AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351681630
Éditeur : Editions Les 2 Encres (31/05/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
2008 : Jeanne et Pierre sont deux écologistes convaincus, animateurs de conférences, débats et invités d'émissions de radio qui tentent de promouvoir leur manière de penser et de vivre. 2058 : la vie a changé et Pauline, la fille de Jeanne et Pierre vit dans la maison familiale qui tient tant bien que mal en compagnie de son père, vieil homme fatigué.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
yv1
  10 décembre 2010
Sur la couverture, il est noté roman de société, j'ai cru comprendre que cela signifiait que sur la base d'éléments concrets de la vie actuelle, l'auteur écrivait une fiction. Là, Caroline Bruno-Charrier part de faits avérés et de données réelles pour créer un roman d'anticipation. Elle décrit le quotidien de Jeanne et Pierre et celui d'Agathe et Jean, qui, eux, succombent aux sirènes de la consommation et achètent sans considération, produits manufacturés, voitures de luxe, et tout le confort disponible, pas forcément utile, mais tellement indispensable dans notre société de consommation.
Chacun fera sa vie en fonction des éléments météorologiques, géopolitiques qui découlent de nos modes de vie actuels.
Le roman n'est pas vraiment gai, car l'auteure pousse au paroxysme ce qui pourrait nous arriver si nous ne changeons pas immédiatement nos mentalités, notre consommation et nos actes de tous les jours : fonte des glaciers, assèchement des régions du sud, exodes des personnes, passions exacerbées (racisme, individualisme), extrême pauvreté, terrorisme, guerres de territoires entre les pays, éléments naturels totalement incontrôlables, géopolitique chamboulée et décideurs qui tentent de sauver ce qui peut l'être sans grand succès, ...
Les cent premières pages qui installent les personnages sont un peu longues, mais le plus intéressant du roman vient ensuite. A partir de données scientifiques, Caroline Bruno-Charrier nous prévoit donc un avenir apocalyptique, mais contrebalancé par des personnages optimistes dans l'adversité qui se relèvent malgré des mésaventures et des accidents de vie très graves. Les personnages sont hyperréalistes (une certaine naïveté dans la description de leur caractères que l'on pourrait reprocher à l'auteure) : j'avoue avoir été parfois déstabilisé par une manière de présenter les choses très différente de ce que je lis habituellement, autant dans le contexte que dans l'histoire des protagonistes. Malgré tout, j'ai eu l'envie d'aller au bout de ce roman, pas vraiment pour savoir ce qu'il advenait des personnages, mais plutôt pour connaître l'opinion de l'auteure sur notre avenir.
Très sensibles à la cause que défend Caroline Bruno-Charrier depuis plusieurs années, nous essayons de privilégier les maraîchers et producteurs locaux et les magasins bio, nous rénovons notre maison avec des produits naturels et bio (laine de chanvre, liège, ouate de cellulose, ...), etc, j'ai donc un a priori positif sur la démarche de l'auteure. Je n'ai pas encore poussé le raisonnement aussi loin qu'elle, à savoir me projeter dans l'avenir, mais ce livre nous fait absolument réfléchir sur nos gestes du quotidien et sur notre implication dans la destruction de la Terre. Un bon moyen de faire passer le message nécessaire et important de la sauvegarde de la planète : à lire, ne serait-ce que pour entamer, prolonger ou approfondir cette réflexion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fransoaz
  01 février 2011
C'est l'histoire, mise en parallèle, de deux couples. le premier, celui de Jeanne et Pierre est sensibilisé depuis longtemps à l'écologie, à la nécessité de protéger notre terre et à repenser les gestes du quotidien pour sa préservation. Ils élèvent leur fille Pauline, dans cet esprit citoyen et responsable.
L'autre couple est à l'opposé et multiplie les achats à forte empreinte écologique. Leur train de vie est élevé (voitures prestigieuses, gadgets électroniques), le confort, la sécurité et le luxe sont leurs priorités. Mais leur fils, Enzo s'insurge contre cette superficialité et pousse ses parents dans leurs retranchements en annonçant que si tout le monde vivait comme eux huit planètes n'y suffiraient pas !
Les deux femmes sont amies mais n'ont plus rien en commun et ne parviennent pas à retrouver la complicité de leur jeunesse. Leur désaccord en matière de mode de vie et de pensée les sépare.
Caroline Bruno-Charrier s'appuie sur des données scientifiques pour dresser l'état des lieux de notre planète. A travers les histoires croisées et romancées de Pauline et d'Enzo elle tire avec force la sonnette d'alarme pour éveiller les consciences en matière d'urgence écologique. Il s'agit d'un roman d'anticipation ; l'histoire débute en 2008 avec les parents et s'achève en 2058 avec les enfants, mais la vie qu'elle décrit est plausible. Elle pousse jusqu'à l'extrême notre irresponsabilité et notre aveuglement actuel en imaginant un scénario catastrophe pour les années à venir (inondations et sécheresses, maladies, pauvreté et surpopulation, exode écologique et affrontements pour la répartition des terres et des ressources).
L'intérêt de cette lecture n'est pas dans l'histoire de ces deux familles antinomiques, pas plus que dans l'écriture qui m'a paru simpliste, pas assez descriptive et narrative, mais dans les idées et les convictions que fait passer l'auteur. Elle ne se contente pas de dénoncer l'état déplorable de la planète elle donne des pistes, des solutions pour retarder les effets dévastateurs du réchauffement climatique. Ce que j'ai trouvé le plus difficile à entendre dans son livre est lié à la régulation de la population et donc à la diminution de la natalité. La privation de certains biens matériels est plus facile à envisager que la non conception d'enfants.
Caroline Bruno-Charrier prêche ici une convaincue. Depuis plusieurs années, avec humilité, je m'interroge sur les conséquences de mes actes et je privilégie une consommation respectueuse de la nature en ciblant mes achats et en évitant le gaspillage.
Mais tant que le bien-être et le moral des français se mesureront à l'aune du taux de croissance économique et à celui de la possession de biens de consommation pourra t-on garder un équilibre entre l'homme et la nature ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
La5emedecouv
  11 février 2014
Un roman d'anticipation qui m'a perturbé. Est-ce ainsi que nous vivrons en 2050 ? Je pense que oui si nous continuons à « presser « notre terre tel que nous le faisons aujourd'hui (à l'image de la couverture du livre très parlante). Mais l'auteure nous donne des pistes à suivre pour que chacun puisse agir à sa hauteur et tous ces efforts mis bout à bout seront peut être récompensés.
Ce livre ne laisse pas indifférent. Il m'a laissé dans un état de perplexité et de questionnement. Mais il donne aussi de l'espoir dans la mesure où l'homme est malgré tout plein de ressources.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : consommationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2643 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre