AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070422777
252 pages
Éditeur : Gallimard (30/06/2002)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Encerclée par les icebergs du pôle Nord, l'île de Gottherdäl est une Venise éternellement enneigée, "un morceau de XIXe siècle conservé dans les glaces", tant les mœurs locales paraissent archaïques aux yeux du voyageur de passage. On s'y bat en effet encore en duels aristocratiques, un décret immémorial proscrit l'usage de toute lumière une fois la nuit tombée, les visiteurs sont invités à porter d'étranges masques rouges représentant le faciès de Thorn Gravsden, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Millencolin
  24 juillet 2019
Encore une intrigue qui nous emmène directement loin dans les dédales de l'imaginaire incroyable de Brussolo. Cet auteur est épatant là-dessus.
Par contre, alors que dans d'autres romans que j'ai lu de lui, il avait tendance à partir dans tous les sens niveau rebondissements et souvent à un rythme soutenu, ici dans Boulevard des Banquises l'intrigue ne progresse pas franchement très vite. J'oserai même dire que ça se traine souvent. L'auteur a volontairement et grossièrement fait le choix de s'évertuer à décrire, détailler strictement et profondément le décor : la ville, l'environnement, tout ce qui est visuel pour les personnages tout d'abord. Ensuite, il va prendre un malin plaisir à reporter son talent et sa folie imaginative sur la héroïne qui est, elle-même, écrivain. Ce n'est donc plus Brussolo qui délire à chaque séquence, mais bien son principal personnage qui n'a de cesse de voir à travers ce qui l'entoure, ce qu'elle touche et sent, un paquet de trucs absolument fantastiques.
Alors attention tout de même, car le récit dans sa globalité souffre du coup de cet amas de descriptions. Personnellement, j'ai trouvé que cela alourdissait l'histoire et ralentissait le déroulement des événements.
Un bon petit livre, distrayant, qui gagne à être aussi court finalement....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Shan_Ze
  22 août 2019
Ca faisait un moment que je n'avais pas lu Serge Brussolo... il est bien loin de l'auteur des Peggy Sue de mon enfance. Ce Boulevard des banquises est bien sombre que la fillette qui enquêtait. On rentre vite dans le vif de l'histoire : Sarah qui a embarqué à destiner de la ville de Gotterdhäl pour écrire un guide touristique, rencontre des personnages tous plus excentriques les uns que les autres : Thorn, le descendant des Gravdsen, Barney Wandsworth, Judith...
Boulevard des banquises est un roman avec une atmosphère étrange, le danger plane sur Gottherdhäl, le froid est omniprésent. Les coutumes sont étranges, violentes, sadiques. On reste très longtemps dans l'attente, dans les descriptions (un peu trop). Serge Brussolo réussit parfaitement à nous mettre dans l'ambiance (les habitants mystérieux, les statues terrifiantes (elles sont restées longtemps présentes après ma lecture) mais on patiente un peu trop même une fois arrivé, à ce qui était annoncé. le personnage principal Sarah a elle-même un passé assez mouvementé et il se mêle de façon surprenante à l'intrigue principale. On oscille souvent entre le rêve et la réalité avec cette Sarah... Ce roman est original, étonnant mais j'ai pris plaisir à rentrer dans l'imaginaire de l'auteur, même si je m'attendais à quelque chose de plus léger. Je relirai sans doute Serge Brussolo, sur un autre registre (si possible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
LePamplemousse
  22 décembre 2014
Sarah, une jeune femme écrivain, est envoyée par son éditeur dans une ville du Pôle Nord, afin de rédiger un guide touristique sur cette ville comparée à Venise dans une version polaire.
Mais dès le tout début, dans le bateau et ensuite dans le train qui l'emmène vers cette ville du bout du monde, Sarah s'inquiète, a des sortes de prémonitions, et angoisse sans bien savoir pourquoi d'ailleurs.
A peine arrivée, effectivement, les habitants lui semblent inhospitaliers, leurs moeurs et coutumes semblent d'un autre temps, à la fois énigmatiques et terrifiantes. La nuit polaire amplifie son malaise, l'obscurité y parait lourde, grasse et hostile, à l'image des canaux qui bordent et sillonnent la ville.
J'ai beaucoup aimé cette ambiance mystérieuse et inquiétante, les personnages rencontrés sont eux aussi plein de secrets et ne paraissent pas tous avoir les meilleurs intentions envers Sarah...
Pendant 250 pages, nous sommes littéralement plongés, englués dans une atmosphère poisseuse, noire, glauque et terriblement anxiogène, sans savoir si tout ceci est bien réel d'ailleurs...!
Un roman que j'ai dévoré avec un immense plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          316
kedrik
  07 septembre 2011
C'est l'histoire d'une romancière qui se fait refuser son dernier roman mais dont l'éditeur a un prix de consolation : écrire un guide touristique sur la ville de Gotterdhäl, l'équivalent polaire de Venise. Sauf que cette ville est tout sauf une destination de villégiature. Coincée dans la glace, cette grosse bourgade remplie de pêcheurs devenus notables sans se départir de leur tenace odeur de poisson pourri est un lieu éminemment perturbant. Habitants inquiétants, coutumes étranges, passé sulfureux, la jeune romancière va tomber dans un vrai panier de crabes. D'autant qu'elle trimbale avec elle quelques démons personnels qui vont trouver un écho dans la folie ambiante.
Brussolo, comme très souvent, décrit un superbe cauchemar. C'est une espèce d'Innsmouth nordique, avec une ambiance délétère. Boulevard des banquises offre un voyage à Gotterdhäl avec une belle économie de mots : 250 pages. Pendant la lecture, le froid nous fait frissonner tandis que l'ambiance lourde de cette cité fictive s'impose comme une chape de plomb. À l'heure où un imprononçable volcan islandais nous rappelle notre petitesse à l'échelle des phénomènes naturels, ce roman trouve en plus un écho particulier dans la crise financière qui a mené l'Islande au bord du gouffre dans les mois précédents. Gotterdhäl est étrangement possible à bien des égards.
Je suis loin d'être un inconditionnel de Brussolo, qui écrit parfois trop vite, mais mazette qu'il est impressionnant. J'avais adoré ses romans médiévaux (Hurlemort, le château des poisons, L'armure de vengeance...), mais il faudrait à l'avenir que je pioche plus souvent dans sa foisonnante bibliographie. Et surtout, pourquoi le cinéma n'utilise pas l'imaginaire bien barré de cet homme ? Il y aurait de quoi faire des films hallucinants avec ces histoires délicieusement dingues.
Lien : http://hu-mu.blogspot.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Gruizzli
  26 août 2019
Certains romans laissent derrière eux une impression dont il est difficile de se départir ensuite. Et Serge Brussolo arrive très bien à retranscrire une impression de malaise et de fantastique qui déborde de l'oeuvre. Oeuvre par ailleurs qui réussit à flirter avec le fantastique sans jamais y plonger véritablement, nous laissant sur l'idée d'un délire possible du personnage principal. Et je suis étonné de la maitrise de la tension et du dérangeant.
L'histoire emprunte des sentiers originaux, avec cette ville totalement inventée mais qui transpire la réalité et le suspect, dans laquelle plane une faute originelle que l'on cherche à comprendre. L'intrigue est bien menée, doucement et tout en description dans laquelle on sent le poids de ce qui se passe. le roman n'est clairement pas orienté action mais plutôt thriller, avec une ambiance qui suinte par toutes les phrases. Ne vous attendez pas à des révélations outrancières et qui retournent le cerveau. C'est un livre qui se pose, qui prend le temps et développe jusqu'à un final qu'on devine macabre.
De Serge Brussolo, je ne connais que peu d'oeuvre. Mais celle-ci est une réussite à mes yeux : tout est fait pour que l'on s'immerge dans le livre, tenu par les mystères et l'ambiance, jusqu'à la libération du final qui laisse pourtant un gout de fantastique et d'inconnu qui plane encore après la lecture. Une plongée dans un univers froid et sombre qui surprend. C'est assez peu commun comme ambiance de récit, et rien que pour cela je le recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   29 juillet 2019
Elle avait , en ce moment même, la conviction de contempler le seul véritable visage de Gottherdäl. Sous la parade ostentatoire des titans de l’Olympe se cachait le pêle-mêle d’une cohue barbare s’empoignant dans la poussière et la merde. Un combat sanglant et sans grâce, une mise à mort grossière pleine d’injures et d’entrailles répandues.
Commenter  J’apprécie          80
lehibooklehibook   20 juillet 2019
"Des touristes,marmonna Barney.A la fin de chaque saison, on en réexpédie une bonne dizaine dans des caisses scellées.il y a les maladies dues au froid , bien sûr ,les pneumonies, mais aussi les accidents: les avalanches venues des toits, la ville qui s'émiette comme une montagne trop âgée .
Commenter  J’apprécie          10
Livre-un-jourLivre-un-jour   10 mars 2014
Subitement elle avait peur de Judith, de Gottherdäl, de la nuit. Cette ville du bout du monde l'emplissait d'une terreur froide.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Serge Brussolo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
ATG#94 : le Retour de Brussolo
Serge Brussolo fut l’un des premiers invités de l’ATG ! Pratiquement 7 ans plus tard, Serge écrit toujours d’excellents romans mais c’est pour une plongée dans un passé plus lointain qu’il est de retour : la Rome antique !
Misteur D, encadré par L.U.D.M.I. et Lord Ton Père, ont écouté religieusement le professeur Serge Brussolo qui nous a emporter vers les rives du Tibre.
J’espère que vous serez aussi passionnés que nous le fûmes et merci encore à Serge pour ce moment de pur bonheur !
autres livres classés : pôle nordVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre