AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Masa


Masa
  27 août 2015
Considéré comme l'oeuvre la plus aboutit de John Brunner, « le troupeau aveugle » fait partie d'une tétralogie. L'ancienne parution (édition J'ai lu) proposait ce livre en deux tomes. La réédition par le livre de poche a rassemblé le tout sous un unique roman.
Je commence par le dernier livre du cycle « le choc du futur » qui comprend les autres romans « Sur onde de choc » et « Tous à Zanzibar ». Qu'importe l'ordre puisqu'ils sont indépendants les uns des autres. Une bonne nouvelle, donc, car je n'ai pas l'envie d'attendre de tous les posséder pour les lire.
En 1972 paraissait donc « le troupeau aveugle ». Difficile de classer ce livre. Est-ce de l'anticipation ou une dystopie. Toujours est-il que le roman comporte des faits étranges et d'actualités.

Tremblez terrien ! Votre Terre est devenue une sphère stérile. L'atmosphère est tellement polluée que le port du masque à gaz est obligatoire. Grâce aux possesseurs de tout-terrain des villes et aux utilisateurs du diesel, un épais nuage couvre l'ensemble du globe terrestre. L'utilisation de produits chimiques illégales ont rendu les parasites résistants. Les insectes pollinisateurs sont vendus dans le commerce car devenue rare à l'état sauvage.
Oh ! Une fable écologique ! Voilà un sujet qui me passionne. Hum voyons voir cela de plus près. L'avenir imaginé par John Brunner est bien pessimiste. Nous avons le peuple victime de ces désastres, touché par les famines et les maladies contagieuses. Les 60 % des foyers sont infectés par les poux et les morpions. le taux de mortalité infantile côtoie ceux du Moyen-Âge. Les rats envahissent les villes. Et les gros dans tout cela ? Les riches sont devenus de plus en plus riches et empêche que le bas-peuple remue trop leurs excréments. Les coups sont portés bas. le citoyen croyant se nourrir sainement, se voit contaminer. Les paysans voulant fertiliser leurs champs découvrent avec horreur qu'ils sont envahis par une espèce mutante.

Ce roman est surprenant. L'action se déroule sur une année complète. Chaque découpage compose un mois. Mais le plus étonnant étant sa structure narrative. En fil rouge, nous suivons des personnages et une histoire. Parmi eux, Austin Train devient l'icône d'une lutte contre ces industriels. de l'autre, le milliardaire Jacob Bamberl aux méthodes douteuses. Des articles, des publicités et autres textes viennent entrecouper l'histoire.
Le récit est ponctué d'un humour noir que j'ai apprécié. Je n'ai pas eu de mal à rentrer dans le roman (à contrario de ma première tentative). Je fus surtout surpris de retrouver le fil rouge et souvent décontenancé par l'ensemble des personnages. J'ai eu du mal par moment de me rappeler qui était qui et qui faisait quoi. Au-delà de la morale écologique, que j'approuve – jusqu'à présent, nous n'avons qu'une Terre –, l'auteur évoque les distensions entre la communauté blanche et noire. Il faut rappeler que John Brunner a écrit son roman alors que Martin Luther King se battait pour les droits de ses pairs. Quand on voit les événements récents aux États-Unis, le racisme envers la communauté afro-américaine est toujours d'actualité.
Si l'ensemble se lit assez facilement, j'ai trouvé quelques passages peu intéressant. Je déplore, vers la moitié du livre, l'évolution du récit qui tend vers la politique. Mais aussi, j'étais bien content de tourner la dernière page car je l'ai trouvé un peu long. Ça fait longtemps que j'ai buté à ce point sur la lecture d'un livre.
Toutefois ce livre reste un très bon roman d'anticipation. L'auteur l'ayant écrit au début des années 70, force est de constater que le récit n'a pas prit une ride. Félicitation Monsieur Brunner. Je pense que je lirai le reste de sa tétralogie. Mais pour l'instant, j'aspire à d'autres lectures.

(Pour info : Ma version est l'intégrale. Elle regroupe les tomes 1 et 2. Dans la base de donnée de Babelio, ce livre ne figure pas dedans. J'ai voulu l'intégré pour finalement m'apercevoir qu'il était rattaché au tome 1. J'ai fait une demande à l'administrateur qui ne m'a pas donné de réponse).
Commenter  J’apprécie          91



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus