AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Jason et la toison d'or - BD (Fe... tome 1 sur 4
EAN : 9782331025013
63 pages
Glénat (02/11/2016)
3.89/5   63 notes
Résumé :
Condamné à l'exil. Destiné à la gloire. Héritier du trône d'Iolcos, Jason est le seul survivant d'un massacre perpétré par son oncle, le félon Pélias. Mis en sécurité par sa mère, il parfait son apprentissage auprès du meilleur éducateur de la Grèce : le centaure Chiron. Devenu adulte, Jason part alors accomplir son destin et réclamer son trône. Mais, piégé par son oncle, il se retrouve à devoir entreprendre la plus périlleuse des missions : rapporter la toison d'or... >Voir plus
Que lire après Jason et la toison d'or, tome 1 : Premières armes (BD)Voir plus
Gilgamesh, tome 1 : Les frères ennemis (BD) par Ferry

Gilgamesh - BD

Luc Ferry

3.67★ (228)

3 tomes

L'Iliade - Intégrale (BD) par Ferry

L'Iliade - BD

Luc Ferry

4.31★ (830)

4 tomes

Troie, tome 1 : Le peuple de la mer par Jarry

Troie

Nicolas Jarry

3.10★ (148)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 63 notes
5
1 avis
4
15 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Je ne sais pas si vous avez un jour regardé ce film Jason et les Argonautes datant de 1963 et réalisé par Don Chaffey. Moi, étant gamin, ça me faisait monter au rideau.
Un ami bien au courant m'a offert le premier tome de ce mythe décliné en mode BD. C'était une excellente idée. La mythologie se prête volontiers à l'image.

L'album est consacré aux origines du conflit entre Jason, dépossédé de son trône et de son rang, et son oncle Pélias, l'usurpateur. Comment Jason fut éduqué par Chiron, le meilleur des instructeurs du temps et accessoirement centaure. Comment, une fois informé de son héritage, il partit confronter Pélias. Comment, à la suite d'un curieux dialogue entre les deux hommes (curieux si l'on oublie que les dieux pilotent le héros pour se venger de Pélias), il en vint à monter l'équipe des Argonautes pour s'en aller en Colchide récupérer la Toison d'Or. En creux, l'album décrit aussi l'origine plus méconnue du mythe de la toison.

La qualité du mythe suffit à rendre l'histoire prenante. Certains dieux comme Héra et Athéna y jouent les guest stars et la « communauté de la toison » inclue une sacrée palanquée d'acteurs de premier plan : Héraclès, Thésée, Orphée, Castor et Pollux (les deux frères d'Hélène de Troie). le dessin d'Alexandre Jubran est très bon, même si je trouve qu'il procure parfois à ses personnages des mimiques naïves voire comique, à l'opposé du tragique du mythe. La naïveté des personnages en général est ce qui m'a le moins convaincu. Il leur manque cette profondeur née de l'expérience qu'ils ont forcément acquis par le passé. Je ne parle même pas du comportement teubé des habitants de la Béotie censés tous abriter un seul neurone dans leurs cerveaux qui sonnent creux (réputation évidemment propagée par Athènes).

Le dossier de Luc Ferry n'apporte pas grand-chose. Il se contente essentiellement de raconter à sa façon le mythe (que l'on vient de lire en BD) en glissant quelques généralisations, comme l'association du personnage de Jason à la notion de justice. Toutefois j'ai apprécié d'apprendre à l'occasion l'origine du nom Hellespont attribué au détroit des Dardanelles dans l'antiquité, et les dossiers sont toujours illustrés d'intéressantes reproductions de tableaux qui donnent une idée de la vision du mythe à travers les siècles.

J'ai déjà acheté le tome 2 mais j'ai appris avec déception que je vais devoir attendre le printemps pour le tome 3.
Commenter  J’apprécie          350
Face aux dessinateurs de mangas qui sortent 48 pages en 2 semaines et face aux dessinateurs de comics qui sortent 48 pages en 2 mois, il est difficile de fidéliser un public avec des dessinateurs de bandes dessinées qui font 48 pages en 2 ans… Donc de plus en plus d'éditeurs ont opté pour la formule gagnante de la collection thématique où interviennent plusieurs auteurs (les puristes crient à l'hérésie, mais il fallait bien trouver une solution pour ne pas dépérir encore davantage face à la concurrence). C'est dans cette optique que Glénat lance sa collection "La Sagesse des mythes", qui veut faire découvrir les textes fondateurs originels (des récits du Ier millénaire avant J.-C. conçu par et pour des gens du Ier millénaire avant J.-C., c'est casse gueule à retranscrire tel quel pour un public du XXIe siècle après J.-C.), avec l'ancien ministre de l'Education Nationale Luc Ferry au script (un repoussoir pour moi), Clotilde Bruneau au scénario (un aimant assurément), Didier Poli au storyboard (un aimant assurément lui aussi), et divers artistes pour assurer aux dessins et aux couleurs…


Dans ce tome 1, intitulé "Premières armes", le jeune Jason élevé loin des hommes par le centaure Chiron apprend la vérité sur son passé et décide de se confronter à celui qui lui a tout volé… C'est en Thessalie, dans la capitale de Iolcos que possédé par les dieux il incite l'usurpateur Pélias à lui lancer le défi de trouver et ramener la Toison de Colchide... Car les dieux ont un plan pour eux : le va-nu pied doit devenir un héros adulé, pour rendre la justice et châtier un souverain impie qui lui doit devenir un criminel honni… (Mais attention, les dieux sont joueurs : la roue peut tourner et le justicier peut être châtié à son tour pour ne pas respecter sa place de pion dans l'ordre établi par les puissants !) Jason rassemble les héros de toute la Grèce et c'est à bord du vaisseau Argo qu'ils débutent une aventure à nulle autre pareille qui va les conduire au bout du monde…

Et bien c'était vachement cool et fun ! Luc Ferry arrête de compiler, cataloguer et concilier des mythes de sources différentes, divergentes et contradictoires, issues de divers époques, contrées et mentalités, pour marquer à la culotte les "Argonautiques" d'Apollonios de Rhodes (bon, je n'ai pas compris pourquoi l'usurpateur tuait ses neveux et pas son frère, et le préquel se déroulant à Thèbes est plus embrouillant qu'autre chose). Ce dernier était un conteur épique qui écrivait dans l'Antiquité l'équivalent de qu'ont été les romans-feuilletons au XIXe siècle et les séries télés au XXe siècle. Mieux, ici nous sommes non seulement dans la Quête du Héros aux mille et un visages, mais on plus peut-être dans la toute première incarnation d'un concept éternel : LA LIGUE DES JUSTICIERS ! JUSTICE FOREVER !!!

Avec une vraie narration, le super découpage de Didier Poli peut enfin se déployer et avec Alexandre Jubran aux dessins et Scarlett Smulkowski aux couleurs cela a sacrément de la gueule ! D'ailleurs, par moment j'ai presque autant kiffé que le Siegfried d'Alex Alice… (mais bon, c'est peut-être la fibre péplum qui a parlé ^^)


Sinon faisons un peu de mythologie comparée… ^^
Finalement on peut résumer l'histoire de Jason à celle d'un adolescent orphelin en quête de vengeance, élevé loin des hommes par une créature non-humaine, et qui au bout de sa quête va obtenir un objet en or d'une incomparable puissance gardé par un terrifiant dragon, avant de connaître à bonheur puis le malheur grâce à puis à cause de celle qui lui avait apporté fortune et gloire…
Ça ne vous rappelle rien ? Non, vraiment rien ?? Même pas un héros nordique aux yeux bleus et aux cheveux blond dans les exploits et la tragédie ont été popularisé par les opéras d'un certain Richard Wagner et les films d'un certain Fritz Lang ?
Commenter  J’apprécie          303
Était-il nécessaire d'éditer trois volumes pour adapter la geste de Jason ? Les éditeurs de la collection la Sagesse des mythes pensent que oui. Et ce premier tome semble leur donner raison.

Le scénario est ici complexe dans le sens ou il mêle plusieurs séquences temporelles, sans clairement les identifier (du moins pour un temps), ce qui aura pour résultat d'embrouiller le lecteur, de l'amener à s'interroger pour mieux le mener vers la solution. Oui tout cela était voulu et correspondait bien à un objectif. Par ailleurs, ce premier volume procède à une longue introduction certes, mais qui va permettre d'introduire un certain nombre de héros, qu'il va être difficile de faire cohabiter par la suite : Jason, Thésée, Hercule, Castor et Pollux, Orphée… il y a du monde ici !

Le programme des festivités à venir est d'ores et déjà annoncé et pour l'instant tout cela semble justifié. D'autant que ce premier volume revient sur la jeunesse du héros et sa formation par un certain centaure dont il est fait mention sur la première de couverture.

Les dessins sont tout aussi plaisants qui réussis. Nous voici devant du beau travail qui privilégie de grandes cases. Toutefois, ici ou là l'on sent que certains visages manquent de précision, mais tout cela ne nuit guère à la lecture. Nous voici bien partis pour d'autres horizons, le temps d'une lecture.

Luc Ferry nous propose ici des explications qui sont faciles à lire et à comprendre. Connaissant l'auteur, ce souci de simplicité mérite d'être souligné. Bon certes, il ne fait que paraphraser ce qui précède en apportant ici ou là quelques commentaires plus au moins utiles… mais dans l'ensemble cela reste plus plaisant que son verbiage abscons habituel.

Pour l'instant, voici une bonne entrée en matière, un belle introduction qui promet de bons moments. Affaire à suivre...
Commenter  J’apprécie          211
La série "la sagesse des mythes" va se pencher sur un autre grand héros de la mythologie grecque : Jason. le célèbre argonaute et sa quête de la toison d'or. Son histoire est prévue en 3 tomes, on prend donc bien son temps pour planter l'histoire et le décor, et c'est tant mieux!!
Après une brève introduction pour nous apprendre comment la toison d'or s'est retrouvée au main du roi Aiétes de Colchide, nous nous retrouvons à Iolcos. Pélias mat son frère, le roi, en exil et tue ses neveux. Mais un lui échappe, Jason. le nourrisson est confié au centaure Chiron qui va s'occuper de son éducation et faire de lui le jeune homme valeureux qui pourra réparer l'injustice et prétendre au trône d'Iolcos!
Bien qu'on connaisse tous cette histoire, ce fut un véritable plaisir de lire cette bande dessinée. Jason est attachant et on prend vraiment le temps de le découvrir.
Le dessin est très agréable. le trait est très fin et les décors sont somptueux. Les arrières plans sont vraiment travaillés ce qui donnent de belles cases.
Commenter  J’apprécie          140
Pour ma seconde incursion dans cette série, La sagesse des mythes, proposée par Luc Ferry, je suis agréablement surpris, d'une part de par la qualité du premier tome de cette trilogie, d'autre part par l'absence du ton quelque peu condescendant et académique de celui ci.
Le scénario coule de source et est bien mené, et ne pioche pas dans plusieurs versions du mythe. Il faut avouer qu'il n'existe pas non plus 36 versions de l'histoire de Jason, contrairement à l'Iliade. J'ai beaucoup aimé le trait du dessinateur Alexandre Jubran, il dote chacun de ses personnages d'une véritable personnalité visible dans les traits de leur visage ( les gros plans sur les différents Argonautes, Orphée, Hercule et Thésée en tête sont absolument magnifiques). Un gros effort sur les détails a été fait et on ne peut que le saluer. Ajoutez à cela le boulot de la coloriste et vous obtenez une chouette ambiance à mi chemin entre le bucolique et l'épique. Au passage, je ne suis pas certain que Thésée ait fait parti des Argonautes mais bon passons! L'appendice de fin de volume est plutôt bien fait mais il contredit pratiquement le récit sur un point. Si la quête de Jason symbolise la quête de justice, il me semble que le héros en question est plus l'instrument d'une vengeance qui ne lui appartient pas forcément. Certaines scènes ( notamment celle où Chiron lui révèle ses origines) me donnent l'impression qu'il est le jouet du Centaure et de ses parents, qui réclament vengeance depuis sa venue au monde. Mais bon ce n'est là que mon impression et mon interprétation. J'espère que la suite vaudra le détour...
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (1)
BDGest
28 novembre 2016
Le compactage des mythes transposés en bandes dessinées ne convainc malheureusement pas.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Ce bélier n'a rien d'ordinaire. Au lieu de la laine blanche qu'ont normalement sur le dos tous les moutons du monde, il arbore une magnifique fourrure dorée, une toison toute d'or fin. En outre, il est pourvu d'ailes qui lui permettent de voler comme un oiseau.
Vite, Néphélé fait monter Phrixios et Hellé sur le dos de l'animal qui s'envole aussitôt vers une région moins hostile, la Colchide. Hélas, en cours de route, la petite Hellé se penche pour contempler le paysage et, fascinée par ce qu'elle voit, tombe dans la mer et se noie: c'est depuis lors qu'on nomme l'endroit où elle s'est noyée "l'Hellespont".
(dossier)
Commenter  J’apprécie          250
-Pas un instant de répit! Vingt ans que je règne sur Iolcos, et jamais mon esprit n'a été en paix!
-Tu t'inquiètes encore de l'éviction de ton frère? Si tu avais du en subir les conséquences, ne crois-tu pas que les dieux auraient agi avant?
-Comment en être sur? Les dieux sont rusés! Comment savoir qu'ils n'attendent pas que je relâche mon attention pour me frapper de leur vengeance?
Commenter  J’apprécie          80
Il y a vingt ans, je contemplais Iolcos avec un nourrisson dans les bras. Aujourd'hui, tu es debout à côté de moi, prêt à affronter ton destin.
Commenter  J’apprécie          60
- Dis-moi, Jason, pourquoi es-tu venu ici ?
- Je suis venu en ami.
- J’ai dit pourquoi. Je n’ai pas dit comment.
Commenter  J’apprécie          40
"Je ne peux pas échapper à mon destin...notre liberté dépend maintenant du succès de mon voyage"!

Jason
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Clotilde Bruneau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clotilde Bruneau
La sagesse des mythes Aphrodite 2
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (185) Voir plus



Quiz Voir plus

L’Iliade, la pomme de la discorde

De combien de tome est composée la série "L'Iliade"?

1
2
3
4
5
6

11 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : L'Iliade, tome 1 : La pomme de discorde (BD) de Clotilde BruneauCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..