AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012233584
47 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (22/11/1995)
  Existe en édition audio
3.95/5   49 notes
Résumé :
Dans la forêt, un petit éléphant est né. Il s'appelle Babar. Sa maman le regarde grandir tendrement jusqu'au jour terrible où un chasseur la tue. Babar se réfugie alors en ville où il est recueilli par la vieille dame. Mais Babar se languit de sa famille et de sa forêt, lorsqu'un beau jour surgissent ses deux cousins, Arthur et Céleste. Ils décident de reprendre le chemin de la forêt. De retour chez lui, Babar, couronné roi des éléphants, choisit Céleste comme rei... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  20 août 2016
J'avoue n'avoir pas été intéressée par Babar et son histoire, petite fille.
Mais mon aînée en a été fan, surtout parce qu'il s'agissait d'un éléphant, son animal fétiche après sa découverte de Dumbo.
Le vilain chasseur qui tue sa maman, l'éléphant orphelin puis adopté, humanisé, civilisé, alphabétisé, le retour en triomphe et son destin de roi de son peuple, qu'il "civilise" à son tour...
Bref, un brin manichéen et colonialiste, en plus d'être "royaliste". Heureusement que les enfants ne s'attachent qu'au premier degré !
Commenter  J’apprécie          180
ShadeAndSun
  24 novembre 2020
Dès le début de l'histoire, comme dans Bambi, la maman de Babar est tuée par une chasseur. le pauvre Babar qui est encore jeune, s'enfuit complètement terrorisé. Épuisé et pleurant sa maman, il arrive en ville. Tout est étrange et merveilleux. Il y a de beaux magasins avec des ascenseurs, de belles voitures et les passants que l'on croise sont tous très bien habillés. Babar, lui est tout nu car dans le peuple des éléphants, loin de la civilisation, on ne porte pas de vêtements.
Fort heureusement pour notre petit pachyderme, il rencontre une vieille dame qui aime les éléphants et qui s'attache à lui. Elle lui achète un beau costume, l'héberge, lui offre les leçons d'un professeur afin de l'instruire et lui fait même cadeau d'une belle automobile. Cette vieille dame répondant au nom de 'Christelle' est d'une grande bonté envers Babar qui l'aime beaucoup.
Deux ans plus tard, maintenant que Babar est bien éduqué et qu'il a adopté le monde de vie des gens de la ville, il aperçoit deux jeunes éléphants qui courent nus dans la rue. Il reconnait son jeune cousin Arthur et sa cousine Céleste qui ont fait une fugue en ville, pendant que leur maman désespérée, les cherche partout. Babar les prend sous son aile protectrice, les présente à la vieille dame, leur achète des vêtements et les invite à manger des pâtisseries.
Au volant de sa belle voiture, il décide de les reconduire chez eux dans le peuple des éléphants et pourquoi pas par la même occasion, faire lui aussi son retour. La vieille dame pleure de le voir partir mais ils promettent de se revoir bientôt.
Babar fait un retour très remarqué dans sa tribu mais il arrive en plein drame. le roi des éléphants vient de mourir, empoisonné par des champignons. le peuple des éléphants a donc besoin d'une nouvelle tête à couronner. Cornélius qui est le plus vieux et le plus sage, trouve que ce serait une bonne idée que Babar devienne leur roi, lui qui est instruit, bien éduqué et civilisé. Babar accepte mais à condition que Céleste avec qui il a sympathisé durant le voyage, soit sa reine.
Il en sera donc ainsi ! Il ne reste plus qu'à fêter le couronnement et le mariage de Babar.
Des oiseaux partent annoncer la bonne nouvelle et lancer des invitations aux autres peuples d'animaux. C'est même un dromadaire qui est chargé d'aller chercher en ville, tous les beaux vêtements que Babar offre à ses proches pour la cérémonie, où naturellement, Christelle sa bienfaitrice est invitée.
Après un couronnement inoubliable et un beau mariage, c'est au cours de la grande fête qui suit, que Babar et Céleste partent en voyage de noce en ballon.
(premier album de Babar, paru en 1931)
Personnage créé et dessiné par Jean de Brunhoff d'après une idée de son épouse Cécile qui avait inventé l'éléphant Babar pour raconter des histoires à ses enfants. Après la mort de Jean, c'est son fils Laurent qui prendra la suite de la série...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lagagne
  30 janvier 2018
Le gros plus de Babar ? Son côté nostalgique. Un dessin suranné, un texte à l'écriture cursive, un décor, des tenues, un contexte.
Mais j'ai eu beaucoup de mal avec l'aspect très paternaliste, humanisant et colonialiste de l'album. Les bons gens civilisés apprennent à ce gentil sauvage de Babar comment parler, s'habiller se comporter. Et ils ont tellement raison, qu'une fois rentré dans la jungle, les autres animaux reconnaissent la supériorité de la civilisation urbaine occidentale et désignent Babar comme roi. Enfant, je ne voyais pas du tout les choses ainsi. Je voyais juste des éléphants habillés, et c'était rigolo. J'ai grandi.
Commenter  J’apprécie          80
Jumax
  27 mai 2012
J'ai grandit avec Babar, j'ai donc un amour tout particulier pour lui (bien que j'ai ensuite étudier en cours que c'était une apologie du colonialisme,blablabla...) Découvrez dans ce premier album l'enfance du petit Babar, sa rencontre avec la vieille dame et son accession au trône ! de très beaux dessins tout en simplicité !
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          140
murielan
  22 décembre 2012
A la lecture et à l'écoute de cet album, j'ai passé un très beau moment, remplit de nostalgie et de calme... Une petite pause dans une journée bien occupée !!!
Les couleurs pastels des illustrations font de ce livre un objet de notre enfance. Il est aussi intéressant d'avoir le texte original de Jean de Brunhoff.
Natalie Dessaye joue très bien son rôle de récitante : sa voix est douce, posée et ses intonations nous permettent de vivre l'histoire.
La musique de Francis Poulenc, interprétée par Shani Diluka est un excellent moyen d'amener les jeunes enfants à la musique classique car elle est distillée tout au long de l'album. Mon petit bémol est que l'on ne sait pas toujours quand il y a des passages musicaux et il est parfois difficile de suivre avec le livre (quand doit-on tourner les pages ?).
Cela n'enlève cependant rien à la qualité de cet ouvrage que je vous recommande car il devrait plaire aussi bien aux enfants qu'aux parents.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
LeFigaro   14 octobre 2015
Si Babar est arrivé jusqu'aux enfants d'aujourd'hui, c'est grâce à la permanence de l'histoire imaginée par Jean de Brunhoff pour ses enfants.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Ricochet   22 mars 2013
Se replonger dedans et retrouver le trait particulièrement fin du dessin, est un vrai plaisir - sans doute emprunt de la nostalgie de l'enfance. Dans cette version discographique, le texte de l’auteur est repris dans son intégralité pour la première fois.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Marti94Marti94   20 octobre 2014
Babar se sauve parce qu’il a peur du chasseur. Au bout de quelques jours, bien fatigué, il arrive prés d’une ville. Il est très étonné parce que c’est la première fois qu’il voit tant de maisons. Que de choses nouvelles ! Ces belles aventures ! Ces autos et ces autobus !
Commenter  J’apprécie          50
JumaxJumax   22 octobre 2012
"Tu as de bonnes idées, je te nome général. Et lorsque j'aurai ma couronne je te donnerai mon chapeau."
Commenter  J’apprécie          130
JumaxJumax   22 octobre 2012
" Sa maman l'aime beaucoup. Pour l'endormir elle le berce avec sa trompe en chantant tout doucement."
Commenter  J’apprécie          120
Marti94Marti94   20 octobre 2014
Heureusement, une vieille dame très riche qui aimait beaucoup les petits éléphants comprend qu’il a envie d’un bel habit et lui donne son porte-monnaie.
Commenter  J’apprécie          60
litolfflitolff   16 octobre 2010
Babar se sauve parce qu'il a peur du chasseur. Au bout de quelques jours, bien fatigué, il arrive près d'une ville. Il est très étonné parce que c'est la première fois qu'il voit tant de maisons. Que de choses nouvelles! Ces belles avenues ! Ces autos et ces autobus ! Pourtant, ce qui intéresse le plus Babar, ce sont deux messieurs qu'il rencontre dans la rue.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean de Brunhoff (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean de Brunhoff
À regarder dès maintenant / Les immanquables : Pomelo
Au coeur des rayons de la médiathèque Jean Prévost, découvrez ou redécouvrez les classiques de la littérature jeunesse. Cette semaine, les bibliothécaires du pôle jeunesse des Médiathèques de Bron vous parlent de Pomelo de Benjamin Chaud, la série parue aux Éditions Albin Michel. Tout public dès 6 ans.
La bibliographie complète de Sarah Bastier : Pomelo et la grande aventure, Benjamin Chaud, Ramona Badescu Albin Michel Jeunesse, 2012 Pomelo imagine, Benjamin Chaud, Ramona Badescu, Albin Michel Jeunesse, 2020 Pomelo voyage, Benjamin Chaud, Ramona Badescu, Albin Michel Jeunesse, 2009 Pomelo grandit, Benjamin Chaud, Ramona Badescu, Albin Michel Jeunesse, 2010 Ni oui, ni non : réponse à 100 questions philosophiques d'enfants, Tomi Ungerer, L'école des loisirs, 2018 Le chevalier de Ventre-à-Terre, Gilles Bachelet, Seuil Jeunesse, 2014 Les coulisses du livre jeunesse, Gilles Bachelet, Atelier du poisson soluble, 2015 Mon chat le plus bête du monde, Gilles Bachelet, Seuil Jeunesse, 2012 Le voyage de Babar, Jean de Brunhoff, nouvelle édition, Hachette Jeunesse, 2016 Abc de Babar, Jean de Brunhoff, Hachette Jeunesse, 2016 Babar, l'île du paradis, Laurent de Brunhoff, Hachette Jeunesse, 2014 Elmer, David Mac Kee, Kaléidoscope, 1999
En savoir plus https://www.fetedulivredebron.com/programme/les-immanquables-pomelo/
©Bilbokeh
+ Lire la suite
autres livres classés : éléphantsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1225 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre