AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782366660746
404 pages
Éditeur : Editions Gascogne (07/10/2015)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Un casse hors norme,
Des disparitions inquiétantes,
Un magot introuvable qui déchaîne des appétits voraces…
Le Docteur Gwen Saint-Cyrq, personnalité sombre et ambiguë, accepte de sortir de sa retraite pour retrouver d’anciens collègues. Les pièces du puzzle s’amoncèlent, les hypothèses s’effritent jusqu’à l’impensable : toutes les pistes convergent vers… elle !

Croyez-vous aux coïncidences ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
brunetchristine
  24 novembre 2015
Voici le septième roman tant attendu de Christine Brunet. L'auteure a fait une infidélité à son héroïne récurrente Aloys/Axelle que nous pouvons retrouver dans les six premiers polars de Christine.
Pas facile de faire oublier cette super woman, et pourtant, Christine y est arrivée en donnant naissance à une héroïne atypique, tout à fait différente de la première.
Gwen est médecin légiste. Suite à la mort de son coéquipier dans laquelle elle aurait eu sa part, la jeune femme a été mise à pied et s'est réfugiée dans sa maison de campagne.
C'est là que son chef, membre du SIRC, une entité de police spécialisée dans les affaires délicates, la retrouve. Blanchie dans l'affaire du meurtre de son collègue, il lui demande de réintégrer l'équipe.
Elle aura comme partenaire, Yvon Signac, le frère de son ex-collègue. L'homme lui en veut : il est sûr qu'elle est responsable de la mort de son frère et travailler avec lui ne sera pas de tout repos.
De toute façon, Gwen préfère faire cavalier seul, et cachera pas mal de choses à son nouveau partenaire, comme sa véritable identité par exemple, et son lien de parenté avec un gros truand disparu quelques années plus tôt.
Enquête dans le Périgord où flics et truands se poursuivent dans le dédale des souterrains, disparitions inquiétantes, corruptions, règlements de compte et meurtres en tout genre, recels de tableaux volés, et même flics ripoux, tous les ingrédients d'un bon polar sont présents.
Quand l'enquête semble être terminée, l'histoire rebondit et l'auteure emmène ses lecteurs dans une partie de cache-cache dont il doit trouver la clé.
Les cent dernières pages sont, à elles seules, une surprise. Revirement de situation : Gwen n'est pas celle qu'on croit. Son passé est dévoilé, ainsi que le but qu'elle poursuit, tout en travaillant pour la police.
C'est à un trafic de bijoux qu'elle est alors mêlée...
400 pages haletantes, sans temps morts. 400 pages de suspens. 400 pages qu'on parcourt en compagnie de la très décalée Gwen, au look sortant de l'ordinaire. 400 pages d'identification avec l'héroïne. On tremble avec elle, on souffre avec elle, on espère avec elle, on la veut victorieuse. Et pourtant, la jeune femme n'est pas une oie blanche, loin de là, mais le lecteur s'identifie à elle et veut qu'elle réussisse dans son entreprise!
A côté de Gwen, il y a Signac, sans doute un peu amoureux d'elle, même s'il ne l'avouera jamais, et que le lecteur prend en grippe.
Et puis, il y a une multitude de personnages, tous plus pourris les uns que les autres, avec lesquels on se perd un peu...
L'histoire se déroule entre le Périgord et le Midi, entre humidité et cagnard, entre violence et lumière. Un roman pour lequel de nombreuses recherches ont dû être nécessaires et superbement documentés! Du beau travail !
Dis-moi, Christine, ton héroïne, on la retrouvera un jour ? Tu promets ?

Philippe Desterbecq
D'un livre à l'autre
http://phildes.canalblog.com/archives/2015/11/11/32899336.html#c67647988
Lien : http://phildes.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
LeslecturesdeMaryline
  23 novembre 2015
Tout d'abord, je souhaite remercier l'auteur que j'ai rencontré lors d'un salon du livre et que j'ai trouvé super gentille! J'espère vraiment la rencontrer à nouveau et pouvoir avoir la chance de lire tous ses livres car celui-ci est génial!
Au début, j'ai été un peu perdue au niveau des chapitres, ils sont numérotés de façon bizarre et j'étais perturbée... Mais au fil des pages, je ne regardais même plus les chapitres, je tournais les pages les une après les autres pour connaître la suite, et finalement, j'ai fini par comprendre la façon de numéroter ces fameux chapitres.
L'héroïne est particulière, elle n'est pas très attachante je trouve, elle fait même méchante et trop sûre d'elle. Mais on s'attache un peu à elle, petit à petit parce qu'elle fonce, elle risque sa vie à toutes les pages et on a un peu peur pour elle tout de même... Et puis on fini par comprendre le pourquoi de ce caractère...
Le second personnage de Signac est plus simple, et je me suis prise d'amitié pour lui. Pourtant, j'ai voulu changer d'avis plus d'une fois, il est finalement plus complexe que ce que je pensais dans les premières pages...
Ce thriller est un vrai tourbillon, il y a des chemins dans tous les sens, des personnages liés ou pas, on ne sait même plus... J'adore quand tout s'emmêle comme ça, on pense enfin être au bout, et puis non, on cherche encore... Des rebondissements page après page... Une intrigue saisissante du début à la fin.
J'ai une petite préférence pour la deuxième partie du livre qui va plus vite, avec des éléments qui s'enchainent plus rapidement, un suspense plus tenu... Mais ce thriller est parfait!!
La toute fin laisse entrevoir un autre épisode avec cette héroïne, et j'espère vraiment qu'il verra le jour, je le lirai, c'est sûr!!
Une petite idée a germé dans ma tête tout au long de l'histoire : et si ce livre devenait un film?? Il serait parfait, une adaptation à prévoir... Avis au cinéastes!!!
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
polacrit
  14 mars 2018
Convergences , septième roman de Christine Brunet, est paru en octobre 2015 aux éditions Gascogne. C'est la première apparition du médecin légiste Gwen Saint-Cyrq et de son collègue Yvon Signac.
Tous les ingrédients d'un bon film d'aventures figurent dans ce roman: poursuites, rebondissements, enlèvements, bagarres, exploration de souterrains mystérieux, trafics en tous genres...Convergences est construit selon un plan complexe d'intrigue à tiroir qui se situe sur plusieurs niveaux imbriqués les uns dans les autres avec de nombreuses ramifications; pourtant, chacun d'entre eux ramène au même point de "Convergence": Gwen Saint-Cyrq.
Roman bien construit, malgré son foisonnement qui peut parfois égarer le lecteur. Beaucoup de scènes d'action, de suspense aussi, de moments où l'on se demande comment les enquêteurs vont se sortir du pétrin dans lequel ils se sont fourrés, soit par négligence, soit par imprudence, non respect des consignes de sécurité, rendant la lecture addictive.
Ce qui m'a particulièrement plu: les nombreux fils de cette histoire nous ramènent sans cesse au passé trouble de Gwen, à son enfance particulière, le contexte dans lequel elle a grandi, les personnes qui l'ont élevée, façonnée en quelque sorte, l'auteur ne révélant que des bribes savamment distillées tout au long du roman. Également le rythme soutenu, sans temps mort: on ne s'ennuie jamais dans les romans de Christine Brunet qui entraîne ses lecteurs dans une enquête pleine de surprises et de rebondissements, avec des personnages complexes, ni tout bons, ni tout mauvais, irritants ou attachants mais qui ne laissent pas indifférent.
Un excellent thriller passionnant, qui se lit de bout en bout malgré les 400 pages, qui a le mérite de distraire tout en faisant découvrir de très belles régions, des paysages magnifiques sur lesquels on s'attarde malgré la tension narrative. A quand la suite ???
Lien : https://legereimaginarepereg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
carnetdelecture
  05 janvier 2016
J'ai retrouvé avec plaisir le style sans détour de l'auteure française. Des phrases courtes et percutantes, de l'action et de nombreux rebondissements qui font basculer l'histoire au moment où l'on s'y attend le moins, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. J'ai particulièrement apprécié les petites surprises qui émaillent le récit ainsi que l'impression d'être réellement au coeur de l'enquête.
Dans l'univers des auteurs de romans policiers, Christine Brunet a cette particularité de toujours donner le rôle principal de ses histoires à une femme. Après Axelle de Montfermy, c'est Gwen Saint-Cyrq qui est mise en avant. Ses particularités : un look improbable pour un médecin légiste, une femme forte, têtue et indépendante qui n'hésite pas à prendre des risques et à se rendre sur le terrain. Finalement, alors que les contacts avec ses collègues sont plutôt conflictuels, le lecteur s'attache à ce personnage qui cache de profondes fêlures.
Si le nombre important de personnages m'a parfois déstabilisé, je tire néanmoins mon chapeau à l'auteure pour avoir imaginé une enquête aussi complexe, qui révèle un remarquable sens du détail et de nombreuses recherches préalables.
Lien : http://carnetdelecture.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
polacritpolacrit   14 mars 2018
Le bruit de sa respiration dans le détendeur, la descente lente dans l'univers bleu limpide vers des fonds tapissés de posidonies entre lesquelles broutaient et chassaient dorades, rascasses, mérous, girelles et sars...Magnifique. Cette quiétude parfaite lui fit oublier quelques secondes le but de sa plongée.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre