AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221017064
Éditeur : Robert Laffont (01/02/1977)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 85 notes)
Résumé :
Le monde en 2010. Tout est informatisé, automatique, électronique. Le Réseau est accessible à partir de n'importe quelle prise, téléphonique.
Et si vous êtes un petit malin, vous pouvez savoir tout sur tous.
Les plus, forts, évidemment, en savent davantage.
Jusqu'à ce que Nickie Haflinger, génie de l'informatique qui compose des programmes comme Bach des cantates, décide de ruiner le Réseau.
Et y expédie des couleuvres. Ce qu'on appelait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Luniver
  19 septembre 2017
John Brunner m'a beaucoup impressionné, que ce soit avec son célèbre « Tous à Zanzibar » sur la surpopulation, ou « Le troupeau aveugle » sur la pollution à outrance de notre environnement, dont le souvenir provoque encore chez moi des quintes de toux incontrôlables. Aussi attendais-je beaucoup de ce nouveau roman, sur un réseau informatique qui contiendraient l'ensemble des données possibles sur n'importe quel citoyen…
Pour le côté prospective, l'auteur a frappé juste. Alors qu'Internet n'était alors qu'un petit réseau rassemblant péniblement une poignée d'ordinateurs, Brunner avait déjà imaginé un monde où chaque citoyen était connecté en permanence à un tel réseau, où la plupart des décisions et des échanges d'information se font en ligne, et dans lequel des systèmes de surveillance analysent l'impressionnante quantité de données du réseau pour trouver des anomalies (et punir leur auteur). Il postule également des éléments, tels qu'un manque de relations sociales dans la population, ou des vies constituées de fragments éphémères sans cohérence, qui sont également dénoncés aujourd'hui.
Ceci dit, l'intrigue n'est pas vraiment à la hauteur du sujet. Les enjeux restent flous tout au long du roman ; on nous désigne bien un méchant facilement identifiable, mais sans pouvoir mettre le doigt sur le danger qu'il représente exactement : les faits les plus immoraux qu'on peut lui reprocher n'ont au final pas grand-chose à voir avec la trame principale. Les rebondissements sont très artificiels aussi, j'avais à chaque fois l'impression de voir le deus ex-machina arriver sur scène avec toutes ses poulies et ses ficelles. Même l'usage de l'argot, qui m'aide d'habitude à entrer dans le monde de l'auteur, m'a assez rebuté, et quelques expressions me sont restées incompréhensibles jusqu'au bout du roman.
Le livre me confirme l'impression que Brunner a une vision de l'avenir intéressante à découvrir, et je n'hésiterai pas à aller puiser à d'autres livres de sa bibliographie, mais la lecture de celui-ci ne m'a pas franchement emballé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DamienR
  27 mars 2012
Écrit en 1975, marqué du sceau du courant "cyberpunk", j'avais un peu peur de commencer ce petit roman : il arrive que la technologie dépasse la science-fiction et celle-ci prend un tel coup de vieux, qu'on en oublie le message initial de l'auteur.
Dans le cas présent, je me suis aperçu le vocabulaire science-fictionnesque employé est tout à fait abordable, pas comme peuvent l'être William Gibson ou Walter John Williams, dans le même genre. L'histoire est rythmée par de courts chapitres dont les titres sont pleins de jeux de mots, ce qui permet de se détacher de l'intrigue et de rigoler un peu. de même le "style-de-vie banane" qui n'est pas sans rappeler les "bobos".
Les thèmes employés sont très actuels : crise de l'énergie, individualisme, hédonisme, accaparement du pouvoir par une soi-disant "élite", dénonciation de la techno-science voire retour d'une forme d'eugénisme, refus par les dirigeants de voir se développer d'éventuelles alternatives à leur "nouvelle conformité". Bien entendu, l'écriture de se roman s'est faite en plein mouvement hippie : il y a une préoccupation écologique, la mise en valeur des communautés, la sobriété joyeuse... J'y verrais une petite touche de décroissance, ou tout simplement l'héritage de certaines valeurs des années 70.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
loudarsan
  26 janvier 2015
Dans une société où chacun peut avoir accès à web, où internet est le premier moyen de propagation d'informations, où le nombre de hackers se multiplie de plus en plus, une telle domination du monde par un réseau informatique relève beaucoup plus du réalisme que de la pure science-fiction. Pour un lecteur pour qui l'an 2010 a déjà 4 ans, Sur l'onde de choc apparaît comme un roman visionnaire qui à de quoi nous faire nous poser des questions et nous inquiéter.
Commenter  J’apprécie          40
AnatoleL
  26 août 2014
Un roman d'anticipation écrit en 1975 et qui a aujourd'hui pour une large partie rejoint la réalité, preuve de l'intuition géniale de son auteur. A l'époque Arpanet, ancêtre militaire d'Internet, n'en était pourtant qu'à ses débuts. Ce roman n'a donc pas vieilli (ou presque), et le style d'écriture très agréable en fait un classique incontournable pour tout fan de SF.
Commenter  J’apprécie          30
Mortuum
  16 décembre 2014
Le scénario m'a plu dont certaine partie « biologique-science », ainsi que les personnages principaux Nick mais aussi Kate la perpétuelle étudiante. Toute fois, j'ai eu l'impression d'être hors du roman/univers/histoire tout le long. Une sensation de passivité totale, je ne suis pas entrée dans le roman mais j'y ai tout fois apprécié le récit et ses questionnements.
Lien : http://caput-mortuum.fr/sur-..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LuniverLuniver   17 septembre 2017
— Après avoir étudié, comme vous dites si bien, les composantes distinctes du système nerveux, nous nous sentons finalement capables de nous attaquer à leurs interactions. Nous avons refusé d'accepter la personnalité comme une donnée. Votre attitude ressemble à celle d'un homme qui se contente de contempler une rivière sans s'intéresser à sa source, ni à son bassin, ni aux variations de pluie, ni à la qualité du limon qu'elle charrie.
— Je constate que vous ne parlez pas des poissons qui sont dans la rivière. Ni de la soif qu'elle étanche.
— Est-ce que c'est en restant assis sur la rive que vous saurez pourquoi il n'y a pas de poisson cette année ?
— Est-ce que c'est en mesurant le débit horaire que vous saurez pourquoi la rivière est belle ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LuniverLuniver   16 septembre 2017
Il y a deux catégories d'imbéciles. Ceux qui disent: "cela est ancien, donc bon", et ceux qui affirment: "cela est nouveau, donc meilleur".
Commenter  J’apprécie          120
AnisetteAnisette   18 février 2017
Il y a deux catégories d'imbéciles. Ceux qui disent: "cela est ancien, donc bon", et ceux qui affirment: "cela est nouveau, donc meilleur".
Commenter  J’apprécie          20
AnisetteAnisette   18 février 2017
- N'étiez-vous pas exaspéré d'avoir à vous reformuler sans cesse à cause de circonstances extérieures ?

Il y eut un nouveau moment de silence, beaucoup plus long, cette fois-ci.
Commenter  J’apprécie          00
AnatoleLAnatoleL   26 août 2014
Commenter  J’apprécie          31
Video de John Brunner (1) Voir plusAjouter une vidéo

Panorama international de la science fiction
Emission consacrée à la place de la littérature de science fiction au niveau international avec une pièce radiophonique de Frédéric CHRISTIAN "L'ambassadeur de Xonoï (avec une voix synthétique dans le rôle de l'extraterrestre) (48'00) - René BARJAVEL, Pierre STRINATI, John BRUNNER, Eremei PARNOV (en russe, traduction simultanée), Forrest J. ACKERMAN, James BLISH, Paul ANDERSON (en...
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Littérature anglaise : textes divers (270)
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2621 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre