AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344011935
Éditeur : Glénat (13/09/2017)
3.7/5   42 notes
Résumé :
Les dieux ont leurs caprices. Les hommes leurs destinées. Pour mettre un terme aux combats qui s'éternisent, grecs et troyens décident d'envoyer chacun leur champion respectif : Ajax et Hector. Mais les deux héros, de force égale, n'arrivent pas à se départager. L'issue de la guerre de Troie semble bien incertaine, surtout qu'Achille refuse toujours d'aller se battre... et que les dieux n'ont pas fini de venir y régler leurs querelles personnelles.
Redécouvr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 42 notes
5
2 avis
4
9 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis

Alfaric
  13 septembre 2017
Ce 2e tome de la vulgarisation de L'Iliade d'Homère est moins décousu mais plus répétitif que le tome 1 : les Achéens attaquent Troie avec l'aide d'un Olympien, les Troyens contre-attaquent avec l'aide d'un Olympien, et ainsi de suite... Les games of thrones divins se superposent ainsi aux games of thrones humains, et Achéens et Troyens sont des pions entre les mains des Olympiens (mais j'aurais bien aimé qu'on m'explique pourquoi dans le tome 1 Zeus observait une stricte neutralité dans son rôle d'arbitre impartial, alors que dans ce tome 2 il choisit sans ambiguïté de soutenir les Troyens). On passe donc du duel entre Ajax et Hector au duel entre Achille et Hector : Agamemnon a insulté Achille, donc Achille boude, les Troyens repoussent les Achéens à la mer, Patrocle revêt les armes d'Achille pour bouter les Troyens hors du camp achéen avant de les poursuivre jusqu'au pied de leurs murailles... Par-dessus cela il y a les tribulations divines, et la dénonciation de l'hybris : perso je préfère les version du mythe où la place du surnaturel est limité (David Gemmell en roman, Eric Shanower en comics, Wolfgang Pertersen en film).
Graphiquement c'est satisfaisant mais mainstream, malgré quelques trouvailles comme la planche qui mêle eros et thanatos, ou la mise en scène de la colère d'Achille... Sinon Alerte Enlèvement : en 100 pages toujours pas de nouvelles d'Hélène...
Les appendices de Luc Ferry sont toujours aussi imbuvables :
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          389
iz43
  06 février 2019
La couverture de ce 2éme tome est vraiment sublime.
La guerre s'enlise.
Chaque camp étant aussi fort l'un que l'autre et bénéficiant de l'aide de certains dieux.
Pour essayer d'arrêter la guerre et des morts inutiles, le grand Ajax (pour les grecs) et le valeureux Hector (pour les Troyens) s'affrontent dans un combat à mort. Mais les deux hommes sont de force égale. le combat est arrêté sans qu'il n'y ait de vainqueur. J'ai bien aimé ce moment de bravoure et d'honneur.
De son côté, Achille boude encore. Agamemnon veut bien rendre Briséis à Achille mais celui ci s'estime trop offensé pour reprendre le combat. C'est alors que Patrocle a l'idée de se faire passer pour Achille en revêtant ses armes pour faire peur aux Troyens. Pendant ce temps, les dieux se font des coups bas pour faire pencher la balance dans un camp.
Patrocle repousse les Troyens vers leurs remparts mais cédant à l'hybris il ne sait s'arrêter malgré les avertissements d'Apollon. Patrocle est achevé par Hector. le tome s'achève sur la fureur d'Achille.
Tome très axé sur les combats. Toujours pas d'Hélène en vue. J'ai préféré ce tome au tome 1 pour le scenario qui est plus linéaire et plus fidèle à l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
cicou45
  01 mars 2018
Dans ce deuxième tome, la guerre entre Troie et le clan des grecs s'enlise et ne voit pas avoir d'issue. Achille, s'étant senti profondément trahi lorsqu'on lui a retiré sa concubine, par simple caprice d'Agamemnon, s'est retiré de la bataille et refuse dès lors d'y prendre part. Héra et Zeus, les dieux des dieux, quoique pour des camps adverses, semblent toujours s'amuser de leur petit caprice mais semblent eux aussi arriver à court de patience : il doit y avoir un vainqueur mais quel sera-t-il tandis que les forces armées semblent à égalité dans l'un et l'autre des camps ? Les dieux aussi ont pris part à la bataille en aidant celui des camps qui lui semble le mieux convenir à leur distraction que sont les hommes.
Aussi, puisqu'Achille refuse un compromis avec Agamemnon qui pourtant se rend compte de son utilité au sein des rangs grecs et promet de lui rendre Briséis, ce sera donc son cousin, Patrocole qui se propose de revêtir l'armure de ce dernier afin de berner les Troyens. Il est parfois vrai que la légende dépasse la réalité mais ce leurre-ci fonctionnera-t-il sur nos braves Troyens et sera-t-il suffisant afin de faire pencher la balance pour une victoire en faveur des Grecs ? Rien n'est moins sûr et en cette fin d'ouvrage, l'issue de la bataille reste toujours aussi incertaine.
J'admire la bravoure de Luc Ferry d'avoir voulu s'attaquer à ce mythe en le vulgarisant afin de le rendre accessible à un plu large public. Les dessins de Pierre Taranzano sont toujours aussi bien travaillés et ne peuvent qu'appâter tout amateur du 9 ème art et de tous les autres. A découvrir et à faire découvrir. de plus, un dossier complet ajouté en fin d'ouvrage permet aux lecteurs les plus curieux d'en apprendre un peu plus et peuvent lui donner l'envie, non seulement de se plonger dans l'oeuvre originale mais également d'en apprendre plus grâce à d'autres lectures et notamment celle d'Hannah Arendt qui est cité à de multiples reprises pour son ouvrage "La crise de la culture" !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
saphoo
  08 janvier 2019
Tome deux , moins passionnant pour le côté BD, ce n'est que la suite des événements du tome 1, combats contre combats. En même temps, la guerre de Troie ne s'est pas déroulée en un tour de main.
Les dessins restent aussi bien, et dans le détail.
Comme le premier tome, le supplément documentaire enrichit cet ouvrage. Car l'auteur nous offre des informations d'ordre plus philosophique sur le fait que les humains cherchent à tout prix la gloire ; pourquoi une guerre aussi longue, pourquoi autant de rivalités etc… Je vous laisse le soin de le découvrir. Et il est vrai que vu sous cet angle beaucoup choses s'expliquent, même si ce n'est pas là la clé de la réussite, ni une raison d'approuver ce conflit permanent.
La suite au prochain épisode.
Commenter  J’apprécie          190
Davalian
  02 mai 2018
L'action est au coeur de ce deuxième album consacré à l'adaptation en bande dessinée de l'Iliade dans la collection La sagesse des mythes ! Malgré un petit rappel en début de volume, mieux vaut avoir relu le tome précédent avant de commercer cette lecture.
La première de couverture en dit déjà long. Un personnage blond, que l'on suppose être Achille, tient entre ses bras un personnage, probablement Patrocle, laissé dans un triste état. Les précautions sont de mise car le principal intéressé ne ressemble pas vraiment au personnage que l'on aura pu croiser précédemment.
S'il ne s'agit ici pas vraiment d'une révélation intempestive, celle-ci résume bien l'album qui débute avec le duel entre Hector et Ajax pour s'achever sur la colère du grand Achille. Tout ce qu'il y a au milieu sera consacré à l'action : scènes de batailles, entourloupes entre divinités consentantes, plus quelques séquences de dialogues ici et là. Autrement dit, cet album joue la carte de l'attente avant la confrontation finale...
Les dessins déçoivent car ils sont nettement moins beaux que ceux du volume précédent. Certaines séquences manquent de finesse et les traits des divinités semblent avoir été sacrifiés. Zeus semble avoir perdu en précision alors que Héra semble très différente… Les séquences de bataille, notamment les plans les plus larges ne sont guère agréables à l'oeil. Mais il y a pire : les dernières planches de l'album qui tombent dans le ridicule.
Fait assez inhabituel pour être noté, les explications proposées par Luc Ferry sont intéressantes. Elles sont en lien direct avec l'album et apportent une réelle plus-value en offrant une analyse philosophique pertinente. Pas de longues citations ou de verbiage abscond : c‘est un plaisir de lire ces quelques pages et de redécouvrir l'Iliade sous un autre angle.
Bien que décevante, la lecture de cet album est indispensable. La frustration sera au rendez-vous dans l'attente de la publication de la dernière partie. Peut-être est-il d'ailleurs plus judicieux d'attendre ce moment-là pour enchaîner la lecture du cycle complet…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120


critiques presse (1)
BDGest   17 janvier 2018
Malgré l’intérêt de la découverte du texte originel, le déficit de flamboyance laisse à penser qu’un élément essentiel a été oublié : la capacité à faire vibrer.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   01 mars 2018
"Si pas ses hauts faits dans la guerre, Achille devient tout à la fois un être à part et un homme remarquable, alors non seulement on parlera de lui, mais on écrira sur lui."

(Extrait du dossier)
Commenter  J’apprécie          160
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   03 novembre 2017
-Je veux emprunter tes armes! Ton armure! Ton casque! Avec je serai imbattable!
-Tu sais cette armure ne te donneras pas plus de force que tu n'en as...
-Bien sur que si! Elle me donnera un peu de la tienne! Son pouvoir tient à la peur que tu inspires...
Commenter  J’apprécie          30
AlfaricAlfaric   26 octobre 2017
- Est-ce la prédiction de ta mère qui t'effraie ? Tu refuses de te battre par peur de mourir dans cette bataille ?
- Il n'est oracle au monde qui m'empêcherait de prendre les armes !
Commenter  J’apprécie          30
ManonRealManonReal   25 avril 2018
Patrocle à Achille:

"Je t'en supplie...ta fureur doit se calmer! Il été puni, son armée a perdu beaucoup d'hommes!"
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup   05 novembre 2020
Achille: Avec quoi puis-je venger celui que j'aimais plus que tout?!
Thétis: Laisse-moi m'occuper de tes armes. Hector comprendra bien vite que sa prétendue victoire est inutile. Héphaïstos t'en forgera de nouvelles, plus belles, plus solides, des armes à ta hauteur. Mais avant cela, écoute-moi, ne te précipite pas tête baissée dans la vengeance et sois patient. Ta fin est proche. Assure-toi qu'elle permette de graver ton nom dans l'éternité... Promets-moi de ne pas te laisser emporter par la fureur. Reste loin du combat.
Achille: Oui, mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L’Iliade, la pomme de la discorde

De combien de tome est composée la série "L'Iliade"?

1
2
3
4
5
6

11 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : L'Iliade, tome 1 : La pomme de discorde de Clotilde BruneauCréer un quiz sur ce livre

.. ..