AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La sagesse des mythes - BD (Luc ... tome 7.1 sur 39
EAN : 9782344001653
56 pages
Glénat (13/09/2017)
3.85/5   55 notes
Résumé :
Le voyage d'Ulysse commence... Troie est désormais aux mains des grecs. La guerre aura duré 10 ans... Pour Ulysse, roi d'Ithaque, il est à présent temps de retourner dans son foyer, retrouver sa Pénélope. C'est le début d'un long et périlleux voyage. Un voyage où, à chacune de ses escales, sa force, son ingéniosité et son courage seront sans cesse mis à l'épreuve. Car ainsi en ont décidé les dieux.
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 55 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis
Derfuchs
  19 avril 2021
Nouveau cycle de cette série avec ce premier tome de l'Odyssée.
De prime abord on remarque qu'il y a changement de dessinateur, l'album semble plus fini, plus "sérieux".
La couverture est toujours aussi attirante faisant de cet album un bel objet.
L'Odyssée tout le monde ou presque connaît ce poème donc le scénario se doit être proche de ce dernier. Ce n'est pas vraiment ce que l'on aurait pu attendre, il y a beaucoup trop de blanc, de vignettes muettes, de plans inaudibles (si, si!) - que font ou se disent ces personnages sous mon nez ?
Retour d'Ulysse vers Ithaque après la victoire sur Troie et l'épisode du fameux cheval, il s'arrête dans quelques iles, principalement pour cause de ravitaillement, il y rencontrera les Cicones, Lotophages, Eole et les cyclopes dont Polyphème, qu'il énucléera, lequel le menaçant de la colère de Poséidon, son père.
Bien que ce soit le titre de l'ouvrage, la colère n'est pas advenu, du moins plus du fait de l'ouverture de l'amphore d'Eole que de la présence du dieu de le mer.
En revanche le changement de dessinateur est, ô combien, bénéfique pour cette série, du coloriste également. Clarté des dessins, trait ferme, bonne mise en page, couleurs chatoyantes, situations bien maitrisées, c'est du tout bon. Ce qui rattrape l'indigence du scénario.
L'appendice de Luc Ferry est nul et non avenu, il devait être ou bourré ou avoir fumé la moquette pour un texte ne de référant pas à l'Odyssée mais à l'Illiade, faire référence à Voltaire qui n'en demandait pas autant, bref remplissage et remplissage comme d'hab! Il n'y a rien à voir, ni à lire non plus.
A suivre (trois tomes).
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
Alfaric
  14 septembre 2017
Dans ce tome 1 intitulé "La Colère de Poséidon", nous sommes en face d'une adaptation classique voire mainstream de l'Odyssée d'Homère : les Cicones, les Lotophages, Polyphème, Eole... Après avoir participé au pillage de Troie Ulysse et ses compagnons veulent rentrer à Ithaque, mais à chaque étape ils font n'importe quoi, et en voulant rattraper le coup Ulysse en fait trop ou trop peu donc à chaque fois il doit se lamenter en comptant les morts...
Les dessins de Giovanni Lorusso assisté aux couleurs de Scarlett Smulkowski sont agréablement réussis, et comme d'habitude cette nouvelle adaptation du classique universel d'Homère envoie à la trappe la Télémachie et va sans doute édulcorer le massacre des prétendants où Ulysse est plus salaud que héros... Ce n'est pas vraiment un reproche : il faut bien moderniser un récit antique pour le rendre plus accessible.
Les appendices de Luc Ferry sont ici d'autant plus imbuvables que sur 6 pages il parle de l'Iliade durant 5 pages, pour dire ce qu'il avait déjà dit auparavant dans la série !
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
RosenDero
  19 mai 2022
Après avoir lu L'Odyssée de la collection "La mythologie en BD" chez Casterman, je me suis dis que j'allais prendre la version adulte afin de comparer un peu les deux :)
Alors oui, ça n'a rien à voir côté dessins. On sent le coup de crayon d'un professionnel de l'illustration. Mais pourtant, certains choix ne parviennent pas à me plaire, et notamment celui qui veut que les personnages de second plan perdent leurs visages au profit de gros aplats de couleur chair...
Mais passons.
Côté contenu, ce tome 1 débute en mer, alors qu'Ulysse et sa flotte sont au commencement de leur voyage de retour vers Ithaque, et il se clôt sur le retour chez Éole. Entre temps, on aura visité les Cicones, les Lotophages et les Cyclopes.
Certains enchaînements sont un peu énigmatiques et la partie avec Polpyphème est assez mal amenée (- Oh, là, là, pourquoi portons-nous tout ce vin ? - Je ne sais pas, ça pourra être bien de se saouler la gueule !").
Rien de bien transcendant, mais le tome fait son job de vulgarisation et le fait plutôt pas mal.
Là où il pèche par contre, à mon avis, c'est au niveau du cahier avec lequel il finit. Signé de Luc Ferry, le texte qui le compose est franchement décevant. Non pas pour le contenu (il est toujours appréciable d'avoir un résumé condensé des connaissances sur la question), mais car il ne répond pas du tout à son objectif. le philosophe veut nous prouver par a+b que l'Odyssée est un récit avant tout philosophique, ok, je veux bien qu'on cherche à le regarder autrement que comme un vulgaire roman d'aventure, mais alors, pourquoi s'attarde-t-il des plombes sur l'Illiade et ne cherche-t-il pas à relier précisément les actes d'Ulysse dans le début de son Odyssée ? le massacre des Cicones est totalement absent du texte final, alors qu'il s'agit d'un grand moment d'hybris (ah, ça, on l'aura lu ce terme) suivi d'une prise de conscience et d'un repentir. le pacifisme dont Ulysse fait preuve chez les Lotophages pourrait également être développé, en même temps que des informations sur le peuple en question dans la mythologie grecque, sur ces fameux lotos et sur l'étymologie. Enfin, le passage chez Éole aurait également gagné à être développé, enrichi à la lumière des réflexions philosophiques qu'il peut entrainer.
Mais non.
Rien.
Juste nous dire que le chaos c'est pas bien, et que l'ordre c'est bien.
Je passe (mais j'aimerais mieux connaître le bonhomme pour me faire un avis tranché) sur les clins d'oeils machistes dégueulasses ("Hé, hé, hé, on aurait tous choisi de donner la pomme d'or à Aphrodite pour ken la plus belle meuf du monde, toi-même tu sais frère ! Quoi ? le consente... quoi ? Non, mais j'suis un philosophe moi, je peux dire de la merde en mettant des points de suspension ça passe crème !), sur le verbiage et la logorrhée, et je finis avec un dernier point important à mes yeux :
La philosophie n'est pas une vérité unique.
Les faits sont là, mais chacun en conclut ce qu'il veut ou peut en fonction de sa vision du monde et de la mise en relation des éléments du système dans lequel il se positionne.
Alors nous marteler une vérité unique en professeur inculquant son savoir aux bêtes lecteurs que nous sommes, je dis non.
Je ne sais pas si c'est Luc Ferry qui signe le dernier billet concernant Aphrodite et Héphaïstos (il n'est pas signé) mais au delà d'un rapide résumé de leur situation, je ne crois pas qu'on puisse forcément en tirer les conclusions qui sont avancées ici comme étant les seules valables.
"Oui, Aphrodite a trompé Héphaïstos car il était difforme, handicapé par sa jambe tordue !"... heu ? Quoi ? C'est elle qui te l'a dit ? Causalité ou coïncidence ?
"Oui, les dieux grecs sont cruels et moqueurs car ils rient d'Héphaïstos au lieu de le plaindre !"... mais mec, ils sont tous cousins germains au minimum là-dedans, forcément c'est pas glorieux mais ils peuvent bien se foutre un peu de sa gueule de temps en temps non ? est-ce que ça signifie qu'ils valent moins qu'un dieu qui punit l'adultère de mort ou que sais-je ?
Bref, ça m'a gavé.
Mais la BD en elle-même est pas si mal, hein, et je vais bien vite lire la suite pour arriver jusqu'au bout de cette... Odyssée ! xD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Davalian
  01 février 2020
Après une adaptation longuette en trois volumes de l'Illiade, la collection La Sagesse des mythes propose cette fois-ci une adaptation de l'Odyssée en quatre albums…
Contrairement au démarrage de la série précédente, la complexité du scénario n'est pas ici à l'ordre du jour, ce qui peut nous laisser nourrir quelques inquiétudes pour la suite. D'autant plus que de nombreuses cases restent sans texte. Toutefois, si l'histoire est linéaire et suit un fil rouge convenu, elle nous réserve une belle surprise. En effet, nous allons découvrir ici Ulysse qui est en train de creuser sa propre tombe quand ce n'est pas son entourage qui s'y met.
C'est bien la thématique de l'hubrys qui retient ici tout l'attention de la scénariste, au fil des premiers choix que va être amené à faire le roi d'Ithaque. Cette thématique permet de laisser la place à une entrée en matière assez longue, mais qui par contrecoup permet de placer des épisodes moins connus de l'Odyssée.
Le dessinateur n'est pas le même que pour l'adaptation de l'Illiade. du coup, Ulysse ne ressemble pas vraiment au personnage que nous avons découvert précédemment, mais il faut reconnaître que nous gagnons au change ! En tous cas les dessins sont sympathiques et parfaitement adaptés aux voyages. Nous avons vraiment l'impression de voyager en même temps, de découvrir des îles sympathiques.
Luc Ferry parvient quant à lui, à innover dans la médiocrité. Après le jargonnage et la paraphrase, voici que le philosophe se contente d'écrire ce qu'il a déjà écrit ailleurs. le pire étant que le propos en question n'offre qu'un lien assez lointain avec cet album…
Voici donc un album qui doit beaucoup à ses dessins, mais qui donne toutefois envie de découvrir la suite, non sans crainte, il faut bien se l'avouer…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
Giraud_mm
  04 janvier 2022
Deux bandes dessinées d'une série, La sagesse des mythes, conçue et écrite par Luc Ferry. Les scénarios des deux volumes présentés ici sont signés Clotilde Bruneau, les dessins de L'Odyssée (tome 1) sont de Giovanni Lorusso et ceux de Apollon de Luca Erbetta.
Le philosophe Luc Ferry essaie ici de rendre accessibles aux enfants les enseignements philosophiques à retirer des mythes de l'antiquité.
C'est plutôt bien fait et réussi.
La bande dessinée rappelle les faits, supposés historiques mais en réalité largement mythiques, sans trop édulcorer les défaut des hommes (la colère, la jalousie, la cupidité, etc.) qui leur attirent des ennuis dont les demi-dieux qui les protègent ont parfois du mal à les tirer.
Luc Ferry conclut brièvement en remettant l'histoire en perspective et en rappelant les enseignements à en tirer.
Cela m'a cependant paru juste un peu trop parfait. On en ressort avec le sentiment que, certes, les héros qui nous sont présentés (ici, Ulysse et Apollon) ont des défauts, mais qu'ils apprennent vite à les corriger. Ce qui n'est, hélas, pas toujours le cas...

Lien : http://michelgiraud.fr/2022/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Alfaric
Alfaric  
- J'ai hâte de pouvoir raconter nos exploits à tout le monde !
- Ha ha ha ! Personne ne s'attendra à ce qu'on ait gagné grâce à un cheval de bois !
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougat
tchouk-tchouk-nougat  
-Tu es arrogant Ulysse. Et ton hybris pourrait causer ta perte!
Commenter  J’apprécie          120
RosenDero
RosenDero  
Arrive alors Aphrodite, déesse de la beauté et de l'amour, qui lui déclare, très sûre d'elle : "Mais si tu me choisis moi, si tu me donnes la pomme, je te permettrai de mettre dans ton lit la femme la plus belle du monde." Bien évidemment, comme vous et moi l'aurions fait, le petit berger choisit Aphrodite...
Commenter  J’apprécie          10
Alfaric
Alfaric  
- Quel que soit le chemin, quelles que soient les épreuves, croyez-moi ! Nous rentrerons chez nous... Je vous ramènerai à Ithaque !
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
Erik_  
Je suis morte, j'ai subi mon destin. C'est le regret, le chagrin de ton absence, mon noble Ulysse, et le souvenir de ta douceur qui m'ont ôté la vie.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Video de Clotilde Bruneau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clotilde Bruneau
La sagesse des Mythes Aphrodite 1
autres livres classés : ulysseVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

L’Iliade, la pomme de la discorde

De combien de tome est composée la série "L'Iliade"?

1
2
3
4
5
6

11 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : La sagesse des mythes, tome 2.1 : L'Iliade, la pomme de discorde de Clotilde BruneauCréer un quiz sur ce livre