezmonblog.blogsp..
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
thierrygibertthierrygibert   26 avril 2020
La fille n'était plus un vulgaire robot, elle était devenue... autre chose.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Olivier Bruneau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Bruneau
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Blanquette" de Laure Buisson, Éditions Mon poche "Je suis un écrivain frustré" de José Angel Manas, Éditions Nouvelles Plumes "La mort selon Turner" de Tim Willocks, Éditions Pocket "Dirty sexy valley" de Olivier Bruneau, Éditions le Tripode "La belle vie" de Matthew Stokoe, Éditions Folio "Le colis" de Sebastian Fitzek, Éditions le Livre de Poche "Le verdict" de Nick Stone, Éditions Folio "Une aventure d'Eddie Flynn, T3 : Treize" de Steve Cavanag, Éditions Bragelonne "Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan, Éditions le Livre de Poche
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Olivier Bruneau (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3117 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre