AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791097434342
Éditeur : Lynks Editions (29/08/2019)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 12 notes)
Résumé :
"Car des convictions, il en avait, lui aussi, au sein du collectif Fin du Monde. Un siècle après le repli, l'espèce humaine était en bout de course. Et puisque, dans la grande tradition des civilisations perdues, les gens s'accrochaient à la vie sans vouloir admettre l'inéluctable, il fallait leur donner un coup de pouce."

Chassée par une pandémie meurtrière, l'humanité a fui le monde. Les habitants de l'Enceinte 9 vivent depuis un siècle repliés derr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
FungiLumini
  03 octobre 2019
J'avais adoré La dernière fée de Bourbon d'Ophélie Bruneau. Quand j ‘ai vu que les éditions Lynks sortaient L'Enceinte 9, par la même autrice, mais dans un genre tout à fait différent, cela a titillé ma curiosité. le résumé était très intrigant et la couverture sublime, avec ses reflets dorés dans l'implant oculaire de la protagoniste. Je remercie les éditions Lynks pour ce livre, ainsi que la très belle box qui l'accompagnait ! Petite anecdote drôle : quand j'ai cherché l'image de couverture à ajouter à ma chronique en tapant « enceinte 9 » dans Google, je n'ai pas vraiment eu le résultat espéré. xD J'ai classé ce roman dans la catégorie Rêverons-nous de moutons électriques ? du #pumpkinautumnchallenge !
L'univers de ce roman est assez surprenant : on se retrouve confiné dans une ville de 45 000 habitants régie par des règles strictes. Chacun doit participer à la Gestion pour le bien commun : on s'y voit assigner un travail, un logement, des vêtements. Les naissances sont contrôlées via des bons de naissance donnés au compte-goutte par l'administration. Une existence contrôlée qui était censée se terminer après quelques années d'enfermement, mais qui se prolonge depuis des dizaines et des dizaines d'années.
Ce climat aseptisé est cependant de plus en plus tendu et des factions rebelles voient le jour. Un peu comme chez nous, les politiques essayent d'avoir la main sur tout, sans pour autant trouver de bonnes solutions aux ressources manquantes et aux pénuries de nourriture. Ils font comme si tout était sous contrôle alors que le monde s'écroule autour d'eux. Certains habitants tentent de sortir de la Gestion en vivant dans l'ombre, d'autres, plus extrémistes, veulent détruire l'enceinte et ses occupants.
Ysa, notre protagoniste, est une surnuméraire : abandonnée dans une benne par ses parents qui n'avaient pas obtenu de bon de naissance, elle a été élevée à la pouponnière. On la rencontre alors qu'elle et sa colocataire et meilleure amie Lidari viennent de recevoir leur désignation de travail, elles vont entrer à la police. Tout membre d'intervention se voit poser un implant oculaire, aide indispensable à leur travail : comme les ressources manquent cruellement, ce sont des pièces récupérées sur les policiers morts et reconditionnées, charmant. 😀 « Grâce à » un acte frauduleux, Ysa se retrouve avec un implant trafiqué particulier : il développe une conscience propre. Bien que perturbant au départ, Zéro (nom donné par la protagoniste) va devenir un véritable allié dans la quête d'Ysa.
Alors qu'elle rentre chez elle, elle va aider un enfant de l'ombre et va alors se retrouver liée à ce petit groupe à part. Lidari va d'ailleurs tomber amoureuse d'Artemios, un des garçons de l'ombre. Les deux jeunes femmes commencent à vivre entre deux mondes et à voir les avantages et inconvénients des deux côtés. Une troisième solution se profile : et s'il était possible de sortir de l'Enceinte 9 ?
A la moitié du roman, un événement très surprenant et tragique chamboule tout. Ysa va alors partir à la dérive et forcer le destin, car elle n'a plus rien à perdre. Parviendra-t-elle à ses fins ou fera-t-elle plonger l'Enceinte 9 avec elle ?
J'ai beaucoup aimé que les chapitres alternent avec des communiqués, soit de l'autorité, soit des extraits d'interviews, des citations de forums clandestins… Une façon originale de nous plonger dans le contexte sociétal du récit.
Bien que j'ai beaucoup aimé l'histoire, j'ai trouvé que certains points étaient sous-utilisés. Qu'en est-il des autres enceintes ? Pourquoi ne pas avoir développé de technologies pour pouvoir sortir quand même ou analyser l'extérieur ? (alors qu'ils ont des implants oculaires et tablettes hyper technologiques) le concept de l'IA est aussi sous-utilisé : le personnage de Zéro est très sympathique, mais il aurait pu amener une réflexion plus poussée sur le développement d'une intelligence et conscience artificielle.
Un récit dystopique original : une pandémie mondiale qui pousse la population à un confinement en enceintes, une société enfermée dans des règles strictes qui tend vers le chaos et les pénuries, des politiques qui cachent le désastre derrière de belles paroles, une protagoniste qui va tenter de renverser les choses au péril de sa vie. Une belle quête de vérité et de liberté !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DreamBookeuse
  25 septembre 2019
Après mes « juste » quatre heures de sommeil, ma journée de studies dans les pattes, quelques exercices de fitness, me voilà enfin prête à vous parler du roman. Et comme je n'ai oublié AUCUN nom ça veut dire que le roman a eu son petit effet sur moi 😉 Je dois dire que L'Enceinte 9 n'est absolument pas ce à quoi je m'attendait. La dernière phrase me faisait pencher sur une énième infiltration policière au sein d'une population recluse, où l'héroïne tombe amoureuse du héros et finit par voir le monde autrement et se rebelle contre la police. Genre comme dans beaucoup trop de romans et de films. Genre un cliché. Mais non. Parce que je devrais savoir que les éditions Lynks n'éditent pas n'importe quoi, n'importe qui, n'importe comment (on en parle de ces jolies dorures et de cette illustration signée Tiph ? mmh ?).
Tout cela pour dire que L'Enceinte 9 n'a rien de cliché. Enfin presque. le coup de l'enceinte on l'avait déjà vu. Et comme j'ai écrit une nouvelle un peu dans le même genre je dois dire que j'ai été assez déstabilisée. Je suppose que l'on peut dire que l'intelligence artificielle aussi ce n'est pas nouveau. Ou des populations qui vivent en marge de la société. Ou un système défaillant car obsolète. Oui bien sûr, mais ce sont des éléments qui fonctionnent et qui sont globalement réalistes alors pourquoi pas ? C'est intelligent, bien pensé, et à l'aide de quelques flashbacks et autre on arrive parfaitement à comprendre comment l'humanité en est venue à cette extrémité.
Au sein de l'enceinte 9, on suit le personnage d'Ysa, une surnuméraire (née sans autorisation et élevée dans une pouponnière jusqu'à ses dix huit ans) sur le point d'intégrer les forces de la police centrale afin d'aider le système à protéger le peuple. Un système qui périclite. Les suicides se multiplient. Des vols se produisent. Les denrées alimentaires sont rationnées petit à petit alors que la « gestion » a de plus en plus de mal à gérer la population et ses besoins élémentaires. C'est dans ce climat de tension constante entre politique, scientifique et machine, qu'Ysa fait la rencontre de l'ombre, ces personnes qui sont sorties du système en espérant une vie meilleure. Ce que j'ai trouvé agréable c'est que l'autrice n'en fait pas un idéal, non vivre dans l'ombre n'a rien de réjouissant, il y a des risques, il fait froid, on doit se cacher sans arrêt et faire pousser sa propre nourriture. C'est en faisant leur rencontre qu'Ysa va petit à petit remettre en question le système auquel elle croyait tant.
Et elle n'est pas la seule ! Second point intéressant du roman, les chapitres consacrées à la politique, aux scientifiques ou aux mouvements extrémistes. Souvent intercalés entre deux chapitres sous la forme de pensée, message ou articles de presse, ces éléments disparates nous permettent de réellement comprendre cette situation politico-sociale imaginaire et c'est assez rare pour le souligner. Aux côtés d'Ysa et des autres personnages on obtient de nombreux détails sur ce qui composent la vie des populations, la façon dont sont gérées les ressources, l'économie et la sécurité. Cela rend le roman assez dense.
En comparaison, il peut s'écouler beaucoup de temps entre deux chapitres ce qui peut être réellement déstabilisant. Quelques ellipses ne me dérangent pas, mais elles sont très nombreuses et risquent de perdre un lecteur / une lectrice moins aguerri.e ce qui est dommage car le roman a beaucoup de messages à délivrer. C'est à la fois une critique de la situation actuelle mais également une invitation à réfléchir aux solutions possibles.
Même si les personnages ne m'auront pas beaucoup convaincus (il y en a beaucoup et on s'attarde finalement peu sur eux, leur préférant leur représentation dans l'histoire) j'ai tout de même apprécié le duo Ysa / Zéro, les passages intercalés de Zéro étant d'ailleurs ceux que je préfère, ainsi que l'absence de romance avec la personnage principale. Comme quoi on peut écrire un bon livre sans qu'il n'y ait d'histoires d'amour, si si.
En résumé
Comme bon nombre de romans Lynks, L'Enceinte 9 est un véritable page turner qui emporte son lecteur de bout en bout échappant aux écueils du genre. Si le rythme est tantôt trop rapide tantôt trop entrecoupé il n'en reste pas moins que j'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie d'Ysa, de Zéro, de l'ombre et de l'enceinte. Encore merci pour l'envoi du service de presse !
Lien : https://lesdreamdreamdunebou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesFantasydAmanda
  17 septembre 2019
--- Une douce tentation ---
En découvrant le synopsis de L'Enceinte 9, un mélange de post-apocalyptique et de dystopie, je me suis dit : « Pourquoi pas ? ». Certes, l'idée n'a rien de novateur mais, en règle générale, la recette fonctionne toujours aussi bien avec moi.
Verdict ? Malgré quelques bémols, j'ai globalement passé un bon moment de lecture. Je remercie donc les éditions Lynks pour cet envoi, et tout particulièrement pour les goodies que contenait la box littéraire !
--- Une héroïne qui sort des sentiers battus ---
Ysa, qui est représentée sur la couverture, n'est pas le genre de personnage que l'on a l'habitude de suivre. Grande, un chouïa trop musclée pour une jeune fille, parfois un peu gauche, elle est en effet aux antipodes des protagonistes féminins, belles et fragiles pour la plupart. Pour autant, elle ne tombe pas dans l'extrême opposé, à savoir l'héroïne badass, puisqu'à l'intérieur, Ysa est douce, gentille et, surtout, optimiste.
Le hic, c'est que l'auteure insiste trop sur ces qualités selon moi, réduisant son personnage à quelques traits de caractère, uniquement. Malgré cela, j'ai beaucoup apprécié Ysa et ses différences.
--- Dans la précipitation ---
Les débuts de L'Enceinte 9 m'ont beaucoup emballée, même si je m'y attendais. Une ville entière coupée du monde qui se meurt lentement suite à la diminution progressive des ressources disponibles ? Rien qu'avec ça, l'auteure m'avait déjà attrapée dans ses filets.
Cependant, une fois l'intrigue principale lancée, j'ai trouvé que tout allait beaucoup trop vite. Résultat : le récit manque de transitions et emprunte des chemins trop évidents, voire même faciles. C'est notamment le cas de la romance qui survient très rapidement et sans la moindre subtilité. Heureusement, il ne s'agit là que d'un tremplin pour la suite.
--- Une touche de politique sur fond de catastrophe ---
L'histoire va bien au-delà de celle d'Ysa, puisqu'elle aborde l'avenir incertain de l'Enceinte 9. Outre les aventures de notre jeune héroïne, nous suivons donc l'actualité des différents partis politiques qui s'expriment continuellement sur les actions à mettre en place, mais n'agissent jamais ! C'est d'ailleurs pour cette raison que des idées extrémistes émergent de la masse, poussant certains au suicide…
Et, honnêtement, j'étais ravie de découvrir ce qui se passait en coulisse !
--- Quelques surprises ---
Je l'ai souligné plus haut : la trame de l'histoire demeure classique. Je l'admets, à certains moments, j'ai eu peur de m'ennuyer. Toutefois, l'auteure est parvenue à me surprendre, insérant des rebondissements là où je ne les attendais pas. Un bon point pour L'Enceinte 9.
--- Le meilleur pour la fin ---
Comme dans tout roman jeunesse, les choses s'accélèrent brusquement quand approche le dénouement. Pour autant, je n'ai pas boudé mon plaisir, car le final est à mes yeux le plus grand atout de ce one-shot, bien que l'épilogue ne me convienne qu'à moitié. Et oui, je suis une éternelle insatisfaite !
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaBibliodeLu
  18 septembre 2019
J'adore le genre dystopique, je n'ai donc pas hésité une seule seconde à lire ce livre (puis on en parle de cette couv ? 😍). Ysa est un personnage très atypique: grande, athlétique et très directe et honnête, elle m'a beaucoup étonnée. Les autres personnages ne sont pas en reste d'ailleurs, j'ai beaucoup aimé Floyd qui est pour moi le perso le plus intéressant : il se bat contre son handicap, mais quitte à ne pas pouvoir faire des choses physiques, il gère toute l'organisation et je trouve ça top. Il se plaint peu, et même quand c'est le cas il ne baisse pas les bras. J'aurais cependant aimé un peu plus d'approfondissement des relations de chacun: celle d'Ysa et de son "parasite" est très bien explicitée, mais après la "tragédie" j'aurais aimé plus de détails sur sa manière de s'intégrer au groupe, de vivre avec eux.
Sinon, j'ai adoré le monde de L'Enceinte 9! Mon côté scientifique et logique était tout joyeux: entre le logiciel de gestion, ses bugs, les implants oculaires, l'Ombre, le collectif de la fin du monde... J'étais servie. Ce monde est bien construit et surtout très cohérent, ce qui est fort intéressant dans une oeuvre pareille. Même le côté politique est bien mis en avant, reflet de ce que l'on vit parfois (et surtout en ce moment pour l'écologie). Sans compter que la plume de l'auteure est super agréable et fluide.
L'histoire est chouette et contient quelques beaux rebondissements ! J'aurais juste préféré un brin plus d'action. Effectivement, on sent que le monde a été creusé, approfondi, mais parfois un peu au détriment du scénario.
En bref, un monde incroyable et cohérent, avec des personnages bien sympas. Peut-être un manque d'approfondissement des relations entre personnages, ou un peu d'action 😉 mais une dystopie agréable à découvrir .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IdeesALire
  11 septembre 2019
L'enceinte 9 est un ouvrage qui m'a immédiatement attirée : une jolie couverture, de la dystopie et un résumé intriguant, pas compliqué pour me donner envie de lire. Malheureusement c'est aussi un roman avec pas mal de défauts qui ont rendu cette lecture compliquée.

Le concept est intéressant, puisque l'auteure nous propose de partir aux côtés d'une communauté isolée de l'extérieur par des murs (on dirait un peu L'attaque des titans comme ça) et surtout on découvre le logiciel qui permet à ces habitants de subvenir à leurs besoins via une greffe. Il y a de très bonnes idées au niveau de l'intrigue, notamment celle de la greffe défectueuse que j'ai trouvée très pertinente, malheureusement l'exécution ne suit pas. On passe trop vite d'une information à une autre sans exploiter ni l'une ni l'autre, les événements s'enchaînent trop facilement sans aucune surprise et la résolution des problèmes rencontrés par les personnages est beaucoup trop facile. On est un peu sur le cliché de l'élue mais pour le coup rien d'extraordinaire et vu le potentiel de l'intrigue c'est bien dommage : rien ne m'a sauté aux yeux dans cette histoire, l'ensemble est prévisible et le dénouement je n'en parle même pas… La narration rend aussi l'ensemble trop confus pour se faire une idée complète de l'univers, sur lequel on a déjà pas beaucoup d'informations : on passe d'un point de vue à un autre sans transition ni info sur celui qui parle, la temporalité est bizarre puisqu'il y a de grosses ellipses qui cassent le rythme de l'histoire (par exemple on passe du 9 au 19 décembre d'un chapitre à un autre sans vraiment de raison, pourquoi telle est la question), et ça m'agace très vite de ne pas comprendre où j'en suis dans une histoire donc j'ai légèrement perdu patience, et j'ai terminé ma lecture en diagonale. Vu le début vraiment pas mauvais, j'en étais la première surprise.

Concernant les personnages je n'ai pas grand-chose à dire puisqu'ils ont tous des caractères tellement proches qu'on les confondrait presque, ils sont soit tout blancs soit tous noirs et Ysa semble être l'incarnation parfaite du bon côté pour les autres personnages, sans aucun défaut notable, alors qu'elle n'a rien d'intéressant pour moi. Je l'ai surtout trouvée agaçante et possessive à l'extrême avec sa meilleure amie, au point de trouver ça carrément gênant. Elle se mêle de ce qui ne la regarde pas et je la trouve trop égoïste pour quelqu'un voulant passer sa vie à sauver des gens (là aussi on est sur du bon cliché du « je ferais tout pour le premier qui passe »). du coup, elle n'est absolument pas attachante, et idem pour le autres qui sont trop peu exploités pour qu'on s'intéresse à eux.

Bref, un roman que je ne conseillerai pas forcément aux fans de SF.
Merci aux éditions Lynks pour l'envoi !
Lien : https://ideesalire.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
FungiLuminiFungiLumini   03 octobre 2019
Qu’est-ce que je ferais d’une vie gérée ? J’hériterais d’un emploi abrutissant puisque je n’ai aucun diplôme, d’un logement attribué d’office, et si nous voulions fonder une famille, nous dépendrions d’un hypothétique bon de naissance. C’est ça que tu veux m’imposer ?
Commenter  J’apprécie          30
FungiLuminiFungiLumini   03 octobre 2019
Elle voulait retrouver une vie normale, le plus tôt possible.

Et me détruire, à présent que j’ai une conscience ? Je fais partie de toi, Ysa. Je peux t’aider. Essaie de me considérer comme un symbiote plutôt qu’un parasite.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   13 septembre 2019
La pression augmentait d'année en année, et la grogne montait en parallèle. La part de l'ombre était-elle responsable de ce désastre, comme le prétendait le président Carolo? Ou les mécanismes de la Gestion étaient-ils vraiment en bout de course? Le seul espoir de l'Enceinte consistait à tout reprendre à zéro, ce que personne ne voulait le laisser faire...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   13 septembre 2019
Cette nuit, son avenir ne dépendait plus de sa bonne conduite, mais bien de son audace...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   13 septembre 2019
Une fin du monde, si ce n'est pas un minimum flamboyant, ça n'a pas d'intérêt...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ophélie Bruneau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ophélie Bruneau
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
-----------------------------------------------------------
Les livres cités : ? La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/la-petite-boulangerie-du-bout-du-monde.html ? Red Queen, tome 2 : Glass Sword de Victoria Aveyard : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/red-queen-tome-2-glass-sword.html ? Dreamology de Lucy Keating : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/dreamology.html ? Nil, tome 1 de Lynne Matson : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/nil-tome-1.html ? Fermez les yeux de C. J. Cooper : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/fermez-les-yeux.html ? Ana l'étoilée, tome 1 : L'ours et la colombe d'Ophélie Bruneau : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/ana-letoilee-tome-1-lours-et-la-colombe.html ? Veux-tu m'épouser 100 fois d'Holly Martin : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/veux-tu-mepouser-100-fois.html
-----------------------------------------------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Galleane/137798319627169?ref=hl Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/I3EDLGFMHCOZ Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/galleane/?goto=wishlist
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Reflection (Mulan)
+ Lire la suite
autres livres classés : intelligence artificielleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

projet oXatan

Qui raconte l'aventure ?

Mademoiselle Grace ( MG )
Phyllis
Arthur
Jester

24 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Projet oXatan de Fabrice ColinCréer un quiz sur ce livre