AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754811427
Éditeur : Futuropolis (09/10/2019)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 12 notes)
Résumé :
4 mai 1891. Sherlock Holmes disparaît aux chutes de Reichenbach, entraînant avec lui dans la mort son plus grand ennemi, le professeur Moriarty.

Effondré, le docteur Watson ignore alors qu'il va se lancer dans une incroyable enquête, qui va tout lui révéler de son ami le détective et de sa famille.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
belette2911
  10 décembre 2019
Décidément, cette saga reste toujours dans les hauteurs niveau scénario et dessin !
Niveau délai d'attente entre deux albums aussi puisque le tome 4 datait d'octobre 2015, pour une série entamée en 2006.
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
OUI car comme je vous le disais, les dessins sont exécutés de main de maître, les couleurs changent selon que nous sommes dans le présent ou le passé (gris/sépia) et le scénario est des plus relevé.
Là, on est arrivé à un tournant majeur dans l'Histoire de Sherlock Holmes, on sent que l'on va entamer bientôt le final et la théorie proposée par les auteurs est plausible, crédible, bien amenée et les personnages font des choix tels qu'ils auraient pu les faire dans la réalité littéraire.
Pas de truc folklorique, pas de choses folles ou capillotractées. Non, ici, tout est maîtrisé, pensé, pesé et les auteurs s'appuient toujours sur des faits plausibles sans jamais sombrer dans le futile.
Le scénariste sait comment jouer avec le présent et le passé, il alterne les phases avec brio afin de tenir le lecteur en haleine et ne pas faire retomber le suspense. le choix des personnages est bien pensé et leurs comportements sont en adéquations avec ce que l'on sait d'eux, sauf pour les parents de Holmes, mais là, ils ont le champ libre tout en restant dans la cohérence de gens issus de la petite bourgeoisie.
Les dessins sont eux-aussi maîtrisés, les couleurs donnant en alternance des tons chauds (sépia) ou froid. On ne s'en lasse pas de les regarder, même après la lecture de l'album.
Anybref, tout est millimétré dans cet album et dans cette saga, c'est riche au niveau scénaristique comme au niveau des dessins et des coloriages.
Une saga qui met en scène ce qui se passe après la mort de Holmes dans les chutes, le 4 mai 1891 (et pas le 4 mars comme vu dans des résumés), qui explore son enfance, les secrets de famille, le tout sans jamais sombrer dans le grand n'importe quoi.
Un must qui n'a qu'un défaut… Non deux… L'attente entre deux albums et la hauteur de ces albums qui vous obligent à les ranger dans des étagères à part puisqu'ils sont plus hauts que ceux des éditions Soleil.
Mais tout ça est plus que pardonnable au vu de la qualité de cette série.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
tchouk-tchouk-nougat
  13 février 2020
Watson et sa femme sont toujours en France à recueillir les souvenirs de la nourrice de Sherlock Holmes. Pendant ce temps là, Wiggins suit Mycroft qui semble avoir de bien sombre projets.
Il aura fallu patienter 4 ans pour poursuivre avec Watson et Wiggins l'enquête sur le passé et la famille de Sherlock Holmes. Malgré un temps conséquent entre chaque tome, et donc une relecture nécessaire de l'ensemble pour se replonger dans les détails, l'enquête est toujours aussi passionnante et soignée. On y découvre une version traumatisée du célèbre détective et une famille manipulatrice aux sombres desseins.
Le dessin en nuances de gris est toujours aussi agréables à l'oeil.
Commenter  J’apprécie          70
MissSherlock
  28 octobre 2019
L'attente entre la sortie de chaque albums de cette série est démesurée ! Savent-ils ces auteurs que je n'en peux plus et que je veux connaître la clé de l'énigme ? Ils s'en fichent et ils ont raison de prendre leur temps car leur travail est en tout point remarquable.
Les dessins de Cécil sont une fois de plus sublimissimes : on pourrait passer des heures à observer chaque cases tant il y a de détails. Je suis une nouvelle fois bluffée par le talent de cet illustrateur.
L'histoire évolue très vite dans cet opus : on en apprend plus sur Mycroft et Sherlock Holmes et surtout sur leur mère. Les pièces de l'échiquier se mettent en place et le dénouement qui se profile fait froid dans le dos.
Luc Brunschwig nous offre un vrai scénario de polar, très cinématographique : c'est du nanan !
J'aspire à lire le dernier tome mais ce n'est pas demain la veille ! Je vais prendre mon mal en patience en relisant la série en intégralité... et aussi le canon holmésien, cela va de soi ;-)
Commenter  J’apprécie          116
Guillaume72
  20 octobre 2019
La série Holmes s'enrichit d'un nouveau tome. Dieu qu'il faut attendre longtemps entre chaque sortie... Une fois l'alabum entre nos mains, on comprend mieux pourquoi : dessin toujours aussi impressionnant avec des teintes sépia pour les événements du passé et des tons gris bleu pour le présent. L'histoire prend un tournant avec la découverte de la personnalité de la mère de Holmes et l'emprise de cette dernière sur le frère aîné : Mycroft. le découpage est dynamique avec notamment les cases qui retracent les attentats alternées avec celles de l'agression au fusil. Encore un très bel album !
Commenter  J’apprécie          60
Papyriri
  14 octobre 2019
5° tome de la série Holmes de Cécil et Brunschwig , le dessin noir et blancs et toujours aussi à la fois délicat et puissant .Hélas on ne peut en dire autant du scénario dans les premiers livres originalité et surprises étaient la règle au fil des épisodes tout s étiole avec une imagination qui s efface au point d en appeler au secours le passé infantile du héros papa , maman , frérot , la nounou, Karl Marx et sa Duchesse de femme .Mais bon chacun pourra juger selon ses goûts décevant tout de même .
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Sceneario   27 août 2019
Sublime, du début à la fin ! Holmes n'a donc pas fini de nous surprendre et on a déjà hâte de lire la suite de ce troublant portrait ! Vivement recommandé !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   13 février 2020
Cela nous permet d'établir en un clin d'oeil un portrait de n'importe lequel de nos interlocuteurs. En quelques secondes nous entrons dans leur intimité. Ses secrets. Nous pouvons alors le déstabiliser. Le manipuler. Le détruire.
Commenter  J’apprécie          40
manU17manU17   27 octobre 2019
- Tu as l'air troublé ? C'est la santé de ton père qui t'inquiète ! ?
- Pas mon père non ! C'est Sherlock ! Depuis mon départ, il semble avoir développé des talents que je ne lui connaissais pas et que je pensais être le seul à posséder.
- Il essaie de te singer, voilà tout !
- Non, c'est plus que cela, mère... Il vient de montrer de réelles dispositions pour l'observation et la déduction.
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Luc Brunschwig (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Brunschwig
Attention les yeux ! Octobre annonce les grands crus de la BD. Vous commencerez le mois avec les suites très attendues de Holmes et de Violette Morris. Vous vous délecterez de deux albums poilants, L'Ours est un écrivain comme les autres et Seconde Partie de carrière. Et vous terminerez le mois avec LE roman graphique de cette fin d'année, Les Couloirs aériens, signé Etienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier. Catégorie
autres livres classés : attentatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1798 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre