AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782283033753
Buchet-Chastel (13/02/2020)
3.6/5   5 notes
Résumé :
Ils nous nourrissent, et pourtant nous les maltraitons. Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis du développement durable, changement climatique, biodiversité, transition énergétique... Ils reverdissent la terre. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique. Alors pourquoi opposer les modèles au lieu de les associer ? Pourquoi vouloir revenir ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
amarauggg
  03 août 2021
Le livre de Sylvie Brunel prend le contre-pied de la doxa en défendant l'agriculture conventionnelle, les pesticides, les OGM et même l'élevage en batterie. En effet, l'autrice fusille la vision romantique et esthétique des citadins vis-à-vis de l'agriculture et adopte un paradigme pragmatique, économique et froide : « L'agriculture d'hier nous attendrit. Elle est le vestige d'un monde disparu dont nous adorons la théâtralisation : les mini-fermes pour les enfants, les chaudrons des nougatiers, la cueillette à la ferme, les gîtes ruraux… Tous procurent des moments merveilleux à vivre en famille. Mais si nous pensons qu'ils vont suffire à assurer les besoins alimentaires de l'humanité, nous commettons une grave erreur. »
En effet, une des problématiques majeures pour l'avenir, selon l'auteur, est de nourrir la population mondiale : « La demande alimentaire mondiale s'accroîtra de moitié d'ici 2050 et les deux tiers de cette demande viendront de l'Asie et de l'Afrique. » Elle envoie à ses lecteurs une belle claque de réalité, en dénombrant les enjeux d'une production à grande échelle et pérenne.
Néanmoins, son argumentation est parfois entachée par l'usage intempestif de sophismes. Par exemple, à propos de l'intérêt grandissant de la population envers l'alimentation et la montée de l'inquiétude vis-à-vis des produits phytosanitaires, elle réplique « En passant au crible chacun de nos gestes, de nos pratiques, nous serions horrifiés par tous les risques auxquels nous nous exposons. La vie est une maladie mortelle. Naître, c'est devoir mourir. ». Selon elle, donc, mieux vaut ne pas se faire de bile et ingérer tout ce que la grande industrie propose, puisque nous mourrons quoi qu'il arrive ?
Elle semble aussi tout à fait en faveur de la mondialisation et de l'internationalisme : la France devrait régler son mode de production pour nourrir le monde. Il aurait été appréciable qu'elle se penche sur une vision plus nationaliste et protectionniste, en se demandant comment l'agriculture française se porterait avec une politique plus protectionniste avec une perspective de souveraineté alimentaire (sans cesser totalement les échanges internationaux évidemment).
Malgré ces remarques, le livre reste bon car il est déroutant, dépaysant (jeu de mot 1), force à la remis en question, tant il est inconventionnel de nos jours de défendre l'agriculture conventionnelle (jeu de mot 2) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LesEchos   10 mars 2021
Sylvie Brunel propose un tour du monde de l'univers des paysans. A rebours des images misérabilistes ou exaltées, elle remet les pendules écologiques à l'heure, quand près d'un milliard de personnes souffrent encore de la faim.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   12 septembre 2021
L’agriculture figure au cœur de l’écologie par son pouvoir de créer une biodiversité belle et nourricière et d’amortir les effets du changement climatique. Le paysan est la sentinelle et le gardien de la terre. Voilà pourquoi il faudrait marcher pour l’agriculture quand on marche pour le climat.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Sylvie Brunel (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Brunel
Avec Sylvie BRUNEL, professeure à Sorbonne Université, ancienne présidente d'Action contre la Faim
Les confinements ont donné des envies de nature aux citadins du Nord, faisant naître un nouvel engouement pour la ruralité. Pourtant, le travail paysan a toujours été vécu comme pénible, précaire. Au nouvel exode urbain des pays riches s'oppose la poursuite de l'exode rural au Sud. L'agriculture mondiale se trouve ainsi à un tournant : qui cultivera demain la terre et comment ?
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

couleurs

" Le mystère de la chambre ......... " de Gaston Leroux

verte
jaune
noire

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre